Bosch (scie égoïne)

Avis sur

Bosch (scie égoïne)

Evaluation générale (1): Evaluation totale Bosch (scie égoïne)

 

Tous les avis sur Bosch (scie égoïne)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Avec des scies, on mettrait Paris en bouteille

1  30.11.2001

Avantages:
Tous du côté des égoïnes à main

Inconvénients:
Tous du côté des électiques

Recommandable: Non 

Sylvie13

Plus à mon sujet:

Membre depuis:29.02.2000

Avis:385

Lecteurs satisfaits:171

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 25 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Bonjour à tous!

M'étant lancé dans des travaux de menuiserie, j'ai voulu éviter la fatigue en utilisant une scie égoïne électrique. Me voyant indécis, le vendeur de Monsieur Bricolage, que je connais bien, m'a prêté deux modèles en démonstration, en me disant qu'il se doutait que je lui demanderai ensuite, probablement, d'autres types de scies...

SCIES BEMOL
J'ai donc testé pour vous:

* la scie égoïne à mouvement pendulaire Bosch électronique PFZ 700 PE. Cette machine de 710 Watts est sensée faire le même travail qu'une scie à main, mais bon sang!, elle bouge toute seule... et c'est là qu'est le problème.
Malgré la plaque d'appui, difficile de s'appuyer correctement sur la planche à scier. Celle-ci se met à vibrer; si on la serre dans un étau, c'est alors votre main que vous avez du mal à tenir. Par le principe de l'action et de la réaction, comme la scie possède une faible masse, c'est vous qui encaissez les efforts, au point de ressentir rapidement des crampes.
Moralité: cet outil est aussi fatiguant que la scie à main, tout en coûtant plus cher. Pas concluant...

* la scie égoïne multi-fonctions Bosch PMS 400 PE. Moins puissante, 400 Watts, cette scie présente les même inconvénients que la précédente, tout en vibrant plus car elle est moins lourde.
Par contre, elle permet non seulement de scier, mais aussi de poncer et de brosser.

Contrairement à la scie circulaire et à la scie sauteuse, que l'on peut maintenir à peu près convenablement en appuyant fortement et en se servant d'un guide, les égoïnes électriques ne sont donc pas maniables. En plus, comme elles sautent à l'entame du trait de scie, il me semble très facile de se blesser avec, ce que je n'ai pas expérimenté contrairement aux préconisations d'un certain dessin paru jadis dans Télérama...

Je suis donc retourné voir mon vendeur préféré, et je l'ai trouvé, cette fois-ci, bien plus loquace, surtout qu'il savait jouer chez moi d'une fibre sensible, celle du bois. Si je n'étais pas convaincu par l'égoïne électrique, il valait mieux que je choisisse:


SCIE, SCIE, IMPERATRICE DES BRICOLEUSES
Je veux parler de la scie à main. Les fabricants de cette scie ne font pas dans la rengaine: ils se montrent toujours plus inventifs pour vous séduire. Il n'y a qu'a voir la place tenue par cet outil dans le rayon de M Bricolage.

Ce n'est plus l'antique instrument huilé que les forestiers conservent encore sur leurs murs en reliques, loubes ou scies de long, comme on n'en voit plus utiliser que dans les vallées reculées du Népal. Mais un noble prolongement de la main, bien plus silencieux que ces fichues scies électriques.

Les scies se font plus courtes, avec des dentitions plus fines pour ne pas déraper à l'entame. Vous pouvez jeter le sparadrap, autrefois bien utile, et probable toujours fidèle compagnon des égoïnes Bosch.

Les lames sont traitées au Téflon, glissent mieux et ne rouillent plus. Elles sont affûtables, réversibles ou non, à simple ou double sens de coupe. Sachez si vous devez en aiguiser une qu'il faut aussi écarter légèrement les pointes pour donner du champ, faire un trait de scie plus large que la lame qui ne coince alors plus, et évacuer la sciure.


SI SIX SCIES SCIENT SIX CYPRES, SIX CENT SCIES SCIENT...
À chaque tâche sa scie. S'il ne reste plus que deux fabricants (Jack, et le français Sandvik, contrôlé maintenant par le suédois Bahco), les modèles se diversifient: scies à chantourner, à guichet, à bûches, à dos, à placage, à panneau, à onglet et même "à voleur", sans oublier les égoïnes, de tailles et dentures variées.

L'égoïne, en forme de trapèze allongé, reste la plus répandue des scies. La large lame sert de guide pour couper droit les planches et panneaux.

La scie à guichet, à lame effilée et souple, sert à ouvrir des trous dans des panneaux.

La scie à panneau, au nez arrondi et denté, est capable d'entailler un panneau par le milieu.

La scie à découper est un outil ludique, faite pour la marqueterie, les petits travaux, et les enfants, avec son cadre d'acier en U et sa lame à très fines dents. Avec des lames plus grosses, elle sert à découper le contreplaqué, pour fabriquer des puzzles et autres Tangram.

La scie "à voleur" possède plusieurs lames interchangeables, mais peu solides et peu maniables.

La scie à placage, lame fichée dans une cale de bois, sert à couper à plat les feuilles de placage le long d'une règle. Sa denture est à double sens.

La scie à araser sert à scier à ras les tenons dépassant des mortaises. La lame est tendue sur un cadre par un tortillon.

La scie à refendre possède de grandes dents pour débiter les planches, dans le sens des fibres du bois.

La scie à chantourner permet les découpes arrondies.

La scie à dos, à fine dentition, a une lame renforcée par du métal en partie haute: elle sert aux ajustages; on s'en sert souvent dans des boîtes à coupe.

La scie à onglet permet de scier selon des angles très précis. Elle est composée d'une scie à cadre et d'un guide orientable, pour découper des moulures d'encadrement, par exemple.

Quelle que soit la scie que vous aurez choisie, il faudra toujours couper le bois soit dans le sens du fil, soit perpendiculairement. Pour couper plusieurs pièces identiques, fixez-les par du scotch de masquage et coupez l'ensemble.

Pour ma part, je suis reparti avec une JackHandsaw, référence Z42122035, égoine à denture universelle, à 125,00 F. Maintenant que ma menuiserie est terminée, je peux vous dire que c'était un bon choix...

COUP DE MAIN
Offrez donc une scie pour Noël, un cadeau indispensable aux 2 français(es) sur 3 qui bricolent, mais une scie à main. Sous le sapin, elle aura bien sa place...

Merci de m'avoir lu!

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
mmontig

mmontig

24.02.2008 13:48

J'étais prêt à investir dans le modèle PFZ500E de bosh. Finalement je vais suivre tes conseils et m'équiper d'une scie à main adapter précisément à ce que je veux faire.

Feemorgann

Feemorgann

22.07.2004 00:52

J'hésitais depuis longtemps à en faire l'achat, mais ton avis m'en a dissuadé, je reste donc avec les scies à main et ma scie sauteuse...

SiamMorg

SiamMorg

16.01.2002 23:23

Moi j'ai toujours dit que la bonne vielle scie, c'était la mieux, d'ailleurs je ne savais même pas que cela existait en¨électrique, t'as qu'à voir. Et de toute façon, ma spécialité, c'est la serpe, la hachette, la hache et la cognée, alors la scie ..... je m'en sers rarement, c'est après mon élaguage que la scie passe, pas avant ;o)

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Bosch (scie égoïne) a été lue 11026 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (100%) par:
  1. mmontig
  2. dctj0921
  3. Feemorgann
et aussi par 35 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité