Courrèges La Fille de l'Air - Eau de Parfum pour Femme

Images de la communauté

Courrèges La Fille de l'Air - Eau de Parfum pour Femme

Eau de Parfum - - pour Femme

> Voir les caractéristiques

100% positif

1 avis de la communauté

Avis sur "Courrèges La Fille de l'Air - Eau de Parfum pour Femme"

publié le 08/08/2017 | K-pucine
Membre depuis : 01/07/2002
Avis : 496
Lecteurs satisfaits : 365
Plus à mon sujet :
J'ai pas tout à fait disparu ... Pas tout à fait ... :-D La preuve : j'ai pondu deux z'avis !
Excellent
Avantages Voir l'avis
Inconvénients Idem
exceptionnel
Ton
Tenue
Rapport qualité/prix
Motivation du choix
Utilisation

"Tip-top pour les accros à la fleur d'oranger"

En vérité, je vous le dis, ça sent crétinement bon !

En vérité, je vous le dis, ça sent crétinement bon !

K-pu qui court les parfumeries, c’est l’enfer : elle te rendrait chèvre ( bêêêh oui ) même le plus zen des moines tibétains :-Þ …


… surtout quand elle a vu dans un magazine LE parfum qu’elle voudrait sentir à tout prix … et qui n’est pas encore en boutique étant donné que tout sort d’abord à Paris et en région parisienne, s’il vous plaît !


( bah oui, les ploucs provinciaux, ils peuvent se brosser, faut qu’ils poireautent un bon mois en moyenne. J’adôôôôre le concept )


3615 my life


J’ai découvert cette eau de parfum grâce à un magazine, justement, il y a une bonne année de cela. Mais à l’époque, le hic, c’est qu’ elle n’était disponible que dans les aéroports


( je sais : va falloir que je songe à engager un exorciste-marabout, et un bien costaud tant qu’à faire )


Malgré tout, étant patiente, je me disais que même à un train de sénateur, elle finirait bien par débarquer en parfumerie, cette eau de parfum.


Certes. Mais fallait vraiment pas être pressée … Et au point où les choses en sont arrivées, mon eau de parfum, j’ai fini par K-rément l’oublier.


Il y a quelques semaines, ma truffe et moi partons en goguette du côté des parfumeries locales. Je finis mon périple chez Nocibé où je sniffouille quelques bricoles qui ne m’enthousiasment pas plus que ça, et de fil en aiguille, la conseillère me demande si j’aime autre chose que les senteurs hespéridées. Je lui susurre « fleur d’oranger », et là, elle me propose un produit de Prada que je n’aime pas *trop K-piteux* puis me parle de Courrèges et de sa fameuse Fille de l’air … Je dresse les antennes, je sniffe … et un sourire complètement niais vient illuminer ma bobine. Je repars avec un échantillon que j’utilise durant quelques jours, et je me dis que l’échantillon ne suffit plus : il faut passer dare-dare au format supérieur :-D


Je retourne chez Nocibé, je me dresse sur mes papattes arrières, je fais le beau, je remue la queue ( vous suivez toujours ? :-D ), et au lieu de repartir avec un susucre, je rentre a casa avec un joli vapo de 90 ml grâce auquel, à défaut de faire tourner quelques têtes, je n’ai pas fini de puer bon.


Le produit


Comme le montrent mes photos, La Fille de l’air sort le grand jeu mais n’en fait pas too much non plus : il s’agit d’un vapo d’une jolie couleur orangée surmonté d’un bouchon tout rond qui a beaucoup inspiré mon Lapin Crétin ( ‘aurais jamais dû l’adopter, çui-là … ). Et, heureuse surprise, ce n’est pas le flacon qui est orange, mais bel et bien le jus qu’il contient : regardez la photo 2 avec les allumettes-échantillons, c’est très parlant ;o)


Facile à prendre en main, il est classe et discret ; il me plaît beaucoup, tout comme me plaît la sobriété du trait de crayon qui fait le tour du vapo et s’achève par le nom du parfum. Le logo Courrèges apparaît en relief au bas du flacon.


Créé en collaboration avec Air France par Fabrice Pellegrin, La Fille de l’Air a vu le jour en 2015 ; pour la petite histoire, La Fille de l'Air voyage vers le bonheur. Vie personnelle, professionnelle, digitale ..., aujourd'hui les femmes ont plusieurs vies. Elles rêvent d'ubiquité, d'être ici et ailleurs, de s'évaporer dans un coup de vent, laissant un sillage irrésistible.


D’après la fiche du produit sur le site osmoz, La Fille de l’Air est une fragrance aérienne à la ligne claire et épurée comme celle des robes Courrèges : une essence de bergamote pétillante, zestée, pleine d’esprit, et un cœur sublime et rare : un absolu de fleur d’oranger solaire et addictif, formulé à partir d'une qualité de fleur exceptionnelle. Un parfum à la séduction subtile, qui marque instantanément de son empreinte inoubliable.


Sniff ?


Il est temps de faire un petit tour du côté de la pyramide olfactive … Toujours sur le site osmoz, voilà ce que j’ai relevé :


Note de tête ( éphémère ) : bergamote de Calabre, néroli bigarade
Note de cœur ( moins intense mais plus tenace que la précédente ) : fleur d’oranger, cascalone, floralozone
Note de fond ( « fixe » le parfum et le fait durer ) : cèdre de l’Atlas, muscs blancs


Pyramide olfactive ou pas, tout ce que je peux dire est que ça sent monstrueusement bon la fleur d’oranger. C’est bien simple, dès le primier pschitt, j’ai eu l’impression d’entrer dans un magasin Sud Express ( pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une chaîne de boutiques de fringues dans lesquelles un diffuseur envoie en continu des effluves de fleur d’oranger : tout est décidément fait pour séduire les sens !! ).


C’est une pure tuerie … à condition évidemment d’aimer la fleur d’oranger, ce qui est mon cas depuis … toujours.


Avis de la testeuse


Mes retrouvailles avec Courrèges ont failli être vouées à l’échec étant donné que la vendeuse m’avait donné la version monoï de l’eau de parfum ; heureusement elle a rectifié le tir à temps, réalisant avant mon passage en caisse qu’elle n’avait pas attrapé le bon produit. Perso, j’avais K-pté que dalle, l’emballage de mon sent-bon était bleu et blanc, pour La Fille de l’air, ça me semblait plutôt logique.


Une fois munie du bon produit, j’ai K-squé ce qu’on me demandait ( 94,50 € pour un vapo de 90 ml … mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une eau de parfum ) puis je suis partie m’exiler dans une galaxie forfor lointaine afin d’éviter de me faire pulvériser illico fiasco par mon banquier :-Þ


Fortement séduite par l’échantillon qui m’avait été préparé quelques jours auparavant et qui a bien duré ( l’en reste même encore un tipeu ! ), je reconnais que j’ai craquouillé sur cette fragrance parce que je la trouve à tomber et pour sa tenue qui est plus que correcte : pas tout à fait la journée complète, mais pas loin. De plus, et je trouve que c’est une excellente surprise, pour une eau de parfum, elle ne « cogne » pas, la senteur demeure subtile et légère tout en étant malgré tout bien présente. Impossible de ne pas identifier la fleur d’oranger.


A ce jour, je n’ai senti cette eau de parfum que sur une amie qui est elle aussi dingue de fleur d’oranger … et qui n’hésite pas à s’en asperger plusieurs fois par jour :-D Pour ma part, il m’arrive de procéder à une petite retouche dans le courant de la journée lorsque je ne me « sens » plus, mais je veille à économiser ce produit ; pour vaporiser sans modération - ou presque -, je table plutôt sur l’eau de toilette Verveine Agrumes de ma grande copine L’Occitane : le tarif n’est pas le même !


Attention les naseaux : deux filles de l’air se baladent en liberté … Saurez-vous les pister rien qu’à l’odeur ? ;o)


Petit bilan


Pour sa divine senteur ( un floral présent mais discret et pas entêtant pour deux sous ), sa tenue, et la beauté de son flacon, j’attribue à La Fille de l’air 5 étoiles bien méritées. Je suis ravie d’avoir déniché cette petite merveille qui sniffe merveilleusement bon et qui évolue très bien sur ma peau au fil de la journée. Que je vienne de me pschitter ou que je sois parfumée depuis quelques heures, la fragrance est toujours aussi plaisante.


Allez donc vous faire un rail chez Nocibé, vous m’en direz des nouvelles : foi de K-pu, c’est d’la bonne, comme on dit au K-rtier *ac’ l’accent de cake siouplaît*


Merci pour vos lectures


K-pu est amour avec une eau de parfum kiputrobon autour

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 243 fois et a été évalué à
91% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • Gwelane publié le 14/08/2017
    Salut K-pu ! A l'occasion d'un petit tour par ici, je viens te lire et j'ai bien ri : entre la fleur d'oranger, la bergamote et le musc blanc, ce parfum réunit les senteurs que je supporte le moins. Ne lui manque que l'ambre en fait... Mais super avis, bien sûr ! ;)
  • fragar publié le 13/08/2017
    Je dirais même que l'odeur de ton parfum en est....renversant si j'en crois ton lapin crétin ! Astuce, concernant la fleur d'oranger, le jour où tu es tellement enrhubée, que tu n'en finis plus d'éternuer et te de boucher, pardon de te moucher, au point que ton nez véritable lumignon, en devient douloureux : tu mets de la fleur d'oranger sur ton nez le soir avant de te coucher. Le lendemain matin plus rien, tu retrouves un nouveau nez né parfaitement normal et qui n'est plus irrité ! Cqfd !
  • celestine1 publié le 11/08/2017
    https://www.perfumeriajulia.es / Regarde le prix en détaxé avec envoi à 22 euros en France et pleure ou rachète en: au choix: (56.80 les 90 ml)lol!
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

annonces "Courrèges La Fille de l'Air - Eau de Parfum pour Femme"

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Courrèges La Fille de l'Air - Eau de Parfum pour Femme

Description du produit par le fabriquant

Eau de Parfum - - pour Femme

Caractéristiques Principales

Nom: La Fille de l'Air - Eau de Parfum pour Femme

EAN: 3442180000468, 3442180000475, 3442180000741

Marque: Courrèges

Genre: pour Femme

Type: Eau de Parfum

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 01/03/2016