Avis sur

Bretonne - Nolwenn Leroy

Evaluation générale (5): Evaluation totale Bretonne - Nolwenn Leroy

 

Tous les avis sur Bretonne - Nolwenn Leroy

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Avis Diamant

Bretonne ... et fière de l'être

5  05.05.2011

Avantages:
voir avis

Inconvénients:
voir avis

Détails:

Textes

Chant/voix

Musique

Arrangements

Créativité


Morticiaaa

Plus à mon sujet: bug sur mon avis kiko , il n'apparait pas dans la liste des derniers avis rédigés, voici le lien : h...

Membre depuis:02.10.2004

Avis:935

Avis vidéo:1

Lecteurs satisfaits:178

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 18 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Salut tout le monde,
.
.
Me revoici aujourd’hui avec un petit avis musical, j’en rédige assez rarement parce que c’est assez difficile à écrire , mais là j’avais envie de vous faire partager mon dernier coup de cœur, et pour une fois ce n’est pas du métal ni un disque d’Indochine, il s’agit du dernier CD de Nolwenn LeRoy intitulé Bretonne sorti en décembre 2010.
.
.
.
Je ne suis pas une fan à proprement parler de Nolwenn LeRoy, en fait j’écoute assez peu de musique française et encore moins les chanteurs issus de la télé réalité (Nolwenn a remporté la deuxième saison de la Star Academy en 2002 ), et elle, je l’ai toujours appréciée (sans pour autant acheté ses disques) j’aimais bien sa voix pure et cristalline et puissante (elle a suivi des cours de chants lyriques) , en plus je la trouvais très jolie et bien différente des autres chanteuses ultra formatées issues de la télé réalité, en plus de cela elle est Bretonne, comme moi.
.
.
.
Depuis sa victoire à la Starnac en 2002, Nolwenn a sorti 4 album, Nolwenn en 2003, Histoires Naturelles en 2005, Le Cheshire cat et moi en 2009 et l’album Bretonne en 2010 dont je vais vous parler aujourd’hui.
.
.
.
Fière de ses racines bretonnes, elle est née dans le Finistère Nolwenn explique :
.
BretonneFinistérienne
Je me vois comme un minuscule fragment de roche, un petit caillou attaché à sa côte sauvage , projeté au loin par des vents contraires et violents , un bout de granit solide qui a résisté et gardé au fond de sa mémoire le chant de cette roche , les chants de cette mer
.
.
.
Nolwenn évoque ainsi son départ de sa région natale pour l’Ile de France, elle a vécu en Bretagne jusqu’à l’âge de 11 ans jusqu’au divorce de ses parents. Durant les années qui ont suivies la jeune Nolwenn déménagera plusieurs fois à travers la France mais sa Bretagne natale restera gravée à jamais dans son cœur et dans sa mémoire.
.
.
.
.
L’album Bretonne contient en tout 13 chansons issues du répertoire breton chantées donc en Bretons traditionnel, on y retrouve également des chansons Irlandaises chantées en galéïque ainsi que quelques chansons en Français.
.
.
Avant de commencer à vous parler de l’album j’aimerai faire un petit aparté, Nolwenn a été attaquée par un pseudo journaliste du Nouvel Observateur je crois qui l' accusait d’aider le Front National de monter dans les sondages avec cet album en Breton, chose dont la jeune femme s’est défendue par la suite, bénéficiant même d’un droit de réponse dans le journal !
.
Bref tout ça pour vous dire que ce n’est pas parce que l’ex leader du Front National est Breton que tous les Bretons votent pour le Front National et qu’en aucun cas les chansons Bretonnes n’encouragent au racisme, ce sont des chansons qui parlent de voyage, parfois d’amour de façon un peu grivoise, bref des chants de marins, des textes sur les légendes bretonnes mais rien à voir avec ce que représente le Front National !
.
Voilà, désolée pour le coup de gueule mais j’avais envie de clarifier un peu les choses !
.
On peut être attachés et fiers de sa région sans pour autant être raciste et être proche d’un partie Extrémiste !
.
.
.
.
.
L’album :
.
Sur la pochette on peut voir une petite brune aux yeux bleus ressemblant fort à Nolwenn (d’ailleurs je CROIS que c’est elle) portant un costume traditionnel Breton du Finistère (car oui les costumes et les coiffes sont différents d’un endroit à l’autre de la Bretagne, de même que la langue d’ailleurs). On retrouvera cette même petite fille debout au dos de l’album avec les titres des chansons.
.
A l’intérieur nous retrouvons hormis le CD un petit livret comprenant les paroles et les crédits des chansons, le tout illustré de jolis paysages marins de Bretagne ou d’Irlande.
.
.
.
.
Les chansons :
.
Je vais à présent vous parler de chaque titre de l’album et vous donner mon opinion à chaque fois, j’ai passé beaucoup de temps à rédiger cet avis j’espère que pour une fois les évaluateurs précoces habituels en tiendront compte (on peut rêver je sais lol).
.
.
.
1 - Tri Martolod (trois marins) 3 :09 minutes
.
Une des plus célèbres chansons du répertoire breton composée et chantée à l’origine par Alan Stivell en 1968, il interprète cette chanson dans différents patois bretons à la harpe. En 1999 en groupe de Rap Celtique appelé Manau reprendrait le thème musical de la chanson de Stivell pour le titre La Tribu de Dana , chanson qui a beaucoup fait grincer les dents des anciens à l’époque lol, heureusement la belle Nolwenn rend ses titres de noblesse au morceau original.
.
La version originale d’Alan Stivell : http://www.youtube.com/watch?v=lYFWyQggIa0
La version de Nolwenn : http://www.youtube.com/watch?v=dcWfngbdx3o
.
.
Musicalement on retrouve l’intro si caractéristique à la harpe et suivie ensuite d’une guitare sèche vient ensuite la batterie qui viendra rythmer ensuite le morceau tout du long.
Comme son prédécesseur Nolwenn chante la chanson en patois bretons.
.
La voix de Nolwenn est pure, claire c’est d’ailleurs très amusant d’entendre cette chanson chantée par une femme, sa voix rend le morceau un peu plus péchu que la voix de Stivell, en tout cas

Photos pour Bretonne - Nolwenn Leroy
Bretonne - Nolwenn Leroy Bretonne - Nolwenn Leroy
Bretonne - Nolwenn Leroy
le morceau n’est pas du tout dénaturé, j’adore ! Je me surprends même à secouer la tête dessus en voiture tout en la fredonnant, comme quoi on peut headbanger sur de la musique bretonne lol.
.
.
Tri Martolod yaouank la la la
Tri Martolod yaouank o vonet da veajin
.
.
Je ne peux pas (au risque d’être censurée ici) vous donner une traduction exacte des paroles, sachez que pour faire court la chanson raconte l’histoire de 3 marins revenant des îles avec chacun une maladie vénérienne et donc je vous laisse imaginer la suite lol.
.
En tout cas pour ce morceau c’est 5/5
.
.
.

2- La jument de Michao 2 :56 minutes
.
Je crois qu’il n’y a pas un écolier en Bretagne qui n’a pas appris cette chanson à l’école étant petit, il s’agit d’un An-Dro c'est-à-dire une sorte de ritournelle, les paroles sont répétées plusieurs fois et dans les bals bretons Les Fest Noz on danse dessus en cercle.
Cette chanson a principalement été interprétée par le groupe Tri Yann.
.
.
La chanson début au violon puis au biniou et à la guitare puis hop Nolwenn attaque le premier couplet d’une voix douce mais pas enfantine, la chanson peut sembler un peu répétitive au niveau des paroles mais je vous le rappelle il s’agit d’une chanson pour danser et croyez moi elle est très entraînante, si vous allez un soir dans un Fez Noz c’est obligé vous danserez sur cette chanson.
.
La version chantée par Tri Yann : http://www.youtube.com/watch?v=iJPI1ohI_q8
La version chantée par Nolwenn : http://www.youtube.com/watch?v=GRrZFL3z0aY
.
.
La jument de Michao et son petit poulain
A passé dans le pré et mangé tout le foin
L’hiver viendra les gars, l’hiver viendra
La jument de Michao elle s’en repentira
.
.
.
Une petite ritournelle qui reste dans la tête pendant longtemps et qui donne envie de danser, j’aime beaucoup l’interprétation de Nolwenn j’avais peur que le fait que la chanson soit interprétée par une femme lui donne un côté trop « enfantin » mais pas du tout.
.
Bref encore 5/5 pour ce morceau
.
.
.
3 -Suite Sudarmoricaine (Pardon Spezet) 3 :52 minutes
.
Il s’agit encore là d’une chanson grivoise signée Alan Stivell chantée en Breton.
.
Le titre s’ouvre avec un joli petit air de mandoline rythmée par la batterie puis viennent ensuite la harpe et les claviers puis Nolwenn se met à chanter d’une voix un peu plus grave, en Breton, pour respecter le titre original.
.
La version de Stivell : http://www.youtube.com/watch?v=65meYmKhcZk
La version de Nolwenn : http://www.youtube.com/watch?v=8DXy3zt4txQ
.
.
Encore une chanson qui donne envie de danser ou de secouer la tête, la voix de Nolwenn est toujours aussi belle et son interprétation parfaite (et dieu sait que chanter en Breton ce n’est pas facile).
.
.
.
La construction du titre fait que chaque phrase est en fait répétée 4 fois mais cela ne donne en rien une chanson ultra répétitive et ennuyeuse, bien au contraire ! Les phrases sont ponctuées par les fameux yalalayélo.
.
.
E Pardon Spezed e oa bet
Ur plac’h yaouank en deux kavet
.
.
Bon encore une fois je ne peux pas traduire ça ici, disons que ça parle d’un jeune homme qui se rend au Pardon de Spezed qui rencontre une belle jeune fille pas très propre sur elle et avec qui il couche.
.
Encore 5/5 pour ce titre
.
.
.
4- Greensleeves 3 :42 minutes
.
Il s’agit d’une chanson issue du patrimoine musical anglais, elle est issue d’un poème écrit par le Roi Henri VIII pour la Marquise de Pembroke Anne Boleyn .
La chanson a été entre autre reprise par Jeff Beck , Leonard Cohen , Neil Young , Moriarty ou même Lynyrd Skynyrd.
.
.
Une intro un peu jazzy au piano puis Nolween chante d’une voix un peu cassée, j’avoue que lors des premières écoutes j’ai eu beaucoup de mal à reconnaître sa voix.
.
Elle attaque les refrains d’une fois un peu plus claire, surtout lorsqu’elle prononce « Greensleeves », la chanson est très mélancolique et rythmé par les notes de piano, c’est vraiment beau ça me rappelle un peu une chanson de PJ Harvey qui s'appelle Who Will Love me now dans la façon dont Nolwenn chante et de part la musique.
.
http://www.youtube.com/watch?v=gwWVfd6YYDc
.
C’est vraiment beau, un peu déprimant mais très beau !
.
.
Greensleeves was my delight
Greensleeves was my heart of gold
Greensleeves was my heart of joy
And who but my Lady Greensleeves
.
.
Une chanson donc bien mélancolique très loin des 3 titres précédents.
.
Dans ce texte donc le roi Henri VIII se meure d’amour pour sa belle marquise, il lui offre tout ce qu’elle désire, des bijoux, des robes, il lui explique à quel point juste être en sa compagnie le rend heureux mais rien à faire, sa dulcinée ne cesse de le faire souffrir et de le rejeter.
.
Ma note pour cette chanson 5/5 (oui encore mais quand on aime on ne compte pas !)
.
.
.
5- Brest 3 :05 minutes
.
Il s’agit d’une chanson initialement écrite et interprétée par le chanteur Christophe Miossec , né à Brest. Comme Nolwenn il est né dans le Finistère !
.
La version de Miossec : http://www.youtube.com/watch?v=jMgciObMWZs
La version de Nolwenn : http://www.youtube.com/watch?v=mQhPieYOxa0
.
.
.
Un joli son de piano ouvre ce morceau, se mélangent ensuite l’accordéon, la batterie puis par moment on perçoit les sons de la flûte Irlandaise !
.
La voix de Nolwenn est encore une fois douce, nostalgique on sent qu’elle ressent chaque phrase de ce qu’elle chante, elle met une véritable émotion dans sa façon de chanter cette chanson évoquant le passé, révolu mais jamais oublié !
Je connaissais un peu la version de Miossec, mais j’avoue préférer lorsque c’est Nolwenn qui la chante !
.
.
Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest
Mais Non de Dieu, que la pluie cesse
Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest
Même la terre part à la renverse
.
.
Dans cette chanson la jeune femme revient à Brest et retrouve un de ses vieux amis qui lui est restée, ensemble ils évoquent leurs souvenirs communs avec nostalgie, une façon pour eux d’évoquer leur jeunesse perdue avec une certaine mélancolie.
.
Une chanson qui parle de la nostalgie et de l’amour d’une personne pour sa ville natale, j’aime les paroles, j’aime la mélodie donc à nouveau 5/5 pour ce très beau titre !
.
.
.

6- Bro Gozh Va ZADOU (Vieux pays de mes pères) 2 :40 minutes
.
Il ne s’agit ni plus ni moins que l’hymne Breton, on l’entend souvent lors des matchs de foot opposant par exemple deux clubs Bretons.
.
La chanson a été écrite dans les années 1800, ce fut tout d’abord un cantique religieux, ensuite le texte a été remanié au fil des années et a été interprété entre autre par Alan Stivell et le groupe Tri Yann.
.
.
Une jolie petite intro à la guitare sèche puis un chant quasi religieux et clair de la belle Nolwenn, comme ses prédécesseurs elle chante en Breton (et je vous le répète c’est ultra difficile de chanter en Breton) avec encore une fois une véritable émotion, sa douce voix modernise un peu le morceau je trouve.
.
.
O Breizh, Ma Bro, Me gar ma Bro
Tra ma vo mor’, vet mur’ n he zro
Ra vezo digabestr ma bro
.
.
La chanson d’amour à un peuple pour sa région, Breizh signifiant Bretagne !
C’est sublime, j’ai toujours eu les larmes aux yeux en écoutant cette chanson que ce soit par Stivell, Tri Yann et Nolwenn qui mérite à nouveau 5/5
.
.
.
7-MNA NA H-EIREANN (Femmes d’Irlande) 3 :30 minutes
.
La chanson est inspirée du poème écrit au XVIIIe siècle par Peadar Ó Dornín , elle sera reprise en 1960 par Seán Ó Riada un musicien très populaire en Irlande elle sera reprise par Alan Stivell notamment.
.
Comme le titre originel, Nolwenn chante cette chanson en gaélique.
.
http://www.youtube.com/watch?v=P1001Xjug6g
.
.
.
Un son un peu étouffé de violon, puis Nolwenn attaque directement le premier couplet d’une voix grave, vient ensuite quelques petites notes de guitare sèche.
Il s’agit d’un titre très mélancolique, très grave, un peu blues par moment. Je pensais ne pas connaître cette chanson mais en fait ça m’a rappelé la chanson d’un groupe appelé The Christians qui avait ressorti cette chanson sous le titre de Words en 1990.
.
.
Ta bean in Eirinn a bheadh ag ead
Liom mur bhfaighinn ac pog
O bihean ar aonach, nach ait an sceala
.
.
Cette chanson est une ode aux femmes Irlandaise, en particulier les femmes appartenant au mouvement nationaliste Irlandais.
.
.
Je ne connaissais que la version du groupe The Christians et je n’en étais déjà pas fan, j’apprécie un peu plus la version de Nolwenn mais je n’ai pas de véritable coup de cœur pour cette chanson donc ce sera 3/5.
.
.
.
8- Ma Bretagne quand il pleut 3 :12 minutes
.
Il s’agit d’une chanson Bretonne écrite et interprétée en 1977 par le Breton Jean Michel Carradec décédé tragiquement au cours d’un accident de voiture en 1981.
Nolwenn lui dédie d’ailleurs ce morceau « à Jean Michel Carradec qui nous manque beaucoup ».
.
http://www.youtube.com/watch?v=rKy2iHcWeVw
.
.
.
Des petits sons façon tamouré tahitiens qui tranchent un peu avec les paroles de la chanson, c’est assez amusant d’ailleurs.
Un titre assez bien construit où l’on évoque encore avec nostalgie les souvenirs d’enfance en Bretagne et son amour pour sa région, preuve que même sous la pluie LA BRETAGNE EST BELLE !!!
.
.
Tous les marins qui se souviennent
Des barques qui jamais ne reviennent
Ont une envie de la mer quand même au fond des yeux
Qu’elle est belle ma Bretagne quand il pleut
.
.
Ce n’est pas une chanson sur laquelle on aurait envie de danser, c’est plus une chanson que l’on écoute avec un brin de nostalgie, ce n’est pas ma préférée de l’album, dans le même genre de chanson souvenir je préfère Brest , donc c’est 3/5 pour ce titre que je trouve encore très bien interprété par Nolwenn.
.
.
.

9- Je ne serai jamais ta parisienne 3 :11 minutes
.
Il s’agit d’une chanson écrite spécialement pour Nolwenn par Christophe Miossec.
Quelques petites notes de guitare puis un chat très doux de Nolwenn, elle chante les attaques des refrains de façon plus claires et intenses comme pour expliquer qu’elle ne sera jamais ta parisienne, elle met beaucoup d’émotion dans cette très belle chanson.
.
http://www.youtube.com/watch?v=FYxI2Akzw38
.
.
J’aimerais tant que tu me comprennes
Je ne serai jamais ta Parisienne
J’aimerai tant que tu comprennes
Qu’ici ma place, n’est pas la mienne
.
.
La chanson d’une jeune femme exilée à Paris pour suivre son chéri Parisien et qui évoque son mal être dans cette ville si différente de l’endroit d’où elle vient. Elle a beau essayer elle ne se sent pas à l’aise dans cette ville là.
.
.
J’adore cette chanson, je me retrouve beaucoup dans les paroles, quand je vais loin de chez moi je suis perdue, apeurée un peu, quand je dois quitter ma Bretagne c’est véritablement parce que j’en suis contrainte et forcée. Je me rappelle être partie loin de chez moi pour seulement deux jours il y’a quelques années, la bas j’avais l’impression d’étouffer et une fois revenue chez moi je me suis précipitée à Quiberon pour aller voir la mer, ça peut sembler idiot pour certains mais bon, j’assume d’être idiote, lol tant pis.
.
Et c’est tout naturellement que je mets 5/5 à cette chanson.
.
.
.
10- KARANTEZ VRO (Amour du Pays) 3 :59 minutes
.
Il s’agit d’un poème écrit en Breton par la poétesse Bretonne Anjela Duval au milieu des années 1900.
.
.
Une petite intro à la guitare folk suivie d’un doux son de harpe pour une chanson chantée d’une voix pure et cristalline, Nolwenn fait de jolis effets de voix par moment mais le titre est quelque peu répétitif .
.
http://www.youtube.com/watch?v=CGNTQjiO8ho
.
.

Ret’ voe dibab’ tre div garantez
Karantez vro, karantez den
D’am bro am eus gouestlet va buhez
.
C’est joli mais je n’ai pas eu un gros coup de cœur pour ce titre, donc je lui mets 3/5.
.
.
.

11 – Le Bagad de Lann-Bihoue 3 :42 minutes
.
Il s’agit d’une chanson écrite par Alain Souchon et chantée entre autre par Tri Yann ou encore Soldat Louis.
.
Pour info, le Bagad de Lann-Bihoue est une formation musicale Bretonne militaire, c’est le seul Bagad qui soit militaire, il existe beaucoup de Bagad en Bretagne, en fonction des villes, par exemple on a le Bagad Er Melinerion pour Vannes ou encore le Bagad Penhars pour Quimper.
.
.
.
Quelques petites notes de piano puis de flûtes et de cornemuses viennent ouvrir le morceau puis Nolwenn se met à chanter une chanson assez triste et mélancolique au niveau des refrains, à nouveau Nolwenn évoque la perte de l’enfance et le passage dans le monde à l’âge adulte qui brise les rêves, puis la mélancolie disparaît avec un refrain chanté façon comptine d’enfant.
.
http://www.youtube.com/watch?v=C_plVYIsBpM
.
.
C’est pas toi qui y es
C’est pas toi qu’es beau
Tambour Binaire et premier sabot
C’est pas toi qui y est
C’est pas toi qu’es beau
Dansant Quimper ou Landerneau
C’est pas toi qui y est
Dans le bagad de Lann-Bihoué
.
.
Encore une chanson qui évoque la perte de ses rêves d’enfant mais cette fois ci avec humour, cette fois ci Nolwenn parle à un de ses amis devenu un jeune cadre commercial prétentieux qu’elle trouve « moche, cloche et bancal en petit caporal de centre commercial » et lui rappelle à quel point étant enfant ses rêves étaient différents.
.
.
J’ai toujours adoré cette chanson que je connais depuis que je suis gosse, ici les solos de cornemuse sont bien respectés et le chant est juste sublime et hop encore 5/5.
.
.
.
12- Dans les prisons de Nantes 2 :48 minutes
.
A nouveau une chanson traditionnelle Bretonne chantée notamment par le groupe Tri Yann . Comme La Jument de Michao il s’agit d’une chanson dite An-Dro.
.
La version de Tri Yann : http://www.youtube.com/watch?v=ItcR-2LABaA
La version de Nolwenn : http://www.youtube.com/watch?v=fsGFjKbeZx8
.
.

Une intro à la mandoline et un lourd son de batterie et hop Nolwenn attaque directement le premier couplet, elle chante un peu comme dans la Jument de Michao mais de façon un peu plus rapide, c’est la chanson idéale pour danser et idem si vous allez dans un fest Noz vous n’y couperez pas ;-)
.
Dans les prison de Nantes
Dans les prisons de Nantes
Y’avait un prisonnier
.
.
A nouveau chaque phrase est répétée deux fois, mais comme il s’agit d’une chanson pour danser le titre ne semble pas trop répétitif.
.
Cette chanson se passe donc dans les prisons de Nantes et évoque la rencontre entre un prisonnier et la fille du geôlier qui elle seule vient le voir, et non il ne s’agit pas cette fois ci d’une chanson grivoise !
.
Pareil je connais cette chanson depuis que je suis toute petite et j’adore la version de Nolwenn, elle s’approprie bien le titre tout en y apportant une petite touche de féminité et de modernité donc 5/5 à nouveau !
.
.
.
13- Rentrer en Bretagne 4 :29 minutes
.
Il s’agit d’une chanson écrite et interprétée à l’origine par Alan Stivell .
.
Une belle intro au violon et à la flûte Irlandaise suivie d’un petit son de harpe et un peu de guitare, puis vient un chant très doux de Nolwenn, sa voix est à nouveau sublime, on sent toute l’émotion dans sa voix lorsqu’elle prononce « Rentrer en Bretagne ».
.
http://www.youtube.com/watch?v=h1Wudx__Llk
.
.
Voir du train à travers la vitre
Les premières cheminées Mégalithes
Par les fenêtres entrouvertes
Rentrer en Bretagne
Inhaler au tréfonds de moi
L’odeur de l’iode, la bouse mouillée
Et sentir mes yeux se brouiller
Rentrer en Bretagne
.
.
J’avoue que je ne connaissais pas cette chanson d’Alan Stivell, mais elle me met les larmes aux yeux quand je l’écoute, un peu comme « Je ne serai jamais ta Parisienne » c’est une chanson dans laquelle je me retrouve beaucoup lorsque je dois partir de chez moi, y revenir est presque un soulagement voire même un émerveillement, qui me fait à quel point comprendre j’ai la chance d’habiter dans une région aussi belle.
.
5/5 pour ce titre
.
.
.
.


Pour conclure :
.
D’une part désolée pour la longueur de cet avis mais j’ai voulu essayer d’être le plus complète possible parce que ça me tenait à cœur, d’autre part désolée si cet avis semble un peu chauvin lol mais je suis une véritable amoureuse de ma région natale et j’entends souvent assez de conneries à son sujet que dès que je peux la défendre et bien je le fais lol, à croire que c’est à la mode de dénigrer la Bretagne .. Bref !
.
.
.
Cet album je l’écoute tout simplement en boucle depuis que je l’ai et bien que n’écoutant très peu de musique bretonne j’en suis tout simplement fan, mon père qui lui a fait partie d’un cercle celtique et qui est un vrai amoureux de la musique celtique l’adore également.
.
.
J’apprécie cet album parce que j’ai toujours bien aimé la voix de Nolwenn et que je trouve qu’elle apporte une belle touche de féminité et de modernité aux chansons Bretonnes et cela sans massacrer les chansons originelles comme Manau l’avait fait auparavant, en tout cas je peux vous dire qu’ici même les plus anciens adorent Nolwenn LeRoy, idem pour les plus jeunes a qui elle a donné envie d’en découvrir un peu plus sur la musique bretonne souvent considérée comme ringarde, bref je vois des gamines lâcher peu à peu Lady Gaga pour Nolwenn Le Roy et ça me fait plaisir lol.
.
.
.
Pratiquement chaque titre est une petite pépite d’émotion, de nostalgie et de textes de légende tous absolument superbement bien interprétée, j’aime quasiment tous les titres de cet album avec bien sûr une préférence pour Tri Martolod et la Suite Sud armoricaine , pas parce que ce sont des chansons paillardes mais parce qu’elles font partie du patrimoine breton, autrement partie les textes plus récents j’ai été particulièrement touchée par Brest ou encore Je ne serai jamais ta parisienne.
.
.
.
.
.
Voila, je pense vous avoir tout dit sur cet album que je vous conseille vivement, en ce qui me concerne je possède la version simple, sachez qu’il existe une version limitée dans laquelle on retrouve en bonus la reprise du titre « Sunday Boody Sunday » de U2.
.
.
.

Trugarez ;-)


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
dany67

dany67

18.05.2013 22:53

7-MNA NA H-EIREANN (Femmes d’Irlande) <<< Mon coup de cœur. C'est juste bô :o)

dany67

dany67

18.05.2013 22:48

Je viens de le découvrir et le cd tourne en boucle dans ma voiture. j'aime beaucoup ! Je voulais en faire un avis, mais à la lecture du tien, excellent, je vais m'abstenir :o)

wallace158

wallace158

03.08.2011 12:59

Un grand merci pour nous faire découvrir cet album de reprises, j'avoue, je ne l'ai pas écouté encore, ça viendra, mes j'ai encore en tête les chansons originales et j'ai peur d'être déçu... Vive la Bretagne et bravo

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Bretonne - Nolwenn Leroy a été lue 1312 fois et a été évaluée:

exceptionnel (95%) par:
  1. dany67
  2. wallace158
  3. monphiphi
et aussi par 17 autres membres

"très intéressant" (5%) par:
  1. ptipiwi

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité