A l'Ouest rien de nouveau - Erich Maria Remarque

Avis sur

A l'Ouest rien de nouveau - Erich Maria Remarque

Evaluation générale (11): Evaluation totale A l'Ouest rien de nouveau - Erich Maria Remarque

29 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 0,90 EUR à 17,86 EUR  

Tous les avis sur A l'Ouest rien de nouveau - Erich Maria Remarque

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


"Le 1°obus qui est tombé nous a frappé au coeur"

5  15.05.2002 (19.12.2003)

Avantages:
un beau témoignage sur la guerre dans les tranchées

Inconvénients:
Vous allez pleurer !  !  !  !  (non je plaisante !  !  ca c'est pour les âmes sensibles : o))

Recommandable: Oui 

duconne

Plus à mon sujet:

Membre depuis:22.08.2001

Avis:66

Lecteurs satisfaits:30

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 10 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Biographie de l’auteur

REMARQUE Erich Maria (pseud. d'Erich Paul Remark).Il est un écrivain allemand né le 22
juin 1898 à Osnabrück et mort le 25 septembre 1970 à Locarno.
Fils d'un relieur, Remarque fait des études pour devenir instituteur lorsqu'il est appelé sous les drapeaux. Après la guerre, il exerce divers métiers : comptable, démarcheur, journaliste, rédacteur d'un journal sportif . C'est en 1929 que Remarque devient tout à coup célèbre, grâce à l'énorme succès remporté par son premier roman A l'Ouest rien de nouveau : traduit en vingt-cinq langues, l'ouvrage atteint en l'espace de dix-huit mois un tirage de 3,5 millions d'exemplaires !
Ses livres sont brûlés par les nazis (1933) et sa nationalité allemande lui est retirée. A partir de 1948, il réside alternativement à New York et en Suisse.

Bibliographie:
Remarque situe ses romans dans les moments sombres qui ont marqué l'histoire de sa génération :

-la Première Guerre mondiale (A l'ouest rien de nouveau),
-les débuts de la République de Weimar, Le chemin du retour (1931)
-la dépression économique et les années d'inflation, L'Obélisque noir (1956)
-l'émigration, Arc de triomphe (1946),
-la dictature hitlérienne,Le Temps de vivre et le temps de mourir(1654).
-l’étincelle de vie
-L’Ile d’Espérance
-Les camarades
-Après
-Les Exilés


Résumé

Paul Baumer est un jeune homme âgé d’à peine 20 ans. A cause du « bourrage de crâne » exercé par l’un de ses professeurs, il s’engage dans l’armée allemande alors que la première guerre mondiale commence à peine. Il combat sous le drapeau allemand depuis deux ans. Avec lui, quelques camarades de classe et deux amis chers : Kropp et Kat.
Nous sommes en 1917, la guerre bat son plein. Dans les tranchées, les hommes vivent au milieu des bombardements, tenaillés par la peur de la mort. Les recrues tombent comme des mouches. Paul raconte ces jours de guerre, l'angoisse, les rêves, les doutes, les souffrances, les rares instants de joie et la fraternité qui le lie à ses amis. C’est un témoignage réaliste sur la guerre avec tout ce qu’elle comporte d’atrocitées, d’espérance , de pertes et de tristesse. On suit son ascension dans une ambiance infernale jusqu’à ce que la guerre finisse:“à l’ouest rien de nouveau”.

Les personnages

Le personnage principal est le narrateur qui s’appelle Paul Bäumer, il vient de sortir de
l’école et a été recruté par “bourrage de crâne” dans l’armée allemande. Il est au front comme le reste de ses amis. Plus jeune, il était insouciant et aimait la vie, mais maintenant, rien n’est plus comme avant à cause du front. Il n’est plus rempli de ses espérances de jeune de 20 ans, il a été rattrapé par la dure réalité de la guerre alors qu’il entrait dans l’âge où on aime la vie, où on nourrit ses rêves...

Ces “amis” sont:

-Katczinsky (Stanislas): Il a un silhouette anguleuse et penchée. Il est débrouillard et arrive toujours à trouver de quoi manger. Il est l’un des meilleurs amis de Paul. Il a une femme et un métier.

-Himmelstoss: Il est un caporal qui avait menée la vie dure à Paul et ses amis et particulièrement à Tjaden. C’est un caporal détesté de tous, qui fait souffrir toutes ses recrues en leur faisant subir un entraînement épuisant et en les punissant sévèrement pour quelques petites choses. Il se croyait au-dessus de tout et de tous, mais lorsqu’il fut commandé au front il remarqua qu’il n’arrivait plus exercer aucune autorité sur sa compagnie et qu’il ne pouvait rien contre les obus et les balles perdues comme il l’avait cru auparavant.C’est un ancien facteur.

-Kropp: C’est un ancien camarade de classe de Paul. C’est un penseur .

-Tjaden: Il est un ami de Paul et un ancien camarade de cours. Il pisse au lit et à cause de l’attitude d’Himmelstoss face à cela, il a une haine envers ce caporal.

Mais il y a aussi Müller, Haie Westhus et Detering.
Il font tous partie de la deuxième compagnie. Certains d’entre eux mourront abattus ou touchés par un obus du camps adverse.

L’époque.

L’histoire se déroule durant la première guerre mondiale, dans les tranchées . Cette période historique a des incidences sur l’histoire car elle basée sur cette période. On conte la vie des soldats pendant la guerre, les conditions de vie et les pensées . Cet “événement” a aussi changé l’état d’esprit des soldats . L’histoire se déroule jusqu’en automne 1918.

Les lieux

L’histoire se déroule au front, dans les tranchées allemandes. L’atmosphère du roman créé une sorte de malaise. Le réalisme, de la guerre, de ses conditions et de ses atrocités en sont la cause. Tour à tour le silence et le vacarme, la plainte et le calme... Les décors boueux, barbelés creusés par les grenades, et tout ceci avec sobriété. Une sobriété noire de vérité, des pensées alliées au décor, des sensations liées aux gestes, des attentes mariées au son, aux impressions. Ceci est encore une preuve que la réalité émane de ce témoignage sans artifice et glauque. C’est pesant. Les morts rencontrés sont tous décrits tel que le protagoniste les voit, sans trop s’y attarder, mais sans les ignorer. La presque banalité de cette ambiance pour les personnages donnent aussi une idée du traumatisme et du changement des esprits.
Les descriptions ne font pas que créer une ambiance, elles donnent aussi des détails à l’action mais aussi historique dans l’aspect des tranchées.

Les thèmes.

Plusieurs thèmes sont abordés.
Le principal est l’atrocité de la guerre. Les personnages ne croient plus en la paix . Partout dans les décors on sent la terreur. Les cadavres, l’impression qu’un obus peut vous tuer à tout moment, les sons incessants de tirs et autres et plaintes lugubres. Les soldats déplorent le bourrage de crâne qu’ils ont subi avant de s’engager car pour eux qui sont au front, la guerre n’est pas un jeu mais l’enjeu de leur existence, tant par le danger de mort omniprésent, mais par l’évolution des esprits. Ce n’est même plus un combat entre deux camps, mais un combat pour sa propre survie.

D’autres thèmes suivent tels que le décalage entre les gens de l’arrière et du front. En effet, Paul Braümer va avoir la permission de revoir sa famille. Mais il va découvrir des gens en total décalage par rapport à lui, lui posant des questions inconvenantes sur la guerre ou prenant des airs hautins. Pour eux, la guerre est une bonne chose et les soldats sont tous des héros qui se battent pour eux. A cause de la censure, ils pensent que le front n’est pas si terrible que cela et certains donnent même leur opinion sur des choses dont ils ne savent rien. Après la guerre, l’intégration des combatants risque d’être difficile tant le décalage des esprits s’est creusé. Eux connaissent les conditions véritables de la guerre mais ne peuvent en parler.

Le roman évoque aussi le thème du changement d’esprit, de l’évolution, de la disparition de l’insouciance. Les soldats au départ partaient avec le moral, des rêves plein la tête; ils étaient encore naïfs. La guerre leur a oté toute innocence, leurs rêves ont disparu pour laisser place à une dure réalité qu’est la guerre, les espoirs ont disparu pour laisser place à l’instinct de survie et la prise de conscience sur la vie ainsi que tout ce qu’elle peut comporter en souffrance.

Le dernier thème abordé est celui de la camaraderie. Paul Braümer appartient à un petit
“groupe” d’amis. Durant la guerre ils se sont entraidés plus d’une fois, même face à la mort cherchant à tout pris à garder cette forte amitié jusqu’au bout . Les soldats, même lorsqu’ils ne se connaissaient pas s’aidaient . Beaucoup de moments partagés entre eux sont évoqués, leur camaraderie est comme une aile leur permettant de s’évader de ces horreurs.


Le narrateur prend partie lorsqu’il parle de leur future condition qui sera difficile après la guerre qu’il trouve inutile et atroce (page68). Il le fait aussi lorsqu’il dénonce la guerre comme la perte de son insouciance, de sa naïveté et de ses rêves (page69 et page219). Il parle aussi de désillusion (page 218). Il dénonce aussi le bourrage de crâne pour recruter (page 19-20).

Mon avis

J’ai trouvé que “A l’ouest rien de nouveau” était un livre réaliste dans la sobriété de ses décors. La boue, les fumées, les bruits de tirs et les tranchées ont contribué à cette impression de vérité. Ce roman dénonce aussi certains procédés tels que le bourrage de crâne ou autre abus de pouvoir.

Il comprend une véritable réflexion sur la guerre et ses conséquences du point de vue d’une personne concernée. On sent l’évolution des personnages entre leur vie avant la guerre puis pendant. Ils ont grandit trop vite, et sont devenus las de cette vie, ne croyant plus en rien. L’émotion est aussi présente mais mêlée à la tragédie. Des morts par milliers et même parmi les plus proches amis du personnage principal. Il n y a pas de tricheries, le style d’écriture est “franc”.

L’idée de camaraderie et de solidarité pendant la guerre est aussi évoquée. Il n y a que la mort qui a pu les séparer, mais ils seront toujours liés par cette “expérience”. On sent aussi que les soldats ne sont plus réellement des humains... Ils sont traqués par les grenades, traités et se comportent même parfois pour leur survie comme des animaux.
La fin est aussi très émouvante et symbolique. La perte de Kat accompagne celle de la guerre:
“il tomba en octobre 1918, par une journée qui fut si tranquille sur tout le front que le communiqué se borna à signaler qu’à l’ouest il n y avait rien de nouveau.
Il était tombé la tête en avant, étendu sur le sol, comme s’il dormait. Lorsqu’on le retourna, on vit qu’il n’avait pas dû souffrir longtemps. Son visage était calme et exprimait comme un contentement de ce que cela s’était ainsi terminé.”
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
eway42

eway42

03.11.2006 22:59

tres bien j'en ai pris exemple pour faire ma fiche de lecture pour l'ecole

ELANOR1950

ELANOR1950

16.04.2004 16:46

Super ton avis! c'est un tres bon livre :-)

frenchgirl

frenchgirl

18.05.2003 00:07

Avis très interessant et très complet. J'ai lu ce livre il y a longtemps et il est toujours ancré profondément dans ma mémoire. Le genre de bouquin qui fait réfléchir. Peut être que j'écrirai un avis...mais il faut que je le relise d'abord ;)

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
A L'ouest Rien De Nouveau - erich maria remarque

A L'ouest Rien De Nouveau -​ erich maria remarque

Achetez ce produit et cumulez des SuperPoints à dépenser sur PriceMinister! ...

plus

annonce

0,90 € PriceMinister 535 Evaluations

Frais de port: 4,60 EUR

Livraison: 2-​5 Jours

     Plus  

PriceMinister

Librairie Générale Française A l'ouest, rien de nouveau de Erich Maria Remarque

Librairie Générale Française A l'ouest, rien de nouveau de Erich .​.​.

Le Livre de Poche n°197 édité en 1956 - PocheOccasion - Etat Correct - ...

plus

annonce

3,90 € Livrenpoche.com 7 Evaluations

Frais de port: 2,50 EUR

Livraison: 2 Jours

     Plus  

Livrenpoche.​com

A l'ouest rien de nouveau

A l'ouest rien de nouveau

Pages: 224, Edition: Le Livre de Poche, Poche, Le Livre de Poche

annonce

4,55 € Amazon Marketplace Livres 99 Evaluations

Frais de port: 2,99 EUR

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Livres



Evaluations d'avis
L'avis sur A l'Ouest rien de nouveau - Erich Maria Remarque a été lue 93560 fois et a été évaluée:

exceptionnel (4%) par:
  1. eway42

"très intéressant" (96%) par:
  1. Mafi0
  2. valentineagathe
  3. Hebus.le.troll
et aussi par 19 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec A l'Ouest rien de nouveau - Erich Maria Remarque