Avis sur

300 Lésions - KYO

Evaluation générale (16): Evaluation totale 300 Lésions - KYO

6 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 1,50 EUR à 9,99 EUR  

Tous les avis sur 300 Lésions - KYO

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Aucune lésion dans mon coeur...

5  05.01.2005

Avantages:
la musique diverse, les paroles magnifiques, la pochette, le prix

Inconvénients:
la dernière chanson

Recommandable: Oui 

Détails:

Textes

Chant/voix

Musique

Arrangements

Créativité


kyogirl

Plus à mon sujet:

Membre depuis:07.12.2003

Avis:80

Lecteurs satisfaits:35

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 16 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Je sais ce que vous vous dites en voyant mon pseudo : voilà encore un avis aveugle d’une jeune fille plongée dans le fanatisme le plus total, mais que nenni détrompez-vous, j’ai écouté cet album une trentaine de fois avec le plus grand des intérêts en rangeant mes oreilles de fans et en sortant mes oreilles de consommatrice critique, je vous demande donc s’il vous plait de quitter votre méfiance et de vous laisser guider par mon analyse que je crois pour le moins est assez complète, merci.

Tout d’abord parlons de l’esthétique générale du produit : La pochette est assez agréable à l’œil : Le groupe est entouré d’une grande ville avec des immeubles plutôt sombres, ils sont au milieu d’une route assis sur un canapé en cuir, une lumière rosé s’abat sur eux et les fleurs s’épanouissent sous leur pied couvrant un peu le béton. C’est en quelques sortes l’allégorie de leur album : le monde qui les entoure est triste et pollué mais grâce à l’amour qu’ils ont pour la musique ou celui qu’ils vivent dans leur vie privée rendent la vie un peu plus rose et gaie.
Le derrière de la pochette est assez mélancolique : une grande mer sombre qui transporte des civières vers l’horizon d’un ciel très mitigé : cela représente une phrase de leur album ( cf. 5ème chanson : sad day, sad day , laissez les civières , sad day sad day flottez sur nos rivières…) On retrouve aussi derrière l’inévitable « track list » de l’album nous donnant tous les titres des chansons :

1. Contact
2. Dans ma chair
3. Qui je suis
4. Sarah
5. Sad day
6. Révolutions
7. Oméga
8. Ce soir
9. Respire
10. Je te rêve encore
11. L’enfer
12. L’assaut des regards

Comme moi vous vous demandez pourquoi donc ce titre « 300 lésions » ? peut être une réponse derrière la pochette grâce à cette magnifique phrase : « 300 lésions me rappellent au ciel comme 300 légions de maudits poètes mais un seul nom pour unique espoir, le tien… », plutôt énigmatique n’est-ce pas ?

Dans la pochette nous retrouvons le cd bien sûr, la pochette avec les photos des quatre membres du groupe ainsi que les paroles et un petit prospectus plutôt commercial (les maisons de disques n’en ratent pas une pour vendre un peu plus) nous indiquant des numéros pour télécharger les sonneries de l’album ainsi qu’un site où l’on peut acheter des produits « KYO ».

Parlons maintenant de l’essentiel, à savoir la musique. Que penser de cet album ?
Et bien il est très différent de son prédécesseur et ce, à beaucoup de niveau. Je pense que Kyo a voulu définitivement se débarrasser de leurs fans féminines de 12 ans (et tant mieux pour nous lol). La musique est beaucoup plus complexe à mi-chemin entre la pop lyrique et le rock mélancolique ; si l’on pouvait comparer à un artiste très concrètement ce serait peut-être Saez encore que je n’ai pas envie de me faire aboyer dessus par les fans de Jours étranges ou Debbie donc je ne ferai qu’une petite allusion à cet artiste. Les paroles sont plus évoluées et n’abordent presque plus de thèmes tels des relations tortueuses entre filles et garçons, c’est beaucoup plus vaste ; la musique est beaucoup plus élaborée avec de magnifiques riffs et mélodies de guitares mais également de violons, de basses, de contre-basses, de pianos,…. On notera aussi l’agréable présence de chœurs sur certains titres et la voix plus mature du chanteur, Benoît Poher. Quand au style de l’écriture des chansons, nous pouvons dire qu’elle est tout aussi poétique à mi-chemin entre le métaphorique et le surréaliste.

La formation de Kyo est toujours la même ou presque : Benoît Poher au chant sur 7 titres,
Florian Dubos à la guitare et au chant sur 3 titres alors qu’il chantait sur seulement 1 titre sur le précédent album), Fabien Dubos à la batterie et à la programmation, Nicolas Chassagne à la guitare, au programmations et aux claviers et Pierre Lavandon , le bassiste scène qui les accompagne aussi sur cet album.

Parlons maintenant si vous le voulez bien individuellement des chansons :

1) Contact : C’est le premier single de l’album et peut-être la chanson qui se démarque le plus. Un premier riff rageur donne le tempo : cette chanson est très rock, elle ressemble à du Pleymo tant dans la voix que dans la musique dans les couplets puis nous avons droit à un magnifique refrain aérien nous rappelant que le chanteur a (eh oui) toujours une voix très affûtée et très aiguë, il y a une bonne ambiance qui se dégage de cette chanson et elle est très agréable à entendre. Cette chanson parle d’un homme qui cherche son identité et qui est un peu noyé dans sa personnalité. Voici les paroles :

Aveuglés par nos larmes on devient des pions
Le sort s’acharne au fond quand naît l’opinion
Si la meute t’accepte au final
Photos pour 300 Lésions - KYO
300 Lésions - KYO Photo 114551 tb
pochette avant
pourquoi ?
Ne pas filer droit, ne pas finir sec, ne pas dévier tes pas
J’veux marcher sans regret, brûler des pages entières
Même semer les secrets, apprivoiser mes peines
Lesté de nos silences j’ai trop perdu ma foi
Aussi loin qu’il le faut j’irai trouver au bout le contact
Aussi loin qu’il le faut j’irai trouver au bout le contact
Aussi loin qu’il le faut
Et l’onde de choc propage le message
Et je quitte le sol l’orage se prépare
Abusés par le calme jusqu’à fuir le front
Jusqu’à l’abstinence au fond jusqu’à l’obstruction
Pour fermer nos sens, sans cesse noyer nos silences
Dans le moindre fracas, dans l’espace de nos corps
Dans le vide sous nos pas
La tête bien dans l’eau j’ai décidé qu’aussi loin
Que supporte mon corps ou plus loin s’il le faut
J’irai reculer mon heure, soudoyer le passeur
Aussi loin qu’il le faut j’irai trouver au bout le contact
Aussi loin qu’il le faut j’irai trouver au bout le contact
Aussi loin qu’il le faut
Et l’onde de choc propage le message
Et je quitte le sol l’orage se prépare
Aussi loin qu’il le faut j’irai trouver au bout le contact
Aussi loin qu’il le faut
Aussi loin qu’il le faut
Et l’onde de choc propage le message
Et je quitte le sol l’orage se prépare

2) Dans ma chair : cette chanson est assez calme malgré la présence d’une guitare électrique qui rythme tout le long, cette chanson ne semble pas avoir la programmation rêvée pour passer à la radio avec un refrain qui arrive à la deuxième minute malgré sa mélodie douce et accrocheuse. On pourrait qualifié cette chanson de pop-rock mélancolique : cette chanson parle du malaise des villes, de la sensation malsaine des rues. Voici les paroles :

Si je m'inspire de vous, des nuits
Aubes de mes dérives lucides
Du jour où les rues transpirent
Du vide autour des villes
Du moindre de mes désirs
Si je transporte vos rêves, vos peines
Vos haine et la mienne
La même qui règne à l'orée du ciel
Mon fleuve, ma sphère, nos chaînes
rougeoyant dans ma chair
C'est par amour pour elle
Les corps se frôlent,
La râge enrôle au coeur de l'atome
Nos vieux fantômes, I want to go home
L'espoir nous ronge, faites place au virus autome
Si je pardonne, je m'offre encore
je tremble et raisonne
Je reste, je cherche
Si j'oublie je donne
Ma vie mon ombre en somme
jamais ne m'abandonne

C'est par amour pour toi
C'est par amour pour elle
C'est par amour pour moi
celui qui donne des ailes
Qui ne laisse pas le choix
Et qui en nous sommeille
Et qui en nous est roi
C'est par amour pour elle
C'est par amour pour toi

Allez, allez, rentrons chez nous
Avant, avant qu'on nous torde le cou

3) Qui je suis : c’est la chanson qui peut-être nous rappelle le plus leur précédent album, très pop dans les couplet, une mélodie très accrocheuse, ce qui est à retenir dans cette chanson ce sont surtout les paroles qui me touchent énormément et qui sont autobiographiques au possible : Benoît parle de la perte d’identité due à la célébrité, du fait qu’il se sent jugé et oppressé et là les fans ne peuvent que se sentir coupable, on ressent nous aussi un malais à l’écoute de ce titre qui est, je crois mon préféré de l’album. Voici les paroles :

Des milliers de bras tendus
dans le vacarme de ma venue
Mon dieu qui je suis ?
J'ai laissé ma solitude
Ma maison est un véhicule
Sur mon passage on jure, on crie
Je suis perdus à jamais dans une autre vie

Je n'sais plus qui je suis
je tremble un peu je prie
On m'aimais bien dans ma rue
On me juge dans mon pays

Tout en haut de l'édifice
Brillant sous des lumières factices
Je n'vois plus mon chemin
Aujourd'hui j'ai tant d'amis
Où sont ceux qui m'ont vus grandir ?
Je les ai vus partir Je m'suis perdu à jamais dans mon avenir

Je n'sais plus qui je suis
je tremble un peu je prie
On m'aimais bien dans ma rue
On me juge dans mon pays

Qui je suis ?
Je sors seulement la nuit
Aujourd'hui j'ai peur de vivre
Demain j'aurais peur qu'on m'oublie
Tant pis
(x2)

4) Sarah : C’est une chanson surprenante : Elle commence par un petit air triste de musique classique tel « Amélie poulain » puis on entend une voix grave et mélancolique dans laquelle on a peine à retrouver Benoît Poher. Cette chanson est calme jusqu’au ¾ du titre puis elle devient plus rock et s’énerve pour finir par un bon riff de guitare, sans qu’il n’y est aucun refrain. Ce titre est bouleversant, il nous parle d’une fille qui a été abandonné par sa mère et battue (ou violée ?) par son père. On retrouve dans cette chanson un petit côté Noir Désir (tiens tiens bizarre…) Voici les paroles :

Sarah elle est belle mais seulement quand elle pleure
Quand elle voit sa mère au fond d'son verre
Et ce quelle que soit l'heure
J'ai vu tellement de feux éteints dans les yeux de Sarah
Et la peur des lendemains, bien cachée dans sa voix
Alors pourquoi moi?
On peut la voir sourire parfois depuis que son père dort
Il était bien trop triste et bien trop fort mais depuis qu'il est mort
Sarah sait qu'il existe sous les cerisiers blancs
L'espoir d'un rêve égoïste de vivre seulement
Alors pourquoi moi?
Alors pourquoi moi?
J'ai eu la vie facile mais je n'servais à rien
Puis partagé sa peine, aujourd'hui je suis quelqu'un
Sarah reine des femmes, devant elle je m'incline
Car je peux voir ce matin un ange dans ma cuisine
Sarah elle est belle mais seulement quand elle est nue
Le corps tendu par ses grands airs mes doigts collés à sa nuque
Sarah reine des femmes, devant elle je m'incline
Car je peux voir ce matin un ange ....
Un Ange.
5) Sad day : c’est un des gros tubes de l’album, on croit calme les premières secondes puisqu’elle commence par une petite mélodie qui nous rappelle nos plus belles berceuses puis la mélodie enfantine se transforme en riffs de guitares plutôt rageurs et accrocheurs. Les couplets sont assez pop et rapides et le refrain devient petit à petit assez rock, la chanson est sans cesse entrecoupée de mélodies très rock. Il y a à la fin de magnifique chœurs un peu lyrique qui finissent la chanson en beauté. La chanson aurait presque pue être écrite en hommage aux victime de l’Asie, voyez plutôt :

Des fleuves tachés s'élèvent au ras du sol
Des peintures sous la peau, des symboles
Se révèlent à la lune sous sa lueur foetale
Et diffusent en silence les rayons qui dévoilent
Les danseuses filiformes qui s'évanouissent au vent
Et se moquent de nous jusqu'à s'en mordre les dents
jusqu'à s'en mordre les dents

Sad day, Sad day
laissez les civières
Sad day, Sad day
Flotter sur nos rivières

Nos visages entiers tournent vers l'exil
Et nos bras qui s'étirent jusqu'à frôler la cime
On rêve sans trêve et en laissant couler
Dans nos veines le sang libre de nomades oubliés
Tu la sens la tempête qui dans nos têtes s'achève
Les paupières du cyclone qui lentement se ferment
On se rappelle juste pour oublier
S'aimer un peu en fin d'année

Sad day, Sad day
Sortez les civières
Sad day, Sad day
Qu'elles prennent la mer
Sad day, Sad day
Et puisqu'on est la sève
Sad day, Sad day
A nous de tout refaire
(x 2)
6) Révolutions : Cette chanson montre la diversité musicale de l’album, elle est plutôt pop-jazzy ce qui est très étonnant de la part de Kyo, le titre est interprété par Florian Dubos, cela ne fera certainement pas un single mais il est calme et nous détend. Voici les paroles plutôt esthétiques sans délivrer réellement de message :

Allongé dans tes herbes
Je te serre, toi ma Révolution

Si j'implore pardon
Qu'on me donne des Révolutions
Et si la mort nous comble
Je vous donne ma Révolution

A tes flèches de remords
A tes sens et à nos Révolutions
Au partage de nos terres
A nos fins et à nos Révolutions
Refrain (x 2)
A la femme de nos rêves
A nos coeurs et à ta Révolution
7) Oméga : C’est une interlude musicale faite par Fabien Dubos (sans paroles donc), elle dure 52 secondes et marque en quelques sortes la moitié de l’album. Elle fait un peu penser à la Bo de Matrix pour ceux qui connaissent : un mélange de musique électronique et de musique classique , c’est très doux dommage que cela soit si court. Voici les paroles : lol ahah c’était ma petite blague de l’avis (eupfhh pardonnez-moi cet égarement)

8) Ce soir : L’hymne à l’amour façon KYO, une chanson pop dans les couplets puis plutôt pop-rock dans les refrains, il y a une petite partie avec des violons dans la chanson qui marque l’apothéose du morceau au niveau émotion, enfin la chanson finit assez rock, c’est donc une progression de différents styles. Cette chanson est destinée certainement à l’âme sœur du délicieux chanteur, une chanson que l’on aimerait tous écrire à notre moitié :

Plongez en moi je m'ouvre une dernière fois
J'ai touché le fond j'ai perdu ma voix
Plongez en moi, elle a délié les sons
Même Chané de nom pour pleurer mes larmes
J'ai tatoué son âme
La chaleur d'une femme
J'ai appris à naître
Elle cogne dans ma tête

Ce soir nos 2 corps se mêlent
Fiers d'une étreinte parfaite
Et si elle veut la vie
Moi je lui donne la mienne
Elle a su m'affranchir
De mes souvenirs
Nos deux corps se mêlent

Plongez en moi elle m'a ouvert le fond
Sa voix comme sillon pour guider mes pas
J'ai tatoué son âme
Sous ma peau glaciale
J'ai appris à naître
Elle cogne dans ma tête

Refrain

J'irai brûler les feux, noyer vos fleuves, crever mes yeux
J'irai graver son nom, changer les saisons si elle le veut

Refrain

Brûlez, Brûlez, Brûlez ce monde
Brûlez, Brûlez, Brûlez ce monde

9) Respire : Tube très rock du début à la fin, un peu plus pop évidement dans les couplets puis un refrain rock aérien ou benoît ressort sa voix enchanteresse. Ce titre ferait certainement un très bon deuxième ou troisième single avec tout ce qu’il faut dedans. Ce titre parle encore une fois de notre triste planète polluée et le fait que nous sommes responsable de notre monde :

Glisser sur les ondes ensemble, se dérober au monde
Jeter tout ce qui nous échappe, ne faire qu'effleurer la surface
Même un peu d'excès parfois mais pas trop
Juste ce qu'on se doit
Pour se sentir bien vivant il suffit finalement que l'on

Respire
Un peu du nouvel air
Prions pour ne jamais
Mourir
Avant d'avoir offert
La vie à la planète entière

On est bien jeune et parfois c'est sur nos épaules trop étroites
Que réside le poids du ciel on pourrait le toucher de nos doigts
Je n'veux plus rentrer chez moi, mais chez moi où c'est déjà?
L'important c'est qu'ensemble on n'oublie pas
Qu'il suffit que l'on
Respire
Seuls, seuls, seuls, seuls

Il faut que l'on
Refrain

Avant d'avoir offert
La vie à la panète entière
Si la vie n'est qu'un rêve alors rien n'a commencé
Et si rien n'a commencé alors on peut tout refaire
Refaire
On peut tout refaire

10)Je te rêve encore : C’est le deuxième titre calme de l’album avec une musique calme et acoustique un peu à la Carla Bruni avec des chœurs dans le refrain ,des violons tout le long et du piano à la fin, cette chanson est reposante, lente et planante, on ne peut que se détendre en l’entendant. Elle est interprétée par Florian Dubos. Il pleure une jeune fille qui l’a quitté (on retrouve le bon vieux thème de l’ancien album) :

Un ange reste un ange, si on ne l'oublie pas
Je t'emmêle, tu me tords
Un corps reste un corps, mais je ne l'oublie pas
Je te fane, tu m'enterres

Je te rêve encore je t'aime
Je te rêve encore je t'aime

Au dessus des toits tu règnes oh!
Je frappe d'en bas
Quelques gouttes de moi-même
Et traverse là
Refrain (x 2)

11) L’enfer : Les couplets sont plutôt pop et très mélancolique, le refrain est assez rock mélancolique (on retrouve le « alléluia » très Saez) . Benoît utilise l’aiguë de sa voix vers la fin du refrain qui vient briser le train de la chanson et donner une meilleure harmonie plus chaleureuse. Benoît parle ici, de l’enfer, c’est à dire notre « train-train » quotidien et le monde dans lequel on vit en général, pour lui le seul espoir c’est l’amour qu’il cultive pour une jeune fille bien qu’il soit amer de contempler la tendresse qu’il a pour elle dans notre planète. ( « Petit prince » de Saez mais pardonnez-moi de faire le parallèle)

On veut de la vitesse fragile
Des fleurs à tous les feux rouges pour freiner notre adrénaline
A grand combat de caféine
La belle parade des ondes qu'on avale à outrance
Sans rien dire, sans rien dire
On peut croire en de nouveaux jours
Dans le sillage des hommes que la raison ignore depuis toujours
On peut même jouer à être sourd
Pleurer les palais qui s'écroulent mais pas les déserts peint en rouge
On s'est laissé tomber à genoux
On s'est enlisé jusqu'au cou
Mais un mot de toi pour ma peine
Ma paranoïa sur tes lèvres
Mais Alléluia le vent se lève
Sur l'enfer où je me promène
Des nébuleuses dans nos têtes explosent
As-tu goûté à la dernière nouveauté que la mort propose
Au marché des corps qu'on expose
Ce sont les vieux, au plus que douteux sex-appeal qui disposent
On s'est laissé tomber à genoux
On s'est enlisé jusqu'au cou
Mais un mot de toi pour ma peine
Ma paranoïa sur tes lèvres
Mais Alléluia le vent se lève
Sur l'enfer où je nous surveille
J'ai donné ma vie pour partager la tienne
Bien écorché vif je m'éveille
Mais un mot de toi pour ma peine
Ma paranoïa sur tes lèvres
Mais Alléluia le vent se lève
Cet enfer est tout ce qu'il me reste

12) l’assaut des regards : c’est la troisième (et dernière) chanson calme et je ne sais pourquoi j’ai un peu de mal avec cette chanson qui , pour moi est une chanson pop-rock sans prétention certes il y a la présence, de contrebasse, de violons, de pianos et de magnifiques arrangements mais qui, dans cette chanson n’ont pas réellement de profondeurs et la voix de Florian Dubos, ici ne donne pas l’harmonie rêvé présente sur les autres chansons. De plus les paroles sont monotones et je n’en perçois pas le réel sens mais peut-être qu’avec le temps j’apprendrai à mieux apprécier cette chanson qui quand-même s’écoute mais c’est tout de même dommage de finir l’album avec cette chanson.

Capturer l'horizon où tout semble Désert
Il faut savoir se taire pour en tirer le son
Je ne saurais vous dire si la lumière est la
Allez savoir pourquoi

Si loin de ma chair
De nos repères
Aussi grand qu'on espère
De guerre en guerre

Tous ces écrans de fond à l'assaut des regards
On a peine à y croire mais c'est ça la raison
Aux rivières de Passion qui traversent nos terres
J'irai creuser le fond jusque dans la lumière
Refrain (x 2)

Mon Bilan : C’est un album magnifique qui tranche avec le premier et le deuxième album de KYO et qui, quoi qu’en disent les plus médisants nous montre le visage de véritables artistes qui nous font voir un autre visage d’eux et une plus grande maturité sans le « commercial » qu’on pouvait leur reprocher musicalement avant avec un mélange de plusieurs styles et le subtile mélange de différents instruments et un mariage habile de musique classique, electro, pop , pop-rock et rock alors certes Kyo ne font pas du vrai rock rageur tel Pleymo mais ils n’ont jamais prétendu en faire et se trouvent au carrefour de différents styles et ce n’est certainement pas le hasard si pour la première fois, cette semaine ils sont premiers des ventes d’albums…..

Merci de m’avoir lu, @ très bientôt


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
ptitjulien03

ptitjulien03

29.04.2006 10:51

Elle commence par un petit air triste de musique classique tel « Amélie poulain » ====> Du tiersen dans Kyo : Jamais de la vie ! Aucune comparaison lol c'est honteux "Y'a un coté noir désir" =====> Pareil !! Jamais ! bouh !

vinz37

vinz37

11.07.2005 02:00

tu as du t'amuser a reprendre toutes les paroles!! Bon avis, j'aime aussi!! A+

jay_77

jay_77

19.05.2005 19:24

Pas un fan absolu de Kyo mais vraiment un super avis. A+

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
KYO 300 Lesions

KYO 300 Lesions

Pré-vendu comme plus sombre, torturé et mature que Le Chemin, son successeur, ...

plus

annonce

1,50 € PriceMinister 535 Evaluations

Frais de port: 2,95 EUR

Livraison: 2-​5 Jours

     Plus  

PriceMinister

300 Lésions

300 Lésions

300 LÉSIONS

annonce

4,40 € Amazon Marketplace Musique 100 Evaluations

Frais de port: 2,49 EUR

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Musique

300 Lésions

300 Lésions

300 LÉSIONS

annonce

9,99 € Amazon Musique 776 Evaluations

Frais de port: 2,79 EUR

Livraison: Habituellement expédié sous 24 h.​.​.

     Plus  

Amazon Musique



publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur 300 Lésions - KYO a été lue 3173 fois et a été évaluée:

exceptionnel (41%) par:
  1. Binou666
  2. ferrago
  3. kebina
et aussi par 9 autres membres

"très intéressant" (55%) par:
  1. ptitjulien03
  2. jay_77
  3. delph258
et aussi par 13 autres membres

"intéressant" (3%) par:
  1. vinz37

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Greatest Hits [Warner Bros.] - Red Hot Chili Peppers Greatest Hits [Warner Bros.] - Red Hot Chili Peppers
Rock/Pop - Enregistrement Studio - 1 CD(s) - Label : Warner Bros. - Distributeur : Arvato Services - Date de Sortie : 04/12/2006 - EAN : 93624423522
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Achetez-le pour seulement 2,29 €
By the Way - Red Hot Chili Peppers By the Way - Red Hot Chili Peppers
Rock/Pop - Enregistrement Studio - 1 CD(s) - Label : Warner Bros. - Distributeur : Arvato Services; Proper - Date de Sortie : 08/07/2002 - EAN : 93624814023
17 Avis
Achetez-le pour seulement 0,90 €
Mylo Xyloto - Coldplay Mylo Xyloto - Coldplay
Alternatif - Enregistrement Studio - 1 CD(s) - Label : Parlophone - Distributeur : Arvato Services - Date de Sortie : 24/10/2011 - EAN : 5099908755322
2 Avis
Achetez-le pour seulement 2,00 €
publicité