•*´¯`*• Mon chez moi pas à moi •*´¯`*•

4  27.02.2009

Avantages:
Gains financiers et de temps

Inconvénients:
Manque de vie privée, vie pro trop proche de la vie perso

Recommandable: Oui 

compteplus

Plus à mon sujet: .::♥::. .::♥::.

Membre depuis:07.02.2006

Avis:151

Lecteurs satisfaits:75

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 38 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Un logement de fonction, ça en fait rêver plus d'un. C'est simple, dès que je dis que j'ai un logement de fonction, tout de suite après, j'entends : « waouw t'as trop de chance !! »... Moui... sauf que tant qu'on n'a pas vécu dans un logement de fonction, on ne sait pas véritablement ce que c'est !!! Et vous n'avez qu'à lire l'excellent avis de Brooklyn91 pour vous en rendre compte !! (bah oui je fais un peu de pub à ma coupine ! Quoi qu'elle n'en a pas besoin car son avis est vraiment excellent et bourré d'humour...)
.
.
Précision : Toute sorte de profession donne droit à un logement de fonction (gendarmes, gardien d'immeuble, d'école, de parking ou autres, directeur de crèche et que sais-je encore). Je ne parlerai ici que de mon propre cas, celui d'intendante dans un collège.
.
.
.
•*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*•

Petit topo sur le pourquoi du comment j'ai droit à un logement de fonction

•*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*•
.
un peu hors sujet mais c'est pour recadrer le tout
.
.
Je pense que très peu de ciaonautes connaissent ce que je fais dans la vie.
J'avais fait il y a quelques temps un avis sur ma fonction occupée à la Maison des examens d'Arcueil (avis '''O comme organisation du baccalauréat général''' dans la rubrique 'Par O') .
Et j'avais conclu mon avis en disant qu'après trois années de bons et loyaux services dans l'enfer de l'organisation des examens j'allais tirer ma révérence...
.
Ma motivation de l'époque pour avoir demandé une mutation était alors essentiellement de me rapprocher de mon chez moi. J'habitais à Melun dans le 77, je bossais à Arcueil dans le 94... ce qui m'obligeait à me taper 3h de transport en commun par jour (vous me direz, il y en a qui font bien plus... et pi comme ça j'ai pu aller chercher Rusti à la gare de lyon que je connais maintenant par cœur ! Ou presque !) et à me lever à 5h du mat'. Autant dire que j'étais crevée et que ma vie se résumait vraiment bien par le terriblement célèbre métro-boulot-dodo. Exit donc la vie sociale (en même temps, niveau vie sociale, suis pas très vernie en tant qu'extra-timide... mais bref !).
.
J'étais crevée, je n'en pouvais plus physiquement, j'avais fait le tour de mon boulot, je ne pouvais voir mon Noubinours que le week-end (oui car à l'époque on était encore chez pôpa et môman). Bref, il était plus que temps que je parte.
.
J'ai obtenu ma mutation à mon grand soulagement... mais comble de l'Education nationale, au final je me suis retrouvée sans poste !!! Alors que j'ai appris par la suite qu'il y avait des postes disponibles juste à côté de chez moi !!! J'étais verte... Faudra vraiment qu'on m'explique comment ils font pour attribuer les postes...
.
Finalement, début juillet 2007, coup de téléphone : « on vous propose un poste dans un collège sur Créteil ». Pour moi, Créteil, c'était super loin donc je voulais refuser ! Mais au fur et à mesure de la conversation, on m'a quand même dit : « en fait on vous le propose... mais bon, vous n'avez pas trop le choix ! »... Charmant...
.
Bref, du coup j'ai dû accepter le poste proposé : celui de gestionnaire matérielle dans un collège. Je vous passerais l'explication de ce qu'est une gestionnaire matérielle car bien trop compliqué !! En fait, pour faire simple, je suis l'intendante ! Et dire que lorsque j'étais collégienne et lycéenne l'intendante me semblait être une parfaite fainéante... si j'avais su...
.
Qui dit poste d'intendante, dit logement de fonction. Sauf qu'au moment de mon affectation, le logement de la gestionnaire était occupé par la principale adjointe d'un autre collège et qu'elle n'avait pas l'intention de quitter le logement avant un an minimum... Sale garce... Bref... Après plusieurs courriers envoyés au Conseil général, qui gère les collèges, au Rectorat, qui me gère moi... on a réussi à faire partir l'intruse. Qui m'a au final laissé un appart ultra méga crade avec en prime des touffes de poils de chat partout... Top pour moi qui était enceinte au moment de l'emménagement... Et du coup, ça m'a fait faire deux déménagements en moins d'un an ! Super hein !!! Enfin bref...
.
.
.
•*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*•

Un logement de fonction dans un collège

•*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*•
.
.
Il faut savoir que tous les collèges ne disposent pas de logements de fonction. Et que lorsqu'il y en a, les logements sont attribués en priorité aux personnels de direction et de gestion, autrement dit au principal, puis au principal-adjoint, puis au gestionnaire (moi !).
.
Dans le cas où il y a plus de trois logements, les personnels logés en priorité sont alors l'agent d'accueil et l'ouvrier

Photos
  • Avantages et inconvénients d'un logement de fonction SDB n°1
  • Avantages et inconvénients d'un logement de fonction WC décorés par mes p'tites mains lol !!
  • Avantages et inconvénients d'un logement de fonction Notre salon/salle-à-manger
  • Avantages et inconvénients d'un logement de fonction SDB n°2
Avantages et inconvénients d'un logement de fonction SDB n°1
SDB n°1 avec baignoire
professionnel.
.
A ma connaissance, il n'existe pas d'établissement disposant de plus de cinq logements ! Cinq, c'est déjà le grand luxe et ce n'est en général visible que dans les établissements récents.
.
.
.
Il faut savoir ensuite que les personnes logées peuvent l'être soit pour 'Nécessité Absolue de Service', ou NAS, soit pour 'Utilité de service', ou US.
.
.
Dans le cas d'une NAS, tous les frais sont pris en charge par la collectivité qui gère l'établissement (pour un collège, il s'agit du Conseil général). Autrement dit : pas de loyer à payer et pas de charges ! Quoi que pour les charges c'est dans une moindre mesure. Il existe en effet des franchises. En cas de dépassement de celles-ci, c'est alors au personnel logé de payer la différence.
.
Exemple (avec des chiffres bidons hein, j'm'amuse pas à vous ressortir les textes exacts !!) : la franchise pour la consommation d'électricité pour un logement occupé par trois personnes est de 1000€. Si à la fin de l'année, la consommation réelle des occupants a été de 1500 €, ces derniers devront reverser à l'établissement 500€ (soit la consommation réelle – la franchise). Vous avez compris ?? :-s
.
Les personnels logés en NAS sont le principal, son adjoint, le gestionnaire et l'agent d'accueil. Ils le sont car leurs missions impliquent un temps de présence supérieur au temps de travail de base. Et aussi parce qu'en cas de pépin, c'est à eux d'intervenir en premier !!
.
.
Dans le cas d'une US, le personnel devra payer un loyer (mais bien moins élevé qu'il ne l'aurait été pour un logement privé équivalent) et devra reverser à l'établissement le coût de ses consommations.
.
.
.
Logiquement, tous ces personnels doivent obligatoirement occuper le logement que leur fonction impose (dans le cas où logement il y a hein !). Mais dans la pratique, il en est autrement car un simple petit courrier envoyé au service compétent suffit à obtenir une dérogation ! En même temps, encore heureux que cela soit possible... Parce qu'imaginer un peu : vous vous êtes acheté une superbe maison, vous l'avez aménagé à votre gout, vous y êtes bien, puis vous êtes muté sur un poste avec logement et... alors quoi, vous devez abandonner votre maison pour un appart beaucoup plus petit ?!! Encore heureux que non !!!
.
Il existe donc des cas où des logements peuvent être vacants, la personne devant logiquement l'occuper ayant obtenu une dérogation. Dans ces cas-là, l'établissement est en droit de « louer » le logement par ce que l'on appelle une « COP – Convention d'Occupation Précaire ». Pourquoi 'précaire' ? Parce qu'une telle convention ne peut être signée que pour une année scolaire. Autrement dit : vous signez pour septembre à juin et en mai on peut très bien vous dire « tu dégages » !!! En plus de cela, le locataire devra payer un loyer à taux plein, plus les consommations réelles en électricité, gaz et eau. Bref, pour lui, c'est un logement privé comme un autre...
.
Chez nous, le principal-adjoint ayant eu une dérogation, son logement a été attribué à la CPE du collège. Mais il peut aussi être attribué à un prof, du collège ou non, ou à un personnel de direction d'un autre établissement, lorsque son propre logement est en travaux par exemple (cas de la squatteuse qui a occupé mon logement !).. Voire même à une personne totalement en dehors du système éducatif...
.
.
Maintenant que les grandes lignes sont établies, passons aux choses sérieuses : les avantages et inconvénients d'un logement de fonction !
.
.
.
•*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*•

Un logement de fonction c'est bien... mais y'a mieux !•*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*•
.
.
  1. Pouvoir se lever plus tard = être zen
     
    C'est assurément un super bon point ça !! Plus de route à faire, plus de transports en commun à prendre _(donc plus de personnes sales, malpolies, désobligeantes, hurlant au téléphone... à supporter ! Et plus de chaleur étouffante à subir dans le métro en plein été, quand en plus vous êtes ballotée entre deux personnes aux bras nus et collants – yerk...).
    .
    Vous pouvez vous lever 30 minutes avant d'aller au boulot, vous préparer tranquillement et rester zen ! Fini le stress du « aaaah j'vais arriver en retard !! Mais il va le bouger son gros c** avec sa grosse mer** oui ?! ». Version transport en commun ça donne : « toujours en grève ces con***ds de la SNCF... Raaah et lui il sait c'que c'est un gant de toilette bor*** ?! ».
    .
    J'avoue, depuis que j'ai mon logement de fonction, je suis beaucoup plus zen, moins stressée et du coup bien moins à même de jurer à tout va _(dans ma tête cela va s'en dire... pas envie de me faire agresser par un débile parce que j'aurais osé traiter sa voiture de « vieux tas de ferraille »... Ma sœur s'est pris une gifle dans le métro une fois pour avoir osé regarder de travers un con***d qui faisait ch*** tout le monde... vive les parisiens moi j'vous l'dis !)_ .
    .
    A noter : ça peut être un inconvénient aussi !! Car en cas de panne de réveil, vous ne pourrez pas invoquer la bonne vieille excuse : « mon train avait du retard » ou « y'avait un accident sur la A86 ! » !!!!
    .
    .
  2. Loyer et charges tu ne paieras point
     
    Assurément LE plus gros avantage d'un logement de fonction (du moins en NAS).
    .
    Je n'ai pas de loyer à payer... Regardez un peu : avant d'avoir mon logement de fonction, je devais payer 775 euros de loyer par mois pour un 47 mètres carrés. Aujourd'hui, j'ai un 81 mètres carrés et je ne paie RIEN ! J'ai donc un logement plus grand et tout ça gratos !!!! Y'a de quoi sauter au plafond nan ?!
    .
    Niveau charges... Les franchises sont tellement larges qu'au final, il est quasi impossible de les dépasser ! Du coup, je ne paie pas non plus l'électricité ni l'eau ! J'avoue que grâce à ça, je peux me permettre de m'octroyer de temps en temps un bon p'tit bain chaud, chose que je ne pourrais pas forcément faire si je devais m'acquitter d'une facture d'eau... Et le chauffage étant électrique ici, je n'ose imaginer les factures d'électricité que nous aurions eu à payer durant l'hiver... Dans notre 47 mètres carrés, on payait plus de 200 euros tous les deux mois. Alors dans mon 81 mètres carrés... pfiou... on aurait été ruinés !!
    .
    Tout cela permet :
    * non seulement d'avoir un train de vie plus que tranquille : couches Pampers au lieu de couches Leclerc pour les p'tites fesses de Choupette, beau pull à 20 euros plutôt que pull moche à 10, lotion Lancôme plutôt que lotion Carrefour, etc... !! J'ai une ancienne collègue dont le mari bénéficiait d'un logement de fonction et qui passait son temps à Zara ! Elle avait toujours des nouvelles fringues et des nouvelles chaussures !!! Et je l'enviiaiiisss !!!
    * mais aussi de mettre des sous de côté. Actuellement, toute notre épargne sert pour notre mariage et le baptême de Choupette en août prochain. Par la suite, ce sera pour notre maison de rêves ! Et pour accueillir Choupette 2 !
     
    .
    .
  3. Etre chez soi en 2 minutes
     
    Mon poste requiert ma présence à pas mal de réunions : conseil d'administration, conseil de discipline, commission hygiène et sécurité et blablablaaaaa... Du coup il m'arrive de finir assez tard (21h parfois). Si en plus je devais me taper 30 minutes ou plus de voiture après... Là, je sais que dès que j'ai fini ma réunion, je n'ai que la cour du collège à traverser, le parking à franchir et zoup je suis chez moi pour couvrir de bisous Choupette et Noubinours ! Et c'est un réel soulagement...
    .
    .
  4. Les impôts passent quand même par chez toi !
     
    Forcément, faut pas rêver !!... Toute personne bénéficiant d'un logement de fonction devra s'acquitter de la taxe d'habitation, de la redevance audiovisuelle et de la taxe sur les ordures ménagères. _(zut !)_
    .
    Et côté impôt sur les revenus, il faudra déclarer des avantages en nature. Ce qui paraît quand même des plus logiques...!
    .
    Le point ultra positif _(pour une fois qu'il y en a un !)_ avec l'Education nationale, c'est qu'ils comptabilisent les avantages en nature directement sur la fiche de paie. Du coup, au final, on n'a rien de particulier à déclarer vu que c'est compris dans les revenus en eux-mêmes. Bon moi ce s'ra un peu différent cette année car ils n'ont pas encore installé ce système sur ma fiche de paie. Du coup je devrais déclarer mes avantages en nature à part. M'enfin c'est un bien moindre avantage quand même !! Parce qu'on reste largement gagnant financièrement parlant.
    .
    .
  5. Séparation vie privée et vie professionnelle parfois difficile
     
    J'avais très peur de cela au départ... et j'avais même limite envie de refuser le logement pour ça.
    .
    J'avais peur de ne pas réussir à séparer ma vie perso de ma vie pro et craignais d'avoir l'impression d'être toujours au boulot.
    .
    Au final : ça va !!! J'ai certes plus tendance qu'avant à me ramener du boulot à la maison, mais il ne m'est jamais arrivé de retourner au boulot le soir parce que j'avais oublié de faire un truc. Je me le suis toujours refusé. Parce qu'une fois qu'on commence comme ça, on est fichu ! Alors ce que je fais quand je me rends compte que j'ai oublié un truc, c'est que je m'envoie un mail sur ma boîte pro pour y penser dès le lendemain matin !!!
    .
    A part ça, une fois chez moi, j'oublie mon boulot. Certes je vois bien le collège de mes fenêtres, je vois bien les élèves jouer dans la cour le vendredi aprèm' quand je ne bosse pas... mais je me sens chez moi et non pas au boulot. Et c'est super important.
    .
    .
    Le fait de vivre sur place a aussi un gros inconvénient... Le fait que votre boss n'hésite pas à vous solliciter même lorsque vous êtes en congé maladie ou 'pire' en congé mater !... Avant d'accoucher, et alors que j'étais en congé mater, plusieurs fois on m'a demandé de ramener mon gros bidon et mes jambes gonflées au boulot pour aider mon remplaçant !! Alors certes ce n'était qu'une heure ou deux par-ci par-là... m'enfin si j'avais habité plus loin on ne me l'aurait jamais demandé !!! Et encore heureux qu'on ne me l'ait pas demandé une fois Choupette née...
    .
    Après tout dépend aussi de votre boss. La mienne est super sympa, franchement je ne pourrais pas trouver mieux. Alors oui elle m'a appelé quelques fois mais globalement, je n'ai pas eu à me plaindre. D'autres n'auraient pas hésité à m'appeler 15 fois par jour je suis sûre...
    .
    .
  6. Vie privée un peu trop publique pour vos collègues
     
    Le samedi matin, impossible pour moi maintenant de sortir les yeux gonflés, les lunettes perchées sur le nez, le pyjama _(pardon la nuisette ultra sexy de pouffe)_ négligemment caché sous mon manteau pour aller chercher mon courrier. Pas envie que mes collègues me voient comme ça !! Surtout que j'ai le logement le plus au fond, que je dois donc passer devant tous les autres logements et que tout le monde peut me voir de la fenêtre de leur cuisine !! Du coup, j'suis obligée de me laver et de m'habiller AVANT d'aller chercher mon courrier !! La poisse quand même nan ?!! mdr
    .
    Ensuite... dès que quelqu'un n'est pas là, on le sait ! Il suffit qu'on descende au parking (les logements sont au-dessus du parking) et si on voit que la voiture d'untel n'est pas là, direct le lendemain, c'est « oh t'es sorti ce week-end ?! Qu'est-ce que t'as fait ?!! » Grrr !!! Pareil si quelqu'un nous rend visite : « ah tiens, j'ai vu que vos beaux-parents étaient venus hier ?! Comment ça a été avec votre belle-mère ?! Elle n'a pas trop étouffé Laélia cette fois ??? »... Bref, niveau vie privée simple, vous pouvez lui dire adieu. Parce que la vie privée privée... elle reste privée hein ;-)
    .
    Ca me fait penser... Un matin, j'habille tranquillement ma Choupette pour l'emmener chez la nounou et j'entends frapper à la porte. A 7h du mat' ?! Nan mais c'est quoi ce bordel ??? C'était mon ouvrier (accessoirement mon voisin) qui venait frapper à ma porte pour me dire « désolé je ne peux pas venir ! » Il m'a fait ch*** pendant un quart d'heure, j'avais la petite dans les bras, il faisait super froid et je suis arrivée en retard à cause de lui ! Il connaît pas le téléphone ou quoi ?! Nan mais j'vous jure...
    .
    Accessoirement aussi, petit inconvénient : tous vos collègues peuvent reluquer tranquillou votre petit string qui sèche sur l'étendage... Moyen moyen hein... Et quand vous vous faites un bon barbecue sur votre terrasse, y'a tous vos collèges profs qui passent par là qui lèvent les yeux et vous disent : « youhouu !!! Ca va ?!! ». Enfin j'me plains pas, rien à voir avec les p'tits vieux de Brook quand même !! Elle, elle a la palme quand même la pauvre ...
    .
    Petit avantage malgré tout à avoir des personnes que vous connaissez bien en tant que voisins : ils peuvent vous prendre vos colis quand vous n'êtes pas là, vous évitant ainsi de sortir la voiture pour aller jusqu'à La Poste !! Comme quoi ça sert les voisins parfois :-p _(enfin faut quand même avoir un minimun confiance en vos voisins hein...)_
    .
    .
  7. Tu ne peux pas faire ce que tu veux de ton logement
     
    Niveau déco... on peut faire ce que l'on veut : mettre du papier peint rose pouffy, une applique pailletée à l'effigie de Lily jolie... Mais en cas de travaux à faire, aussi minimes qu'ils soient, il faut qu'on passe par le Conseil général (CG) avant de pouvoir faire quoi que ce soit.
    .
    Exemple : le système d'aération ne fonctionne pas dans nos logements. Eh bah on n'a pas le droit d'essayer de le réparer car le CG est en pleine procédure avec les architectes. Du coup, on n'a aucune aération dans le logement _(donc aucune dans les WC... !!!)_, à moins de laisser ouvert les fenêtres en permanence _(sauf qu'y pas de fenêtre dans les WC !!)_...
    .
    Pareil : ils nous ont installé des stores de me*** qui claquent au vent, qui se déchirent ou restent coincés, autant dire inutiles... Eh bah on n'a pas le droit de les enlever ni de les remplacer !!! Donc on a des pièces avec des stores coincés à mi-hauteur, des pièces plongées dans le noir car impossible de relever le store... Bref, top quoi !!!
    .
    En clair, on doit subir toutes les malfaçons des logements, de la plus insignifiante à la plus 'handicapante'... et c'est pas toujours top !
    .
    .


•*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*•

Conclusion•*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*••*´¯`*•**•*´¯`*•
.
.
Je pense avoir fait le tour... Pour récapituler :
 
Avantages
  • gains financiers énormes : pas de loyer, pas de charges, possibilité d'épargner et d'avoir un train de vie plus qu'avantageux _(sans pour autant pouvoir se permettre des razzias TBS toutes les semaines !!)_
  • gain de temps énorme : plus de transports en commun, possibilité de dormir plus, plus de temps passé avec sa famille.
     
    Inconvénients
  • vie privée devenue mi-publique
  • séparation parfois difficile entre boulot et maison
  • tributaires du proprio des lieux pour tout travaux _(en même temps, pour un logement loué privativement, c'est pareil...)_
     
    Pour moi qui étais au départ un peu réfractaire à l'idée de vivre sur place, je trouve au final que les avantages écrasent largement les inconvénients ! Du coup, avec Noubi, on a décidé de rester ici 5-6 ans pour économiser un max. Plus je pourrais pas... j'peux pas rester au même poste trop longtemps, après je m'ennuie. Et puis pas envie que mes Choupettes (ou ma Choupette et mon Choupet) grandissent au milieu des jeunes qui côtoient le collège dans lequel je bosse... mais ça c'est une autre histoire !
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
fragar

fragar

01.10.2010 14:55

<<gains financiers énormes>> C'est évident, je suis partie avec une amie qui travaille dans l'armée, et avec son logement de fonction elle vit nettement mieux que moi et mon loyer avec charges qui grèvent terriblement mon budget et ne me laisse pas beaucoup de loisirs après çà !!

Veve78

Veve78

28.06.2009 02:38

j'ai appris pleins de choses !!! mErci pour cet avis ultra complet !!

europe68

europe68

02.05.2009 22:57

(°o°°O°)Une descente en apnée dans l'univers du logement de fonction : impressionnant! ^^

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Avantages et inconvénients d'un logement de fonction - avis par Brooklyn91 Mon chez moi de fonction...
  exceptionnel
Avantages et inconvénients d'un logement de fonction - avis par licorne66 Homme, sweet Homme!
  très intéressant
Avantages et inconvénients d'un logement de fonction - avis par Robindesbles Mon chez lui de fonction...
  très intéressant
Avantages et inconvénients d'un logement de fonction - avis par juris71 IHTS
  peu intéressant
Evaluations d'avis
L'avis sur Avantages et inconvénients d'un logement de fonction a été lue 12046 fois et a été évaluée:

exceptionnel (75%) par:
  1. neptuna_83
  2. Veve78
  3. europe68
et aussi par 33 autres membres

"très intéressant" (25%) par:
  1. 431971
  2. osilviao
  3. crocro37
et aussi par 9 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité