Que pensez-vous de la taxe carbone ?

Images de la communauté

Que pensez-vous de la taxe carbone ?

Un nouvel impôt pour lutter contre les émissions de gaz carbonique... Qu'en pensez-vous ? Les politiques (gauche ou droite) ont-ils selon vous procéd...

> Voir les caractéristiques

47% positif

55 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Que pensez-vous de la taxe carbone ?"

publié le 09/10/2009 | jgdfrc
Membre depuis : 11/08/2005
Avis : 105
Lecteurs satisfaits : 48
Plus à mon sujet :
De passage : "Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horatio, qu'il n'en est sur ciao.". D'après Hamlet Acte I, scène 5 - William Chaquespéare.
Pas pour moi
Avantages Un gouvernement qui gagne sur plusieurs tableaux
Inconvénients Pas grand rapport avec l'écologie
exceptionnel

"D'une pierre 2 coups !"

le pet qui tue des vaches folles

le pet qui tue des vaches folles

En quoi va consister cette taxe carbone ?

Une taxe supplémentaire sur les produits charbonneux et pétroliers dont certains, comme l’essence pour les voitures, sont déjà taxés à des taux auquel un auvergnat vénal issu du croisement d’un usurier juif avec une écossaise pingre n’aurait pas oser rêver même dans ses spéculations les plus fantasques.

Une taxe destinée à inciter les particuliers à utiliser moins de pétrole et donc rejeter moins de carbone dans l’atmosphère. Taxe destinée à augmenter progressivement pour passer d’une dissuasion douce à une prohibition forte.


En voilà une idée qu’elle est bonne !
-------------------------------------------------

Parce que :

- C’est bien fait pour tous ces gros cons qui polluent avec leurs voitures à moteur thermique. Alors que depuis les années 70 et le premier choc pétrolier, on sait bien que tous les constructeurs ont fait des efforts inconsidérés pour mettre sur le marché des véhicules alternatifs utilisant d’autres énergies. Fallait les acheter ces bagnoles ça fait plus de 30 ans qu’on en trouve en vente chez tous les concessionnaires. Et pas cher en plus.

- Il est bien connu que c’est rien que pour emmerder les ours blancs qu’on se lave avec de l’eau chaude. Et que c’est juste par stupidité profonde qu’une majorité de gens ont payé une fortune des installations domestiques complexes au gaz ou au fioul. Alors que des radiateurs électriques branchés sur de simples prises électriques coûtaient 10 fois moins cher. C’est quand même bien la preuve que tous ces imbéciles de particuliers sont pourris de fric qu’ils foutent en l’air.

- ...

Alors qu’il ne faut surtout pas taxer les industriels :

- Qui ont fait de très gros efforts. Ils ne nous inondent plus de produits irréparables à durée de vie très brève, fabriqués et distribués sans pollution d’aucune sorte.

- Ils ne font plus de suremballages inutiles, nos poubelles ne font plus un volume supérieur à celui de notre cabas quand on a fini de déballer nos courses. Et aucun commerce ne distribue plus le moindre sac en plastique pour combler les océans.

- On ne trouve plus de piles dans les appareils les plus anodins, comme des rasoirs manuels (!), des salières de table, des pèse personne, ou le moindre hochet pour prématuré ...

- Ils sont des exemples de probité préservatrice de l’environnement puisqu’ils arrivent même à revendre l’excédent du droit à polluer qu’on leur à … donné (qu’ils se sont octroyé ?). A qui ?

- ...


L’ironie primaire
----------------------

Je pense que l’ironie que je viens d’exprimer ne vous aura pas échappée.

Dans sa mansuétude notre bon gouvernement a pensé à ses pauvres et une prime sera reversée aux plus démunis.

Est ce vraiment bien la peine de prendre d’une main pour redonner de l’autre ? Oui, monsieur, ça éduque le petit peuple !

Il aurait bien besoin, le petit peuple, qu’on lui explique pourquoi depuis des années le chauffage électrique était la solution la plus énergivore et la plus chère sur le long terme et que maintenant on va pénaliser ceux qui ont fait l’investissement sur les autres énergies préconisées.

Si les particuliers consomment d’une manière ou d’une autre des produits pétroliers c’est tout simplement parce que depuis des décennies nos dirigeants politiques ont tout fait pour enrichir les grands groupes pétroliers vecteurs de croissance, et les émirats arabes qui en retour nous ont acheté des armes avec lesquelles ils pourraient bien venir nous foutre sur la gueule un jour.

Cette taxe est une bouffonnerie qui n’a strictement rien à voir avec une quelconque préservation de l’environnement. Les particuliers qui consomment du pétrole dans leurs véhicules ou pour se chauffer n’ont jamais eu d’autre choix parce que les politiques n’ont jamais voulu leur en donner d’autre, surtout pour les voitures.

Si on doit chercher à réduire l’émission de carbone par le porte monnaie, c’est tous les excès de luxe inutiles et superflus ou les aberrations économiques qu’il faut taxer en priorité. Les magasins qui distribuent toujours des sacs plastiques, il n’y a que les hyper et supermarchés qui se sont calmés. Les productions de fruits et légumes hors saison, à grand coups de serres chauffées, où d’importations de l’autre bout du monde. Les matières premières qui font 3 fois le tour de la planète avant de devenir des produits finis pour profiter de main d’œuvre trop bon marché. Le transport aérien outrancier qui est le plus mauvais rendement en termes de pollution/distance parcourue/poids transporté ...

Et puis aussi un certain nombre de gaspillages de prestige, comme les illuminations délirantes de Noël, les défilés du 14 juillet. Je sais que ce genre de restriction ne va pas plaire, mais faudrait être cohérent. Des blindés et des jets qui fument au dessus des champs Elysées ça rejette autrement plus de carbone pour pas grand chose que la twingo pourrie du pauvre type qui va bosser. Et je suis très loin d’être exhaustif.

Pour info, après la pétrochimie, l’industrie la plus polluante c’est l’industrie ... du cinéma (source Sciences & Avenir). Et est ce qu’on leur demande de faire un peu moins de dégâts ?


Pourquoi le carbone ?
------------------------------

Et donc pourquoi la taxe carbone ?

Vous vous rappelez des années 90 ? C’était le trou dans la couche d’ozone.

Il est bouché le trou dans la couche d’ozone ? On ne balance plus des CFC (Chloro Fluoro Cochonneries) à tour de bras ?

On n’en sait rien. C’est devenu le grand vide médiatique (normal pour un trou), après avoir été Le sujet d’actualité récurent. C’est devenu ringard la couche d’ozone.

Maintenant la mode, c’est le réchauffement climatique. Problème dont les causes seraient multiples, incriminant au passage les pets de vaches (folles ?), et le carbone majoritairement issu du pétrole.

Notez le conditionnel, ces causes supposées étant en grande partie déterminées par des modèles météorologiques qui ne sont pas foutus de prévoir le temps qu’il fera dans 3 jours (que dis je, déjà demain ça serait pas si mal), alors dans 100 ans ...

La petite critique qui précède n’est pas là pour nier les méfaits très probables d’une utilisation trop intensive du pétrole. Mais pour rappeler que ce n’est pas parce que les médias nous rabâchent cette idée reçue à tours de bras qu’elle est vraie. Tout comme nous n’allons pas tous crever d’une grippe animale avant la fin de l’hivers.

Alors admettons que le carbone c’est pas glop.

Admettons que bien que nous, particuliers qui ne sommes guère responsables de son utilisation intensive qu’à travers nos votes, en sommes de trop gros producteurs qu’il faut éduquer.

Admettons que nous avons les moyens financiers et l’embarras du choix des appareils de remplacement.

Quelle type d’énergie allons nous consommer à la place, puisqu’il n’est pas question de régresser ?


La panacée universelle
--------------------------------

La fée électricité ! Panacée magique (normal pour une fée), illimitée, non polluante, sans aucun danger, totalement maîtrisée !!! Et exonérée de taxe carbone.

Voilà du coup ce qu’on nous incite à utiliser. L’électricité ou le retour à la bougie ... Le retour aux années 70 ...

A partir de quoi est elle produite cette électricité ?

- Du charbon et du pétrole pour pas mal de pays d'Europe, mais c’est des installations industrielles donc non soumises à la taxe ...

- Du nucléaire pour la plus grosse part en France.

- Des énergies renouvelables de manière très marginale, et surtout avec des techniques qui dans leur grande majorité ne permettent guère qu’un appoint. L’éolien est spasmodique. Le solaire ne produit en moyenne que la moitié du temps et moins en hivers alors que la demande est la plus forte. L’hydraulique connaît aussi des limites liées plus ou moins directement aux lacs de barrages et n’est pas sans dégâts écologiques d’autres natures. La marée motrice suit le cycle ... des marées ...

- Il y en a d’autres, mais tout aussi marginales à l’heure actuelle et le sujet n’est pas de les passer toutes en revue.

Finalement, à part quelques pays nordiques qui peuvent utiliser assez simplement la géothermie un peu comme des centrales nucléaires, la principale source massive d’électricité contrôlable actuellement, hormis les dérivés carbonés (charbon et pétrole), c’est le nucléaire.

Je ne suis pas foncièrement contre le nucléaire. Mais on retombe dans l’éternelle logique simpliste des raisonnements politiques à cours terme. On va produire d’énormes quantités de déchets hyper dangereux à durée de vie très longue pour éluder un problème présent au lieu de véritablement chercher à le résoudre.

Que l’on fasse la promotion de l’électricité quand on affichera déjà une réelle volonté d’en produire le maximum proprement. J’ai fait installer des panneaux photovoltaïques chez moi, suite à une proposition d’EDF. Bilan, 20 000 euros de dépensés à amortir sur au moins 12 ans (même pas sur qu’après ça me rapportera quelque chose vu que l’installation sera usée et à revoir). Plus d’1 an de galère avant la mise en production, entre des structures aux compétences parfois plus que douteuses, qui se renvoient la balle, qui ne sont pas au courant (sans jeu de mot) de ce qu’elles vendent. Et un sentiment confus que tout est fait pour freiner des 4 fers. Une mise en place tellement lamentable que je préfère être discret quand on me questionne dessus, car j’essaie d’y croire quand même, et je ne veux pas décourager les candidats.

Et que l’on taxe la consommation de pétrole quand on aura de vraies bagnoles électriques sur le marché et pas juste 1 ou 2 modèles hybrides. Quand les constructeurs arrêteront de se foutre de nous ou de se complaire dans une incompétence profonde (ça fait quelques années que PSA et Renault touchent des subventions exorbitantes de nos impôts pour continuer à commercialiser des bagnoles qui roulent à la merde de dinosaure).


La vérité est ailleurs
---------------------------

Nos chers élus nationaux et tous leurs conseillers qui coûtent si cher à notre collectivité seraient ils crétins au point de prendre des mesures aussi inutiles et prématurées ? Seraient ils profondément tarés pour prendre des dispositions anti-populaires qui pourraient bien finir par se retourner un jour contre eux ?

On peut être tenté de répondre oui à cette question et passer à autre chose. Après tout c’est vrai qu’il faut être très con, pour s’amuser par exemple à créer des psychoses genre pandémie et presque promulgation d’une quasi loi martiale. A moins d’avoir un autre but que celui annoncé ouvertement.

Je vais donc m’égarer un peu dans ce que l’on peut qualifier du terme générique de « théorie du complot ». J’ai quand même du mal à croire que nous sommes dirigés par des idiots intégraux. On sait que la politique est un panier de crabes dans lequel seuls les plus malins (considérez bien le sens précis de ce mot) ont une chance de bouffer les autres. J’évite donc de sous-estimer ceux qui ont réussi, il faut qu’ils débordent de cette intelligence démoniaque pour être là où ils sont.

Alors en regardant le problème sous l’angle, de la manipulation d’opinion ou du foutage de gueule, on peut arriver à certaines conclusions. Spéculations non prouvées, mais pas forcément improbables, soit elles tiennent la route, soit ils sont idiots, soit c’est encore pire car ils sont plus pervers que moi.

Cette mesure apporte un intérêt immédiat au gouvernement. C’est de boucher un petit bout du gouffre budgétaire que leurs incompétences ou leurs magouilles (selon le niveau d’intelligence qu’on leur prête) ont creusé.

Ce n’est pas une déduction extraordinaire, puisque c’est le principal reproche qui leur est fait, créer un impôt supplémentaire. Même des leaders de gauche dans un éclair de démagogie l’ont proclamé haut et fort (pas trop fort quand même, s’ils reviennent au pouvoir un jour, ils seront bien contents de l’avoir cet impôt).

Et si le coté impopulaire était délibérément voulu ... ?

Que retient t’on globalement de cet impôt nouveau ?

Que c’est un impôt écologique !

Que l’écologie en pratique, c’est des vexations, des privations, des brimades et des injustices. Cet impôt annonce les prémices d’un fascisme écologique, d’une tyrannie verte, d’une dictature des défenseurs de l’environnement et des générations futures.

En fait, j’ai le sentiment peut être un peu paranoïaque, mais néanmoins très net, qu’en qualifiant d’écologique un impôt qui ne l’est pas, on construit une belle tentative pour décrédibiliser l’écologie en général. Suite des résultats des élections européennes de 2009.

Et puis c’est inattaquable, puisque c’est justement une directive européenne. On sait toujours choisir celles qui arrangent, quitte à dire qu’elles nous sont imposées (comme si la France ne votait pas au parlement européen), et ignorer celles qui gênent.

Depuis pas mal de temps, la droite s’accroche à un pouvoir dont elle ne sait user que dans la suicidaire logique de croissance. La gauche caviar a prouvé qu’elle ne savait que faire pire dans la même logique. La force montante c’est les écologistes.

Pas les bobos écolos de gauche. L’écologie n’est ni de gauche, ni de droite. De vrais écologistes qui pourraient poser les bases d’une logique autre que la seule dans laquelle les partis traditionnels savent nager, patauger devrais je dire.

Des écolos qui ne sont peut être pas encore nés, mais qui font déjà peur à un pouvoir vieillissant forcément conscient qu’il a dépassé les bornes de la chimérique croissance infinie (!). Peur à un point tel qu’il faut discréditer l’adversaire de demain, dans l’œuf et par tous les moyens, sous peine de rejoindre les grands reptiles dans la boue carbonée.

...


Le montage trop fumeux pour être efficace
---------------------------------------------------------

Ma conclusion sur cette taxe, c’est que :

- Une seule chose sure, ça va faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’état.

- Ca n’a que de très lointains et vagues rapports avec la préservation de l’environnement.

- C’est une promotion déguisée du nucléaire français à outrance.

- En mettant la charrue avant les bœufs on discrédite l’image de l’écologie.

- Si ce n’est pas, une manipulation d’opinion c’est quand même bien imité.

C’est une mesure qui permet de présurer un peu plus le contribuable tout en dénaturant l’écologie que l’on n’ose même plus citer que sous le terme hypocrite de développement durable.

On n’a que ce qu’on mérite, il ne tient qu’à nous de mériter mieux.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1082 fois et a été évalué à
64% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • pupure publié le 09/04/2010
    On n’en sait rien. C’est devenu le grand vide médiatique (normal pour un trou), après avoir été Le sujet d’actualité récurent. C’est devenu ringard la couche d’ozone. Maintenant la mode, c’est le réchauffement climatique. Problème dont les causes seraient multiples, incriminant au passage les pets de vaches (folles ?), et le carbone majoritairement issu du pétrole. Les deux sont liées mais excellent avis!
  • Krys_TOFF publié le 19/10/2009
    J'adôôôre l'ironie de ce texte. Mais moi j'aurais écrit différemment le titre : d'une pierre, 2 "coûts". ;-)
  • lastar.com publié le 18/10/2009
    - E -
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Que pensez-vous de la taxe carbone ?

Description du produit par le fabriquant

Un nouvel impôt pour lutter contre les émissions de gaz carbonique... Qu'en pensez-vous ? Les politiques (gauche ou droite) ont-ils selon vous procédé à une communication efficace sur ce sujet ? Dans les pays scandinaves, des sondages nous apprennent que les populations sont en majorité favorables à la mise en place de cette taxe, et vous ? Qu'en pensez-vous ?

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 01/10/2009