Auto-Ecole Miramas, Besançon

Avis sur

Auto-Ecole Miramas, Besançon

Evaluation générale (1): Evaluation totale Auto-Ecole Miramas, Besançon

 

Tous les avis sur Auto-Ecole Miramas, Besançon

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Miramas, pas la meilleure auto-école du coin

3  11.01.2011 (12.01.2011)

Avantages:
7 agences de proximité

Inconvénients:
temps morts facturés

Recommandable: Non 

Ana69007

Plus à mon sujet:

Membre depuis:08.11.2010

Avis:907

Lecteurs satisfaits:30

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 9 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Ma conduite accompagnée avec Miramas

Pour mes 16 ans, mes parents m'ont fait le cadeau le plus utile qui soit : une inscription à la conduite accompagnée !


J'étais ravie à l'idée d'apprendre à conduire dès 16 ans, à mon rythme, et de pouvoir passer mon permis à 18 ans.

Passe ton code d'abord !

J'ai commencé par potasser mon code, et me rendre régulièrement aux entrainements. Au début, j'allais chez Miramas Miserey (banlieue, à 10 mn de Besançon en voiture), car l'agence était la plus proche de mon domicile. Mais très vite, j'ai préféré prendre le bus et aller à celle de Besançon sur le boulevard, car à Miserey les DVD de codes n'étaient pas bien à jour...


Nous étions au début du permis probatoire, et les questions ne prenaient pas en compte les changements de législation. Alors certes, c'était récent, mais justement, ces questions avaient beaucoup de chance de tomber lors du vrai examen du code ! (et ce fut le cas)


Du coup, j'avais choisi cette enseigne pour sa proximité, et je me retrouvais à prendre le bus pour aller m'entrainer en ville.


Toujours est-il que j'ai eu mon code du premier coup. Un conseil à ceux qui voudraient passer le leur : bien lire et relire le livre de code, et aller ensuite aux entrainements. Il ne faut pas compter sur les DVD uniquement, mais déjà avoir bien compris le livre, et bien étudié son code en potassant !!

L'estimation du nombre de leçons

Ensuite, j'ai eu un test pour évaluer le nombre d'heures de conduite dont j'aurais besoin pour pouvoir conduire avec mes parents.


Là ça a été assez comique. Nous avions tous rendez-vous en agence pour une série de questions orales, visant à déterminer notre niveau. Ce jour là nous étions une petite dizaine, avec une monitrice.


Les questions portaient sur la mécanique, mais aussi les règles de sécurité. Par exemple, on nous a demandé si toutes les voitures étaient équipées de freins à disques... moi qui ait un père passionné de voitures, j'ai répondu qu'il y avait aussi les freins à tambour, sans savoir pour autant de quoi il s'agissait. Et ça m'a rapporté des points (donc des heures de leçon en moins a priori).


Au final, on m'a diagnostiqué 22 heures de leçon... sachant que chaque leçon durait 45 mn et que le minimum légal pour pouvoir se présenter à l'examen est de 20 heures. J'étais donc pas mal... (au final j'ai fait plus de 30 heures... donc je me demande encore l'intérêt de cette évaluation).

Les leçons de conduite

A l'époque nous conduisions sur des Clio II et Clio III. Les autos étaient donc récentes, puisque c'était en 2003 --> 2005.


J'avais toujours la même monitrice. Il était possible de demander une monitrice en particulier si on avait des préférences, et j'avais choisi la plus sympa... mais ça ne passait pas trop bien pour autant.


Une fois, à la fin d'une leçon, la monitrice m'a demandé ce que j'avais pensé de ma conduite, et j'ai répondu sincèrement que je trouvais que je m'étais améliorée, que j'avais moins peur... et elle a levé les yeux au ciel pour me répondre qu'elle trouvais au contraire qu'il restait beaucoup à faire, et que ce ne serait pas demain la veille qu'elle me laisserait conduire avec mes parents...


J'ai aussi eu des remplaçants et l'un d'eux a passé tout le temps de la leçon au téléphone. C'était une de mes premières leçons, et j'ai pris un virage en montée en troisième, pour caler lamentablement... il n'a même pas relevé et a continué sa conversation...


Normalement, le forfait conduite inclut une leçon sur autoroute, dont je n'ai jamais vu la couleur... mais bon, la conduite sur autoroute j'ai appris ensuite avec mes parents et ce n'était pas bien compliqué !!

La pause clope inclue dans la leçon


Ce qui m'agaçait aussi dans cette auto école, mais vous me direz ce n'était probablement la seule à faire ça... c'est que la pause clope de la monitrice était inclue dans mes 45 mn de leçon. Vu le prix de la leçon (environ 30 € les 45 mn à l'époque) poireauter 5 bonnes minutes dans l'auto pendant que la monitrice fumait sa clope, avait de quoi énerver...


Pareil lorsqu'elle me faisait aller à l'autre bureau Miramas pour qu'elle dépose les dossiers des inscrits au permis. Je patientais dans la voiture pendant qu'elle discutait avec la secrétaire... à côté de ça, jamais 5 minutes de rab sur une leçon ! Faut pas déconner !


J'ai un ami qui a fait remarquer cela à sa monitrice, et elle lui a répondu que sans pause clope elle serait beaucoup moins détendue... que c'était à lui de voir... génial l'ambiance ! Du coup nous étions nombreux à ne rien dire. Ce serait à refaire, avec mes années en plus, je réagirais probablement très différemment !

Des chichis sur pas grand chose

Puis est venu le moment où j'ai su à peu près conduire, même si à mon sens, même après avoir eu le permis, on ne sait toujours pas conduire.
Il faut selon moi de l'expérience et de la pratique pour devenir un bon conducteur. Et lorsqu'on sort de l'auto école, ce n'est pas la présence du papier rose dans notre poche qui fait qu'on sait conduire.


Bref, j'ai passé le rendez-vous de contact. C'est à dire que ma mère était conviée à une leçon de conduite pour voir mes progrès et dire si elle se sentait prête à me faire conduire avec elle.


J'avais déjà eu un RDV de ce type à la fin des 20 heures, et je n'étais pas au point. J'ai à peine ralenti alors qu'une auto venait de me griller la priorité à un stop (dans mon droit... mais dangereuse !!).


Pour ce deuxième RDV j'étais au point, et confiante... ma mère a jugé que c'était bon, même s'il restait des choses à améliorer (trop d'hésitations sur les voies d'insertion, peur de doubler les vélos).


Mais la monitrice a absolument tenu à me rajouter des leçons car... selon elle je ne regardais pas assez mes rétros et je ne tenais pas suffisamment ma droite dans les ronds points.


Explications... dans la plupart des autos écoles, il est conseillé de bouger ostensiblement la tête pour prouver qu'on a regardé son rétro. De plus, chez Miramas chaque rond-point se prend à 30 km/h maximum, en longeant le trottoir au maximum...


J'ai donc fait deux leçons de plus. J'ai mis au point une tactique pour bien montrer que je n'oubliais pas mes rétros : je les ai mal réglés, pour me forcer à bouger la tête pour les regarder... crétin, un peu dangereux, mais efficace !


Et pour les rond-points, idem, j'ai longé à fond le trottoir... il le fallait.


Ensuite, nouveau RDV avec ma mère... on m'a encore reproché de ne pas assez être confiante, etc etc... mais ma mère a demandé à ce qu'on arrête les leçons pour que je puisse conduire avec elle. Et elle a eu raison.


La conduite accompagnée


Dès que j'ai pu conduire avec mes parents j'ai été bien plus en confiance. Je faisais très attention à la voiture et à mes passagers... Je demandais toujours à prendre le volant, à accompagner mes parents à droite à gauche pour pouvoir conduire.


La conduite est devenue un plaisir ! Et j'ai parcouru plus de 5 000 km en un an, alors que 3 000 km sont requis, sur 2 ans, pour pouvoir se présenter à l'examen du permis !


Lors des RDV pédagogiques avec Miramas, de nouvelles remarques venaient, comme quoi j'étais trop trouillarde, ou ceci ou cela. Mais j'avoue que j'étais complètement buttée et que leurs commentaires entraient par une oreille et sortait par l'autre.


Le permis


Dès que j'ai eu 18 ans, j'ai demandé une date pour passer le permis. J'ai alors obtenu assez facilement une inscription à l'examen, pour le mois de juillet (je suis née en juin).


J'ai refait trois leçon avec Miramas pour vérifier que je n'avais pas pris de mauvaises habitudes... on m'a alors reproché de conduire avec la main sur le pommeau de vitesse... pas faux.


J'ai demandé à faire de la conduite en ville, et autour de l'endroit de départ du permis, pour être bien prête pour le jour J.


Le jour venu, tout s'est bien passé... jusqu'à 5 minutes avant la fin... J'allais m'insérer, quand une auto déjà sur la voie a accéléré... mauvais réflexe, j'ai appuyé sur le champignon (légèrement énervée), et le moniteur a freiné... erf...


J'ai donc sorti 100 € pour repasser mon examen... et obtenu une date en octobre grâce à un désistement. Là j'ai obtenu mon permis sans problème.


En résumé

Points positifs :


- Plusieurs agences sur Besançon et alentours (7 agences)

- Une leçon sur piste glissante inclue dans les forfaits (roulettes sous les roues arrières des voitures pour apprendre la conduite sur neige/verglas)

- Pour repasser le code, les frais étaient de mon temps à 70 € alors que certaines entreprises demandaient 100 €. Pour repasser le permis, il fallait débourser 100 €.


Points négatifs :


- DVD de code pas toujours à jour

- Monitrices pas très sympas

- Temps morts : pose clope, détours dans les autres agences Miramas

- Site internet vraiment moche : http://autoecole.miramas.free.fr/ et sans tarifs...


Pour ce qui est des tarifs, tout dépend de la formule choisie. Comme dans la plupart des autos écoles, le forfait conduite accompagnée est légèrement plus cher que la conduite traditionnelle. En revanche, on économise ensuite sur l'assurance... et on a plus de chance d'avoir son permis du premier coup !

La leçon supplémentaire était pour moi aux alentours de 30 €. Je dis alentours, car au début de ma formation elle était à 27 € et quelques années après, des amis m'ont dit payer 32 €. Alors maintenant ça a du grimper encore.

Dans tous les cas, cette auto-école n'est pas l'une des plus chères de la ville, mais pas non-plus la moins chère...

J'ai pu comparer avec l'auto école où était inscrit mon petit frère (Mariotte) et franchement, lui a eu plus de chance... Il y avait toujours la patronne pour expliquer les points mal compris sur les DVD de code. Les leçons comportaient moins de temps morts. Et il y avait un meilleur suivi global.

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
chouchou1234

chouchou1234

12.01.2011 19:42

Pas terrible encore cette auto école question contacts

pupure

pupure

12.01.2011 14:52

Tout le monde à droit à sa clope.... n'importe quoi quand même c'est déjà cher en plus.

muriel123

muriel123

12.01.2011 12:04

c'est que la pause clope de la monitrice était inclue dans mes 45 mn de leçon >>>> tu n'as jamais osé lui dire !!! c'est gonflé quand même

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Auto-Ecole Miramas, Besançon a été lue 1479 fois et a été évaluée:

exceptionnel (27%) par:
  1. pupure
  2. robok
  3. gduteil

"très intéressant" (73%) par:
  1. Ninotte
  2. dolce64
  3. chouchou1234
et aussi par 5 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Auto-Ecole Miramas, Besançon
publicité