Avis sur "Suzuki 650 SV"

publié le 25/05/2003 | ludoboumbo
Membre depuis : 30/11/-0001
Avis : 68
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Esthétique, Rapport prix/plaisir, Couple
Inconvénients Confort en duo, rétrovision, pas de béquille centrale
très intéressant
Prise en main / Position de conduite
Manœuvres en ville / Maniabilité
Stabilité / Tenue de route
Suspensions
Freinage / Transfert des masses

"650SVS Millésime 2003, tu es à moi...:-)"

Cet après-midi, parce que le temps ne me permet pas de rouler dessus, je vais vous parler de ma nouvelle moto…

Eh oui, un mois après avoir vendu mon Bandit 600, j’ai vite recraqué sous la pression des nombreux motards qui commençaient à ressortir leur joujou du garage aux premiers rayons de soleil…

Plutôt que reprendre un Bandit, dont j’étais malgré tout très satisfait, j’ai cherché une moto un peu plus sportive, et surtout avec un carénage intégrant une bulle, la protection inexistante du Bandit ayant vite raison de mes cervicales sur long trajet…

Malheureusement, mon budget n’étant pas extensible, j’ai vite renoncé au Yamaha 1000 Fazer ou autre Kawasaki Z1000, qui me faisaient pourtant de l’œil… Le choix s’est donc résumé à choisir entre les roadsters sportifs des marques Japonaises… Je n’ai rien contre les Européennes, mais BMW est trop cher, et Ducati a une réputation de non-fiabilité difficile à réfuter…

Le choix s’est donc résumé à : Bandit 600S, 650SVS chez Suzuki, 600 Fazer chez Yamaha, ou Hornet 600S chez Honda. La Fazer a été la première éliminée, car je trouve qu’elle est vraiment moche de l’arrière. La Hornet 600S a été la seconde, de par son prix élevé et son esthétique banale. Restait à choisir entre les deux modèles Suzuki, et le choix a été vite fait.

Autant le modèle 2002, tout en rondeurs, ne me plaisait pas du tout, autant ce nouveau millésime, tout en angles et très agressive, m’a fait craqué à mon entrée dans la concession. Certes, le dessin ne plaira pas à tout le monde, mais le but est quand même de ne pas retrouver la même moto que soi à tous les coins de rue… Pas gagné avec le SVS, dont la popularité n’est plus à démontrer.

Après avoir négocié le crédit et attendu pendant deux semaines, j’ai pris livraison de ma nouvelle machine le 28 Avril dernier… Je vous livre mes premières impressions.

A REGARDER

Y’a pas à dire, j’adore son look !!! Entièrement repensée de la tête de fourche au cadre en aluminium en passant par les feux à diodes, cette nouvelle Suz’ a une identité propre et est en rupture totale par rapport au modèle qu’elle remplace.

Agressive jusque dans ses moindres détails, avec ses nouveaux feux avant façon R1, elle semble prête à mordre l’asphalte… La couleur bleu roi que j’ai choisie lui sied à la perfection, mais elle est aussi disponible en argent et couleur cuivre ; à vous de voir…

La finition est bonne, et le cadre aluminium s’intègre parfaitement dans la ligne de la machine… De même, la tête de fourche ne fait plus aussi « rapportée » que sur l’ancienne, et forme une ligne continue avec le reste de la moto.

La partie arrière est moins réussie à mon goût, à cause notamment de cette bavette aussi proéminente qu’inefficace, et qui gâche une partie de l’esthétique, marquée par les feux à diodes, très efficaces au demeurant.

Penchons nous un instant sur le tableau de bord, composé d’un compte tours central surplombant un combiné digital reprenant toutes les informations essentielles (vitesse, température moteur, horloge, kilométrage, et témoins d’urgence). Manque une jauge à essence, à laquelle je m’étais habitué sur le Bandit. Le bocal de liquide de frein, négligemment accroché au demi-guidon droit, fait vraiment cheap…

A ECOUTER

Par principe et étant donné les nouvelles dispositions gouvernementales, je vais laisser ma moto entièrement d’origine. Suzuki a-t-il entendu parlé des projets De Robien ?

Toujours est-il que la sonorité délivrée par l’échappement est plus « libérée » que sur le Bandit… J’aime bien le bruit du bi-cylindres tournant à 1400 tr/min (régime de ralenti), je le trouve discret mais assez sonore… Juste bien pour moi en somme. Ca me permet de ne pas réveiller le quartier quand je pars au bureau…

A MANŒUVRER

Le 650 SVS est un vélo !!! 169 kgs à sec, elle se manie presque comme une mobylette… Ca me change du Bandit et de ses 210 kgs… Malgré tout, on sent qu’on est sur une moto, et la poignée de gaz est là pour nous le rappeler.

Cela dit, à l’arrêt, c’est un vrai plaisir de manœuvrer ce joujou, même si le diamètre de braquage très long oblige souvent à décomposer les manœuvres… Par contre, dans les remontées de files ou les bouchons, elle montre son agilité et sa maniabilité à toute épreuve. Je m’amuse à rester en équilibre pour passer les stops par exemple…

De plus, le centre de gravité est positionné assez bas, car on peut facilement se permettre de balancer la moto à 30° à gauche et à droite sans pour autant craindre la chute…

A CONDUIRE

Venant d’un quatre cylindres, j’avais un peu peur de ne pas apprécier le comportement moteur du bi-cylindres. Ce n’est qu’une fois sur la route que j’ai compris que j’aurai dû acheter un bi tout de suite !!! J’aime rouler sur le couple et pas forcément monter haut dans les tours, ni même jouer du sélecteur… Je suis comblé !

Le petit 650 se réveille vers 2500-3000 tr, délivre son couple de tracteur jusqu’à 7-8000 tr, où il est temps de passer la vitesse supérieure… On tourne la poignée et ça repart… J’adore. Et les performances sont au rendez-vous : 0 à 100 km/h en moins de 4 s, on est à peu près à 150 km/h à 7000 tr en 6ème, ce qui laisse augurer une vitesse max plus que suffisante pour vous enlever le permis… Mais là n’est pas l’intérêt de cette machine.

Elle est plus faite pour enchaîner les virages que pour l’autoroute Paris-Nice… La tenue de route est remarquable, ainsi que les pneus, auxquels je n’ai rien à reprocher (Dunlop ST220). Le cadre de la 650SVS est rigide, et permet des mises sur l’angle importantes sans sourciller.

Côté confort, le tableau est moins rose, surtout en duo ; même si la protection est meilleure que sur le Bandit, le nirvana est encore assez loin, surtout au niveau des jambes… Quant à la selle, le qualificatif de « bout de bois » lui serait plus approprié ! Cela passe encore en solo, mais en duo, la pause « repos fessiers » est obligatoire tous les 100 kms… Je conseille à tous les acquéreurs potentiels de commander leur selle perso le plus vite possible !

Sous la pluie, le seul véritable problème est l’inefficacité totale de la bavette arrière, qui repeint systématiquement le dos de votre passager (ou passagère… ;-) ).

De même, les rétroviseurs sont beaux mais assez inefficaces… Ou du moins je n’arrive pas à les régler correctement ! Soit je ne vois rien, soit la moitié de la surface est masquée par mes bras… Dommage.

Côté autonomie, je m’attendais au pire (réservoir de 17L), mais finalement je m’en tire plutôt bien… Je fais à peu près 250 kms avec un plein, ce qui nous fait une consommation d’environ 5L/ 100. Mais encore une fois, je précise que je roule cool… Certains autres motards montent jusqu’à 7L, tout dépend du style de conduite.

A ENTRETENIR

Là encore, tout dépend du style de conduite… Reste que les révisions sont moins chères que pour le Bandit, à cause notamment des deux cylindres au lieu de 4… Moins d’huile, moins de bougies ! Sinon, elle suit le programme Suzuki, avec une révision à 1000, 6000, 12000, etc.

La consommation de pneus est ma plus grosse crainte, car ils ont tendance à s’user plus, à cause du couple plus important transmis à la roue arrière… Les tailles sont classiques : 120/60 ZR17 à l’avant, 160/60 ZR 17 à l’arrière.

A ASSURER

La surprise a été de taille lorsque j’ai appris qu’assurer un SV650 coûtait moins cher q’un Bandit 600 !!! Avec un bonus de 28% en région Parisienne, assurée tous risques, elle me coûte 995 €, protection pilote incluse (tarif AMV).

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Je ne vais pas les détailler ici, vous trouverez toutes les infos sur le site suzuki-moto.com.

BILAN

Comme vous pouvez le lire, je suis très satisfait de cette nouvelle machine. Seul le manque de confort pour le duo pourra être rédhibitoire à terme, car ma petite chérie voudrait que je l’emmène faire un tour… Alors qui sait ? Si je la convertis, on sera obligés de s’acheter autre chose… Parce que moi, je pense aussi à ma passagère… ;-))


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 22276 fois et a été évalué à
95% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Jazz.Andry publié le 26/12/2004
    Très très bon avis. Tout y est et sans qu'il soit lourd à lire. 'Manque plus qu'à financer le joujou et êut-être qu'elle sera aussi mienne ;-) A+ et prudence sur la route !
  • riviere78 publié le 26/03/2004
    Avis tre interessant ... je te felicite
  • Anastazia publié le 01/06/2003
    Ca a l'air d'être un terrible joujou dis-moi ;-)
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Suzuki 650 SV

Description du produit par le fabriquant

650 cm3

Caractéristiques Principales

Nom: 650 SV

Cylindrée en cm3: 650

Marque: Suzuki

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 22/06/2000