Olympus EVOLT E-420

Images de la communauté

Olympus EVOLT E-420

Le dernier né de la gamme Olympus E-System, l'E-420, représente la formule gagnante Reflex pour les photographes débutants mais également pour les pho...

> Voir les caractéristiques

93% positif

3 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Olympus EVOLT E-420"

publié le 16/08/2010 | mistouflette123
Membre depuis : 23/01/2010
Avis : 314
Lecteurs satisfaits : 82
Plus à mon sujet :
En pause...
Excellent
Avantages Tout plein!!!
Inconvénients Est-il vraiment nécessaire d'en trouver???
exceptionnel
Tenue de la batterie
Fiabilité
Système d'exploitation
Qualité d'image de jour
Qualité d'image en milieu sombre

"Confessions d'une accro du photo reflex"

Mon reflex à moi!

Mon reflex à moi!

A mon tour de m’exercer à un nouveau type d'avis que je n’ai jamais encore pratiqué depuis que je fréquente ciao, l’avis high-tech. Je compte donc sur votre indulgence, un premier avis high-tech, c’est presque encore pire à écrire qu’un premier avis beautesque…

.
Cela dit, les avis high-tech sont en général assez peu lus… sont-ils jugés trop indigestes aux yeux de certains ???

Du coup, j’ai décidé de contourner cet obstacle, et de vous proposer un avis high-tech, certes, mais avec un soupçon d’originalité, disons un avis à ma p’tite sauce à moi, la sauce pouffette, quoi… en espérant que cette petite dose de nouveauté vous permettra d’aller jusqu’au bout de mon avis.

ben quoi, on peut rêver, non ??

Apprêtez- vous à suivre les épisodes de Mistouflette, accro du reflex’ photographique…


L’avis portera donc sur mon tout premier appareil photo numérique reflex, l’Olympus E-420.

.
.


'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'ºº'º'º

SYMPTÔMES NECCESSITANT CONSULTATION

'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º
.
.
Mais qu’est-ce qu’elle nous fait, la Mistouflette ? Elle nous dit qu’elle va nous parler de son appareil numérique, et là, elle nous parle de son toubib. Elle a vraiment un sérieux problème...


Mais non, juste une addiction, addiction tellement forte que je veux expliquer comment j’en suis arrivée là.

.
Je vous le fais en mode morse (style inspecteur gadget et ses messages codés ponctués d’un STOP, ça ira plus vite !!!)


- Au départ : connaissance de la photo = néant. Pluri-utilisation d’appareils photos jetables dès le collège… Conclusion : cadrage à revoir, obtention de bustes étêtés, ou de silhouettes morcelées… Résultat très peu fiable, coût astronomique, et déchets sévères niveau environnement…
.

Décision n°1 : stop aux appareils jetables !

.

- Quelques années plus tard : obtention du premier appareil photo classique, un canon, avec zoom intégré…

En conséquence, développement du goût pour le monde de la photo, mais persistance des signes de déception : photos imprévisibles, manque de couleurs, zoom insuffisant…

Décision n°2 : à quand le numérique ???
.

- Années 2000 : une aubaine, l’apparition du numérique dans le monde de Mistouflette. Enfin, des appareils dotés d’une nouvelle technologie et permettant de flasher et zoomer à gogo, sans crainte d’obtenir un ratage quelconque, puisqu’on en passe par la phase poubelle dès qu’une photo ne correspond pas à nos attentes !

Investissement dans le premier APN, un sony Cybershot, très bien au départ, mais vite dépassé avec son mini écran, ses 3 millions de pixels, et ses piles rechargeables qui prennent de moins en moins bien la charge…

Décision n°3 : j’veux du bridge !!!
.

- 2008 : achat du premier Compact Bridge, un Fuji, permettant d’immortaliser les instants précieux avec mes petits monstres.
Satisfaction garantie niveau couleurs, zoom, et rendu de paysages, cependant, gros hic à la clé : ceux qui ont des petits monstres à la maison savent aussi qu’ils bougent constamment, et surtout quand l’objectif se pointe vers eux… résultat : pour 10 photos prises, 1 seule conservée, à moins de vouloir donner un style particulier à la photo, la modern touch avec un flouté révolutionnaire dont j’ai moi seule le secret.

Décision n°4 : ma reflex’attitude est en marche !!!
.


- Fin 2009 : A l’annonce de l’arrivée de bb3, décision irrévocable = mettre un terme à cette mascarade !!!

- Suite logique : décision d’investir une petite partie de la somme donnée par les allocations à la naissance d’un enfant dans l’achat d’un appareil photo, reflex, un de ceux qui prennent des photos tellement vite que même les petits en mouvement apparaissent net sur la photo.

Orientation de ce choix guidée par la perspective d’obtenir d’aussi beaux portraits de mes têtes d’ange que :

- ma nounou qui me faisait rêver devant les magnifiques photos de mes propres petits, si nettes et colorées

- mon beauf qui réussissait à avoir des portraits angéliques de ses 2 crapouilles sans difficulté aucune
.


Me voilà donc , Mistouflette, accro du reflex, telle notre Becky, accro du shopping, perdue dans la jungle numérique, et hésitant, ne sachant que choisir….

Heureusement, avec l’aide des avis de consommateurs et les rubriques explicatives du net, j’ai réussi à trouver mon bonheur.


.
.


'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'

A LA RECHERCHE D’1 SPECIALISTE DE LA REFLEX’ ATTITUDE

'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'

Qui dit craquage en vue dans un objet high-tech dit aussi délimitation de critères orientant le choix de cet appareil, au risque sinon de se retrouver avec un appareil orienté pros de la photo et l’amateure que je suis risquerait alors de se noyer dans une notice plus énigmatique encore qu’un roman d’Agatha Christie.

Sélectionner il fallait donc… ce à quoi je me suis employée avant d’effectuer mon achat.
.

Voilà donc ma recette de l’appareil photo idéal :

.
.

- Une dose de confiance, et là, on ne regarde que des marques connues dans le domaine high-tech, car je ne compte pas changer d’APN de sitôt. La sélection s’oriente donc vers les marques Canon, Sony, Toshiba, et Olympus.

- Une pincée de design : ce n’est pas le plus important, mais j’aime quand même avoir un appareil photo plutôt joli, esthétique, quoi.

- Une bonne dose de légèreté : reflex oblige, le poids de l’appareil est considérablement augmenté par rapport à un compact bridge, et c’est bien beau de vouloir avoir des photos empreintes de clarté, mais si on doit se déclencher une scoliose à chaque paysage photographié, mmouais bof …

- Une bonne cuillerée de simplicité : en amateur de la photo me lançant dans la boulimie réflexovore, je ne pouvais m’orienter vers un appareil destiné aux professionnels. Je recherche donc un appareil alliant technologie de pointe, nombreuses fonctions, et simplicité… pas gagnée, cette affaire !

- Mélanger tous les ingrédients précédents, et ajouter par dessus une option pack complet proposant un étui de rangement, ingénieux, spacieux, et confortable, ainsi qu’une carte au giga format pour parfaire à cette reflex mania.

- Laisser macérer dans une pièce fraîche pour mettre en avant toutes les saveurs olympiennes.

- Saupoudrer d’une pincée d’arôme « bonne prise en main ».

- Pimenter le tout avec un prix attractif, cumulé avec une promotion et un cashback utile, et vous obtenez une recette onctueuse et délectable, un vrai plaisir gustatif !!!

Et ma recette s’intitule donc : fricassée d’élégance olympienne aux 420 saveurs !!!


.
.


º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'

L’E 420 : COMPOSITION, MISES EN GARDE

'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º

Laissez-moi donc vous présenter le remède à tous mes maux, mon petit miracle, l’E420.

Non, il ne s’agit pas d’un colorant, quoiqu’il pourrait être comparé à un colorant alimentaire aux couleurs criardes qui aurait pour effet de me redonner fierté et moral… il s’agit bien de mon remède miracle reflex numérique du laboratoire Olympus.

Lisez-donc ce que j’ai pu trouver dans sa notice d’utilisation :
.
.

Composition

.
.

- Ce médicament est destiné aux personnes souffrant de troubles de la photo floue, il garantie une réduction de la nervosité dès la première utilisation.


- Il est indiqué chez l’adulte dans le traitement de certaines infections des phalanges, survenues suite à l’utilisation excessive de compacts bridges dans des situations de mouvements intenses.

.
.
Mises en garde

.
.
- En cas d’allergie au laboratoire Olympus, mieux vaut ne pas utiliser cet appareil, sous peine de réaction cutanée excessive.

- En cas de réflexite compulsive aiguë (maladie héréditaire dépistée à la naissance), nous vous recommandons d’utiliser cet appareil avec modération, sous peine de fièvre intense. Mieux vaut utiliser cet E420 avec parcimonie, en adaptant le traitement en fonction de ce que vous aura recommandé votre médecin.

- Ne pas abuser du mode Macro qui est réservé pour les photos vues de prêt : cela pourrait occasionner une gêne visuelle pendant quelques heures.
.
.
Précautions d’emploi

.
.
- Prévenez vos proches en cas de réflex’attitude incontrôlée pouvant entraîner une activité zoomique et flashique intense.

- Ne pas utiliser le mode flash et anti-yeux rouge sans prévenir le sujet photographié, et préférer le réglage mode automatique pour un réglage plus opérationnel.

- Ce médicament contient 5mg de bonheur intense, et 10mg de fierté photogénique : en tenir compte chez les personnes suivant un régime riche en égocentrisme !

.
.

Grossesse et allaitement

- Aucune interaction néfaste n’a à ce jour été reconnue avec le fait de posséder l’E420 avant l’arrivée de bébé.

Cependant, un effet étrange a été repéré chez certaines patientes en possession de cet appareil numérique durant leur maternité: leur bébé semble user et abuser des triples loops piqués dans le ventre maternel, signe d’euphorie particulièrement intense.

- Pour ce qui est de l’allaitement, on a pu repérer certains rares cas d’arrêt de lactation due à une utilisation excessive de l’E420 en période d’allaitement. Si le nouveau-né présente des troubles tels diarrhée, éruption cutanée ou candidose reflex’ive, ne pas hésiter à consulter votre pédiatre qui vous orientera vers des services spécialisés.


.
.
Les composants réels

Je laisse de côté l’aspect médicamenteux pour vous indiquer tout de même les vraies caractéristiques de l’engin !!!


- Il s’agit là du reflex numérique le plus compact du monde

- Grande facilité d’utilisation

- Système Live View Autofocus qui permet une visualisation aisée sur l’écran

- Ecran LCD Hypercrystal II 6,9cm/2,7’’

- Détection de visage pour une mise au point et une exposition parfaite des visages lors de la prise de vue

- Capteur Live MOS 10 Mégapixels

- Technologie d’équilibrage des zones d’ombre

- Système anti-poussière

- Flash intégré sans fil

- 3,5 images/seconde jusqu’à 8 images dans le buffer Raw

- 28 modes de prise de vue

- ISO 100-1600

- Processeur image TruePic III

- Fonction verrouillage AF/AE

- Contrôleur de la profondeur de champ

- Fonction antichoc

- Affichage écran : informations pour débutants et professionnels

- Couverture du champ de vision à 100% grâce à l’écran LCD

- Affichage d’informations détaillées avec histogramme

- Fonctions bracketing

- Contrôle d’image parfait

- USB 2.0 à haut débit

- Embase filetée de trépied située sous l’appareil

- Possibilité d’enregistrer les photos sur carte Compact Flash ou XD (2 logements de cartes sont disponibles sur le côté de l’appareil)

- Logiciel Olympus Master fourni : il décrit comment transférer et stocker vos images d’appareil photo sur un ordinateur.

- Câble USB fourni pour transférer directement les photos sur l’ordinateur sans passer par le logiciel

- Impression rapide et directe des photos via pictbridge, et grâce à la connexion de l’appareil photo à une imprimante via câble USB, ou directement à l’aide de la carte.

.
.

Et voici les points essentiels qui m’ont fait le choisir :


- Cet appareil convient à la fois aux photographes avertis mais aussi aux débutants, dont je fais partie


- Il est simple d’utilisation et compact


- Il est (il l’était tout du moins lors de mon achat en octobre 2009) le plus petit et le plus léger des reflex du monde, donc que du positif pour mon dos, et ça veut dire aussi qu’on peut le transporter facilement n’importe où.


- Ses 28 modes prises de vues permettent de pouvoir prendre des photographies dans n’importe quelle situation… il y a d’ailleurs tellement de modes que je ne les ai pas encore tous testés !!!


- De fait, il possède un bon rapport qualité prix. Pour ma part, je l’ai acheté sur cdiscount lors d’une vente flash, avec l’offre suivante :


* l’appareil reflex E420 avec objectif Zuiko 14-42 mm f1 : 3,5-5,6

On pouvait aussi opter pour l’achat d’un objectif Zuiko plus zoomant, mais vu le prix, je me suis abstenue, pensant que l’objectif fourni serait amplement suffisant pour mon utilisation en amateur.

* l’étui Super fourmi large coloris noir pour le ranger confortablement (dimensions intérieures 14cm Hx 18cm largeur)


* la carte Compact flash 8 GO de la marque Kingston, vitesse d’écriture 133x, garantie à vie.


Le tout pour la somme de 347€ (comprenant les 9,90 € de frais de préparation et de livraison)

Soit un achat que je considère comme un très bon rapport qualité prix, compte tenu que je n’ai rien eu d’autre à acheter pour démarrer, vu que la carte fournie a une capacité de stockage énorme et me suffit amplement pour l’usage que j’en ai (et pourtant, je flashe et zoome à gogo !!!)

.

Dans le même ordre d’idée, on trouve actuellement son successeur, l’Olympus E-450, en tête des ventes avec une offre sur Cdiscount à 379€ : l’olympus E-450 fourni avec deux objectifs. Il vous faudra cependant investir dans une carte pour stocker vos photos, ainsi qu’un sac de rangement en sus… mais d’après la pub, ce tout dernier de la famille olympienne doit « réveiller l’artiste qui sommeille en vous ». Tentant, non ???

.
.

º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º

POSOLOGIE

'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'
.
.
Comme tout médicament qui se respecte, l’E420 est fourni avec une notice imprimée sur papier recyclable, indiquant 3 types de traitement proposés :

1) Le mode amateur où l’utilisateur découvre les fonctions pas à pas : pas plus d’une utilisation en mode rafale par jour, sous peine de grosse addiction.

2) Le mode « Traitement de fond », où l’utilisateur se veut de plus en plus accro à l’E420 : 1 comprimé flash le matin et 1 zoom avant/ arrière le soir, en cure.

3) Le mode « Cure intensive » : l’E-420 est alors décliné en version administration lourde, avec 1 comprimé matin, midi et soir !

Voici mon vécu personnel de ces trois modes d’administration par lesquels je suis successivement passée.
.
.

1) Le mode amateur

.
En mode amateur, la débutante que je suis s’est beaucoup promenée à droite à gauche munie du livret explicatif dans les mains. Il faut dire que l’E420 regorge de tellement de fonctions, que j’y perdais mon latin.

Cela dit, l’utilisation de l’appareil est à la portée de n’importe qui, et j’ai vite appris à utiliser les fonctions principales, à savoir : utilisation du déclencheur (appuyer à mi-course pour régler, et appuyer complètement pour déclencher) , zoom avant/arrière, l’utilisation du flash, le mode anti-yeux rouge.

- L’étape suivante a consisté à choisir le type de couleur que l’on souhaite, avec les choix des modes noir et blanc, ou sépia, pour un effet vieilli.
Une fois la manipulation en tête, il suffit de faire ce réglage avant la prise de vue, et l’appareil la garde en mémoire : si vous avez fait un réglage en mode sépia, les photos qui suivront, même après avoir éteint l’appareil, seront aussi en mode sépia.

A ce stade du traitement, pour éviter de connaître les effets indésirables, mieux vaut user et abuser des modes « réglage automatique » pour ce qui est de la luminosité, de la vitesse d’obturation, ou encore des ISOS… le langage technique recèle encore de nombreux mystères qu’il conviendra d’éclaircir ultérieurement
.

2) Le mode « Traitement de fond » où comment laisser peu à peu la notice explicative de côté

.

Il faut bien reconnaître que l’effet « je me la pète » qu’on a voulu créer en investissant dans The reflex léger, maniable, et compact retombe à l’eau quand, à la moindre utilisation, on doit recourir aux quelques 147 pages du livret explicatif

Oui, je ne compte là que les pages en français, et ouf, le format est quand même limité à du 10x15 !

.

Il faut donc invariablement en passer par la case : impression automatique des informations sur la carte mère enfouie dans notre cerveau, avec option requise de mise à jour de cette carte à chaque démarrage de l’E-420.

Une fois le fonctionnement de base acquis, on peut alors laisser de côté la Olympus Bible et se plonger corps et âme dans l’objectif de son Olympus.


On est alors à même de mieux :

- Utiliser les touches directes : touche flash, touche vue en direct pour voir la prise de vue sur l’écran comme sur un compact bridge si on le souhaite. Cela dit, j’ai personnellement pris goût au viseur, et n’utilise pratiquement jamais cette fonction d’écran de contrôle.

- Maîtriser les principales options du menu avec les 3 modes SELECT/ANNULER/OK


- Changer le type de photo en fonction de la prise de vue. On peut alors choisir entre 18 types de modes scène : portrait, paysage, paysage+ portrait, scène nuit, nuit+ portrait, enfants, sport, haute lumière, basse lumière, mode dis, gros plan, mode macro nature, bougie, coucher de soleil, feux d’artifices, documents, panoramique, plage et neige.


J’ai personnellement beaucoup utilisé la fonction paysage, qui donne de magnifiques rendus.


L’option enfants permet une vitesse d’obturation plus rapide, pour parer au mouvement perpétuel des enfants, et cela permet donc d’obtenir des photos bien plus nettes.


Le mode macro est quant à lui fort utile lorsqu’on veut prendre en photo un insecte, une fleur,…. en gros plan : la précision et la netteté s’en trouvent grandement améliorées.

Je n’ai pas pensé encore à utiliser le mode bougie, ce qui permettra sûrement d’enrayer ces vilains traits qui sont bien souvent présents au-dessus des bougies sur les photos d’anniversaires !

Le mode documents permet quant à lui de prendre en photo des notices, ou alors des compositions de produits, fort utiles pour déposer des avis sur ciao !!!

Quant au mode plage et neige, je n’ai malheureusement pas pu l’utiliser cette année en mode longue durée… snif de regret, et espoir de pouvoir l’utiliser dès les prochaines vacances !!!
.
.

3) Le mode « Cure intensive » apparaît après quelques mois d’utilisation

.

On passe au mode cure intensive lorsqu'on n’a plus besoin de son guide pour les nuls, et qu'on commence à faire ses propres réglages sans passer nécessairement par le mode « réglage automatique ».

Je vous mentirais si je vous disais que j’en suis vraiment arrivée à ce stade. Disons plutôt que je me situe dans ce groupe, mais avec une nécessaire piqûre de rappel de temps à autres, ponctuée de doutes assez nombreux quant aux réglages effectués.


De nouvelles options, très tentantes, s’ouvrent alors à vous :

- On peut au choix avoir toutes les informations sélectionnées qui apparaissent sur l’écran de contrôle ( prise de vue, mode d’enregistrement, nombre de pixels, date, heure…) ou bien alors un écran vide d’informations, laissant place à la seule photo que l’on vient d’immortaliser.

- On maîtrise maintenant les modes classiques de photo de paysage, photos de fleurs, photos de nuit, et on peut se laisser aller au mode rafale. Normalement utile dans le cadre de shootings sportifs, il peut aussi être rentabilisé au profit de situations liées à l’enfance : en clair, quand les monstres ont la bougeotte, pas de panique, le mode rafale arrive à la rescousse et vous donner des photos nettes, claires, sans l’once d’un mouvement.

- Le retardateur permet aussi d’être, non pas derrière l’objectif, mais aussi sur la photo, pour une fois !!! 10 secondes suffisent largement pour changer de poste, no stress !

- On peut aussi s’intéresser davantage à la balance des blancs : pour faire simple, les nuances de couleurs diffèrent selon les conditions d’éclairage, donc on peut utiliser des réglages pour que le blanc soit ajusté et paraisse plus naturel. Je me suis cantonnée à l’utilisation de la balance des blancs dans les situations classiques : soleil/ temps maussade/ pluie/neige, sans rentrer dans des détails techniques trop complexes. Mais les professionnels trouveront dans ce domaine leur bonheur, l’appareil étant très performant en matière de rendu de couleurs.

- Divers''' modes d’images''' peuvent aussi être choisis, afin de créer des effets d’images originaux. On a donc le choix entre les modes

Vivid (couleurs vivantes)
Natural (couleurs naturelles)
Muted (tons mats)
Portrait
Monochrome (noir et blanc)

Le rendu en noir et blanc est superbe. D’ailleurs, certains d’entre vous qui ont lu mon questionnaire avaient beaucoup aimé la photo noir et blanc avec ma ‘tite princesse…

La sélection du mode d’image est aisée, grâce aux informations qui ‘affichent toujours sur l’écran de contrôle.

- Il ne suffit plus non plus de prendre des photos, il faut ensuite les trier, les sélectionner, les archiver… tout ça vient aussi petit à petit, mais est très facile avec cet appareil. Des flèches (droite, gauche, haut, bas), se trouvant sur l’écran de contrôle, permettent de naviguer d’une photo à l’autre. On peut alors afficher un index où les photos apparaissent en miniature, avec au choix 4, 9, 16, 25, 49 ou 100 vues. Il suffit pour passer d’un affichage à l’autre de tourner la molette de réglage.

On peut aussi afficher les photos en fonction de leur date si on a au préalable renseigné la date et l’heure dans les paramètres du menu.

Enfin, l’option Diaporama permet d’afficher les images stockées sur la carte directement sur l’écran de contrôle, durant 5 secondes. De quoi pouvoir montrer ses chefs d’œuvres artistiques sans complexe !

- Afin de visualiser les photos sur d’autres supports, on peut alors les afficher sur un téléviseur, via le câble vidéo fourni, ou bien les transférer sur son ordinateur via le câble USB.

En vue d’une impression sur papier photo, on choisira d’utiliser le logiciel Olympus Master qui est fourni, ou alors, plus simplement on utilisera les fonctionnalités de l’ordinateur qui propose un menu en lien avec l’imprimante. Pour les chanceux d’entre vous qui ont une imprimante à cartes, nul besoin de passer par l’ordinateur, les photos pourront être directement imprimées avec la fonction pictbridge.


Une fois les photos conservées sur un autre support que la carte Compact Flash ou XD, vous pouvez sans problème la vider pour poursuivre votre activité photographique. D’ailleurs, la possibilité d’avoir deux types de cartes est fort appréciable : en cas de voyage en cours, nul besoin de se restreindre en photos, la carte en complément se chargera du reste !


.
.

Je pourrais passer encore des pages et des pages à vous commenter toutes les nombreuses options qu’il m’est permis de tester avec ce bijou de la technologie photographique.
.

Cependant, j’ai volontairement mis l’accent sur certains points, laissant les autres réservés au domaine des professionnels d’entre vous qui pourront compléter cet avis grâce à leurs commentaires !!!
.
.

º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º

EFFETS INDESIRABLES

'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'º'°'
Comme tout médicament, l’ E420 peut, dans certaines situations, entraîner des effets indésirables qu’il conviendra de préciser à votre médecin photographique.

En voilà une liste non exhaustive :

- Eruption cutanée en cas d’appui prolongé sur le déclencheur, lors de prises photographiques durables

- Crise de dépit si l’utilisateur a oublié de glisser sa deuxième carte dans son étui.

- Risque de crise de nervosité aiguë en cas d’oubli de recharge de la batterie avant un déplacement occasionnant la prise de photos. Il est donc fortement recommandé aux utilisateurs de l’appareil d’investir dans une autre batterie de rechange.

- De rares cas de mouvements saccadés ont pu être observés chez des sujets ayant abusé du mode rafale. Un usage raisonné est donc recommandé, ponctué de poses, de manière à éviter ce genre de dérive.

- Risque de tachycardie chez certains utilisateurs, en raison de l’émotion dégagée à la vue de leurs magnifiques réalisations. Un peu de modestie devrait suffire à enrayer cet effet…


.
.
NB du fabricant

Si, après avoir signalé les effets indésirables à votre médecin et suivi sa prescription, vous ne constatez pas rapidement d’amélioration notable de votre état, veuillez sérieusement penser à suivre une cure de désintoxication. Il y a fort à parier que vous êtes une victime d’une Olympus- accro – folie. C’est un phénomène qui a pu être observé dans de rares cas.

Il vous faudra alors vous soumettre à une utilisation très spécifique de l’appareil photo afin de réduire les symptômes observés !!! Un complément alimentaire riche en anti-oxydants olympiens devrait vous permettre de sortir de l’objectif, et de laisser aller le génie artistique qui est en vous.

.
.
Trêve de plaisanterie, il est temps maintenant de dresser un bilan des tops et flops de cet Olympus E420.

.

Olympus a fait de moi une photo-addicte car

- l’appareil est léger et compact

- la prise en main est très aisée

- l’appareil convient autant aux professionnels qu’aux amateurs, étant simple d’utilisation

- le livret explicatif, bien que long, met en valeur les principales caractéristiques de l’appareil qu’il faut connaître

- l’appareil dispose de 18 modes scène : vous trouverez forcément votre bonheur dans l’un d’eux

- le rendu des photos est vraiment beau, les couleurs sont très naturelles, et le réglage facile de la balance des blancs contribue à donner clarté et luminosité aux photos

- le choix du type d’image est possible, de façon à s’orienter vers une photo monochrome, sépia ou colorisée : en amatrice de scrapbooking, je ne peux qu’apprécier ce choix varié où tous les styles sont permis

- le choix de la carte est laissé à l’utilisateur : compact flash ou XD, les deux sont possibles ici, le mieux étant bien sûr d’avoir toujours une carte de rechange

- la batterie tient très bien la charge!

- il présente un très bon rapport qualité-prix : en achetant le pack complet comme j’ai fait, j’ai opté pour du tout clé en mains, ne restait plus qu’à se lancer dans la reflex’attitude, et je ne regrette pas d’avoir sauté le pas !!!

.
.
L’addiction et ses effets dévastateurs

- L’utilisation prolongée de l’E420 risque d’entraîner des effets anormaux avec des phrases mettant le zoom sur le dicton : Un Olympus sinon rien.

- La crise conjugale n’est pas loin si votre cher et tendre ose s’emparer dudit appareil sans avoir pris la peine de vous en avertir au préalable…ou si d’aventure il a oublié de rajouter votre carte de rechange qui vous permet d’immortaliser le truc le plus hype du moment !

- Pour les vraies raisons qui me feraient regretter cet achat, je les cherche encore !!!
Il n’en vient une toutefois : impossible de faire une vidéo avec cet appareil, mais ça ne me dérange pas car j’ai la possibilité de le faire avec mon compact bridge, et puis j’ai récemment acheté un mini caméscope, donc, no problemo.

.
.

Si, à l'issue de la lecture de cet avis, vous n’avez toujours pas compris que j’adoooooooore cet appareil photo, c’est que vous l’avez vraiment plus que survolé.
.

L’E420, c’est mon colorant à moi, il colore ma vie de petits brins de bonheurs éphémères qu’il conserve précieusement sur sa carte si petite en taille mais si grande par les sentiments qu’elle renferme…

Je lui décerne la palme d’or du meilleur photo reflex, avec 5 étoiles brillantes sur fond de nuit étoilée.

.


J’espère que certains auront apprécié cet avis qui m’a demandé de nombreuses heures de concentration, imagination, écriture et réécriture… vous comprendrez pourquoi je n’ai que peu écrit en ce début de mois …
.


Merci d’avance de vos commentaires et évaluations.

.


Mistouflette123


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 2631 fois et a été évalué à
85% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • Ninotte publié le 10/11/2010
    Wouaw ! Je suis sûre que même les vendeurs de chez Darty n'en connaissent pas autant !
  • kikilou57 publié le 06/09/2010
    Et voilà mon E est livré !!!!
  • kikilou57 publié le 03/09/2010
    je repasse
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Olympus EVOLT E-420

Description du produit par le fabriquant

Le dernier né de la gamme Olympus E-System, l'E-420, représente la formule gagnante Reflex pour les photographes débutants mais également pour les photographes avertis. Les utilisateurs tireront bénéfice de la remarquable qualité photo qu'apporte ce boîtier reflex, tout en gardant le confort, et la simplicité d'utilisation d'un appareil compact. Il inclut le Live View sur l'écran LCD, ce qui permet de facilité les prises de vue. Etant le plus petit et le plus léger des reflex du monde, la mobilité est un de ces atouts majeurs. L'E-420 s'emportera n'importe où. Ceci fait de lui un compagnon parfait pour les journalistes, les voyageurs ou d'autres aventuriers qui apprécient la portabilité, un bon compromis rapport qualité prix. L'E-420 avec 10 méga pixels comptant 28 modes de prises de vue pour couvrir une multitude de situations photographiques.

Caractéristiques Principales

Description du produit: Olympus EVOLT E-420 - appareil photo numérique objectifs Zuiko Digital 14-42 mm et 40-150 mm, Olympus EVOLT E-420 - appareil photo numérique objectif Zuiko Digital 14-42 mm, Olympus EVOLT E-420 - appareil photo numérique - corps uniquement, Olympus E-420 - appareil photo numérique - corps uniquement, Olympus E-420 - appareil photo numérique objectif Zuiko Digital 14-42 mm

Type de Produit: Appareil photo numérique - Reflex avec mode Live View, Appareil photo numérique SLR

Objectif inclus: Objectifs Zuiko Digital 14-42 mm et 40-150 mm, Objectif Zuiko Digital 14-42 mm, Corps uniquement

Logement pour carte mémoire: CompactFlash Card, xD-Picture Card

Processeur d'images: TruePic III

Résolution du Capteur: 10.0 mégapixel, 10.0 mégapixels

Système de lentilles: 3 x objectif à zoom - 14 - 42 mm - f/3.5-5.6 Four Thirds, Objectif à zoom - 3zoom x - 14 - 42 mm - f/3.5-5.6 Four Thirds, Objectif à zoom - 3 zoom x - 14 - 42 mm - f/3.5-5.6 Four Thirds

Système de lentilles (second): 3.8 x objectif à zoom - 40 - 150 mm - f/4.0-5.6 Four Thirds, Objectif à zoom - 3.8zoom x - 40 - 150 mm - f/4.0-5.6 Four Thirds

Réglage de la mise au point: Automatique, manuel

Distance de mise au point minimum: 25 cm

Stabilisateur d'image: Électronique

Flash: Flash intégré

Viseur: Optique - miroir penta-dach à hauteur du regard

Affichage: Écran LCD - 2.7"

Batterie prise en charge: 1 x batterie rechargeable ion-lithium - 1150 mAh ( inclus ), 1 x batterie rechargeable ion-lithium - 1150 mAh (inclus)

Interfaces fournies: Audio/vidéo composite, USB 2.0

Dimensions (LxPxH): 13 cm x 5.3 cm x 9.1 cm

Poids: 380 g

Certification Microsoft: Certified for Windows Vista

Marque: Olympus

Flash / Type: Flash incorporé

Type de mémoire: Mémoire externe

Capteur optique / Type de capteur optique: Live MOS

Autofocus: TTL

Écran / Diagonale: 2.7

Mémoire flash / Facteur de forme: CompactFlash type I/II; Microdrive; XD-Picture Card

Viseur / Type de viseur: Optique

Capteur optique / Résolution du capteur: 10, 10 Mégapixel

Appareil photo numérique / Type de caméra numérique: Reflex

Général

MPN: N3125992, E420DZK + EXTRA POWER, N3125692, N3125592, E1102203, E1102204, EVOLT-E420

Type de Produit: Appareil photo numérique - Reflex avec mode Live View

Objectif inclus: Objectifs Zuiko Digital 14-42 mm et 40-150 mm, Objectif Zuiko Digital 14-42 mm, Corps uniquement

Résolution du Capteur: 10.0 mégapixel, 10.0 mégapixels

Type de capteur optique: Capteur Live MOS

Nombre total de pixels: 11 800 000 pixels

Résolution effective du détecteur: 10 000 000 pixels

Taille du capteur optique: 13.0 x 17.3mm, 13,0 x 17,3 mm

Facteur de recadrage de l'angle de champ: 2

ISO maximum: 1600

Elimination des poussières du capteur: Oui

Fonctions du capteur: Filtre à onde supersonique

Zoom optique: 3 x

Processeur d'images: TruePic III

Stabilisateur d'image: Électronique

Détection des visages: Oui

Standard d'impression: Impression directe, prise en charge de DPOF, prise en charge de PictBridge, PRINT Image Matching

Autofocus: Détection de contraste et de phase TTL

Nombre de points (zones) d'autofocus: 3

Format d'enregistrement de l'image: JPEG, RAW, RAW + JPEG

Interfaces fournies: Audio/vidéo composite, USB 2.0

Exposition et balance des blancs

Sensibilité: ISO 100-1600, ISO automatique (100-1600)

Posemètre: Multi-segment, lesté au centre, point central, zones de haute lumière, zone d'ombres

Zones de mesure de lumière: 49

Modes d'Exposition: Programme, ampoule, automatique, manuel, priorité d'ouverture, priorité d'obturateur

Modes de prises de vue: Paysage, mode portrait, macro, plage/neige, portrait nuit, paysage-portrait, enfants, feu d'artifice, assistant de panorama, scène nocturne, mode sports, coucher de soleil, candela, Document, clé haute, Macro sous-marine, grand angle sous marin, clair-obscure, macro nature

Effets Spéciaux: Sépia, Monotone, filtre Noir & Blanc Rouge, filtre Noir & Blanc Jaune, Neutre, Vif, violet, bleu, vert, filtre Orange noir et blanc, filtre vert noir et blanc, adouci, portrait

Balance des blancs: Personnalisé, automatique, préréglages

Préréglages du niveau du blanc: Trouble, lumière au tungstène, lumière du jour, lumière teintée, lampe fluorescente (blanc froid), lampe fluorescente (lumière du jour), lampe fluorescente (blanc chaud), 2000 K - 10 000 K

Vitesse maximale de l'obturateur: 1/4000 sec

Vitesse d'obturation mini: 8 min

Compensation de l'exposition: ±5 eV, par paliers de 1, 1/2 ou 1/3 eV

Exposition automatique par plages: 3 niveaux par incrément de 1/3, 1/2, 2/3, 1 EV

Portée de l'exposition: EV 1-20 ( ISO 100 ), EV 1-20 (ISO 100)

Système de lentilles

Type: 3 x objectif à zoom - 14 - 42 mm - f/3.5-5.6 Four Thirds, Objectif à zoom - 3zoom x - 14 - 42 mm - f/3.5-5.6 Four Thirds, Objectif à zoom - 3 zoom x - 14 - 42 mm - f/3.5-5.6 Four Thirds

Distance focale équivalente à celle d'un appareil 35 mm: 28 - 84mm

Réglage de la mise au point: Automatique, manuel

Distance de mise au point minimum: 25 cm

Réglage du zoom: Manuel

Structure de l'objectif: 8 groupes / 10 éléments

Taille du filtre: 58 mm

Type de montage d'objectif: Four Thirds

Caractéristiques: Système interne de focalisation, verre ED

Système de lentilles (second)

Type: 3.8 x objectif à zoom - 40 - 150 mm - f/4.0-5.6 Four Thirds, Objectif à zoom - 3.8zoom x - 40 - 150 mm - f/4.0-5.6 Four Thirds

Distance focale équivalente à celle d'un appareil 35 mm: 80 - 300mm

Distance de mise au point minimum: 0.9 m

Mise au point: Automatique, manuel

Structure de l'objectif: 9 groupes / 12 éléments

Diamètre du filtre: 58 mm

Caractéristiques: Système interne de focalisation, verre ED

Flash

Flash: Flash intégré

Valeur indicative (m / ISO 100): 12

Modes flash: Mode remplissage, synchronisation 2ème rideau, synchro lente, mode automatique, mode flash DESACTIVE, atténuation des yeux rouges

Caractéristiques: Compensation +/- du flash, Commande sans fil

Caractéristiques supplémentaires

Vitesse de prise en vue continue: 3,5 images par seconde

Délai du retardateur: 2 sec., 12 sec

Flash: Griffe porte-flash

Caractéristiques supplémentaires: Filtre de couleurs primaires RVB, Economiseur d'énergie automatique, date/heure d'impression, réglage de la netteté, rotation numérique de l'image, affichage de l'histogramme, blocage AE, verrou autofocus, système anti-yeux rouges (intégré à l'appareil photo), redimensionnement d'une image, réglage de saturation, mode d'affichage en ligne LCD, affichage zone d'ombre masquée, affichage éclairage principal, technologie d'équilibrage des zones d'ombre

Viseur

Type de viseur: Optique - miroir penta-dach à hauteur du regard

Couverture de champ du viseur optique: 95%

Grossissement du viseur optique: 0.92x

Plage de correction dioptrique du viseur optique: De -3 à +1

Cadres du viseur: Cadre d'autofocus

Informations sur le viseur: Vitesse d'obturation, Compensation de l'exposition, blocage AE, mise au point AF, fin chargement flash, ouverture, balance des blancs, système de métrage, Mode d'exposition, état de la batterie, mode d'enregistrement, compteur de photos restantes

Affichage

Type: 2.7" Écran LCD

Résolution: 230.000 pixels

Facteur de forme d'écran: Intégré

Caractéristiques d'affichage: Commande de réglage du contraste, commande de réglage de la luminosité de l'affichage

Connexions

Type de connecteur: 1 x USB ¦ 1 x sortie vidéo composite ¦ 1 x télécommande

Logiciels

Logiciels: Pilotes de périphérique & utilitaires, Olympus Master

Divers

Accessoires inclus: Couverture d'oculaire, paresoleil d'objectif, chargeur de batterie, cache-poussière, Capuchon, capuchon pour objectif, bandoulière, câble USB

Certified for Windows Vista: Les appareils et logiciels ‘’Certified for Windows Vista’’ ont subi des tests de compatibilité Microsoft pour optimiser les performances et renforcer la sécurité.

Batterie

Type de batterie: Olympus BLS-1

Détails: 1 x batterie rechargeable ion-lithium - 1150 mAh ( inclus ), 1 x batterie rechargeable ion-lithium - 1150 mAh (inclus)

Mémoire / stockage

Logement pour carte mémoire: CompactFlash Card, xD-Picture Card

Cartes mémoires prises en charge: CompactFlash, Carte xD-Picture, Microdrive, xD-Picture Card Type H, xD-Picture Card Type M

Stockage d'image: RAW 3648 x 2736 - 11 Mo ¦ Fine / grande JPEG 3648 x 2736 - 6.8 Mo ¦ Fine JPEG 3648 x 2736 - 4.7 Mo ¦ Normale JPEG 3648 x 2736 - 2.2 Mo ¦ Élémentaire JPEG 3648 x 2736 - 1.5 Mo ¦ Ultra-fine JPEG 3200 x 2400 - 5.3 Mo ¦ Fine JPEG 3200 x 2400 - 3.7 Mo ¦ Normale JPEG 3200 x 2400 - 1.7 Mo ¦ Élémentaire JPEG 3200 x 2400 - 1.1 Mo ¦ Ultra-fine JPEG 2560 x 1920 - 3.6 Mo ¦ Fine JPEG 2560 x 1920 - 2.2 Mo ¦ Normale JPEG 2560 x 1920 - 1.1 Mo ¦ Élémentaire JPEG 2560 x 1920 - 0.7 Mo ¦ Ultra-fine JPEG 1600 x 1200 - 1.3 Mo ¦ Fine JPEG 1600 x 1200 - 0.8 Mo ¦ Normale JPEG 1600 x 1200 - 0.5 Mo ¦ Élémentaire JPEG 1600 x 1200 - 0.3 Mo ¦ Ultra-fine JPEG 1280 x 960 - 0.8 Mo ¦ Fine JPEG 1280 x 960 - 0.5 Mo ¦ Normale JPEG 1280 x 960 - 0.3 Mo ¦ Élémentaire JPEG 1280 x 960 - 0.2 Mo ¦ Ultra-fine JPEG 1024 x 768 - 0.5 Mo ¦ Fine JPEG 1024 x 768 - 0.4 Mo ¦ Normale JPEG 1024 x 768 - 0.2 Mo ¦ Élémentaire JPEG 1024 x 768 - 0.1 Mo ¦ Ultra-fine JPEG 640 x 480 - 0.2 Mo ¦ Fine JPEG 640 x 480 - 0.2 Mo ¦ Normale JPEG 640 x 480 - 0.1 Mo ¦ Élémentaire JPEG 640 x 480 - 0.1 Mo

Dimensions et poids

Largeur: 13 cm

Profondeur: 5.3 cm

Hauteur: 9.1 cm

Poids: 380 g

Caractéristiques d’environnement

Température de fonctionnement mini: 0 °C

Température de fonctionnement maxi: 40 °C

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 14/04/2008