Bonnat noir 100% Cacao

Images de la communauté

Bonnat noir 100% Cacao

> Voir les caractéristiques

53% positif

2 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Bonnat noir 100% Cacao"

publié le 07/05/2013 | kmk57
Membre depuis : 11/04/2005
Avis : 2634
Lecteurs satisfaits : 309
Plus à mon sujet :
Excellente année 2017 à tous !
Moyen
Avantages ***
Inconvénients ***
exceptionnel
Prix
Goût
Rapport qualité / prix
Temps de conservation

"Trop de cacao ... sauf peut-être pour du cacao chaud-chaud ?"

l'emballage très rétro

l'emballage très rétro

Pour une amatrice de chocolats au lait, cela fait deux fois que je vous présente un chocolat noir à 100 % de cacao (la fois précédente, c’était ici : http://www.ciao.fr/Pralus_Madagascar_Criollo_100_de_cacao__Avis_1413782) ; que se passe-t-il ?? Il se passe que j’ai beaucoup aimé (à ma grande surprise, j’avoue !) le 100 % de chez Pralus, et donc j’ai voulu goûter le 100 % de chez Bonnat.

.

.

Le maître chocolatier

Petit copier-coller de son site :

« Bonnat, c'est une longue histoire d'amour entre une famille et le chocolat, commencée en 1884 par Félix Bonnat, au 8 cours Sénozan à Voiron (Isère).

Raymond Bonnat prend la relève en 1956. Après des études commerciales, il fait son Tour de France, l’École des Chocolatiers à Bâle, la COBA, et son Tour de Suisse. Il se marie en 1959.

De la 4ème génération, deux de ses quatre enfants, Cécile et Stéphane, perpétuent la tradition de haute qualité qui a toujours fait la réputation de leur maison.

Raymond et Stéphane Bonnat veillent avec un soin jaloux au maintien de la qualité grâce à leur palais capable de reconnaître les différences de goût les plus subtiles. Il existe en effet une véritable science des cacaos. Ces derniers, comme les vins, ont leurs terrains et leurs cépages donc des parfums totalement différents qui se révèlent totalement après torréfaction et permet à l'arôme de prendre son ampleur. Les fèves sont ensuite triées dans le tarare (appareil qui procède au triage de la coque et de la fève), puis broyées, mélangées, conchées (opération consistant à exercer sur le chocolat un brassage de longue durée). On obtient alors une pâte onctueuse et veloutée suivant le parfum souhaité et on mélange, selon des pourcentages jalousement gardés secrets, les différents crus.

Comme le vin, l'arôme des cacaos varie d'une année sur l'autre et c'est là qu'intervient la finesse du Maître Chocolatier pour mettre au point sa propre couverture. »

La maxime de la maison : « Ce qui fait du bien au palais ne fait pas de mal à l'âme... » … et je suis bien d’accord !

.

.

Où acheter les chocolats Bonnat ?

Sur Metz : nulle part !!!
Alors il me reste la solution de la vente en ligne ! Voici quelques sites où j’ai déjà commandé ces tablettes Bonnat : souslolivierdemagali.com,regalissime.com, et feuilledethe-online.com.

Le site de Bonnat propose aussi quelques chocolats à la vente par correspondance, mais les frais de port sont prohibitifs.

.

.

Le prix

Environ 4,20 € la tablette de 100 g.
Cela peut vous paraître cher pour une tablette de 100 g, mais si l’on compare avec les « grands crus » Bonnat (comme le Porcelana –infect selon moi-, et le Chuao –délicieux selon moi-) qui sont à 7,60 € les 100 g, hé bien on se dit que, 4,20 €, c’est peu cher !!

.

.

La présentation selon la marque

« Pour les amateurs de saveurs corsées recherchant la rareté et l'exception. »

Saveurs corsées, c’est normal, c’est du 100 % de cacao !

Je trouve déjà que les chocolats noirs Bonnat sont largement plus « difficiles d’accès » que les chocolats noirs Pralus … en effet, les Bonnat sont, pour mon palais, plus « bruts », plus « raides », plus corsés, moins fins, moins abordables, et destinés aux amateurs de chocolats très noirs. Les Pralus sont, pour moi, plus doux, plus ronds, plus moelleux, plus faciles à apprécier, lorsque l’on a un bec sucré.

Mais du 100 % ne peut être (quasiment) que corsé !


.

.

Les ingrédients

Chocolat 100 % (cacao, pur beurre de cacao, lécithine de soja sans OGM)

Peut contenir des traces de fruits à coque ou de lait.

.

.

La tablette

Comme toutes les tablettes Bonnat, elle est emballée dans un papier en alu brillant, autour duquel on a un papier « glacé ».
Celui-ci est rouge pour le chocolat dont il est question aujourd’hui.

Il y a une église (cathédrale ?) imprimée sur l’avant, ainsi que les mots « Chocolat Bonnat », puis « Voiron (Isère) depuis 1884 », et on nous dit qu’il s’agit de chocolat pur beurre de cacao.

Je trouve l’emballage assez vieillot , mais ce n’est pas ce qui compte !

Au dos, une petite description des chocolats noirs de la marque, la liste des ingrédients, la DLU.

Pas de fantaisie ici type « tablette refermable », ni une calamité avec de l’alu soudé, non, c’est simple : on ouvre l’emballage, et on tombe sur le chocolat emballé dans l’alu !

Le chocolat est noir, mat, découpé en 6 bandes contenant 6 rectangles chacune, sauf les deux du milieu (voir photo).

L’odeur qui se dégage à l’ouverture de l’emballage est très chocolatée , très « pleine bouche ».

.

.

La dégustation

Je coupe une barre, puis je la coupe en deux. Et je mets ces rectangles en bouche.

Ouh la.
C’est fort. C’est amer. C’est cacaoté .

L’attaque est piquante, et le chocolat ne fond pas, il faut le mâcher . Il devient vite « poudreux », presque poussiéreux. Il est hyper sec, hyper râpeux .

Mais je ne lui trouve pas d’arôme particulier… c’est du brut, c’est du pur cacao, c’est très raide ! Si vous connaissez le cacao Van Houten non sucré, la comparaison qui suit va vous parler : on dirait du cacao Van Houten sous forme de tablette . C’est aussi amer, aussi sec en bouche, bref c’est limite immangeable. Lorsqu’il disparaît (enfin) dans ma gorge, je crois reconnaître une note de cuir, c’est étrange !

Je n’ai absolument aucun plaisir à la dégustation , et je ne vois pas bien à quelle occasion le manger … même en le faisant trempouiller dans du thé chaud (pour le faire fondre plus vite), je ne trouve pas ce chocolat agréable au palais.

Je pense qu’il pourrait être utilisé pour faire un chocolat chaud à l’ancienne (c’est-à-dire qu’on verse du lait très chaud sur du chocolat coupé en carrés, et on touille), mais je ne bois pas ce genre de boisson donc je ne saurais vérifier la pertinence de cette idée !

.

.

Conclusion

A part les amoureux des chocolats purs, bruts, amers, poudreux, et donnant très soif, je ne vois pas qui pourrait apprécier ce chocolat !

J’ai voulu le découvrir, ma curiosité est satisfaite, mais je ne renouvellerai pas l’expérience !!

Merci de m’avoir lue.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 2589 fois et a été évalué à
59% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • Fabrice013 publié le 10/05/2013
    Environ 4,20 &#8364; la tablette de 100 g. Cela peut vous paraître cher pour une tablette de 100 g, <<<<<<<<<<déjà que je trouve la marque Lindt assez chère !
  • ShakkaDRAGON publié le 10/05/2013
    contrairement à toi, j'adore les chocolats noirs ... mais là, ça risque de faire trop de cacao d'un coup
  • mamystar63 publié le 08/05/2013
    C’est fort. C’est amer ===>>> je ne pense pas que j'aimerai !
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Bonnat noir 100% Cacao

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 08/08/2003