Bangkok, Thailande

Avis sur

Bangkok, Thailande

Evaluation générale (39): Evaluation totale Bangkok, Thailande

 

Tous les avis sur Bangkok, Thailande

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Bangkok : Ville fantasmée versus réalité

4  28.07.2005

Avantages:
voir avis

Inconvénients:
sentiment d'oppression parfois, et pollution

Recommandable: Oui 

ironic.alanis

Plus à mon sujet:

Membre depuis:01.01.1970

Avis:8

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 19 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Chacun a ses propres raisons de partir en Thaïlande. Les miennes étaient plutôt claires : quitter la France pour un temps , ne plus parler français, abandonner un quotidien routinier , vivre autrement pour reconsidérer ses valeurs. Mais surtout, aller voir de mes yeux le monde routard particulier et les paysages décrit dans mon livre culte, " la Plage" ( Alex Garland).

D'avance, pardon pour la longueur de cet avis, mais je voulais faire le tour de mon expérience à Bangkok .... courage :-)

*** Khao San - L'amour vache ***

C'est pourquoi, comme 90% des touristes qui débarquent à Bangkok, mon premier réflexe a été de rejoindre le quartier de Khao San Road , dans le quartier de Banglamgphu.
Thanon Khao San est une rue , mais tout ce qui l'entoure est devenue une sorte d'enclave un peu mythique, que les gens aiment ou détestent, mais qui ne laisse personne indifférent.
C'est une sorte de monde à part, peuplé de routards plutôt jeunes, mais pas seulement. Ici tout le monde se ressemble, tatoués, piercés, ou les deux, l'énorme sac-à-dos typiques des backpackers sur les épaules, allant de guest-house en guest-house et buvant de la Shinga ou de la Chang Beer. ( bières thaïes, slurp).
Khao San a été ma première vision de Bangkok, littéralement et mentalement . Première vision car première page de l'ouvrage qui m'a poussée à venir en Thaïlande, mais aussi parce que j'y ai passé mes premières nuits, que j'y suis revenue deux semaines plus tard, puis à la fin de mon séjour.
La rue ne s'arrête quasiment jamais de vivre , sauf peut-être vers 3h ou 4h du matin, lorsque les bras viennent de fermer et que la circulation est plus calme .

J'ai détesté Khao San pour son agitation incessante . J'ai aimé Khao San parce que je m'y sentais vivante. Et aujourd'hui , Khao San me manque parce que là-bas, chacun a le droit d'être exactement comme il le souhaite, le droit d'être bizarre et unique dans son attitude, sans que personne ne vous juge, droit qui, même s'il n'est pas forcément mis à l'essai, vous rend une liberté quasiment perdue en Occident.

Je commence par ce quartier parce que, quelque part, il est incontournable, ne serait-ce que pour un premier séjour . Pour être honnête, Khao San est à la fois insupportable, car tout sauf thaïe, constamment occupée par des occidentaux qui fourmillent dans tous les sens, touristes, drogués, bimbos, routards classiques, voyageurs de longue date ; des stands et des magasins de contrefaçons et de souvenirs tout au long de la route, des échoppes, des bars aux sonos affolantes, des guest-houses à n'en plus finir, où l'on peut dormir pour quelques euros la nuit, et une nuée impressionnante de tuks-tuks et de taxi-meters ; mais c'est aussi un lieu de tourisme très pratique, au sens où l'on peut trouver tout ce que l'on veut à peu près à n'importe quelle heure, notamment grâce à la chaîne de petits "supermarchés" 7Eleven, ouverts 24h/24, et cela partout en Thaïlande. Les horaires des banques pour le change sont également adaptés à cette enclave touristique , et la concurrence acharnée entre restaurants et guest-houses offre un choix varié de budgets.

A toutes ces raisons, j'expliquerai aussi le succès de Khao San Road par sa place plutôt centrale dans Bangkok : proche du fleuve , non loin de Chinatown, et pas trop loin non plus des grands centres commerciaux MBK ( Mahboonkrong) et Siam Square, le quartier de Banglamphu est une bonne alternative comme point de départ pour atteindre différents quartiers de Bangkok.

*** Le marché de Chatuchak, ou Marché du Week-end ***

Mon second séjour à Bangkok, après avoir fait une boucle dans le Nord du pays, n'a duré que un peu plus de 24h, le temps pour moi d'aller faire un tour au marché de Chatuchak, le plus grand de Thaïlande .
Je pense sincèrement qu'il s'agit d'une étape vraiment enrichissante ( sauf pour le porte-monnaie, sans mauvais jeu de mots), ne serait-ce que pour voir , le samedi ou le dimanche, les milliers d'étals rassemblés en différentes aires organisées ( d'ailleurs, on y distribue des plans tellement c'est immense ! ) . Vous trouverez de tout à cet endroit , des livres aux antiquités , en passant par les cd, les vêtements, la vaisselle, les animaux ( vivants ou non...) , des étals pour manger ou boire... une mini-ville dans la capitale !
J'avoue que malgré mes pieds en sang ce jour-là ( je m'étais perdue, et j'avais une nuit blanche de bus qui m'a achevée ) , c'est l'un de mes meilleurs souvenirs à Bangkok .

Y aller est légèrement plus compliqué dans la mesure où le marché se situe au nord de Bangkok. Il vaut donc mieux éviter de prendre un tuk-tuk (d'ailleurs c'est une règle que j'applique en général à Bangkok, mdr ) , et utiliser plutôt les lignes de bus empruntées par les Thaïs : plusieurs d'entre elles ( climatisées ou non ) s'arrêtent à proximité du marché.
Le meilleur moyen d'y aller reste à mon avis le Skytrain , métro aérien dont l'une des stations est très proche du Chatuchak . On peut le rejoindre au niveau du Monument de la Victoire, si je me souviens bien.

Avis aux amateurs...

*** Bangkok et les temples : modernité et spiritualité ***

Les premiers temples que j'ai visités à Bangkok, le jour de mon arrivée, ne m'ont pas réellement marquée en dépit de leur beauté .
Il y a une profusion de temples à Bangkok, comme dans le reste de la Thaïlande d'ailleurs. J'ai enchaîné le Lucky Buddha ( bof), et un autre bouddha très, très haut dont le nom m'échappe. J'ai un peu honte, avec le recul, et mettrai donc ça sur le compte du décalage horaire et de deux jours sans sommeil .Hum.

Lors de mon retour à Bangkok, les choses se sont précisées ; j'ai visité LES grands wats ( temples) de Bangkok , à savoir WAT PHO et WAT ARUN.
Ces deux grands wats sont situés de part et d'autre du fleuve Chao Phraya, la voie fluviale principale ( car les khlongs sont nombreux à Bangkok) .
Pour m'y rendre, je suis partie à pied ( tôt) le matin de Khao San, afin d'éviter les grosses chaleurs et le tee-shirt qui dégouline (peine perdue, mais dégâts limités ;-) . Je me suis rendue à l'embarcadère le plus proche, Tha Phra Chan , afin d'emprunter le Chao Phraya Express, sorte de bateau-taxi très bon marché qui nous conduit un peu partout le long du fleuve. Ensuite, une fois l'un des deux grands complexes visités, il suffit de prendre un bac pour traverser le fleuve... pour 2 baths.... sachant qu'un euro vaut environ 50 bahts, le calcul est rapide...

Le Wat Pho m'a vraiment marquée . Il est notamment célèbre pour son bouddha couché de presque 50 m de long ... Vous rentrez dans la salle après vous être déchaussés, et là, vous vous retrouvez au pied d'un sourire énigmatique immense, reposant , et d'une statue qui respire la sérénité ( c'est vrai, c'était le but premier : et bien c'est réussi) .
Je ne vais pas vous faire l'historique du temple et de tous les autres bouddhas du complexe, les guides ou les historiens seront plus précis que moi, mais plutôt vous parler des impressions dégagées par ces lieux.

Je ne suis pas bouddhiste , ni même d'une autre religion, mais malgré le flot continu de touristes , un extraordinaire force se dégage des temples .
Avant de partir, je tournais en dérision les occidentaux qui se plongent dans le bouddhisme, mais j'avoue qu'il y a quelque chose de fort dans cette religion, quelque chose de très présent dans la vie quotidienne, ne serait-ce que les gens qui prient dans ces temples pendant que nous prenons des photos , ou encore les moines qui donnent des cours d'anglais dans la cour des grands temples touristiques, à de tous jeunes thaïs !
Le Wat Arun et son grand prang de 82m , une sorte de tour khmer , m'a moins impressionnée mais reste un temple incontournable à Bangkok .

Les wats sont donc des points centraux de la culture thaïe. Ceux-ci me paraissent incontournables à Bangkok, pour le reste, à vous de voir, la liste des temples est longue...

A part les temples ,la liste des lieux à visiter est longue, et je n'ai pas eu le temps de tout faire : je le regrette par exemple pour le grand palais , etc...

*** circuler à Bangkok : la Troisième Guerre Mondiale ( ou presque) ***

Bon, faisons simple . La circulation à Bangkok relève du défi . C'est une sorte de vaste bordel , entre nuées de deux roues, tuk-tuk fous et bus de différents types.
Côté tuk-tuk, malgré le côté « super-local-asiatique » , personnellement après deux jours en Thaïlande j'étais saoûlée. Dépassée, énervée , saturée. Négocier me paraît normal, passer sa vie à marchander , c'est autre chose.
Evidemment, ça dépanne, alors il m'est arrivée de continuer à les emprunter . Quand j'y repense, je me demande si je n'étais pas suicidaire , vus les slaloms et autres queues de poisson à une vitesse indécente pour Bangkok. Bon, ok, il y a un côté amusant les premières fois .
Mais après : pollution, douches de CO2, et tentatives d'arnaques à repousser pas mal de fois.
Mon conseil : être ferme, et avoir toujours l'air de savoir où vous allez ou ce que vous voulez, ça change la vie . Soyez touristes , mais pas pigeons.

Les bus sont une solution économique et pratique pour circuler dans la ville. Il y en a de plusieurs types, du climatisé au basique ( repérez la couleur) , et s'il est un peu difficile au début de comprendre où ils vont , après un temps tout devient plus simple...

Deux solutions sur rail, ensuite : le Skytrain, qui traverse une partie de la ville, est une bonne solution puisqu'il passe au-dessus des embouteillages.
Je n'ai pas testé le métro , mais j'en ai eu des bons échos, donc lors de mon prochain séjour à Bangkok, j'essaierai.
Pour le reste, essayez de marcher même s'il fait chaud, se perdre à pied à aussi ses avantages pour découvrir la ville- j'ai testé dans Chinatown, c'était marrant ( très safe, qui plus est).Attention, pour traverser les routes vers Khao San, il faut souvent courir !
Et si vraiment vous êtes fatigués, ou que la destination est plus loin, prenez un taxi-meter , les taxis à l'occidentale avec compteurs, plus chers que le reste mais très confortables, et il faut relativiser les prix, croyez-moi .
Un conseil cependant : ayez sur vous les adresses écrites en thaï, tous les chauffeurs ne parlant pas l'anglais.

Un vaste bordel, je vous dis :)

*** voyager seule à Bangkok ? avantages et coins fétiches ***

Je suis partie seule en Thaïlande et deux points ressortent particulièrement :

Je n'ai passé que 2 jours seules sur un mois, une fois lors d'une étape à Bangkok, et sinon le dernier jour ( et encore , il y avait ce mec canadien ...) . Non seulement le contact avec tout le monde est très facile, mais en plus la ville est safe. C'est l'une des rares grandes villes ou capitales ou j'ai pu marcher dans la rue à 4h du matin sans qu'une seule personne ne m'agresse, ou ne m'embête, tout simplement. Et ça fait plaisir.
Ce sentiment de sécurité rend le voyage plus facile.

Côté logement, j'ai toujours dormi à la guest-house New Joe, dans une ruelle parallèle à Khao San, c'est-à-dire à 20 m, donc sans les inconvénients du bruit. Guest-house à environ 5 euros la nuit pour une chambre simple ( soit ce que j'ai payé de plus cher en Thaïlande ! ) , avec un jardin bar/ restaurant vraiment très agréable, et un salon de massage juste à proximité... et par des masseuses professionnelles , qui donnent aussi des cours, pas seulement des filles qui viennent vous chercher dans la rue ! A essayer, vraiment... un vrai plaisir de se faire chouchouter !

*** en vrac : manger, s'habiller, faire des achats... ***

Pour manger, comme partout en Thaïlande, on a l'embarras du choix ! essayez donc les noodles soups ou un pad thai sur les petits marchés, histoire de changer des restaurants pour occidentaux ! c'est délicieux , et très peu cher :) les plats végétariens sont aussi recommandés ( par moi, mdr!) : les Thaïs sont les maîtres du tofu !

Comme malgré la chaleur, ne rêvez pas, vous ne sortirez pas tout nus, l'achat de vêtements est possible partout, dans la rue comme dans les immenses centres commerciaux ( j'hallucine encore ) . Pour ce qui est de la lessive, pour environ 30 bahts par kilos vous pouvez déposer vos vêtements dans pas mal d'endroits.

*** parce que Bangkok c'est bien, mais voir la Thaïlande, c'est mieux ***

Plusieurs terminaux de bus ( Sud, Nord...) desservent tout le pays, vous avez le choix entre compagnies privées ou publiques, de nuit ou de jour... rien de plus facile que de se déplacer, notamment en partant de Bangkok .
Côté trains, la Hualampong Station permet par exemple de descendre vers les îles par train de nuit, etc...

Pour l'aéroport , lorsque vous arrivez, vous avez le choix entre des navettes ( l'A2 va vers Banglamgphu par exemple), les taxis ( il peut être utile de partager la course) , ou encore les bus locaux... ou le train, qui arrive aussi à Hualampong, si je me souviens bien ( je l'ai pris dans l'autre sens, le dernier jour) .

******** pourquoi je ne peux pas conclure cet avis

parce que j'y retourne dès que je peux
parce qu'il y a tellement de choses que je n'ai pas eu le temps de faire, à BKK comme ailleurs en Thaïlande
parce qu'on ne conclue pas toujours certaines expériences, et que celle-ci est encore ouverte
parce que je ne peux pas prétendre cerner une ville telle que Bangkok , pour l'instant
parce que parfois je l'ai quittée précipitamment

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
caro34110

caro34110

02.10.2008 15:52

J'ai adoré Bangkok, j'ai adoré la Thailande ...... TI

Chris26DE

Chris26DE

07.04.2006 22:11

Très bien écrit! Bravo; bien que tu ne réporte d'une petite partie de Bangkok, mais c'est pas grave.. J'aime bien Bangkok moi-même, bien que j'ai jamais vraiment vu Khao San :-) (bien que j'étais peut-être déjà 15 fois à Bkk :-) ). E

SundayMorning

SundayMorning

20.10.2005 16:24

t'as oublié de parler de l'épisode 'je suis allée en prison à cause de la drogue trouvée dans mes valises"!

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Bangkok, Thailande a été lue 5297 fois et a été évaluée:

exceptionnel (29%) par:
  1. Chris26DE
  2. SundayMorning
  3. v.i.o.l.a
et aussi par 7 autres membres

"très intéressant" (71%) par:
  1. caro34110
  2. leti2417
  3. sandraa
et aussi par 22 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité