Animaux et Cie (9 Février 2011)

Avis sur

Animaux et Cie (9 Février 2011)

Evaluation générale (3): Evaluation totale Animaux et Cie (9 Février 2011)

 

Tous les avis sur Animaux et Cie (9 Février 2011)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


TDS « Cinéma » 7 : Choisissez une autre salle!!! ou changez-en!!!

2  13.02.2011

Avantages:
Le final et la voix du coq

Inconvénients:
Le reste

Recommandable: Non 

willymax

Plus à mon sujet: Le rêve est terminé... le football est pourri, nous nous américanisons et nous le regretterons sous ...

Membre depuis:28.05.2002

Avis:1483

Lecteurs satisfaits:180

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 18 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Pour finir ce TDS, un dessin animé…


« Animaux et Cie » ça vous dit quelque chose ?

Résumé
Les banquises fondent, les forêts primaires disparaissent...
Partout dans le monde, l'homme détruit la nature.
Le delta de l'Okavango, en Afrique, est désormais le dernier paradis terrestre où les animaux peuvent s'ébattre en toute liberté.
C'est là que Billy le suricate et son meilleur ami Socrate, un lion végétarien, attendent l'évènement de l'année : la crue qui inonde le delta et assure la survie de tous.
Pourtant, cette fois, l'eau n'est pas au rendez-vous...
Bien décidé à prouver à son fils qu'il n'est pas le bon à rien déjanté que tout le monde prétend, Billy décide d'aller chercher l'eau en compagnie de son fidèle complice. Au cours de leur périple, ils vont rencontrer des animaux plus délirants et plus incroyables les uns que les autres, venus se réfugier de toute la planète après que leurs foyers ont été détruits par les humains.
Billy va découvrir que si l'eau n'arrive pas, c'est parce qu'un barrage a été construit pour fournir de l'énergie à un complexe hôtelier de luxe !
Le suricate, son copain le lion et tous les animaux réussiront-ils à sauver le delta ?
Et s'il était temps d'envoyer aux humains un message d'un nouveau genre...

Casting
Reinhard Klooss, qui a coréalisé « Astérix et Obélix contre César », et Holger Tappe, spécialiste des dessins animés, se retrouvent à nouveau pour mettre en commun leurs idées, après nous avoir fait connaître le dinausore Impy.
Au niveau des doublages, les américains ont misé sur Ralf Schmitz, Thomas Fritsch, Bastian Pastewka ou encore Christoph Maria Herbst, qui sont des acteurs de séries amércaines ou des doubleurs de séries européennes mais qui ne sont pas tous très connus en France. Chez nous, on leur a préféré Elie Semoun, Jacques Perrin ou encore Yves Lecoq… qui, et c’est peut-être un hasard hasardeux mais bizarre de chez bizarre… double Charles le coq…

Le film
Je ne vais pas trop vous parler du film en soi qui n'est pas très rigolo malgré un passage dantesque … qui, pour vous situer, se trouve vers la fin du film.
En fait, je vous plutôt vous parler de ma déception car je déteste comparer, mais là, il faut avouer que les réalisateurs ne se sont pas trop foulés car ils ont prix du dessin animé à succès pour faire du réchauffé. En fait, quand le dessin animé a commencé, je me suis demandé s’il n’y avait pas une erreur de pellicule car j’avais la sensation tour à tour de voir des bribes de « Madagascar » et de « L’age de glace »… même si les animaux s’apparentent plus à la société actuelle… dont la girafe pourrait plaire à pas mal de ciaonautes, notamment Psychosexy… puisqu’il s’agit d’une pouffe (j’ai d’ailleurs été le seul à rigoler sur le coup car j’ai de suite imaginé notre chère ciaonaute en girafe). Le lion également a des airs de déjà vu puisqu’il est végétarien et le suricate me faisait penser à un mélange de Cid et des pingouins suivant le chef dans des expéditions loufoques… Bref, je ne vais pas détailler tous les animaux, mais j’avais l’impression de voir un remaque en moins bon ou un remix de 2 succès…
Il faut tout de même avouer que les similitudes sont nombreuses, comme le fait que l’on parle d’une inondation dévastatrice, ou l’idée de l’odyssée impossible, les rencontres assez farfelues

Cependant, tout n’est pas mauvais, car il faut avouer que les doublures sont excellentes, surtout que l’on retrouve un Jacques Chirac qui nous fait penser bizarrement au Bébête Show (les nostalgiques apprécieront).
Niveau graphisme, on ne peut être que satisfait du résultat.
Il y a aussi le ton moralisateur qui vise spécifiquement les enfants qui seront les adultes de demain, mais qui fait aussi passer le message aux parents que demain se dessine aujourd’hui… mais malheureusement, à force d’être trop moralisateur, le dessin animé en perd de sa crédibilité et finit même par nous énerver.


Je crois que c’est assez rare pour le souligner, mais si j’ai un conseil à vous donner, attendez qu’il passe à la télévision car ce dessin animé ne vaut pas le déplacement. La déception est assez grande, mais pouvait-on en attendre autre chose d’un plagiat de seconde catégorie ?


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
moustachu456

moustachu456

23.02.2011 13:06

Bon, merci d'avoir prévenu.

soukaina.d

soukaina.d

19.02.2011 14:21

aucune chance que j'aille le voir au cinéma !

aquaria

aquaria

15.02.2011 13:39

ben moi, je vais même l'éviter !

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Animaux et Cie (9 Février 2011) a été lue 429 fois et a été évaluée:

exceptionnel (4%) par:
  1. andgelique

"très intéressant" (87%) par:
  1. mars2000
  2. moustachu456
  3. soukaina.d
et aussi par 17 autres membres

"intéressant" (9%) par:
  1. Claiirie
  2. MikaSae

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Animaux et Cie (9 Février 2011)
publicité