Avis sur "Citroën XM"

publié le 04/11/2003 | Chamaeleon
Membre depuis : 22/10/2003
Avis : 25
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Pour le conducteur: elle a de très bons freins
Inconvénients Pour ceux qui suivent: elle a de très bons freins
très intéressant
Tenue de route
Fiabilite
Finition
Confort de conduite
Service

"Pour la ligne, le confort et la sécurité"

Possesseur d’une XM 2 litres à carburateurs 7CV (modèle « Séduction ») depuis 1995, je tiens à vous faire part de mon avis sur cette formidable voiture, un peu déservie par des problèmes de corrosion, de compétence du réseau et un coût onéreux de maintenance.

Ce véhicule a été acheté d’occasion révisée à une concession Citroën. La XM, de couleur blanche, affichait alors 60 000 km et coûtait à l’époque 55 000 F. Le modèle date de juillet 1991 et valait le prix d’une Twingo neuve. Le garage a accepté de me faire une bonne reprise sur ma R19 Chamade qui présentait bien, mais dont le moteur ne valait plus rien. Il faut dire qu’il détenait la XM depuis 6 mois dans le garage et que personne ne la voulait. Moi si.

Nantis de ce grand véhicule, j’ai parcouru depuis 170 000 km avec comme constante des collisions évitées grâce au comportement de la XM, ou lorsque celles-ci se sont produites, cela s’est terminé par la mise à la casse de la voiture adverse. J’ai même pensé à mettre un tampon rouge sur la porte par voiture envoyée à la casse comme les pilotes de chasse pendant la guerre. Mais, sur la route ce n’est pas la guerre et les malheureux conducteurs qui ont percuté la XM doivent regretté de ne pas avoir eu un tel véhicule à cet instant.

J’ai choisi la XM pour sa ligne bien sûr, mais aussi parce que j’avais vu ce que cela donnait dans une collision lorsque j’étais étudiant : XM contre Tipo neuve. Bilan : calandre cassée pour XM, moteur déplacé et boîte de vitesse bloquée pour la Tipo.

Plus tard. Peu de temps après avoir acquis ma nouvelle monture, je me suis retrouvé pris dans un carambolage sous la pluie en Côte d’Or. Les véhicules cartonnaient devant moi, sur ma droite, puis derrière, alors que je slalomais à 90-100 km/h entre les voitures qui se percutaient. Mon passager avait pris une couleur verte, mais la voiture n’a eu aucune égratignure.

J’ai testé aussi par deux fois la configuration vol plané :
- Une première fois dans un parcours entre l’Oise et l’Allier, ébloui par le soleil, je n’avais vu un coin de trottoir qui dépassait en ville. Le pneu a explosé, la jante a plié , la XM a décollé, puis a attéri sur les 4 roues et c’est tout. Avec un autre modèle, cela se serait terminé ou couché ou par une perte decontrôle
- Une autre fois en pleine nuit vers Tonnerre (dans l’Yonne) en revenant de Paris, là je le reconnais je roulais un peu vite sur une route de campagne déserte. Mais le service de l’équipement y a mis du sien pour générer un accident. A un moment, juste après une côte en pleine descente, il y a un croisement avec une autre route, et une bordure de trottoir destinée à décaler le carrefour un peu à gauche. Tu parles ! La bordure était en plein dans la trajectoire, la XM s’est transformée en avion, nous avons survolé la route que nous devions croiser pour attérir sur notre route qui se poursuivait après le croissement. Le fond de la voiture a frotté, les amortisseurs (suspension hydraulique !!!) ont parfaitement encaissé le choc, nous aussi. Le pneu droit avait vu apparaître une forme d’œuf sur un coté, tout le reste était intact, nous compris ; on y croyait pas.

Toujours de nuit, cette fois vers Etampes. Je roulais sur l’autoroute déserte, sur la voie de droite à 130 km/h (on va dire ça comme ça). Mon épouse dormait sur le siège passager ; c’est un des inconvénients de la XM, sur les grands trajets, c’est pénible parce que tous les passagers dorment, il n’y a personne pour faire la conversation au pauvre chauffeur même pas fatigué par le trajet sur son moelleux tapis volant… Je disais donc qu’elle dormait avec un tas de feuille s de cors posées sur les genoux, lorsqu’à un moment une FIAT Fiorino déboule de la bretelle d’accès sans crier gare. Pas le temps de freiner. Coup de volant à gauche pour éviter le C…. Coup de volant à droite pour redresser avant la glissière à gauche. Retour sur la voie de droite en ayant évité l’obstacle. Les feuilles volaient partout dans la voiture, mon épouse était à présent parfaitement réveillée. Mais pas de choc, la voiture est dotée d’une capacité à éviter les obstacles fantastique.

Dans le même genre, toujours sur une voie express, cette fois vers Montepellier, j’ai croisé une sortie du troisième age en ZX break verte, j’ai eu le temps de bien apprécier la couleur. MONSIEUR Papy en personne s’engage sur la route depuis un stop, me coupant la route alors que j’arrivais à pleine vitesse. Moi ; debout sur les freins, grosse fumée des 4 pneus Michelin qui stoppent la bête. Il n’y a pas l’ABS, mais les 4 freins à disques (on dervrait interdire les tambours à l’arrière) sont adaptés pour les arrêts d’urgence. Arrêt à un mètre de la porte du grand père qui n’avait pas eu la bonne idée d’accélerer à fond pour se dégager de là. Pour ce genre de sortie, plutôt que la ZX, l’autocar aurait été plus adapté pour ses passagers…

Mais cela ne se termine pas toujours sans dégats pour la XM.

Dans une ville de l’Oise, par exemple, la municipalité est très fière du cerf qui orne un rond point, à tel point qu’en hivers, elle l’éclairait avec un projecteur hallogène parfaitement orienté face au conducteur qui s’engageait sur une des accès. Du coup, alors que j’étais engagé sur le dit rond point, un « A » avec sa jolie 205 Rolland GARROS a bénéficié du feu des projecteurs au détriment des carrosseries. Une aile + une porte arrières pour moi, une 205 avec l’avant enfoncé pour l’autre. A noter la qualité de la réparation par la concession Citroën très moyenne : la contreporte se décolle depuis.

Coté freinage, c’est très bien pour le conducteur de la XM, mais moins bien pour celui qui suit :

Je devais prendre le TGV à la gare de Lyon. Sur l’A3, arrivée à la porte de Bagnolet : bouchon. Rien d’étonnant à cela, Paris restera toujours Paris. Je freine pour m’arrêter derrière la SEAT Ibiza qui me précéde, je vois la 505 qui me suivait, grossir dans le retroviseur. « Accroche-toi ». Bang derrière, bang devant, bang derrière et encore bang derrière. Mon passager lance une phrase historique : « c’est un carambolage en série ?! ». Nous subissions les chocs confortablement installés avec les appuis tête judicieusement placés pour éviter le coup du lapin. Je craignais que l’habitacle ne commence à se comprimer, et je pensais que ma chère XM était bonne pour la casse. Lorsque nous sommes sortis, le ou les véhicules ayant percuté la 505 s’étaient apparemment enfuits, la 505 était morte et fuyait comme un panier et le nez de la XM se trouvais bien enfoncé dans l’arrière de la SEAT. Pas de blessé. Lorsque la SEAT est repartie, mon passager a dû courser la XM, je n’avais pas serré le frein à main… Mais surprise! A part les phares, feux arrières et pare-chocs la XM était intact. La facture de garage s’est quand même montée à 17 000 F, avec cette fois des coulures de peinture sur la calandre.

Dernier crash en date : sur les quais à Lyon le soir sous la pluie. Devant moi une R19 percute la voiture de devant, normal vu les freins de ce modèle. Je pile pour éviter le choc. Pas de chance, la fille derrière moi avait une super 5 qui freine aussi bien que la R19, c’est à dire fort mal. Bang par l’arrière. La routine, quoi. La Super 5 est partie, sans doute pour la casse sur une dépanneuse. Et la XM : rien quelques rayures sur le pare choc arrière. Je n'ai mêm pas fait le constat.

Voici donc une voiture très solide qui tient parfaitement la route et qui peut vous éviter pas mal de désagréments sur la route. Comptez un budget de maintenance annuel de l’ordre de 8000 F ou si vous préférez 1200 €uros en faisant 30 000 km/an. Les points fragiles de ma XM, qui a à présent 230 000 km : le circuit de refroidissement qui se corrode, la connectique qui se corrode aussi entraînant des problèmes de masse, le pouvoir réflecteur des phares avant diminue (toujours un problème de corrosion du traitement de surface de la parabole), les serrures qui se corrodent également : prévoir de changer les barriers tous les 3 ans et le carburateur que les concessions ne savent pas régler et dont un élèment, un pointeau se bloque parfois, du coup attention à la consommation en ville (sur route c'est 9 litres)

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 4607 fois et a été évalué à
86% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • jacquesherve publié le 30/12/2009
    La Citroën XM aura été la descendante de la DS des années 90. Une berline assez réussie et confortable.
  • binouzze publié le 17/02/2004
    Ton avis est bien mais t'as vraiment pas de bol!! Moi j'en ai eu une, une 2 litres injection ambiance de 1990. Tu ne peux pas savoir à quel point je la regrette! meme si j'ai eu des soucis avec l'hydractive, c'était et ça reste une super auto! Dis, Monsieur Citroen, c'est quand que tu nous ressort une vraie voiture comme celle-là...?
  • shihan publié le 13/11/2003
    C'est à croire que la XM t'apporte la "scoumoune", à moins que tu y sois un peu pour quelque chose ??? Il est vrai que c'est une bonne voiture.
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Citroën XM

Description du produit par le fabriquant

Routière - Berline - Motorisation / Carburant : Essence

Caractéristiques Principales

Nom: XM

Type: Berline

Série: Citroën XM

Segment Automobile: Routière

Motorisation: Essence

Marque: Citroën

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 11/01/2003