Vous voulez arriver à quoi exactement?

1  11.03.2001

Avantages:
ben c'est la question subsidiare

Inconvénients:
la réponse est introuvable

Recommandable: Non 

CATCOM

Plus à mon sujet: Pour la photo : Il faudra patienter ! Ou imaginer !

Membre depuis:13.12.2000

Avis:90

Lecteurs satisfaits:40

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 3 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Dites-nous, messieurs les Bureaucrates, quand vous aurez fini d’instaurer des psychoses alimentaires de tout genre, on pourra peut-être manger tranquille ?
A quand les menus conseillés, affichés sur la porte du Ministère de l’Agriculture ? Comme ceux, placardés sur la porte des écoles ?
Vaches folles, Poulets d’usine aux antibiotiques, Porcs aux hormones, Poissons d’élevage nourris aux farines animales, et maintenant agneaux ( et chevaux) fiévreux ?

Il aura fallu attendre l’an 2000 pour s’apercevoir que le propre des herbivores était de manger de l’herbe, qu’un poulet nourri aux grains c’était plus sûr et qu’à par les piranhas, peu de poissons avalait du bœuf !

Quel exploit ! C’est dingue ! Ça laisse rêveur … Personne ne pouvait s’en douter ( Il faut avoir fait de grandes et longues études pour arriver à ce niveau de logique.. )

Bon, il est vrai qu’avec l’interdiction des farines animales, on nous explique que ça va être hyper compliqué de nourrir le bétail, et beaucoup se demandent comment ils vont bien pouvoir faire ? ( C’est là que le Ministère répond : ne vous inquiétez pas on va vous aider ! )

Moi, bêtement, j’ai une idée très, très simpliste, qui serait de sortir le dit bétail dans un espace qu’on appelle pré ou champ selon les départements et qu’on le laisse pencher sa tête jusqu’au sol pour attraper un truc, qu’on appelle parfois herbe : Ce qui reviendrait, si je ne me plante pas dans ma logique à Brouter !
Mais bon c’est juste une idée, comme ça !
C’est vrai qu’il faut vérifier si les Etats Unis, qui ont un genre de monopole sur la culture du colza, nous en donne l’autorisation… Pour les poissons, j’imagine des nourriture à base de… « poissons », un peu comme ça se passe en mer ou en rivière quand il s’agit d’un état qu’on appelle « naturel » ! ( je crois que c’est comme ça qu’on dit en vieux français ! ) et pour les volailles : euh ??? Des graines la semaine et des vers le dimanche ? Quant aux cochons on peut leur donner de tout sans pour autant vouloir les inscrire aux compétitions cyclistes !

Pas étonnant que les « derniers survivants » de « l’industrialisation animale » aient de la fièvre !
Ils nous ont même ressorti une maladie qui avait disparu depuis des dizaines d’années !
(Et qui a en plus le toupet, de se faufiler au travers des « barrages de décontamination » !
Ben ça alors ! )
Pour l’éradiquer ? Demandez donc aux anciens comment ils faisaient, quand ils n’avaient pas les pompes à désinfectants pour arroser les roues des camions ? ( NON ! Pas les vieux profs qui donnent des cours dans les grandes écoles ! Les anciens agriculteurs ! Ceux qui ont eu de la terre sous les ongles ! qui contaminaeint eux mêmes tout le troupeau pour que toute les bêtes soient malades en même temps, et attendaient quelques jours que cela passe tout seul ! Parce que ce n'est qu'un petite maladie begnigne ! )

Quoi ? Il n’y a aucun risque pour l’homme ? Ah bon ?

Ben ça alors ?
Je comprends plus rien !

Est ce qu’il y a un érudit dans la salle qui peux m’expliquer pourquoi on nous fait tout ce cinéma aux infos ? Dites moi ? C’est délibéré non ? Sachant que les « journalistes » tirent leurs sources du ministère…
D’abord, on nous affole en nous « informant* » …
*( Définition du mot à prendre dans le vieux français : aujourd’hui ça ne veut plus dire la même chose : c’est un homonyme à ne pas confondre ! )
… et on conclue avec un genre de : Bon on vous dit tout ça, mais vous pouvez continuer d’en manger, il n’y a aucun risque !!!

C’est sur ! Après ça on a qu’une envie c’est de se goinfrer de côtelettes d’agneau ! même si c'est vrai qu'on pourrait le faire !

J’aurais une autre question : Dans n’importe quelle énigme policière, même de série Z, pour trouver le coupable d’un meurtre, on cherche à savoir à qui profite le crime !

Pas au labos : qui ont perdu le marché de la vaccination : la fièvre aphteuse avait disparu , et puis abbattre revient moins cher !
Se seraient'ils tous trompé dans leur calcul ?

Là, je sèche ! Est-ce que quelqu’un peu m’aider ?

J’vous laisse une adresse pour vos réponses :

www.je mange quoi à midi @ t’as qu’à téléphoner à Galvany !


En conclusion : parce qu’il faut toujours finir par une note positive :

Certes, ce tintouin permet de faire de la place dans le frigo !
C’est vrai que ça prenait de la place toutes ces protéines !

Par contre, si je peux m’adresser aux fabricants d’électroménagers : Et ça va peut être pouvoir créer des emplois !!!!
Tu pourrais pas les faire un peu plus grands, tes bacs à légumes trans-géniques ?

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
cakoum

cakoum

22.12.2004 20:45

J'ai beaucoup apprécié votre commentaire plein de bon sens et d'humour bien placé !!

labrosse

labrosse

23.05.2001 18:31

Oui c'est vrai que la cuisine traditionel francaise c'est mieux que le flunch!!! mais un resto de 40 a 50 f bien ta pas grand chose souvent a ce prix faut connaitre aplus

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Agriculture.gouv.fr a été lue 873 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (80%) par:
  1. cakoum
  2. labrosse
  3. mwambe
et aussi par un autre membre

"intéressant" (20%) par:
  1. Algoconso

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité