Fêtez-vous encore Halloween ?

Images de la communauté

Fêtez-vous encore Halloween ?

> Voir les caractéristiques

95% positif

4 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Fêtez-vous encore Halloween ?"

publié le 02/11/2017 | AlbertineBulit
Membre depuis : 02/11/2017
Avis : 1
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Albertine Bulit, jeune étudiante passant un temps inconditionné sur la toile. Enchantée et ravie de faire partie de la communauté Ciao !
Super
Avantages Dans l'article tout est dit ...
Inconvénients ... n'hésitez pas à me donner votre avis !
exceptionnel

"L'univers d'Halloween : entre excitation et désillusion..."

----------------------------------------------------------- Fêtez-vous encore Halloween? ----------------------------------------------------------


Il est assez surprenant de voir avec quel enthousiasme et impatience la plupart des enfants attendent Halloween : il faut bien se l'avouer,
Halloween constitue pour tous les petits bonhommes et petites demoiselles âgés de quatre à douze ans le rituel de chaque début d'automne,
marquant la fin des rêveries d'été et la transition vers la période tant attendue de Noël. Pourtant, me direz-vous, Halloween ne concerne pas
que les enfants, loin de là ! Que celui qui ne s'est jamais pris au jeu des déguisements effrayants et des cocktails à la citrouille me jette la première
pierre ! Et pourtant, malgré tout, ne regrettons-nous pas, un peu, les Halloweens de notre enfance ? Pour tout vous dire, c'est mon cas :
je vais ainsi vous raconter comment et pourquoi je fête toujours Halloween...

--


Il était une fois une jeune fille un peu introvertie, qui passait, comme chaque année, ses vacances de la Toussaint chez ses grand-parents
en Lorraine. Malgré des débuts difficiles -notamment dû à un traumatisme d'un clown aux lèvres sanglantes qui s'était un jour introduit en douce
dans la maison-, cette jeune fille finit par se prêter au jeu du porte à porte, avec son grand-frère et sa grande soeur, dans un petit village lorrain.
Elle exaltait l'insouciance et la curiosité quant à la tradition, fin Octobre, de s'élancer avec ses petits camarades du voisinage à la conquête des
gourmandises et des folles histoires de ceux qui avaient la générosité d'ouvrir leurs portes. Néanmoins, cette jeune fille se trouva vite confrontée
à la peine qu'induit toute bonne chose qui a une fin : elle comprit bien vite en grandissant que de moins en moins d'enfants de son âge
participaient aux festivités, et il arriva un beau jour où ni son frère, ni sa soeur ne souhaitaient plus l'accompagner. Vous l'avez bien compris,
évidemment, cette jeune fille, c'était moi.


Et bien me voici, quinze ans après mon premier Halloween,
travaillant dans une chaîne très connu de la grande distribution (nous l'appellerons Auchfour pour garder l’anonymat de cette humble firme
multinationale), à passer en caisse d'innombrables déguisements plus ou moins effrayants : chapeaux de sorcières, masque de clown, balais magiques, toiles d'araignées, tout y passe. Certains d'entre vous se sentent probablement désabusés devant cette panoplie d'accessoires plus ou moins abordables qui font -toujours selon certains d'entre vous- la richesse des entreprises fruits de la société de consommation :
tout n'est dès lors que prétexte pour consommer, dépenser, gaspiller, et cela, vous ne le supportez pas. Il est absolument indéniable que ces grandes enseignes de la distribution tirent leurs épingles du jeu des diverses festivités qui ont lieu durant l'année (les décorations de Noël vendues chez Auchfour sont déjà prêtes depuis mi-octobre, c'est pour dire !), mais tel n'est pas le sujet de cet essai écrit en hâte sur un sujet qui me touche particulièrement.


L'enjeu d'une telle question -fêtez-vous encore Halloween- n'est en
réalité pas de pester contre une fête qui se voudrait trop commerciale et commercialisée, mais plutôt de s'intéresser sur l'importance de tels
événements dans l'année. Lorsqu'on célèbre son anniversaire, sa pendaison de crémaillère, ou Noël avec sa grand-mère, ce n'est en réalité qu'un
prétexte pour se retrouver, discuter, s'amuser avec les gens qui comptent pour nous. Et bien, selon mon humble avis, Halloween incarne parfaitement ce besoin qui réside en chacun de nous. Alors, oui, c'est vrai, j'ai passé l'âge de déambuler avec mes petits copains et copines au milieu du
village et de sonner frénétiquement chez le terrifiant Monsieur Fardon qui n'a jamais dénié ouvrir sa porte, mais ce n'est pas une raison pour perdre cette occasion de vivre quelque chose de fort, et surtout, de très amusant ! Il se peut que ce ne soit plus "raisonnable", mais de vous à moi,
est-ce une notion si importante ? C'est pour cette raison, que, quinze ans après ma première conquête nocturne des bonbons et gourmandises, j'ai fêté Halloween avec mon groupe de copains et j'ai adoré : je n'avais pas sur moi le classique maquillage squelette et la tunique noire de fantôme mais, à la place, un rouge à lèvres, une bonne bouteille de vin, et un punch de citrouille..

--


Pour être tout à fait honnête, que ce soit avec vous ou avec
moi-même, Halloween fait toujours ressortir en moi un certain regret : je finis -et c'est assez fâcheux- toujours un peu déçue de cette soirée censée
ranimer mes souvenirs de jeunesse et qui ne fait que me rappeler l'enfance idyllique et innocente que j'avais alors. Il peut paraître étonnant d'être
nostalgique à mon âge, et pourtant, j'aimerais pouvoir, une nuit, retourner en arrière et gambader avec insouciance dans le village de mes souvenirs :
voilà pourquoi je fête, et fêterai toujours Halloween.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 47 fois et a été évalué à
67% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • jacquesherve publié le 09/11/2017
    Un très bon début chez Ciao !
  • jacquesherve publié le 04/11/2017
    Concernant les boules en plastique, effectivement c'est anti écolo !
  • nlimousin publié le 02/11/2017
    Ni plus ni moins commerciale qu'une autre, alors pourquoi pas ?
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Fêtez-vous encore Halloween ?

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 25/10/2017