Employé Libre Service (ELS)

Images de la communauté

Employé Libre Service (ELS)

> Voir les caractéristiques

60% positif

4 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Employé Libre Service (ELS)"

publié le 29/05/2010 | Sawen76
Membre depuis : 28/05/2010
Avis : 20
Lecteurs satisfaits : 1
Plus à mon sujet :
Sawen76, 25 ans, actuellement "factice à vélo" en CDD (et espère un CDI). j'aime les animaux, la lecture et les cosmétiques, et je suis végétarienne depuis 2008. j'espère que mes avis vous plairont... à bientôt !
Moyen
Avantages boulot actif et physique
Inconvénients salaire, horaires tôt le matin week-end réduit, considération des clients
très intéressant
Épanouissant
Niveau de responsabilité
Niveau d 'autonomie
Possibilité d 'encadrement

"un métier de base, qui dépanne bien, mais pas top pour moi..."

Alors,aujourd'hui, je vais vous parler de l'emploi que j'occupe le temps de réussir le concours de Gardien de la Paix (Police Nationale) (ben oui, il faut bien bosser quelque part en attendant d'y rentrer...).
C'est un métier assez répandu quoique mal connu (et souvent) mal respecté des clients.
Voici en quoi ça consiste :


*** La fonction ***

•mise en rayon des produits
•rotation de produits (les dates courtes devant, les longues derrière)
•facing (arranger le rayon pour qu'il paraisse plein et beau aux clients)
•entretien du rayon (ramasser ce qui traine : mouchoirs usagés, chewing-gum, emballages vides, produits abîmés...)
•gestion du stock (le ressortir régulièrement pour vider la réserve)
•aider les clients "avec le sourire" (pas évident des fois, voir "les -")
*** Le déroulement de la journée ***
•Arriver tôt le matin (de 5h à 6h selon les enseignes)
•Mettre sa tenue dans le vestiaire (chaussures de sécurité, veste/tee-shirt de l'enseigne)
•Prendre son mattériel et ce dont on a besoin pour bosser : cutter, stylos, rouleau de scotch, mouchoirs, portable/montre (pour vérifier l'heure)...
•descendre et aller à la pointeuse (quand il y en a une) pour y passer sa carte de pointage.
•aller chercher les palettes d'arrivage dans la réserve et l'amener dans le rayon à l'aide d'un tire-palette (manuel, en général, gare aux palettes lourdes !)
•aller chercher une benne ou un chariot pour y mettre les cartons vides et pliés (ça prend moins de place) et l'amener dans le rayon.
•commencer à ouvrir les cartons grâce au cutter (attention à ne pas ouvrir les produits en les coupant et à ne pas se couper au passage)
•mettre les produits en rayon en respectant les rotations (ex : le produit en rayon est périmé le 11/2010 et celui du carton le 12/2010 => les placer de façon à avoir ceux du 12/2010 au fond et ceux du 11/2010 devant les clients)
•à 8h30, tout ranger en réserve (cartons vides, palette non-terminée, stock) et commencer le facing (mettre les produits en avant et bien alignés = le rayon paraît plein et beau aux clients qui arriveront à 9h)
•dès 9h, aller en pause (mais pas longtemps, hein !)
•de 9h15 à la fin de la matinée : ressortir la palette non-finie et /ou le stock pour les mettre en rayon, en faisant attention à ne pas gêner les clients.
•à la fin, tout ranger, aller pointer à la pointeuse (entre 9h et 12h selon emploi du temps) et partir en passant par le vestiaire pour y déposer tenue, cutter,...

et si on revient l'aprèm' : recommencer comme le matin (le facing en moins), en tentant de respecter ses horaires (là où je bosse, c'est 13h30/16h30).voilààà ! et on recommence tous les matins, 6/7jours.


*** les différents rayons et mon expérience ***

* les rayons traditionnels :
- poissonnerie (vente de poissons et produits de la mer frais) : il faut supporter l'odeur et le fait de découper/vider/tripoter des poissons toute la journée. A noter qu'il existe un CAP poissonnier, mais on peut apprendre "sur le tas".
- charcuterie/fromage à la coupe : pareil que la poissonnerie, mais avec des fromages et de la charcuterie, ainsi que les plats préparés (paella, choucroute...), on peut "apprendre sur le tas".
- boucherie : pareil, mais avec la viande. A noter qu'il faut être titulaire d'une formation de boucher pour occuper ce poste car on ne peut apprendre "sur le tas".

Ces rayons ont pour particularité d'être occupés toute la journée, car il faut accueillir et servir les clients selon ce qu'ils veulent (quel produit et en quelle quantité). Il faut également connaître les produits vendus, les clients posant beaucoup de questions (quelle cuisson? quelle provenance? ...)
Je n'ai pas travaillé dans ces rayons, mais j'ai cotoyé pas mal de monde y travaillant (des collègues).

* les rayons frais libre-service :
Ils ont particularité d'être froids (ben oui, en même temps, "frais"...), ils comportent :
-l'ultra-frais : entre 0° et 4° = yaourts, fromages emballés, beurre, crème, charcuterie emballée (jambon, saucisses Knacky...), salades en sachet, plats cuisinés emballés... en bref, tout ce qui est emballé en usine et qui se trouve en rayon libre-service.
les rotations se comptent en jours et la date est affichée cairement. il faut donc vérifier systématiquement toutes les dates, faire les rotations systématiquement et retirer tout produit périmé dans les 2 jours, sous peine de recevoir des clientsse plaignant des dates trop courtes ou carrément périmées.
D'ailleurs, les clients sont au courant des rotations et n'hésitent pas à prendre les produits de derrière, bazardant tout le beau facing que vous avez mis du temps à faire... groumf...
J'y ai travaillé et c'est pas évident, car on perd un temps fou avec les rotations, le froid vous engourdit les mains au bout d'une heure (même avec des gants) et c'est là qu'il semble y avoir le plus de boulot.

- les surgelés : entre -18° et -25°
Eh oui, il caille aux surgelés ! et dans le congélateur, où se trouve l'arrivage, c'est pire (ben oui, il faut y rentrer pour chercher l'arrivage et le stock).
Les gants sont obligatoires pour ne pas finir avec des mains bleues qu'on ne sent plus, et selon les enseignes, les rotations sont, ou non, obligatoires.
J'y ai travaillé un été, et j'ai moyennement aimé la fois où j'ai dû trier tous les chariots du frigo (il y en avait 25) pour chercher celui dont j'avais besoin... brrrr !!!
- les fruits et légumes : température ambiante mais 4°C à 10°C dans la réserve
la mission?
- trier les légumes invendables (abimés ou trop mûrs) et les mettre dans un sac/cageot (+ mettre ce qui est vendable de côté)
- les peser, noter la quantité (à la pièce genre salade) ou le poids (topinanbours) sur un carnet ainsi que le prix (à la pièce ou au kilo) puis les jeter dans la benne à ordures du rayon
- aller chercher sur la palette (de stock pour commencer, d'arrivage s'il en manque en stock) la marchandise à mettre en-dessous (la plus fraiche), puis remettre par-dessus ce qui a été trié précédemment et qui sera vendu à nouveau.
- soigner la présentation et passer à la référence d'à côté pour recommencer comme ça dans tout le rayon dont on s'occupe
- entre temps, mettre tous les cageots vides sur des palettes à part en les regroupant (ceux en bois et ceux en plastique)
ensuite :
- tout ranger sur les palettes en regroupant verticalement les mêmes marchandises (les salades batavia avec les batavias, les unes au-dessus des autres) en mettant en-dessous l'arrivage, et au-dessus le stock (pour assurer la rotation des marchandises et éviter d'avoir du périmé en stock)
- tout remettre dans le frigo avant le nettoyage du magasin (les allées doivent être dégagées)
- une fois le boulot fini, retourner en réserve pour ranger les cageots en plastique sur une palette filmée (retour aux fournisseurs) et jeter les cageots en bois dans une benne géante qui se trouve dehors
- après l'ouverture, faire des allées-retours en magasin et en réserve pour réapprovisionner le rayon et ramasser les "idioties" des clients (ceux qui croquent dans les fruits et les reposent en rayon, qui mélangent les références, qui dépouillent les salades en en mettant partout car ils ne voient pas la poubelle mise à leur disposition à un mètre d'eux...) bref, que du bonheur !

* Les rayons épicerie et DPH (droguerie parfumerie hygiène) :

Ils ne sont pas au frais (yes ! moi contente !) et comprennent tout ce qui se mange mais n'est pas au frais, et tout ce qui sert à se laver, ainsi que le rayon "animaux".
Les rotations sont obligatoires aussi, mais les dates sont plus longues (elles se comptent en mois), et les gants ne sont pas vraiment nécessaires (quoique... manipuler les cartons et produits peut assécher les mains à la longue, et les cartons coupent parfois la peau).
J'aime bien bosser en épicerie, on risque moins de faire des heures en plus (non payées et non rattrapées...), et c'est plus cool qu'au frais.
La parfumerie est sympa à faire aussi, même si c'est long à faire (les produits sont plus petits et de forme plus variées que les produits d'épicerie courants). Quant au rayon animaux, j'aime bien aussi mais attention le dos, car les sacs de croquettes sont parfois lourds (20kg parfois).

* Les "marchandises générales*

ils comprennent tout le reste : CDs, DVDs, bijoux, TV, automobile, electroménager, jardin, livres, ...
Je n'y ai jamais travaillé, mais il faut s'y connaitre en produits, les clients posant souvent des questions. Il faut aussi quelques notions de vente, contrairement aux rayons en libre-service.


*** les + ****

boulot physique et actif
•on connait super bien le magasin après (donc on perds moins de temps pour faire ses courses)
•on a parfois une équipe sympa avec qui discuter en réserve ou à la pause
•pas de grosses responsabilités (en cas de rupture, c'est le chef de rayon qui s'en occupe) donc pas de "gros ennui"
•on peut rentrer "facilement", pas besoin de diplôme particulier, le métier s'apprend "sur le tas"
•il y a parfois des clients sympas ("parfois")
•il y a des rayons où l'on évite de dépasser ses horaires de travail (nan parce que faire du rabe sans être payé, c'est pas mon truc...)
*** les - **** le salaire (payé au SMIC, mais généralement à 25 ou 30h/semaine)
•la considération du client : la plupart vous ignore, certains vous bousculent ou vous écrasent avec leur caddie (sans s'excuser), d'autres vous engueulent (cause rupture du produit convoité... comme si vous y étiez pour quelque chose...), et certains disent tout haut devant vous à leurs enfants :

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 2081 fois et a été évalué à
92% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Ana69007 publié le 07/06/2011
    Un avis très instructif !
  • ciaocomestai publié le 16/01/2011
    Ton avis m'a quand même fait sourire vu l'ampleur des tâches et le salaire... C'est la crise, ce genre de patron en profite vu qu'il n'y a plus de travail!
  • ciaocomestai publié le 16/01/2011
    certains disent tout haut devant vous à leurs enfants : << si tu travaille pas à l'école tu feras comme la dame...>> ....Oui, beaucoup de mépris de la part du client, c'est ce que m'a dit ma fille en travaillant aux caisses de Casino!
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Employé Libre Service (ELS)

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 17/01/2010