Poésie sur le départ

Images de la communauté

Poésie sur le départ

> Voir les caractéristiques

74% positif

35 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Poésie sur le départ"

publié le 03/07/2007 | licorne66
Membre depuis : 01/12/2002
Avis : 329
Lecteurs satisfaits : 48
Plus à mon sujet :
Super
Avantages Le champagne et l'amitié, la liberté
Inconvénients Une des dernières pages qui se tourne
très intéressant

"Ode à un futur retraité"

Je livre à votre lecture le petit poème que j'ai du composer en quelques vingt minutes pour un collègue, prof de technologie (coucou Chrispix, mais c'est pas ton tour!) qui part à la retraite et en est très content.

En matière d 'oraison funèbre on peut faire plus fort, mais justement, ça peut bien attendre!

Le gaillard est en pleine forme et depuis deux ans, il ne rêve que de ça : la retraite! Son épouse a même quitté prématurément ses fonctions d'AVS pour l'accompagner dans l'aventure.

Voici ce gentillet poème qui ne casse pas trois pattes à un canard mais qui lui fera surement plaisir :

Alors c'est le grand jour, Didier,
Tu as bien travaillé !
Et même si, toujours quinqua, tu devances l'appel
Que personne ne s'en interpelle
Car ça fait bien 9 lustres, comptez bien
Que tu te lèves tôt le matin !

Eh oui, tu fus ce gamin très malin,
Mais pas très fort en latin
Que l'école de guerre lasse
Dispensa, dès 14 ans, de classe !

Le travail te prit donc très tôt
Et dans les salles de l'Arsenal
Hardiment tu travaillas le métal
Savoir faire précieux, et complété bientôt
Par nombre d'autres tours de main

Et l'école t'a rattrapé, elle qui t'avait un jour laissé
Sur le bord de la route, elle est allée te rechercher
Ou bien c'est toi peu importe,
Qui est allé frapper à sa porte

Votre histoire n'était pas finie,
Et même si aujourd'hui
Tu veux lui dire au revoir, et merci
Tu n'oublieras pas ces longues heures
Où tu appris à tant d'enfants, le bonheur
De faire, de réussir, avec bien peu de choses
Quelque objet incongru, et qui marche, ou qui cause

Faire feu de tout bois, un château fort, un vélo
Ou une trottinette, c'était ça ton boulot,
Des élèves debout, curieux devant ces machines
A découper, percer, assembler, quelles drôles de bobines !

Et si elle ne souffre pas trop, ta modestie,
Permets nous en plus, d'évoquer ici
Toutes les passionnantes lubies,
Et tous les exigeants hobbies
Où tu excelles déjà
Et que tu bientôt tu pourras
Exercer à temps plein, pour ton plus grand plaisir :

Rando, Saxo et sac à dos
Escalade, Escapades
Tout cela cher Didier, c'est pour toi désormais
Et pour ta chère épouse, l'heure d'en profiter
Et aussi, nous le savons, de les faire partager.


Nous aimons ta gentillesse, ta patience, ton entrain
Nous aimerions avoir ta philosophie
Et pour tout, la flûte à la main,
Par ta grâce remplie,
Nous te disons, merci !


En direct ce soir à 19h, de la salle polyvalente du collège Louis Armstrong.
Pour une fois on ne crèvera pas de chaleur!


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 38283 fois et a été évalué à
68% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • fragar publié le 13/06/2009
    Tiens, je n'avais pas lu cette charmante poésie !! En as-tu eu une aussi sympa ??
  • DUVERNOY publié le 22/07/2007
    Qui n'aspire pas à une bonne et longue retraite
  • gc3m publié le 15/07/2007
    on sent que ça vient du coeur, il a du être super ému!!!!!
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Poésie sur le départ

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 03/03/2007