Candy

Avis sur

Candy

Evaluation générale (30): Evaluation totale Candy

 

Tous les avis sur Candy

 Rédigez votre propre avis

Une série romantique et réaliste

5  11.12.2003 (04.10.2011)

Avantages:
Une série émouvante

Inconvénients:
Tombée dans l'oubli en raison d'un procès

Recommandable: Oui 

jacquesherve

Plus à mon sujet: La Normandie : une région à découvrir.

Membre depuis:25.11.2003

Avis:1014

Lecteurs satisfaits:67

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 5 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Candy , écrite par Kyoko Mizuki et dessinée par Higarachi restera un classique inoubliable , tout comme Princesse Sarah. ( Eh oui, il n'y a pas que les filles qui aiment cette série ! )

C'est un parcours d'une orpheline qui en grandissant aura un parcours semé d'embûches, et beaucoup d'épreuves.

Il y a trois parties dans cette série. La première va des débuts à la Maison Pony à la mort d'Anthony (partie déformée par crainte de polémique).

La seconde est celle où toute la famille de l'Oncle Williams se retrouve au collège royal de St Paul, sorte de mélange de pensionnat de religieuse et de "Public school".

Quant à la troisième, c'est lorsque Candy devient infirmière et que la guerre de 1914/18 éclate en Europe.

Ce sont surtout les deux dernières parties qui valent le détour car elles marquent l'évolution de Candy. Le début de la première qui est plutôt "enfant" est la moins intéressante.

Kyoko Mizuki fait apparaître deux sortes de "riches": ceux qui acceptent la cohabitation avec les pauvres (Allistair, Archibald, Anthony, Terry et M. Albert) et ceux qui les détestent ( Daniel, Elisa, Tante Elroy).

Le personnage de Candy mérite que l'on s'y identifie, en raison de son courage et de son côté garçon manqué que je trouve plutôt très sympa ainsi que pour son dévouement.

On comprend que la présence de passages difficiles puisse choquer (mort de trois personnes). Mais on est tenu en haleine dans chaque épisode , en particulier les derniers peu avant que l'on découvre l'identité de l'Oncle Williams.

Espérons la sortie d'un DVD afin de pouvoir faire redécouvrir cette très belle série aux plus jeunes.

Notons, malgré quelques erreurs de textes et des modifications de noms de certains personnages (Legrand- Logan; Daniel- Niel; André- Cornwell pour Allistair et Archibald ; Nadège -Suzy pour une des jeunes filles que candy rencontre sur le chemin lorsqu'elle quitte le collège St Paul pour partir aux USA) le doublage est assez réussi et le duo Amélie Morin - Thierry Bourdon (voix de Candy et de Terry) est excellent.

Quant au style, notons un design dérivé de Sarah Kay en raison d'une certaine finition au niveau des visages et de la chevelure de Candy. Un design qui sera repris pour Géorgie (dessinée également par Higarashi) et Gwendoline.
=
Histoire :
=======

1° partie ( épisodes n° 1 à 27) :

Dans un orphelinat tenu par Mlle Pony et soeur Maria, un garçon de trois ans aperçoit dehors deux bébés. Les responsables de l'orphelinat les accueillent.

Il s'agit de Candy et de Annie qui vont grandir ensemble jusqu'à leur adoption.
Une famille aisée : les Brighton qui les avaient rencontrées auparavant adoptent Annie. Mais cette dernière, par crainte d'être rejetée par les nouveaux membres de sa famille adoptive doit oublier Candy et son enfance à l'orphelinat.

Candy en apprenant cette nouvelle ne peut accepter une telle séparation et se dirige vers la colline proche de l'orphelinat. Elle va rencontrer un jeune homme vêtu d'un kilt et qui possède une cornemuse. Mais suite à cette brève rencontre Candy va trouver une broche dotée d'un emblème et d'un "A". Il s'agit en fait de la famille André.

On lui propose ensuite d'intégrer la famille Legrand (Logan). Candy dans l'espoir de retrouver son prince des collines - la famille ayant un lien de parenté avec la famille André - accepte, mais une mauvaise surprise l'attend : les deux enfants de la famille Legrand : Daniel (Niel) et Elisa qui vont tout faire pour lui rendre la vie impossible allant jusqu'à l'inculper de leurs méfaits.

Candy fera toutefois trois sympathiques rencontres : celle d'Anthony, qui ressemble au Prince des Collines, Allistair et son frère Archibald qui deviendront les seuls membres de la famille à l'apprécier et aussi celle de Monsieur Albert qui apparaît comme un vagabond entouré d'animaux et qu'on verra expulsé de ses propres terres en raison de son identité secrète.

Daniel et Elisa en faisant inculper Candy de vol devant la grande tante Elroy vont tout faire pour la faire partir au Mexique.

Mais Allistair, Archibald et Anthony adressent un courrier à l'oncle Williams pour que Candy soit adoptée. Le voyage est interrompu par un enlèvement. Garcia, l'employé mexicain chargé de l'emmener là bas - et qui avait fini par sympathiser avec Candy - assiste impuissant à l'enlèvement.

Cet enlèvement avait été en réalité commandité par l'oncle Williams et c'est chez la famille André que Candy est amenée suite à un acte d'adoption. Tante Elroy l'accepte tant bien que mal.

Candy passe d'agréables moments auprès de ses trois amis dont Anthony. Mais ce dernier trouve la mort suite à une grave chute de cheval au cours d'une chasse. Candy afin de se ressourcer regagne la Maison Pony.

2° partie (épisodes 28 à 59) :

Les fêtes de Noël une fois passées, la famille André reprend contact avec elle et décide de l'envoyer en Angleterre dans un collège réputé à Londres avec ses amis. Elle retrouvera la méchante Elisa, son frère Daniel et aussi Annie, son amie d'enfance.

Elle liera amitié malgré la position de ses autres camarades - par la faute d' Elisa qui l'accuse d'être responsable de la mort d'Anthony - avec Patricia O'Brien et retrouvera le jeune homme voyou passionné de théâtre et fils d'une comédienne et d'un aristocrate : Terence Ranchester (Terry) qu'elle avait rencontré auparavant à bord du bateau qu'elle avait pris pour l'Angleterre et qui tombera amoureux d'elle.

Annie, de son côté, se rapprochera de Archibald et deviendra la seconde amie de Patricia qui sympathisera avec Allistair.

Elisa, jalouse de voir que Candy soit aimée de Terry, va tendre un piège afin de provoquer son renvoi du collège. Terry échappe à la sanction en raison du soutien financier apporté par son père. Mais face à ce qui est arrivé à Candy qui est placée dans un cachot en attendant qu'un membre de sa famille vienne la chercher, il décide de quitter le collège afin que la Mère Supérieure revienne sur sa décision.

De son côté, Candy décide de quitter le collège en laissant une lettre à la Mère Supérieure et repart pour les Etats Unis en espérant retrouver Terry et se rend chez Mademoiselle Pony.

3° partie (épisode 60 à 115) :

Ce sera durant son séjour à l'orphelinat qu'elle trouvera sa vocation : devenir infirmière. Mademoiselle Pony l'envoie chez son amie d'enfance Mademoiselle Marie Jeanne qui est directrice dans un centre hospitalier et qui dirige une école d'infirmière.

Candy fera la connaissance d'une jeune apprentie infirmière glaciale : Flany Hamilton qui reconnaîtra cependant ses qualités malgré l'incompatibilité de son caractère avec celui de Candy.

Les débuts seront difficiles et Candy consacrera ses efforts auprès d'un patient difficile pensant qu'il s'agit de son oncle Williams. Il s'agit d'un homme âgé appartenant à une autre famille: William Mac Gregor qui est aussi une connaissance de Mr Brighton, le père adoptif d'Annie.

Mais malgré tous les efforts qui étaient sur le point de réussir, le patient après avoir retrouvé la joie de vivre décède et Candy supporte difficilement la situation.

Mademoiselle Marie Jeanne, en voyant Candy affecté par la disparition de M. Mac Gregor lui donne quelques jours de vacances pour se ressourcer.

Mais un autre événement va faire bouger les choses. On est en 1914 et la guerre éclate en Europe. Tous les membres de la famille Legrand, de la famille André et des Cornwell (Allistair et Archibald) rentrent aux Etats Unis.

Candy, Flany et trois infirmières sont mutées à Chicago. Mais les besoins en infirmières en Europe étant croissants, on demande une bénévole. Flany, puis Candy se portent volontaires.

Mais Flany refuse de lui céder la place . Après son départ, le jour de l'examen arrive et Candy obtient son diplôme, comme ses quatre camarades, Flany ayant passé l'examen en Europe.

Mais un jour, un blessé venant d'Europe arrive à l'hôpital de Chicago où travaille Candy. Il s'agit de Mr Albert. Ce dernier se remet de ses blessures et a perdu la mémoire, mais la retrouvera plus tard.

Mais les affinités avec Candy déplaisent au Professeur Léonard qui la renvoie. La famille Legrand de son côté mettra plus tard la pression pour faire barrage à la carrière de Candy qui retrouvera un poste dans une clinique.

Allistair, de son côté, avait pris la décision de s'engager en Europe dans l'armée de l'air. Mais mourra suite au combat. Quant à Terry, il finit par devenir un acteur réputé mais souffrira entre son premier amour pour Candy et l'accident de la comédienne qui l'aime : Susan qui perd l'usage de ses jambes .

Daniel, de son côté, après que Candy l'ait sauvé d'une bagarre tombe amoureux d'elle et la famille André adhère à ce type d'union. Mais ceci va amener Candy à voir l'Oncle Williams en personne...


----------------------------------------


....Ainsi, l'identité de l'Oncle Williams est dévoilée : on apprend que la Prince des Collines, Monsieur Albert et le grand oncle Williams sont une seule et même personne. Celui-ci s'était mis à l'écart de sa famille en raison de sa passion pour les animaux et avait été secondé par Monsieur George en attendant sa majorité.

Le récit finit autour d'un déjeuner chez Mademoiselle Pony où Annie et Archibald rejoignent Candy et Mr Albert. Candy sait désormais qu'elle peut avoir confiance à ce dernier.

On notera quelques similitudes avec Gwendoline, Georgie et aussi avec Princesse Sarah où le personnage de Lavinia a une attitude voisine de celle d'Elisa dans Candy et où l'héroïne finit par loger dans une écurie comme Candy. On pourrait reprocher au dessin animé d'être triste et la présence de séquences dramatiques comme l'accident d'Anthony, celui de Susan ou la mort d'Alistair.

Cependant, on apprécie le personnage de Candy qui malgré son enfance à l'orphelinat, son statut de personne venant d'un milieu modeste et les embûches dont les tours joués par Elisa et son frère parvient à devenir une excellente infirmière.

Personnages :

Candy :

Comme dit la version française du générique, c'est une fille espiègle et caline voire un garçon manqué qui aime grimper dans les arbres. Candy après le départ de la maison Pony sera confrontée à de nombreuses difficultés de la vie mais se fera des amis.

En devenant infirmière, elle fera ses preuves au niveau de ses compétences, malgré son côté espiègle et sa spontanéïté qui surprendront sa collègue Flany. Elle aura l'occasion de se rendre à plusieurs reprises à l'orphelinat où elle a grandi pour se ressourcer.

Annie :

Amie d'enfance de Candy qui a grandi à l'orphelinat, elle est contrainte de rompre avec elle afin d'éviter que sa famille adoptive et son nouvel entourage se désintéresse à elle. Mais c'est au collège Royal de St Paul que Elisa et ses camarades découvrent son origine. Annie craint que Archibald le jeune garçon que Candy connaît et qu'elle aime l'abandonne en raison de son enfance chez Mle Pony. Mais heureusement, Archibald la rassure, de même Patricia O' Brien qui accepte de devenir son amie.

Mademoiselle Pony :

Directrice d'un orphelinat, c'est une femme au grand coeur et très proche des enfants. Elle est secondée par une jeune religieuse : Soeur Maria

Soeur Maria :

Elle s'occupe des pensionnaires de l'orphelinat. Elle se montre plus sévère par rapport à Mle Pony, mais restera très proche de Candy.

Tom :

Pensionnaire ayant découvert la présence de deux bébés, il est adopté par un fermier un peu rustre mais avec le coeur sur la main. Ce dernier face à un problème de santé et craignant le pire réserve une fillette pour son fils adoptif, afin qu'il puisse se caser plus tard. Tom sera (dans l'anime) proche de Candy.

Monsieur Albert :

Vagabond portant une barbe, il sauve Candy d'une noyade et sympathise avec elle. Sa passion pour les animaux au détriment du mode de vie des autres membres de sa famille (on le saura dans le dernier épisode) l'a amené à se distancer. Candy le retrouvera à Londres où il travaille dans un zoo. Après un voyage en Afrique, il rejoint l'Europe au moment où la guerre éclate. Grièvement blessé il est hospitalisé à Chicago où Candy travaille comme infirmière. On découvrira sa véritable identité plus tard. On apprend également qu'il avait pris part dans sa décision d'envoyer Candy et ses membres de sa famille étudier en Angleterre afin d'apaiser le chagrin suite au décès d'Anthony.

La Famille Legrand/ Logan :

il s'agit d'une famille de deux enfants : Niel (Daniel) et Elisa qui seront les pires ennemis de Candy. Elisa s'avèrera la plus antipathique de la famille et la première à jouer des tours de manière à inculper Candy d'un méfait . Elle est jalouse des fréquentations de Candy. Daniel tentera en vain de se racheter une conduite en tombant amoureux de Candy...en vain. Quant au parents, c'est surtout Madame Legrand qui détestera Candy. Monsieur Legrand joue un rôle plutôt effacé et sera contraint à se désintéresser de Candy face à la pression de la famille et de la grande tante Elroy témoin d'un vol soi-disant commis par Candy.

La Grande tante Elroy :

C'est la doyenne de la famille André. Sévère, elle une hostilité vis à vis de Candy bien que ses neveux préférés qui sont Anthony, Allistair et Archibald l'aiment. Elle accepte toutefois d'accueillir Candy suite à la décision de l'oncle William de l'adopter.

Anthony :

C'est le jeune garçon qui ressemble au Prince des Collines qui sympathisera avec Candy. Mais décède suite à un grave accident de cheval . Notons que le scénario fut retouché en disant que Anthony n'est pas mort mais grièvement blessé par crainte de polémique.

Allistair :

Jeune garçon passionné par l'aviation et inventif. Il sympathise avec Patricia O'Brien au collège. Mais sa passion va l'amener à s'enrôler dans l'armée durant la guerre de 1914/18. Malgré les conseils de ses amis, il décide malgré tout de partir en Europe.

Archibald :

frère d'Allistair, malgré son intérêt pour Candy, il portera son choix sur Annie. Son passé de chez Mle Pony ayant été révélé par Elisa, cette dernière craint de perdre la sympathie de celui-ci. Mais il n'en sera rien vu que Archibald restera proche de Annie.

Il n'apprécie pas trop Terry notamment au début, mais finira par se réconcilier. Notons que c'est grâce à Terry qu'il découvre que Candy a été renvoyé du collège par la faute d'Elisa, Terry n'ayant pas détruit le faux courrier soi-disant écrit par Candy dont il reconnaît l'écriture de sa cousine.


Terry :

fils d'une actrice et du Duc de Ranchester, c'est à bord du navire à destination de l'Angleterre qu'il rencontre Candy qu'il surnommera ''tâche de son''. Malgré son côté voyou, il a beaucoup de sympathie pour Candy durant leur scolarité au collège royal de St Paul. Il devient acteur et fait la rencontre de Susan qui tombera amoureuse et se blessera en voulant le sauver.

Susan Marlow :

Terry fait sa connaissance en intégrant une troupe de comédiens. Susan tombe aussitôt amoureuse de lui, ce qui le met dans l'embarras en raison de son attachement pour Candy. En voulant faire éviter un accident à Terry, elle reçoit des projecteurs et perd une jambe. Blessée et voyant sa vie gâchée, elle tentera de se suicider. Mais Candy la sauvera et prendra la décision de se séparer de Terry dans le but de sauver leur couple.

La Mère supérieure :

c'est la directrice du collège royal de St Paul. Sévère, elle ne craint que le père de Terry , le duc de Ranchester, d'où son attitude tempérée vis à vis de ce dernier, le Duc apportant un soutien financier au collège. Elle sera contrainte de renvoyer Candy par la faute d'Elisa.

La mère supérieure, malgré cela reconnaît toutefois les qualités dont dispose Candy en raison de son intervention auprès du père de Terry lorsqu'elle décide de sanctionner Elisa.


La soeur Margaret :

Il s'agit d'une religieuse du collège royal de St Paul. Elle aura de la sympathie pour Candy.


Mademoiselle Marie Jeanne :

Directrice d'un centre hospitalier et amie d'enfance de Mademoiselle Pony. Elle se fait passer pour une simple personne âgée lorsque Candy la croise pour la première fois. Grâce à elle, Candy aura une formation pour devenir infirmière. Elle surnomme cette dernière "tête de linotte" en raison de certaines erreurs au début. Mais Mle Marie Jeanne aura beaucoup de sympathie pour Candy.


Flany Hamilton :

élève infirmière qui suit la même formation que Candy. Très glaciale et peu accessible, elle reconnaît malgré son attitude les qualités de cette dernière, malgré l'incompatibilité des caractères. Sous sa froideur, il se cache une forme de souffrance en raison de son père alcoolique et du peu d'intérêt que porte sa famille sur elle. Flany finit par partir en Europe malgré la proposition de Candy de prendre sa place.

Professeur Léonard :

directeur de l'hôpital de Chicago peu sociable, il est contraint de renvoyer Candy en raison de ses relations avec Albert qui est soigné à l'hôpital, mais aussi face aux pressions de la famille Legrand.

Père Martin :

Il gère une clinique à Chicago où Albert, renversé par une voiture y est transféré. Candy, suite au renvoi de l'hôpital, devient infirmière dans son établissement. On note cependant un penchant pour l'alcool

Capucin :

c'est le raton laveur inséparable de Candy qui la suit partout, aussi bien chez les Legrand qu'au collège royal de St Paul.


Mon avis :

La série dispose de nombreux points forts : une histoire prenante, un scénario poignant et une certaine profondeur donnée aux personnages aussi bien du côté des gentils que des méchants, avec des visages et des regards très expressifs et des couleurs très recherchées.

On note au niveau des jambes une finition plus sommaire, le but étant d'attirer le regard du spectateur vers le visage et le regard de chaque personage. Le contraste entre le tempérament de Candy , les inventions d'Allistair ,le côté voyou de Terry et la présence de scènes dramatiques contribuent à éviter la monotonie des épisodes tout comme la présence de personnages secondaires.

Les scénaristes ont d'ailleurs fait apparaître de nombreux personnages secondaires assez attachants comme le capitaine Niven du navire qui emène Candy en Angleterre, une famille britannique modeste que Candy croise sur son chemin après avoir échappé à un enlèvement, Mr Nelson, un chef de chantier bourru mais qui a des côtés sympathiques, Jenny Kelly - dont son frère suite à un homicide involontaire accidentel doit se livrer lui même à la police pour échapper à une lourde peine - qui soigne un ouvrier du chantier dirigé par Mr Nelson ou le Mexicain Garcia dans la première partie, de manière à donner une profondeur au récit.

J'aurai tendance à ne pas beaucoup aimer les débuts de la série où le récit se limite aux scènes quotidiennes au sein de l'orphelinat et aussi le fait que le fermier Steve inquiet pour sa santé fasse connaître une gamine à son fils adoptif Tom.

Mais on apprécie le contenu de la série même si tout au long du récit on est tenu en haleine sur l'identité du Prince des Collines ou celle de l'oncle Williams qui est révélée à la fin. On note un côté réaliste de la série du fait qu'une orpheline rencontre des difficultés pour s'intégrer dans la société voire dans la haute société.

La famille Legrand représente une famille riche sectaire et qui accepte difficilement des personnes issues d'un milieu modeste. Elisa et Daniel font tout pour renvoyer une image négative au personnage de Candy en l'inculpant des méfaits commis par eux.

Allistair, Archibald, Anthony et l'oncle Williams, tout comme Terry - également issus de milieux aisés - renvoient une image cornélienne dans la mesure où ils acceptent de cohabiter avec des gens qui ne font pas partie de la haute société et qui au contraire apprécient Candy, ce qui rend jalouse Elisa.

On regrettera la non diffusion de la série en raison des conflits entre la dessinatrice et la scénariste au niveau des droits. Or, le personnage de Candy renvoie une image très positive et lorsqu'on la voit à l'hôpital en tant qu'infirmière, elle a le coeur sur la main et parvient à détendre l'atmosphère dans un cadre austère qu'est l'hôpital, ce qui facilite les contacts avec les patients qui l'apprécient contrairement à sa collègue Flany qu'ils surnomment "Le glaçon". S'identifier au personnage de Candy est largement positif, de même pour les garçons s'identifier à Terry, à Archibald ou à Allistair.

Une série que j'espère un jour réapparaître à la télé ou en DVD et que je recommanderai, même si certains passages peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes comme la disparition d'Allistair ou celle d'Anthony.

Les musiques signées Takéo Watanabe sont mémorables que ce soit celles des premiers génériques et celles que l'on trouve à l'intérieur de chaque épisode qui mettent bien en valeur les principaux passages de la série, sans oublier celles composées dans d'autres séries.

En effet Takéo Watanabe - qui avait aussi composé les musiques de Georgie (autre histoire dessinée par Igarashi avec un design proche de celui de Candy), celles de Heidi, de Rémi sans famille, Sandy Jonquille et - aussi parmi les séries inédites en France - "Perrine en Famille" autre histoire tirée du roman de Hector Malot après Rémi et qui aurait mérité une programmation en France - savait mettre bien en valeur les personnages et les émotions. Un style de musique unique qui met bien le dessin animé en valeur, tout comme Higuchi dans Princesse Sarah.


Une série à ne pas manquer !
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
nlimousin

nlimousin

05.10.2011 09:33

Aaaaah, merci pour cet ajout, ça donne tout son intérêt à ton avis.

nlimousin

nlimousin

03.10.2011 23:22

Dommage que tu en dises beaucoup sur l'histoire sans donner véritablement ton avis.

romainparis

romainparis

02.10.2011 00:16

Culte également, j'étais hyper jeune :-( 5 ans? lorsque je regardais chez ma gd mere, (recree A2?)! Lé générique me revient en te lisant, les personnages, l'histoire. Capucin le raton laveur lol Tiens, faudrait que j'essaie de trouver la série en DVD ou Bluray aujourd'hui, facilement trouvable mais à un prix correct c'est autre chose...

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Candy - avis par sandylee Au pays de Candy...
  très intéressant
Candy - avis par n candy et son foutu caractére
  très intéressant
Candy - avis par Technogloss Retournons au pays de Candy!!
  très intéressant
Candy - avis par naty06 Candy, Candy!!!
  très intéressant
Candy - avis par fanfan134 Au pays de mon enfance
  très intéressant
Afficher tous les avis
Evaluations d'avis
L'avis sur Candy a été lue 2216 fois et a été évaluée:

exceptionnel (12%) par:
  1. romainparis
  2. poisson61

"très intéressant" (65%) par:
  1. nlimousin
  2. dreaminblue
  3. sophioche
et aussi par 8 autres membres

"intéressant" (24%) par:
  1. Eliseirl
  2. Fu-chin-ran
  3. crevette1970
et aussi par un autre membre

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité