Accueil > Livres et Bandes Dessinées > Fiction > Romans et Nouvelles > Le Violon noir - Maxence Fermine
Le Violon noir - Maxence Fermine

Images de la communauté

  • Couverture du livre de poche
  • Avati
  • L'auteur

Avis - Le Violon noir - Maxence Fermine

À partir de 0,90 €

> Voir les caractéristiques

A oublier/A relire
Auteur
Documentation
Occasion de lecture
Originalité
Filtrer par
Type d'avis
  • Avis avec photo (1)
  • Avis standard (5)
Note
  • (5)
Trier par Utilité
  • Utilité
  • Evaluation du produit
  • Date

Excellent

absolument tous

aucun

… « Vois-tu, les rêves, il faut finir par les briser » (Maxence Fermine, le Violon Noir) ~ Une Intro, afin de vous donner envie de le lire ~ Pour Johannes Karelsky, tout commence au jardin des Tuileries à Paris, par une belle journée de l’été 1769. Il a à peine cinq ans. Devant le bassin près...

> Lire l'avis

Occasion de lecture
Qualité de l'objet
Auteur
A oublier/A relire
Public

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Excellent

...

...

Le Violon noir de Maxence Fermine. Lecture conseillée par Here..InMyHead et Haegis, dont les avis m’avaient convaincue de découvrir ce « tout petit fascicule », Le Violon noir de Maxence Fermine m’a enchantée. Un peu plus d’une centaine de pages, quarante-cinq chapitres répartis en trois parties...

> Lire l'avis

Occasion de lecture
Qualité de l'objet
Auteur
A oublier/A relire
Public

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Excellent

L'air de rien, tout petit...

...et pourtant TOUT est "dedans"!

"LE VIOLON NOIR" de Maxence Fermine. Un tout petit fascicule. Vraiment. L'air de rien... Mon coeur a battu la chamade pour lui, j'ai envie de vous faire passer cette émotion. Oh, j'aimerais me défaire exceptionnellement de mon verbe habituel, si excessivement riche (au mauvais sens du terme...)...

> Lire l'avis

Occasion de lecture
Qualité de l'objet
Auteur
A oublier/A relire
Public

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Excellent

“Symphonie de vie”

publié 24/09/2005

...

...

Un petit livre de la couverture noire. Sa place est près de son jumeau blanc, Neige, le premier roman de Fermine. Il ne faut pas beaucoup de temps pour lire «Le violon noire » et, vers la fin, on est presque déçu qu'il n'y aie plus d'histoires à raconter. Il s'agit d'histoires d'hommes, de songes...

> Lire l'avis

Occasion de lecture
Qualité de l'objet
Auteur
A oublier/A relire
Public

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0

Excellent

essence et essentiel

peut être un peu court... on le quitte à regret

Entre rêve et réalité, ou plutôt quand le rêve est plus vital et concret que la réalité. La réalité? celle de la guerre d'Italie avec pour figure emblématique le jeune général Bonaparte. Ceci n'est que la toile de fond. Un arrière-fond important du fait que tout compte dans cette brève expérience...

> Lire l'avis

Occasion de lecture
Qualité de l'objet
Auteur
A oublier/A relire
Public

Avez-vous trouvé cet avis utile? Oui 0