50 Cent - The Massacre

Avis sur

50 Cent - The Massacre

Evaluation générale (36): Evaluation totale 50 Cent - The Massacre

6 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 3,67 EUR à 12,65 EUR  

Tous les avis sur 50 Cent - The Massacre

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


La nouvelle BOMBE de 50 CENT

4  13.03.2005 (31.03.2005)

Avantages:
bonnes productions, refrains accrocheurs, son flow varie

Inconvénients:
violence, machisme, textes assez moyens

Recommandable: Oui 

Détails:

Textes

Chant/voix

Musique

Arrangements

Créativité


kebina

Plus à mon sujet:

Membre depuis:01.01.1970

Avis:34

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 34 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

♥♥♥The Massacre, le nouvel album de 50 Cent, porte bien son nom vu ce qu'il a opéré dans le top des meilleures ventes de disques aux Etats-Unis: 1,14 millions de copies de son album viennent de s'écouler en l'espace de quatre jours! ♥♥♥

Un vrai massacre donc...

♥♥♥...pour ce rappeur qu'on a tous connu en 2003 avec son album révélation Get Rich Or Die Tryin, produit par Eminem et Dr Dre sous leur label Shady/Aftermath, vendu à plus de 11 millions d'exemplaires dans le monde, grâce aux singles planétaires qu'ont été "In Da Club", "21 Questions" et "P.I.M.P".♥♥♥

♥♥♥Et depuis 2003, en l'espace de deux ans, beaucoup de choses se sont passées pour cet ancien vendeur de crack, originaire d'un ghetto New Yorkais appelé Southside Jamaica. Profitant de toutes les opportunités qui lui ont été offertes pour faire de l'argent, Il est rapidement devenu un homme d'affaires en s'affiliant à la marque Reebook qui fabrique ses sneakers G-Unit, il a aussi mis sur le marché une ligne de vêtements hip hop, aussi appelée G-Unit, et enfin il vient de sortir une boisson vitaminée appelée Formula 50. ♥♥♥

♥♥♥Et bien sûr, du côté musical il n'a pas non plus chômé, puisqu'il a crée son propre label: G-Unit Records (G-Unit pour Guerilla Unit), sous lequel sont sortis: l'album de son groupe de rap G-Unit composé des rappeurs Lloyd Banks, Young Buck, et Tony Yayo (qui était incarcéré au moment de la sortie de l'album et qu n'y apparaît que dans une chanson), ensuite sont sortis 3 albums solos: ceux de Lloyd Banks, Young Buck et du rappeur californien très en vogue:The Game (récemment viré du label G-Unit...).Et nutile de dire que tous ces albums se sont tous vendus à au moins 1 million d'exemplaires aux Etats-Unis, voire plus...♥♥♥

♥♥♥Ainsi donc, 50 Cent est de retour! Bonne nouvelle pour ces fans inconditionnels (qui ont de bonnes raisons de l'être), mauvaises pour certains autres qui en ont marre du rappeur (et je les comprends aussi),mais en tout cas, personne ne peut le nier, la sortie de The Massacre est un évènement dans le monde musical américain.♥♥♥

♥♥♥Une seule question se pose à l'heure où, ce rappeur qui reçut il y quelques années 9 balles dans le corps... sort un tout nouvel opus. Est ce que The Massacre égale ou surpasse le désormais classique, Get Rich Or Die Tryin'? ♥♥♥

Réponse à la fin de l'avis!


ΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨ


♥♥♥TITRES♥♥♥

[01] - Intro
[02] - In My Hood
[03] - This Is 50
[04] - I'm Supposed To Die Tonight
[05] - Piggy Bank
[06] - Gatman And Robbin (Feat Eminem)
[07] - Candy Shop (Feat Olivia)
[08] - Outta Control
[09] - Get In My Car
[10] - Ski Mask Way
[11] - A Baltimore Love Thing
[12] - Ryder Music
[13] - Disco Inferno
[14] - Just A Lil Bit
[15] - Gunz Come Out
[16] - My Toy Soldier (Feat Tony Yayo)
[17] - Position Of Power
[18] - Build You Up (Feat Jamie Foxx)
[19] - God Gave Me Style
[20] - So Amazing (Feat Olivia)
[21] - I Don't Need Em
[22] - Hate It Or Love It Remix (Feat G-Unit)

ΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨ

►01 - Intro (Produit par Eminem)

L'album commence avec une fille qui se fait tirer dessus le jour de la Saint-valentin. D'ailleurs l'album devait sortir le 15 février et s'appeler The Valentin Day Massacre (le massacre de la Saint-Valentin) Mais vu qu'il n'est sorti que le 3 mars, 50 cent l'a renommé The Massacre.Pour revenir à la chanson, le comique est crée par de délicieuses notes de piano qui bercent le meutre de la jeune fille!
Ainsi dès le début de l'album, 50 Cent nous avertit que son album sera aussi "sanglant" que le précédent. Et une chose est sûr à l'écoute de l'intro: l'album porte bien son nom.


►02 - In My Hood (Produit par C. Styles & Bang Out)


"In My Hood" est admirablement bien produite par de tous nouveaux producteurs, complètement inconnus du grand public qui utilisent ici des basses très funky, des mélodies de violons jouées en live, et des notes de clavier assez particulières. Le tout crée une ambiance plutôt sombre, le flow (façon de rapper) de 50 Cent s'accorde complètement au beat. Et il a l'air tellement sérieux ici dans cette caricature de son ghetto (hood veut dire à peu près ghetto) qu'il décrit comme un lieu violent aux coeurs "froids" où même les hommes qui font de bonnes actions se font tués: "It ain't good to do good in my hood [Gunshot] / You know not to do good now".
Les paroles sont assez bien écrites sans jamais être géniales, il "balance" des rimes efficaces:"I'm from Southside mothafucka, where the gats explode / If you feel like you on fire, boy drop and roll / niggas'll heat ya ass up cause they heart turns cold / Now you can be a victim or you can lock and load"

►03 - This Is 50 (Produit par Black J & Sha Money XL)

Une nouvelle chanson, un nouvel univers. La chanson démarre d'ailleurs très fort avec les mêmes battements de batterie que ceux de l'inoubliable "things done changed" de Notorious B.I.G. L'ambiance ensuite devient très envoûtante toujours grâce aux instruments utilisés: gros sons réguliers de batterie, belle mélodie de violon qu'on entend de temps en temps, mais surtout ce qui rend la chanson si
Photos pour 50 Cent - The Massacre
  • 50 Cent - The Massacre Photo 1822089 tb
  • 50 Cent - The Massacre Photo 1822370 tb
  • 50 Cent - The Massacre Photo 1822450 tb
  • 50 Cent - The Massacre Photo 1822514 tb
50 Cent - The Massacre Photo 1822089 tb
1
entraînante est simplement la prestation du rappeur qui n'a pas le même flow que dans la première chanson et qui comme d'habitude reussi à créer un refrain original et accrocheur.
Le seul problème ici sont les paroles un brin mysogyne et gangsta comme ceux de la précédente et qui paraissent exagérés. En plus ses rimes sont assez pauvres ici et manque d'originalité... dommage...


►04 - I'm Supposed To Die Tonight (Produit par Eminem)


Ici 50 Cent décrit encore une fois la violence du ghetto mais cette fois-ci c'est lui qui est vraiment au centre de l'action. Il dit ici qu'il est sensé mourir ce soir ("i'm supposed to die tonight") mais il explique que c'est lui qui tirera le premier. Voilà la petite histoire! Cette piste, produite par Eminem, ressemble beaucoup à "Many Men (Wish Death)" qui figurait dans son premier opus par le sujet et l'émotion qui la caractérisent. 50 Cent s'illustre sur le beat efficace et macabre crée entre autres par l'alliance magique des sons provenant de la basse et de la batterie. A noter aussi le très beau refrain chanté de 50 Cent.
Aussi, dans la chanson il délivre des rimes intéressantes et assez humoristiques comme:"Sometimes, I sit and look at life from a different angle / Don't know if I'm God's child or I'm Satan's angel" ==>Parfois je m'assois et regarde la vie sous un angle différent, ne sâchant pas si je suis l'enfant de Dieu ou l'ange de Satan)


►05 - Piggy Bank (Produit par Needlz)


C'est certainement la chanson qui a le plus fait parler de cet album. C'est en fait un diss, comme on dit aux USA, c'est-à dire une chanson qui insulte certaines personnes.
Ici, 5 personnes sont visées: Le rappeur Nas et sa femme, la chanteuse Kelis: 50 Cent dit ici que Nas est devenu si fou d'amour pour sa femme (qu'il traite de "bitch": pute) qu'il a tatoué son nom sur son bras. Bon pour certaines personnes , dont moi, c'est plutôt mignon de tatouer le nom de sa meuf sur son bras, mais pour 50 Cent le macho, ça ne se fait pas! Les rappeurs Jadakiss et Fat Joe sont en résumé traités de "petits" par rapport à lui, le grand 50 Cent qui a vendu 11 millions d'albums dans le monde. Et enfin le rappeur Shine, qui est en prison depuis maintenant quelques années, est le dernier concerné par la chanson, 50 Cent lui demande de se la fermer s'il ne veut qu'il paye des gens pour aller lui faire la peau.
Bien sûr attendez-vous à ce que tous les rappeurs insultés répondent. Ceux qui me font le plus peur pour la crédibilité de 50 Cent sont Nas et Jadakiss qui sont des lyricistes hors pair par rapport à 50 Cent qui ne délivrela plupart du temps que des rimes à peines correctes. Mais l'argent prévalant parfois sur le talent, notre humble rappeur n'oublie pas de rappeler joyeusement que grâce aux ventes des rappeurs signés sur son label, il est aussi riche que Cresus: "Banks' shit sells/Buck's shit sells/Game's shit sells/I'm rich as -- hell."

L'intérêt musical de cette chanson réside dans le beat hardcore de 50 Cent mais surtout dans le refrain accrocheur comme 50 Cent sait en faire: "Clickity-clank / Clickity-clank / The money goes in to my piggy, bank"
La chanson finit par un challenge adressé aux rappeurs insultés, hilare, il les invite à répondre à son attaque: "Yeah! Yeeaah! Hahahaha! / Ya'll niggas gotta do somethin now man/ All that "Shoot 'em up" shit ya'll be talkin'! / You gotta do somethin' baby! I mean.../ I mean come on man, everybody's listenin'!"


►06 - Gatman And Robbin (Feat Eminem) (Produit par Eminem)


La mélodie d'Eminem reprend la musique du Batman TV Show qui est ici accélérée. Cela donne un beat ultra rapide qu'Eminem fait totalement sien lorsqu'il rappe dans son couplet. Malheureusement pour eux, la chanson est assez plate et seulement sauvé par le génie de 50 Cent qui a encore une fois réussi à créer un joli refrain qu'on garde en tête. Sinon concernant les paroles, bien sûr rien de nouveau! 50 redit comme d'habitude qu'il n'hésitera pas à s'occuper du premier qui s'attaquera à lui ou à Eminem car il va venir avec un "batman"! Eminem lui, demande simplement à ses rappeurs "ennemis" de le laisser en paix car comme il l'a déjà dit, il est fatigué de toutes ses histoires, contrairement à 50, qui comme il l'a encore prouvé dans "Piggy Bank", est toujours prêt à foutre la merde dans le milieu de Hip Hop.


►07 - Candy Shop (Feat Olivia) (Produit par Scott Storch)


Impression de déjà-entendue à l'écoute de "Candy Shop" qui fait en effet beaucoup pensé à son duo avec Lil Kim qui avait donné naissance à "Magic Stick"...
Mais malgré tout ce mid-tempo érotique aux influences R&B est tout simplement génial et on comprend vite pourquoi la chanson s'est rapidement classé à la première place du top 50 américain. Scott Storch créé ici en effet, quelque chose de très sexy où s'allient sons de batteries, de flutes, et de synthé.
L'énergie sexuelle ensorcelleuse envoyée dans le refrain est réalisée par le constraste créé par la voix grave et virile de 50 Cent et la voix douce et féminine de Olivia, la chanteuse de R&B de son label. La chanson est très sexuelle mais 50 Cent a le mérite d'en avoir parlé sans jamais entrer dans la vulgarité, puisque tout est dans les métaphores connues de tous sur le sujet. Par exemple il utilise l'expression "lick the lollypop" , "laper la sucette" pour parler de ce que vous savez.


►08 - Outta Control (Produit par Dr Dre)


"Out Of Control", le deuxième single, a été spécialement réalisée dans le but de faire monter la température de tout le monde dans les boîtes de nuit. La chanson rappelle un peu In Da Club tant Dr Dre délivre un beat énergique dû aux gros sons de percussions. 50 Cent dans le refrain reprend la chanson électro-funk "Set It Off" des années 80. Malgré tout cela, je n'arrive pas à accrocher à la chanson. Peut être, est-ce dû à la pauvreté des lyrics de 50 Cent qui ne dit rien de très intéressant du début à la fin de la chanson, et qui pour moi, chante un peu trop dans le refrain.


►09 - Get In My Car (Produit par Hi-Tek)


Encore une chanson macho comme les rappeurs savent si bien les faire. 50 Cent nous explique joyeusement ici sa Pimp Attitud qui consiste à dire à ses bitches de monter dans sa voiture, direction l'hôtel. Le beat de Hi-Tek est très sympathique, il utilise un jeu de guitares et de batteries et inutile d'ajouter que 50 Cent nous offre un refrain assez amusant si on enlève son côté sexiste et macho : "I got no pickup linesI stay on the grind /I tell the hoes all the time / Bitch get in my car (Bitch get in) / I got my 64, ridin' on Dayton spokes / And when I open that do' / Bitch get in my car"

►10 - Ski Mask Way (Produit par Disco D)

Encore une chanson "criminelle" dans laquelle 50 Cent se revoit dans l'enfer et la violence du ghetto. Grâce au beat hardcore de Disco D et à un refrain très bien mené par 50 qui rappe: "I get mine the fast way, ski mask way /Make money / Make money, money, money / nigga if you ask me / It's the only way / Take money / Take money, money, money" il reprend ici le célèbre "ski mask way" extrait du couplet de Notorious B.I.G dans le hit classique des années 90 "Flava In Ya Ear".

►11 - A Baltimore Love Thing (Produit par Cue Beats)


Sur une lente sénérade funk de sons de flûtes dans laquelle, 50, ancien dealer de drogue, se métamorphose en la voix de l'Héroine séduisant une toxico. La prouesse créative du rappeur se ressent ici dans des lyrics très bien écrites, contrairement au niveau général des textes de son album: "I hung out with Marvin when he wrote "Sexual Healing" / Kurt Cobain even good friends, Ozzy Ozbourne too / I be with rock stars, see you lucky I'm fuckin' with you" ==> je sortais avec Marvin [gaye] quand il écrivait "sexual healing"/ Kurt Cobain et moi étions même bons amis, Avec Ozzy Ozbourne aussi/ Je vais avec les stars de rock, tu vois que tu es chanceuse que je sois avec toi. " promise me you'll come and see me / Even if it means you have to sell ya mama's TV" ==> promets moi que tu viendras me voir/ même si ça revient à vendre la télé de ta mère. "We got a love thing where you try to leave me / But you need me, can't you see you're addicted to me / We got a love thing, I can take you higher girl / Fuckin' with me, you can be all you can be" ==> On a une histoire d'amour où tu essaies de me quitter/ Mais tu as besoin de moi, ne vois-tu pas que tu es accro à moi / On a une histoire d'amour, je peux te rendre plus défoncé girl / Sois avec moi, tu peux être tout ce que tu peux être.

►12 - Ryder Music (Produit par Hi-Tek)


Son flow doux et assuré flotte ici sur une beat lent très californien où les vocales sont menées de belle manière par une douce voix qui ressemble beaucoup à celle du chanteur D'Angelo (prononcé "Di Angelo"). "Ryder Music" est un peu la chanson qui revient sur ces 2 dernières années qui ont complètement changées sa vie: "I read somewhere, I'm homophobic shiiit/Go through the hood, there's mad niggas on my dick ==> J'ai lu quelque part que j'étais homophobe, putain/ ballade toi dans le ghetto, il y a des n.... cinglés qui sont sur ma b... "I done fucked half of Hollywood / Had your favorite actress from your favorite shows" ==> j'ai bel et bien b... la moitié d'Hollywood / J'ai eu la meilleure actrice de tes shows préférées. "In '99, I had a vision and made a decision / Bein' broke is against my religion" ==> En 1999, j'ai eu une vision et pris une décision/ Etre dans la souffrance est contre ma religion.

►13 - Disco Inferno (Produit par Disco D)

C'est le tout premier single envoyé aux radios et qui a créé un véritable buzz pour son album. Une chanson pour les boîtes au beat hardcore à base de percussions sur lequel 50 Cent invite toutes les filles à se précipiter sur la piste de danse et à " Shake.. shake.. shake that ass girl." ==> bouge... bouge... bouge ce c... girl.

►14 - Just A Lil Bit (Produit par Scott Storch)


Encore une production très R&B de Scott Storch qui réutilise des sons de flutes et des percussions pour permette à 50 de ré-exprimer sa pimp attitude, et son message est plus que clair: "Baby you got me feelin' right (ya heard me) / My mama gone, you can spend the night (ya heard me) / I ain't playin', I'ma tryna fuck tonight (ya heard me)" ==> Chérie tu me fais me sentir bien (vous m'entendez)/ ma mère est partie, tu peux passer la nuit (vous m'entendez) / Je ne joue pas, j'essaie de b... ce soir (vous m'entendez)


►15 - Gunz Come Out (Produit par Dr Dre et Mike Elizondo)

Le beat très entraînant est tout ce qu'il y a de plus attendu venant de Dr Dre. "Gunz Come Out" s'inspire de la chanson "Heat" extraite de son premier album. Bien sûr comme le titre le montre, 50 parle encore une fois d'armes à feu et de comment il sait s'en servir s'il y a un problème. En tout cas, on est tous prévenu...


►16 - My Toy Soldier (Feat Tony Yayo) (Produit par Eminem)

50 Cent pervertit ici le message d'Eminem dans son hit "Like Toy Soldiers". Alors qu'Emiem expliquait que les rappeurs étaient comme des petits soldats (toy soldiers) dirigés par les maisons de disques et allant à la guerre contre d'autres rappeurs pour vendre plus de CDs, ce qui finissait toujours par des rappeurs tués pour rien comme le montre les meurtres de Notorious B.I.G et 2pac. Mais ici 50 Cent se prend pour un homme qui charge son toy soldier à base de piles et qui l'envoie tuer qui il veut. La production d'Eminem hardcore est très mal inspirée mais sauvé par le refrain de 50 et par l'intervention de Tony Yayo qui dans son couplet, fais même référence au Tsunami pour montrer à quel point le toy soldier peut faire des dégâts.

►17 - Position Of Power (Produit par Johnatan J.R. Rotem)


50 Cent se laisse produire encore une fois par un producteur inconnu du grand public qui lui donne ici un beat tout sympa à base de notes de piano et de battements de batterie.Au début de la chanson, 50 Cent est tout content d'avoir plein de fric "
Hahaha / I told niggas not to shoot dice with me / Look at this stack / I got money / I got money / Hahaha"
Le refrain est certainement un des meilleurs refrains de l'album tant il est entraînant bien qu'il ne dise rien de très original.Dans la chanson, en plus d'évoquer son récent succès et toutes les filles qu'il "s'est fait", il affirme que si jamais il osait épouser une femme blanche, sa mère décédée quand il était tout petit, se retournerait dans sa tombe! ça va faire plaisir à Eminem: "My mom turn in her grave if I married a white chick"


►18 - Build You Up (Feat Jamie Foxx) (Produit par Styles)


Jamie Foxx, qui a été recemment sacré meilleur acteur aux oscars pour son rôle époustouflant dans la biographie cinématographique de Ray Charles: "Ray", apporte ici ses jolies vocales au refrain de cette douce chanson aux influences très R&B. Il est très persuasif quand il parle d'amour, 50 Cent absolument pas, le ton de sa voix n'est pas assez passionné pour cela et on voit qu'il est bien mieux dans son registre de gangster que dans celui de lover.
.

►19 - God Gave Me Style (Produit par Needlz)

50 se prend ici pour un crooner quand il apporte ses vocales jazzy au refrain de "God Gave Me style". Le producteur Needlz reprend ici le sample de "Glory Days" du rappeur Cormega et fait de cette chanson une belle mélodie toute douce où 50 se laisse aller à un peu de spiritualité: "Listen you can call me what you want, black and ugly / But you can't convince me the Lord don't love me / When my cds drop, they sell the best / You call it luck, why can't it just be I'm blessed" ==> écoute tu peux m'appeler comme tu veux, noir et laid/ mais tu ne peux pas me convaincre du fait que Dieu ne m'aime pas/ Quand mes cds sortent, c'est eux qui vendent le plus/ tu appelles ça de la chance, pourquoi n'est-ce pas juste parce que je suis béni?


►20 - So Amazing (Feat Olivia) (Produit par Johnatan J.R. Rottem)

Ah qu'est-ce qu'il est long cet album! Ne finira t-il donc jamais!!! Encore une chanson plutôt pas mal, assez commerciale comme beaucoup de chansons de l'album. Olivia chante son amour pour 50 Cent dans un refrain très R&B qui rappelle une chanson de Stevie Wonder et 50 Cent dans ses couplets lui explique à quel point il va la satisfaire au lit... et dans le Jacuzi aussi! A noter aussi les très beaux sons de percussions...

►21 - I Don't Need Em (Produit par Buckwild)

La meilleure chanson de l'album pour moi. Le beat est très hardcore, Buckwild utilise un sample de "Metal Lungies" du rappeur Ghostface. Le résultat est giganstesque! 50 Cent rappe comme il n'a jamais rappé dans cet album, il est agressif, nerveux, comme s'il avait toujours faim de succès. Une grande chanson dans laquelle il revient sur sa vie de dealer de drogue avec des rimes comme "When it come to cookin' coke, they know I got the recipe" ==> quand il s'agit de faire la coke, ils savent que j'ai la recette.

►22 - Hate It Or Love It Remix (Feat G-Unit) (Produit par Cool & Dre)

Ouf!!! La dernière chanson!!! Cet énorme hit américain figurait déjà dans l'album du rappeur The Game qui faisait encore partie de G-Unit records quand ils ont fait cette chanson 50 et lui. Mais depuis les choses ont changées. 50 cent l'a viré du label car The Game a refusé de se mêler de ses embrouilles avec les rappeurs insultés dans "Piggy Bank" et a même déclaré qu'il ferait une chanson avec Nas. Mais pas de problème pour The Game qui est toujours signé, et pour longtemps, sur le label Aftermath de Dr Dre. Et pour revenir à la chanson, il s'agit ici du remix de l'originale présente sur l'album de The Game. Remix qui fait intervenir cette fois les rappeurs Banks , Tony Yayo et Young Buck. Sur un beat mélancolique, 50 cent se rappelle comment il a réagi à la bisexualité de sa mère étant enfant, il se revoit aussi grandir seul sans père et écouté Rakim, son rappeur préféré, dans le ghetto dangereux de SouthSide Jamaica. The Game se place ici comme le bras droit de Dr Dre et comme la renaissance du rap californien, ce qui est plutôt vrai. A noter enfin des trois derniers rappeur, la voix chaude de Banks et son très beau texte qui le place encore une fois comme le meilleur lyricist du crew de 50 Cent.


ΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨΨ

Voilà donc le Massacre de 50 Cent qui encore une fois re-utilise la même stratégie qui a fait son succès dans "Get Rich Or Die Tryin": se faire passer pour le mec dur qui n'a peur de rien.


The Massacre bien que très bien mené, n'égale pourtant pas "Get Rich Or Die Tryin" tout simplement parce qu'il est diffcile de refaire deux fois de suite un classique, voire impossible pour certains rappeurs.
Et surtout, contrairement à un rappeur comme 2Pac qui surprenait toujours tant on ne savait pas à l'avance ce qu'il pouvait délivrer, 50 Cent ne suprend jamais. On sait toujours à quoi s'attendre avec lui. On sait toujours ce qu'il y aura au programme quand on s'apprête à l'écouter.

Mais malgré cela, cet album est très solide, le génie de 50 Cent lui permet souvent de sauver des mélodies moyennes par des refrains très accrocheurs qu'on rechante bien après l'écoute. En plus, il n'a pas hésité à donner leur chance à des producteurs totalement inconnus de tous, et qui ont quand même réussi à lui donner de très bons beats, comme quoi les petits noms peuvent faire de grandes chansons.

Alors si vous aimez les rappeurs machos qui glorifient la violence et le matérialisme du monde, courrez acheter cet album.

Mais si vous aimez le rap social d'un Kanye West, alors skippez, cet album ne vous plaira pas et vous révoltera contre ce style de musique.


Merci de m'avoir lue

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
max91

max91

19.03.2008 16:03

super avis bravo!!!!

susu-13

susu-13

14.11.2007 23:04

susu ^^ bientot en concert !!!

jade50400

jade50400

04.07.2007 22:47

trop fort l'album

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
50 Cent The Massacre

50 Cent The Massacre

Deux ans après son remarquable coup d'essai, 50 Cent relance la machine à beefs ...

plus

annonce

3,64 € PriceMinister 535 Evaluations

Frais de port: 2,95 EU...

Livraison: 2-​5 Jours

     Plus  

PriceMinister



publicité
En lire davantage sur ce produit
50 Cent - The Massacre - avis par fucksnoopdogg Pétard mouillé...
  très intéressant
50 Cent - The Massacre - avis par max94000 The Massacre,Pur album de RAP !!!
  très intéressant
50 Cent - The Massacre - avis par mermoznord 50 CENT : The Massacre
  très intéressant
50 Cent - The Massacre - avis par blorp Biggest Joke Of The Game*
  très intéressant
50 Cent - The Massacre - avis par Sha-kira --->>> Massacre de Paroles --->>>
  très intéressant
Afficher tous les avis
Evaluations d'avis
L'avis sur 50 Cent - The Massacre a été lue 55049 fois et a été évaluée:

exceptionnel (40%) par:
  1. jade50400
  2. MrDilan
  3. Audrina_
et aussi par 28 autres membres

"très intéressant" (51%) par:
  1. max91
  2. Al77fr2
  3. Exydus
et aussi par 37 autres membres

"intéressant" (5%) par:
  1. weshbobo
  2. trimax
  3. JulienGricourt
et aussi par un autre membre

"peu intéressant" (3%) par:
  1. angegardien1972
  2. darkstarlion

"inintéressant" (1%) par:
  1. Jigga2005

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
La Colombe – Soprano La Colombe – Soprano
(+) les textes, les instrus
(-) Le rap qui n'est plus la, la voix modifiée
3 Avis
Achetez-le pour seulement 1,47 €
Ouest Side - Booba Ouest Side - Booba
1 CD(s) - Rap - Label : Universal Distribution - Distributeur : Universal Music - Date de Sortie : 24/02/2006 - EAN : 602498366172
34 Avis
Achetez-le pour seulement 11,28 €
Enter the Wu-Tang (36 Chambers) - Wu-Tang Clan Enter the Wu-Tang (36 Chambers) - Wu-Tang Clan
1 CD(s) - Rap - Label : RCA - Distributeur : F-Minor - Date de Sortie : 03/05/1999 - EAN : 743212036725
18 Avis
Achetez-le pour seulement 2,68 €
publicité