Avis sur "Opel Corsa"

publié le 31/08/2011 | nebulose
Membre depuis : 22/02/2001
Avis : 102
Lecteurs satisfaits : 12
Plus à mon sujet :
De retour, mais pas le soleil visiblement.
Excellent
Avantages petite - économique - moteur fiable et robuste
Inconvénients mal vieillie - gourmande en essence
très intéressant
Tenue de route
Fiabilite
Finition
Confort de conduite
Service

"<< Opel Corsa : A la découverte du monde automobile >>"

Bonjour,

Je vais vous parler de la voiture qui m'a servi de première voiture lorsque j'ai décroché le précieux et couteux sésame : le permis !


Introduction : Opel Corsa 1.4L - First Time


La voiture avec laquelle j'ai eu mes premières expériences automobilistiques est une Opel Corsa année 1990.

Autant vous dire que ce n'est pas avec ce genre de voiture qu'on attire les jolies filles... >_'<

Mais j'en étais pas moins stasifait... Et vous le saurez plus tard pourquoi...

Présentation de la belle

Coté Technique

Commençons par la motorisation, il y avait malgré tout un moteur essence d'1L4 développant 75 CV sous le capot.
Certes ce n'est pas grand chose, mais pour une petite citadine toute légère et les trajets effectués, c'était amplement suffisant.

Cétait une 5 portes. Idéal pour embarquer les copains sans difficulté.

Banquette arrière rabattable en 1/3-2/3-3/3. Idéal pour embarquer des meubles encombrants ou un vélo pour faire une petite rando-vélo à Paris.

L'équipement était certes rudimentaire, ventilation chaud/froid (il n'était pas question de climatisation). J'avais 2 lèves vitres électriques à l'avant. Derrière on devait se contenter d'une manivelle :-)

La direction n'était pas assisté. Les créneaux se faisaient sans difficulté mais à 2 mains ou rien.

Côté Confort

Les assises n'étaient pas bien conçus. En tissu, elles n'étaient pas laides mais on ne pouvait pas rester assis des heures dessus (exit l'idée de partir en vacances avec).

La tenue de route se rapprochée de celle d'un paquebot. En virage, en tournant, vallait mieux se rappeller de l'emplacement de la pédale de frein sous peine de se retrouver dans le décor (j'exagère un peu mais quand même, c'était pas sécurisant pour autant).

L'habitacle était très mal insonorisé. Rien à voir avec le confort et le silence d'une berline Allemande actuelle. C'est la raison pour laquelle les débats entre passagers ou autre discussions étaient délicates. Pour le coup j'avais investis dans un poste radio et des enceintes capable de pallier le bruit avec de la musique :-) (Tout en évitant le côté Kéké-Mobile bien entendu)

Les roues étaient en tôle. Je trouvais ça très vieux jeu et ça rendait la voiture encore plus laide qu'elle l'était de base. Du coup, lorsque j'avais eu suffisament d'économies, j'avais pris la peine d'investir dans de belles vrais jantes alliages.
Pour le coup, je faisais tourner les têtes (je me demande encore aujourd'hui si c'était pour de bonnes raisons... ou simplement pour m'insulter de Kékés)

Mon expérience


J'ai tenu 1 an avec cette voiture, avant de me sentir prêt et expérimenté pour enfin investir dans une "vraie" voiture.

L'entretien était réduit au strict minimum, un peu d'huile moteur, une vidange de temps à autres, aucune révision dicter par un ordinateur de bord. C'est le côté TRES agréable des voitures de l'époque, pas obliger de dégainer le portefeuille tous les 25.000 km. (Elle en avait lorsque je l'ai reprise plus de 175.000 km, c'est pour dire).

En entretien elle a dû me coûté approximativement 150 € en comptant les bidons d'huile moteur, les bidons de liquide de refroidissement, de lave-glaçe, les balais et le contrôle technique. Un vrai régal !

Pour ce qui est de la consommation, là c'était plus rude. Il fallait compter entre 4L et 6L au 100 KM lorsque je prenais l'autoroute. En sans-plomb 95 ça fait pas du bien, surtout qu'au moment où je la conduisais, la France et le monde entier subissait la crise du pétrole où l'essence avait atteint 1,580 €/L et tout le monde commençait à ressortir le vélo pour partir travailler. A ce moment là, je m'étais fixé sur la motorisation de ma future voiture.

Conclusion


Une voiture utile pour des petits trajets. Rend bien des services. On ne se soucis pas trop de l'état dans lequelle on va la mettre.

Les avantages :
- Petite
- Economique (pour ce qui est de l'entretien)
- Assurance pas cher (450 € l'année en jeune conducteur)
- Moteur fiable et robuste
- Aucune panne recensé

Les inconvénients :
- Moteur essence plutôt gourmand
- Le style a mal vieilli

Dommage, parce que je l'aurais bien gardé encore longtemps, mais lorsqu'on roule avec une Opel des années 1990, on aspire pas forcément la classe... comme avecd'autres marques.. :-'(

Merci de m'avoir lu ! :-)

A vos commentaires...
== Conclusion ==

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1684 fois et a été évalué à
100% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • perquisition publié le 02/09/2011
    effectivement une voiture des années 90 ne peut être aussi performante que celles de maintenant
  • chouchou1234 publié le 01/09/2011
    Autant vous dire que ce n'est pas avec ce genre de voiture qu'on attire les jolies filles ...°) tu as vu juste sur ce coup là ; mais une voiture sympa malgré tout...
  • muriel123 publié le 01/09/2011
    Pas pour nous trop petite, mais je pense qu'elle peut encore rendre quelques services en ce qui te concerne
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

annonces "Opel Corsa"

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Opel Corsa

Description du produit par le fabriquant

Citadine Polyvalente - Berline - Motorisation / Carburant : Essence

Caractéristiques Principales

Nom: Corsa

Type: Berline

Série: Opel Corsa

Segment Automobile: Citadine Polyvalente

Motorisation: Essence

Marque: Opel

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 16/10/2000