Nissan X-trail

Images de la communauté

Nissan X-trail

SUV Compact - Voiture tout terrain - Motorisation / Carburant : Essence

> Voir les caractéristiques

87% positif

22 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Nissan X-trail"

publié le 20/05/2006 | jgdfrc
Membre depuis : 11/08/2005
Avis : 105
Lecteurs satisfaits : 48
Plus à mon sujet :
De passage : "Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horatio, qu'il n'en est sur ciao.". D'après Hamlet Acte I, scène 5 - William Chaquespéare.
Excellent
Avantages Super compromis entre 4 X 4 et monospace
Inconvénients Effets de mode exaspérants
exceptionnel
Tenue de route
Fiabilite
Finition
Confort de conduite
Service

"Le cratcrat nippon ni mauvais"

X-Trail pendant qu'il est encore presque propre devant sa petite soeur l'Alméra

X-Trail pendant qu'il est encore presque propre devant sa petite soeur l'Alméra

Avis réactualisé le 10/11/2006, suite à révision des 20 000 km. Voir note à la fin. Les commentaires rajoutés à cette occasion sont précédés d'une étoile entre parenthèses (*). J'en ai profité pour rajouter quelques photos du stage.

Nouvelle réactualisation à la fin, le 17/08/07, suite à révision des 40 000 km. Etc ...

1 - Le contexte d'achat
--------------------------------
(Vous pouvez sauter cette partie si seul le X-Trail vous intéresse, là je n'en parle pas encore)

J'avais une Jeep Cherokee, achetée neuve en 1992, dont le moteur a rendu l'âme avec seulement 82 500 km. Normal, c'était le 2 litres diesel de Renault, il a honorablement fait son boulot sur les R 25 et R 21, mais a été catastrophique sur l'Espace (j'en ai eu un, moteur refait tous les 30 000 km et mort a 120 000 km) et lamentable sur ce 4 X 4 (un peu de couple et des performances minables), il n'aurait jamais du être monté sur ces véhicules, d'ailleurs sur le Cherokee, ça n'a duré que quelques années.

Quand je dis j'avais, c'était surtout la voiture de ma compagne. Professionnellement, elle a besoin d'un véhicule pouvant transporter 400 à 500 kg de charge, par tous les temps, de préférence dans de bonnes conditions de confort et de sécurité. Une fourgonnette ferait aussi bien l'affaire, mais ce n'est pas très ludique et on aime bien quand même de temps en temps sortir des sentiers battus, sans faire le sauvage n'importe où ; franchir les ralentisseurs qui jalonnent notre quartier, sans changer les amortisseurs tous les ans ; ou tout simplement se sentir plus à l'aise sur la neige avec 4 roues motrices.

Il y a 2 ans, au moment de remplacer mon grand Voyager (voir mon avis éventuellement), j'avais fait un petit comparatif des ces nouveaux tous chemins (signification littérale de X-Trail), Rav 4, Freelander, Frontera, Santa Fé … Je les avais tous éliminés, pour divers détails mais surtout parce qu'ils étaient presque tous en 4 roues motrices permanentes. Le X-Trail m'inspirait, j'ai une Nissan Alméra depuis 2000 qui me donne toujours satisfaction (voir mon avis éventuellement), mais je restais bloqué sur le compteur au milieu de la planche de bord et surtout l'absence de régulateur de vitesse de série. Finalement j'avais racheté une toute autre voiture d'occasion qui fera peut être un jour l'objet d'un autre avis.

Mais là les circonstances étaient un peu différentes, il fallait assez vite un véhicule pour succéder au feu Cherokee. Je suis donc allé voir mon concessionnaire local Nissan. Il y a maintenant le fameux régulateur de vitesse de série. J'insiste sur ce point, ça fait 10 ans (30 à 40 000 km par an) que je ne conduis qu'avec le « Cruise Control » sur autoroute et souvent sur route. Et c'est pour ça, sans l'ombre d'un doute, que j'ai toujours tous mes points sur mon permis.

Donc, ne voulant pas attendre 6 à 8 semaines de délai, je demande au vendeur de scruter les stocks disponibles pour me trouver un X-Trail correspondant à mes attentes. L'objet ne devait pas être gris triste comme c'est le cas de la plupart d'entre eux, ni rouge (j'aime pas le rouge), ni vert (j'aime bien, mais c'est la couleur de mon Alméra, et je ne collectionne pas les Nissan vertes), ni noir (c'est trop moche quand c'est sale et un 4 X 4 c'est fait pour être sale, d'ailleurs je ne prononce pas catcat, mais cradcrad, ou plus souvent CRATCRAT en contraction des 2), bref bleu saphir, parce qu'en fin de compte, le bleu ardoise tirant sur le gris, il ne restait plus que ça. Equipé de quelques options que nous verrons plus loin, le tout pour hier.

Evidement avec de telles exigences, j'ai fait fi de mes bons conseils que je donne pour négocier une voiture (voir mon avis éventuellement, bon j'arrête de faire de la pub pour mes avis), mais j'arrachais quand même un petit 12,6 % de remise (hors cartes grises provisoire et définitive, gazole, et extension de garantie, soit un chouia plus de 10 % du prix total). Le temps de faire venir la bête de la concession où elle somnolait, et voila un(e) X-Trail DCI version CONFORT avec PACK FAMILY, que j'ai payé 30 000 E. tout rond (pour 33 458,47 au prix tarif) clés en mains …

2 - Petit tour du X-Trail
---------------------------------
(Vous pouvez sauter cette partie si vous avez déjà vu un X-Trail de près)

Pour les caractéristiques techniques, consultez le site de Nissan (www.nissan.fr), je ne vois pas bien l'intérêt de les recopier bêtement, surtout qu'elles sont susceptibles de changer, et mon avis est déjà un peu long.

La première chose qu'on voit, c'est évidemment l'extérieur. Rien de bien extravaguant, je lui trouve une ligne très sobre et classique, sorte de gros break rehaussé, peu agressif, un avant assez doux avec 2 gros blocs phares très haut, pas de grosse roue de secours qui dépasse. En fait il a une forme très banale et discrète, du moins pour un 4 X 4. J'aime bien, l'objectif n'étant pas de frimer.

A l'intérieur, c'est agréable, rien d'extravagant dans les plastiques et tissus, mais une composition de couleurs sobres et de textures qui est harmonieuse avec l'ensemble du véhicule. Il y a pas mal de petits rangements assez ingénieux. La banquette arrière est entièrement rabattable 60/40, elle dispose d'un accoudoir amovible faisant tablette centrale qui fait aussi office de trappe à ski, ça peut servir à plein d'autres usages. Chose assez rare sur ce type de véhicule, les dossiers arrière ont 5 positions d'inclinaison.

Le coffre est plutôt généreux, environ 1 m x 1 m, plus recoins, à tel point qu'un grand filet d'arrimage est fourni avec tous les modèles, pour que rien ne se ballade dans les virages. Une plage arrière très bien conçue permet de masquer tout le bazar aux yeux des indiscrets. En rabattant les sièges on obtient à peu près 1,90 m x 1,40 m, avec un rétrécissement à 1 m. au niveau des roues. Le tout sur environ 90 cm de hauteur. Donc à peu près 2 m3, pour une charge maximale de 500 kg.

La place du mort est à l'avant droite comme il se doit sur une conduite à gauche et n'a rien de bien original. Elle est simplement confortable avec un débattement correct pour de grandes jambes, tout comme les places arrières d'ailleurs. Sur les versions haut de gamme on peut avoir les 2 sièges avant chauffants et à réglages électriques. Je me suis contenté des réglages mécaniques que je trouve largement plus simples à utiliser (très mauvais souvenirs des réglages du siège du Voyager que je mettais des heures à refaire chaque fois qu'un nabot de mécano y avait touché), et puis ma compagne et moi conduisons avec la même position (elle est plus grande que moi, mais je conduis « d'assez loin »). Quand au siège chauffant, depuis que je me suis brûlé les fesses en essayant un PT Cruiser, bloqué à fond, je préfère ne plus en entendre parler, quitte à porter des caleçons en laine au besoin.

Avant d'aborder la place du conducteur, je terminerais par citer l'immense toit ouvrant panoramique à commande électrique, totalement occultable. Il est situé un peu trop en arrière pour que les passagers avant en bénéficient pleinement, mais je pense que c'est pour laisser suffisamment de rigidité au toit (arceau de sécurité ?).

3 - Le poste de conduite
---------------------------------
(Vous pouvez sauter cette partie, sauf si vous doutez qu'il y a un volant et les autres commandes)

Par ce terme pompeux, je désigne l'emplacement du conducteur et l'ensemble des commandes dont il dispose. Tout d'abord, le siège ; il n'est pas très différent des autres sièges si ce n'est qu'il dispose d'un réglage lombaire. La portière regroupe toutes les commandes d'ouverture, les 4 vitres électriques (dont la vitre conducteur à ouverture et fermeture complète par une seule pression soutenue) et le verrouillage centralisé.

En bas à gauche se trouvent les commandes pour régler la hauteur des phares et les gigantesques rétroviseurs dégivrant. Ces commandes ne sont pas très accessibles en conduisant, mais les rétroviseurs méritent bien leur qualification de panoramiques, la visibilité arrière est excellente, quasiment sans angle mort.

Tout en haut à gauche, de la planche de bord, le conducteur dispose d'un petit rangement avec couvercle, pouvant servir de porte monnaie et de porte gobelet ou cannette, bien pratique aussi pour mettre les tickets d'autoroute. Le passager avant dispose du même dispositif à l'extrême droite placé de manière symétrique.

A gauche du volant, le levier de commande des clignotants et phares, pas très bien conçu. Il est ou trop court ou trop loin, les petites mains auront du mal à l'actionner sans lâcher le volant. Cette conception tient peut être au coté 4 X 4, pour éviter que l'on ne se cogne la main dedans lorsque l'on est un peu secoué. De plus l'allumage des feux se faisant par rotation dudit levier et l'appel de phares en le tirant vers soit, on a tendance à éteindre les phares quand on fait un appel de phares de nuit, ce qui n'est pas très heureux.

Le volant (réglable en hauteur), comme sur l'Alméra, présente des petits renflements à la position '10 heures 10', assez surprenants au début, mais très confortables à l'usage. En position 7-8 heures, il y a le bloc de commandes de l'auto radio, pas vraiment utile, puisque celui ci est parfaitement accessible en conduisant. Symétriquement (donc en position 4-5 heures) on trouve la commande de Cruise Control (régulateur de vitesse), ce dispositif est particulièrement précis et agréable, 2 petits voyants au tableau de bord signalent sa mise sous tension et son fonctionnement, chaque pression sur le bouton adéquat le fait accélérer ou ralentir de 2 km/h et permet donc un réglage extrêmement précis de la vitesse de croisière.

A droite du volant, le levier de commande des essuie-glace et lave-glace, même reproche que pour le levier de gauche, il est un peu trop court ou trop loin. A noter qu'il n'y a pas de fonction d'appel d'essuie-glace (pour avoir juste un aller-retour).

Derrière le volant, à priori rien ! En y regardant de plus près, il y a quand même une sortie d'air heureusement orientable (sinon, bonjour les yeux) et une boite à gants de taille moyenne dans laquelle est cachée la prise allume cigare (sans allume cigare), 'pour mettre votre téléphone portable' dixit le vendeur, bravo pour le civisme ! A défaut de téléphone que je n'ai pas, ça me permet de brancher mon GPS (voir avis, euh non ! j'ai dis que j'arrêtais) quand j'en ai besoin, mais du coup ça ne ferme plus complètement (pas grave). Sur la droite, et pratiquement invisible du conducteur, selon le réglage du volant, se trouve la commande de transmission (2 roues motrices, automatique ou 4 X 4).

Au centre de la planche de bord, se trouve le tableau de bord (voir plus loin 'les défauts'), garni d'un compte tours, du compteur de vitesse, heureusement analogique (à aiguille), l'indicateur de température moteur et la jauge à carburant, plus divers voyants.

Sous le tableau de bord, un énorme combiné autoradio, lecteur/chargeur pour 6 CD, et lecteur de cassettes. Je n'ai pas grand chose à dire dessus, vu que je n'écoute que les flash d'infos routière sur Autoroute FM (1 tous les quarts d'heure, soit pour moi une moyenne de 10 minutes par semaine), si ce n'est que je n'ai même pas cherché à comprendre comment ça fonctionne. Sous ce gros autoradio, là où traditionnellement, se trouve le cendrier, un petit rangement avec une façade à ressort, très peu pratique, on peut à peine y mettre la main, tellement il est étroit en hauteur, tout juste bon à recevoir une paire de lunettes de soleil, ou un paquet de cigarettes (!).

Sous cette petite boite, on a les commandes de chauffage et de climatisation (voir plus loin 'les défaut') et encore en dessous, une assez grande boite à gants 'réfrigérante' qui doit pouvoir accueillir quelques CD, vu sa forme assez carrée.

Pour terminer la liste exhaustive des commandes ; à droite de l'autoradio, il y a le warning, limite inaccessible en conduisant. Les commandes d'ouverture du toit ouvrant (ouverture totale ou relèvement de l'arrière) sont au dessus du rétroviseur intérieur. Et le levier de vitesse au plancher accompagné du traditionnel frein à main.

4 - La conduite sur route
----------------------------------
(Vous pouvez sauter cette partie si vous avez déjà conduit un X-trail)

A l'instant où j'écris, j'ai parcouru environ 6 000 km en 2 mois, sans dépasser 130-140 sur autoroute. D'après la plaquette commerciale il est censé plafonner à 180 km/h. En faveur des 4 X 4 qui sont si souvent décriés, je tiens à préciser qu'une partie de mon intérêt pour ce type de voiture, c'est qu'avec j'éprouve moins l'envie de rouler vite. Ce qui est loin d'être le cas avec de nombreuses autres.

La visibilité est très bonne vu la hauteur du véhicule, pour moi qui mesure 1,70 m j'ai quasiment la même vue que quand je suis à pieds. Le centre de gravité assez haut est globalement la seule chose qui rappelle les prétentions tout terrain de la bête.

Vu la carrosserie, la prise au vent latéral est assez importante, donc méfiance en sortie de pont, tunnel ou dépassement de camions les jours de grand vent. Rien de surprenant, c'est comparable à n'importe quel 'grand monospace'. La tenue de route est dans l'ensemble excellente, le centre de gravité rappelle un peu à l'ordre dans les virages rapides. L'électronique est censée (d'après la doc) répartir la motricité sur les 4 roues en fonction de l'adhérence, et ce quel que soit le mode de transmission choisi (4 X 4, 2 X 2 ou évidemment automatique, on se demande même, du coup, à quoi sert cette position). (*) L'explication de la position automatique m'a été donnée au stage Nissan Aventure, les roues arrières sont embrayées plus vite en cas de perte d'adhérence. Et la position 4 X 4 saute à partir de 60 km/h. D'après le moniteur, c'est en fait les positions 2 X 2 et 4 X 4 qui ne servent à rien et qui sont la uniquement pour des raisons commerciales. Je laisse maintenant toujours en position automatique.

J'ai été surpris de lire dans d'autres avis que le moteur était particulièrement silencieux. Sans aller jusqu'à le qualifier de bruyant, je trouve qu'on l'entend bien quand même. Au moins on sait qu'on est pas en panne … (*) Le bruit s'est progressivement atténué jusqu'à 10-12 000 km, à priori c'était un bruit de « rodage » normal, d'après le mécano. Il n'empêche que ceux qui prétendent ne pas entendre le moteur sont soit sourds, soit abusent du volume de l'autoradio.

Cette voiture n'ayant pas de 'crabot' (boîte de transfert permettant de différencier rapports long sur route et rapports cours en franchissement), elle est équipée d'une boîte de vitesses à 6 rapports. Les première et seconde sont très courtes (pour le tout terrain ?). Les 136 CV du 2,2 L DCI reprennent très bien, même en charge, sur n'importe quel rapport, même à 50 km/h en sixième, ça repart, mollement, mais sans 'brouter'.

Le seul hic, c'est que 6 vitesses, c'est franchement trop. Vu le couple de l'engin, j'ai très vite pris l'habitude d'en sauter quelques unes ; style première, troisième, cinquième, sixième ; ou carrément démarrage en seconde, puis quatrième et sixième, comme s'il n'y en avait que 3. Par contre, c'est un peu plus gênant pour rétrograder. Il n'est pas exceptionnel que je fasse un sixième-troisième ou un cinquième-seconde, dans ces cas là ça ralenti ... plutôt bien. Dommage qu'il n'y ai pas de boîte automatique disponible sur les motorisations diesel (uniquement en essence), je l'aurais prise. Je pense quand même qu'ils auraient dû mettre une boîte séquentielle (comme sur une moto), ça aurait réglé le problème du rétrogradage.

La consommation annoncée est de 7,6 L./100 km en cycle mixte. Jusqu'à présent, je suis à peu près pile à 8 L./100 km pour des trajets composés approximativement de 50 % d'autoroute, 30 % route, 19 % ville et 1 % tout terrain. (*) Toujours d'actualité à 20 000 km.

Hormis ce petit problème de vitesses, c'est donc un véhicule très agréable à conduire sur route, très maniable et pas difficile à garer (direction assistée bien sur).

5 - La conduite en tout terrain
----------------------------------------
(Vous pouvez sauter cette partie, si vous ne voulez pas quitter le bitume)

Nissan offre (pour 1 Euro de plus, dû a des contraintes d'assurance) un stage 4 X 4 d'une journée, pour 2 personnes maximum, repas compris, à tous les acheteurs d'un véhicule de ce type.

J'ai fait ce stage, avec ma compagne, le 22 juillet (2006), et je dois dire que j'ai été époustouflé. Malgré sa polyvalence et sa qualification de "tout chemins", ses capacités de franchissement sont quasiment les mêmes que celles d'un "vrai" 4 X 4. Par contre, comme il n'y a pas de "rapports cours", c'est un peu plus technique et ça justifie pleinement ce stage. Le premier bénéfice, c'est que ma compagne n'est plus du tout paniquée quand je fais l'andouille avec (pas sur la route, mais là où ça ne gêne personne), elle a fait pire au stage.

Cet avis est déjà trop gros, j'essayerais d'en faire un sur ce super stage, mais des précisions sont données sur www.nissan-aventure.fr pour ceux qui veulent. On y apprend aussi des petits trucs pour la route. Les stages sont dédiés à un modèle précis, donc avec un X-trail, vous avez un stage sur le X-trail et pas sur une autre voiture. (*) Voir les photos.

6 - Les défauts
-----------------------
(Vous pouvez sauter cette partie si vous n'aimez pas qu'on critique)

Je n'ai pas encore trouvé de voiture parfaite, donc j'ai trouvé des défauts au X-Trail.

Je passerais vite sur le combiné AUTORADIO-6 CD-K7 imposé, n'en ayant cure, je considère que c'est de la vente forcée. Mais je sais que ça plait à une majorité d'acheteurs et vu que la démocratie c'est la dictature du plus grand nombre (phrase à méditer), j'éviterais de trop râler. Et puis c'est un argument que j'utilise pour négocier le prix (la vente forcée).

Vous avez peut être remarqué que j'ai précisé plus haut qu'il n'y avait pas de CENDRIER (ni d'allume cigare). Voila un effet de mode ridicule. Je fume, mais pas en voiture, donc ce n'est pas en tant que fumeur que ça me gêne. C'est tout simplement qu'un cendrier dans une voiture, c'est aussi une poubelle, où, plutôt que de les balancer sur la voie publique, on peut mettre chewing-gums, papiers de bonbons, mouchoirs utilisés et toutes les cochonneries qu'il est d'usage de qualifier de rebuts malpropres. La différence entre un cendrier et une boîte à gants, c'est que généralement, les cendriers sont amovibles et qu'on peut les laver, alors que les rangements, eux, sont fixes et vont garder 'ad vitam æternam' les traces des salissures susmentionnées. Et puis ce n'est pas l'absence de cendrier qui va empêcher les accros de fumer, par contre que vont ils faire de leur mégot ? Ils vont le jeter tout allumé par la fenêtre ! (ils ne vont quand même pas l'écraser sur le tableau de bord). En partant de ce principe ridicule, on devrait supprimer les porte-gobelets pour ne pas inciter les obèses à consommer des boissons sucrées, ça serait même moins pire, car là au moins ça ne risquerait pas de foutre le feu.

Les ANTI-BROUILLARDS AVANT, ça n'éclaire pas plus loin, mais plus large. Ce n'est pas dans le fossé que je veux aller ! Un petit conseil, au passage, pour le tout terrain 'Regardez le passage, pas l'obstacle !' Donc c'est encore un truc qui ne sert à rien qu'à augmenter la facture finale. Sur le X-Trail, ils sont très hauts, à peu près à la même hauteur que les phares d'une voiture 'normale', ce qui veut dire que vous allez en mettre plein la vue à ceux que vous suivez ou que vous croisez. Ce ne serait pas trop grave, s'ils n'étaient pas allumés systématiquement avec le feu arrière. On peut allumer les anti-brouillards avant seuls, mais pas le feu arrière. Personnellement, ça fait pas loin de 20 ans que je n'ai pas vu un brouillard suffisamment dense pour que j'éprouve le besoin de m'en servir, et pourtant je roule. Malheureusement depuis qu'un certain sinistre en panne d'imagination a voulu imposer les feux de jour, on voit de nombreux 'bien-pensant-par-procuration' allumer n'importe quoi, n'importe comment. (*) C'est même de pire en pire …

Le RADAR DE RECUL est proposé en option. J'ai eu le malheur d'écouter le commercial qui m'en faisait l'article (bien fait pour moi), non seulement c'est cher (+ 427 Euros), mais c'est nul. Ce truc idiot émet un bip dès que vous passez la marche arrière, c'est le seul intérêt, ça vous signale que vous n'êtes pas en sixième. Dès qu'il y a quelque chose à moins d'un mètre derrière, mais aussi sur les cotés, ça bipe et dès qu'il y moins de 50 cm, c'est en continu, moralité quand vous vous garez, ça gueule tout le temps (à moins d'aller sur des places handicapés et encore) donc c'est assez stressant et il faut s'y habituer. Ce n'est ni réglable, ni débrayable, bref autant économiser ses nerfs et 427 Euros.

Les ALARMES DE DEFAUT DE CEINTURES aux places avant, sont aussi pas mal dans la série 'trucs débiles stressants'. Non seulement il y a 2 (un pour chaque place) petits voyants au tableau de bord qui signale le défaut, jusque là ça va, mais encore un signal sonore strident dès qu'on roule. Même si ce n'est pas malin, il y a des cas où je ne mets pas la ceinture (pas souvent, mais ça m'arrive pour diverses raisons trop longues à expliquer), et puis ça ne fait pas la différence entre un passager et un objet un peu lourd posé sur le siège. Heureusement il y a une parade simple, récupérer une boucle de ceinture seule (à la casse ?) et l'enclencher.

Le TABLEAU DE BORD comme déjà précisé plus haut est au milieu de l'habitacle. Je ne peux pas dire que j'ai une mauvaise vue (10 à chaque œil, de près comme de loin, sans correction). Mais je n'ai pas de vision binoculaire. Ce qui veut dire que je ne regarde qu'avec un oeil à la fois. Ce que voit l'autre oeil n'est pas analysé par mon cerveau et se 'barre dans la nature', ce n'est pas une anomalie rare, ni grave, mais c'est incurable. Je n'ai donc aucune vision des reliefs, mais ça ne m'a jamais posé de réel problème. Seulement quand je conduis, c'est généralement l'oeil gauche que j'utilise (ne me demandez pas pourquoi, je n'en sais rien) et donc le tableau de bord est à la périphérie de mon champ visuel et en plus à une distance telle que je ne distingue qu'une masse floue. J'ai même déjà failli tomber en panne sèche (pour le premier plein) parce que la jauge à carburant est à l'extrême droite (comme un certain borgne bien connu, qui devrait avoir le même problème que moi, nos points communs s'arrêtant là). Je trouve complètement aberrant qu'on place des appareils indispensables à la conduite de manière aussi peut ergonomique, uniquement pour un effet de mode. Effet qui, s'il ne retire rien à bon nombre de gens, ne leur apporte rien non plus. Par contre ça retire beaucoup à des gens comme moi et en aucun cas ça ne va dans le sens de la sécurité. (*) Au bout de 20 000 km, j'y suis maintenant habitué, ça ne me dérange plus beaucoup, mais c'est nul quand même.

Le compteur inclut un petit écran LCD, faisant office de totalisateur kilométrique, compteurs journaliers (il y en a 2), montre, et thermomètre extérieur. Ce qui m'a surpris, et déçu, c'est que sur l'Alméra, 1 ligne d'affichage est dédiée aux totalisateurs et l'autre affiche en permanence l'heure et la température. Alors que sur le X-Trail, le totalisateur kilométrique est permanent et toutes les autres infos s'affichent alternativement sur l'autre ligne. Moi ce qui m'intéresse c'est d'avoir l'heure (notamment pour le flash d'infos routières), la température extérieure je m'en fiche pas mal. Pour les compteurs journalier, je n'en utilise qu'un pour surveiller la consommation, donc environ une fois par semaine quand je fais le plein. Le défaut, c'est que dès qu'il fait moins de 4 degrés (c'était le cas quand je l'ai acheté), ça bascule automatiquement en mode thermomètre, ce n'est pas grave, mais c'est aussi énervant qu'inutile, d'autant plus que la commande pour changer l'affichage est trop loin du conducteur.

Reste un dernier défaut, que je trouve tellement monstrueux, que je lui ai consacré un pavé à lui tout seul …

7 - La climatisation
----------------------------
(Vous pouvez sauter cette partie si vous êtes un inconditionnel de la clim)

Toutes les voitures (3 neuves et 1 occasion) que j'ai achetées ces 10 dernières années avaient la clim de série. Encore une vente forcée sous couvert d'effet de mode. Quand on habite au nord de la Loire, la clim ça ne sert à rien ! Il parait que ça chauffe plus vite l'hivers et que c'est aussi plus rapide pour dégivrer ou désembuer le pare brise. J'ai fait l'essai, ce n'est pas convaincant, j'ai même le sentiment que c'est le contraire.

Je ne supporte pas la chaleur (plus de 26 degrés, je fond littéralement), mais avec la clim c'est pire, passer de 25 à 35 en ouvrant une portière, c'est un coup à faire une syncope (ça m'est déjà arrivé, mais pas en voiture), et puis il n'y a pas mieux pour choper la crève. En plus quand on ne s'en sert pas souvent, ça pue (odeur et goût métallique dans la bouche), ce qui doit cacher des cochonneries pas très saines à respirer.

Mes autres véhicules qui avaient une clim, je l'avais payée, je ne m'en servais pas. Bon c'est pas trop grave, ça permettra de revendre la voiture plus facilement, puisque c'est à la mode. Sauf que comme je ne m'en sert pas, ça s'esquinte et à la revente c'est en panne, c'est vraiment de la daube. Mais on a plus le choix.

Oui, mais sur le X-Trail, c'est une clim AUTOMATIQUE, et ça veut dire quoi ? Ca veut dire que c'est OBLIGATOIRE, vous l'avez payée, vous devez vous en servir. J'exagère ? Oui, mais à peine. Je m'explique ; si le ventilateur est en marche ; vous actionnez le recyclage d'air (quand vous êtes derrière un vieux diesel qui pue), la clim se met en marche et on ne peut pas l'éteindre ; vous dirigez une sortie d'air vers le pare brise, la clim se met en marche, là on peut l'éteindre, mais … ; vous mettez le contact alors qu'une sortie d'air est dirigée vers le pare brise, la clim se met en marche ; etc ... Bref, dès que vous touchez à une commande de 'chauffage' la clim se met en marche. J'ai mis plus d'un mois avant de trouver que la parade, c'est de couper le ventilateur, donc de se priver de chauffage l'hivers.

En plus des effets pas toujours géniaux sur la santé, la clim, c'est jusqu'à 2 litres de carburant en plus au 100 km (consommation d'autant plus importante que le moteur est petit), c'est aussi une perte de puissance. En région parisienne (et sans doutes dans d'autres grandes villes), l'été, dès qu'il fait beau (et chaud), on a des alertes à la pollution et on doit baisser les vitesses de 20 km/h, alors qu'une voiture sur 2 roule avec la clim … Pendant presque cent ans d'automobile, on s'est globalement très bien passé de clim. Personnellement, je pense qu'en application du protocole de Kyoto, la clim dans les voitures, ça devrait être interdit (sauf ambulances). Au lieu de ça, on la colle d'office dans les cabriolets, même la Logan, soit disant basique, en dispose en option, à quand sur les motos ?

Pour l'instant, malgré la canicule, je ne m'en suis servi que sous l'orage, parcequ'il était impossible de faire autrement (sortie vers le pare brise + ventillo = clim auto).

(*) Toujours aussi nul, j'ai pris le réflexe, presque maladif, de surveiller régulièrement que le voyant de clim est éteint. C'est vraiment le plus gros reproche que je fais à cette voiture.

8 - Les autres options et accessoires
----------------------------------------------------
(Vous pouvez sauter cette partie si vous pensez en avoir déjà trop lu)

En plus du radar de recul dont j'ai déjà dis du mal, j'ai pris :

- la peinture métallisée (+ 490 E.), il n'y a que rouge rubis, bleu ardoise et noir ébène qui ne sont pas métallisées.
- Un crochet d'attelage fixe supportant jusqu'à 2 tonnes (+ 448 E.).
- Les barres de toit, rapides à mettre et à retirer, et disposant d'un système antivol à clé bien conçu (+ 160 E.).
- Les écrous antivol sur les jantes (+ 53 E.).
- Le gravage des vitres, pour rassurer mon assureur (+ 105 E.).
- L'extension de garantie 5 ans ou 150 000 km (+ 1100 E.), c'est cher, mais vu l'utilisation en grande partie autoroutière que je compte en faire, ça m'a paru plus prudent. Et ça correspond globalement à mon kilométrage, 30 000 à 40 000 km/an, mais pas tout avec la même voiture donc ça sera plutôt 30 000 pour le X-Trail.

Les options que je n'ai pas prises :

- Sièges avant électriques et chauffants (versions Elégance et Plazza).
- ESP (versions Elégance et Plazza).
- Phares Xénon, si vous aimez en mettre plein la tronche aux autres automobilistes (versions Elégance et Plazza).
- Cendrier et allume cigare (versions Elégance et Plazza), uniquement sur hauts de gamme, donc fumer est vraiment devenu un luxe.
- Lave phares (versions Elégance et Plazza).
- Calandre chromée.
- Sièges cuir (versions Elégance et Plazza).
- Projecteurs longue portée sur les barres de toit (?).
- Système de navigation Birdview (je n'ai pas réussit à savoir comment et à quel coût on met les cartes à jour, d'après un vendeur, c'est par satellite, il croit à la magie, moi pas).

Les équipements que j'aurais pu avoir :

Si vous avez lu la première partie, vous avez vu que j'avais fait avec les stocks existants, donc j'ai eu le modèle de l'année dernière, en standard dans la version Confort actuelle (2006) il y a en plus :

- Les rétroviseurs rabattables électriquement, j'aurais bien aimé l'avoir, mais la commande est unique pour les 2 rétros, ce qui perd un peu d'intérêt et ne justifiait pas d'attendre 4 à 8 semaines.
- Les vitres arrières surteintées (bof).
- des jantes 17 pouces, alors que j'ai des 15 pouces. J'en suis très content, vu que ce petit détail (les 17 pouces) entraîne une surconsommation moyenne de 0,3 L./100 km qui suffit pour basculer dans la catégorie des véhicules dits polluants (avec surtaxe de la carte grise) alors qu'avec les 15 pouces je n'y suis pas.

9 - Conclusion
-----------------------
(Si vous avez sauté toutes les parties précédentes, lisez au moins celle là, sinon ce n'était pas la peine de cliquer sur l'avis)

Ayant déjà possédé un vrai 4 X 4 et 2 'grands' monospaces (Espace et grand Voyager), je suis tenté de faire le rapprochement entre tous ces véhicules, Je trouve que le X-Trail est vraiment le compromis idéal, alliant tous les avantages des 2 catégories. Son prix est assez élevé, 27 400 à 35 000 Euros environ, selon versions et options ; mais les 3 véhicules auquel je le compare (Cherokee, Espace et Voyager) je les avais payés encore plus cher et j'ai eu une foultitude de problèmes avec, surtout avec l'Espace.

Même si je suis assez virulent dans mes critiques, je suis conscient qu'il s'agit d'effets de mode, généralisés à quasiment tous les constructeurs et donc pas propres à Nissan. Je ne suis pas sur que si j'avais eu conscience avant, de tout ce que je qualifie de défauts j'aurais acheté un X-Trail. Mais je me console en me disant que chez d'autres constructeurs ça aurait pu être pire, j'aurais pu avoir en plus des phares et des essuie-glace qui se mettent en marche tout seuls, une clé de contact remplacée par une plaquette énorme qui ne loge pas dans une poche de jean, et certainement d'autres gadgets débiles dont j'ignore jusqu'à l'existence vu que je ne suis pas un passionné de voitures actuelles. D'ailleurs si vous êtes en panne d'inspiration pour un éventuel commentaire vous pouvez m'expliquer le terme SUV, j'ai vu que le X-Trail en est qualifié, mais je ne sais pas ce que ça veut dire. (*) Merci à isakasu de me l'avoir expliqué, même si elle s'est plantée en écrivant SVU, lol.

En conclusion, j'en suis quand même content, la preuve, c'est qu'à l'origine je l'ai acheté pour ma compagne, et finalement je ne le lui laisse que quand elle en a vraiment besoin, lui ayant au quotidien 'refilé' l'Alméra (que je trouve toujours quasi parfaite dans sa catégorie) en remplacement du Cherokee.

(Modification du 29/07/06)
Je l'avais noté 4 étoiles dans la première version de cet avis. Maintenant que j'ai fait le stage et totalisé 12 000 km, je lui en met 5, il les mérite.


10 - Petites excuses
-----------------------------
(Si rien de ce que vous avez lu ne vous dérange, vous pouvez sauter cette partie).

Je présente mes excuses aux lecteurs qui pourraient se sentir blessés ou vexés par mes propos, mais la règle du jeu, c'est de donner un avis personnel, donc je joue le jeu.

A ceux qui se reconnaissent dans l'expression 'bien-pensant-par-procuration' que j'utilise pour qualifier les automobilistes qui allument leurs phares le jour et/ou leurs feus anti-brouillard par temps de pluie ou de brouillard léger. Je rappelle que ce projet dangereux a été abandonné et je trouve au minimum stupide et inutile de le faire, au pire criminel envers les motards (dont je fais aussi partie), les cyclomotoristes et cyclistes, et même les piétons qui du coup deviennent invisibles. S'ils n'acceptent pas mes excuses, et bien, puisqu'ils aiment tant ça, qu'ils aillent se faire voir … (*) rappel que l'usage injustifié des feux de brouillard est sanctionné par le code de la route et qu'on ferait mieux d'allumer un peu plus ceux qui en abusent et un peu moins les petits excès de vitesse.

Merci pour vos lectures.

(*) Mise à jour du 10/11/06
------------------------------------
Je viens de faire la première révision des 20 000 km : coût = 234,39 Euros et je l'ai récupéré tout propre comme quand il était neuf. Toujours aussi satisfait, même s'il va maintenant falloir que j'aille le rouler dans la boue, pour éviter le vandalisme des grincheux anti crat-crat.

Mise à jour du 17/08/07
--------------------------------

Révision des 40 000 km (fin juin 2007) : 392,16 Euros TTC, ça reste très raisonnable. Celle des 60 000 sera sans doute plus douloureuse, le remplacement des pneus y est programmé. Pour en avoir explosé un dans une bordure métallique au mois de janvier, j'ai une petite idée du prix : dans les 220 Euros/pièce …

La consommation reste stable, dans les 8 litres pour le type de parcours décrit plus haut ; environ 6 litres/100 km sur des trajets mixtes, ville/route sans autoroute (maxi 110 km/h sur voies rapides).

Mise à jour du 14/03/08
--------------------------------

Révision des 60 000 km (fin janvier, avec un peu plus des 30 000 km/an prévus). Les pneus ont bien tenu le coup, j'avais fait permuter avant et arrière, donc petite révision sans soucis, 281.42 Euros TTC.

Mise à jour du 17/01/09
--------------------------------

Révision des 80 000 km (début décembre 2008, j'ai à peu près recadré mon kilométrage prévisionnel en alternant mes parcours avec la moto). Pas de soucis particuliers, mais grosse révision de fond, 1204.29 Euros TTC, dont un peu plus de la moitié pour le remplacement des 4 pneus.

Toujours globalement très satisfait, bien que je n'ai pas réussi à m'habituer à l'emplacement du compteur, que la clim est toujours aussi bêtement automatique et le radar de recul chiant à gueuler tout le temps surtout quand le capteur est recouvert de neige.

Mise à jour du 06/02/10 (un peu tardive)
--------------------------------

Révision des 100 000 km (mi-décembre 2009). Rien de particulier, 264.33 Euros TTC.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 36742 fois et a été évalué à
59% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • exclioboy publié le 15/04/2009
    SupEr avis avec des mises à jour intéressantes ;o)
  • vivelamimi publié le 20/02/2009
    super avis !
  • Muuss publié le 01/10/2007
    Super avis, tres complet et pointu. En plus, ce qui ne gache rien, tres agreable a lire, merci de l'avoir rédigé pour nous !
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Nissan X-trail

Description du produit par le fabriquant

SUV Compact - Voiture tout terrain - Motorisation / Carburant : Essence

Caractéristiques Principales

Nom: X-trail

Type: Voiture tout terrain

Motorisation: Essence

Série: Nissan X-trail

Segment Automobile: SUV Compact

Marque: Nissan

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 12/04/2003