Nouvelle

Images de la communauté

Nouvelle

> Voir les caractéristiques

79% positif

350 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Nouvelle"

publié le 24/11/2003 | cricket1513
Membre depuis : 07/11/2003
Avis : 82
Lecteurs satisfaits : 42
Plus à mon sujet :
en recherche d'emploi ou d'employés c'est viadeo. Retrouvez-moi là bas en accédant à mon profil ici :http://www.viadeo.com/invitation/christelle.fons
Excellent
Avantages nouvelle COURTE et HALLETANTE
Inconvénients trop courte peut-être....c'est pour que vous en demandiez plus ! lol
très intéressant

"UN AVENIR TOUT TRACE …. OU PRESQUE"

PETIT ESSAI QUE J'AI REDIGE - A VOUS DE ME DIRE SI VOUS APPRECIEZ !! (que vous pouvez trouver avec mes poèmes et nouvelles sur expression)Je conseille de faire une pause après chaque ligne (pas chaque phrase quand même attention !! les traits bien sûr!Bref...suivez l'indication du titre ;)).... vous verrez, la lecture est différente et bien plus intéressante. (enfin je pense !)
________________________________________________

Jeanne est là, les bras ballants, ne comprenant pas comment elle a pu en arriver là…

Tout a commencé le 10/07/1993. Jeanne, jeune fille de 17 ans, s’est mis dans la tête de devenir mannequin, comme tant d’autres jeunes filles avant elle …
Il est vrai qu’elle n’est pas dénuée de charme, on peut même dire qu’elle est très belle, si on s’en tient au succès qu’elle a auprès des garçons.
C’est une jeune fille d’1,75 m, 60 kg, avec des cheveux noirs ébène tombant en cascade le long de son dos de naïade et aux yeux bleu turquoise dévastateurs.
Elle a, malgré tout, un charme innocent et la naïveté de nombreuses adolescentes de son âge.
Ses études se sont, jusqu’ici, bien déroulées. Ses parents lui voient d’ailleurs un grand avenir en tant qu’avocate, études qu’elle n’a, alors, jamais spécifié vouloir suivre. Mais il parait normal à ses parents qu’elle suive le chemin de son père qui peut l’appuyer aisément auprès de ses confrères.

C’est d’un air décidé qu’elle prend ce 10/07/1993 sa valise et part de la maison pour « accomplir son destin ». Tels sont les mots qu’elle prononce à ses parents en leur annonçant son désir de devenir mannequin avec ou sans leur accord.
__________________________________________________


JOURNAL DE JEANNE :

16/07/1993 : Le trajet est interminable, les personnes mal aimables,l'hôtel môche et cher - je suis fatiguée!
22/07/1993 : une semaine d’hôtel ! l’argent diminue –pas de contrat en vue – je garde espoir quand même...
30/07/1993 : plus d’argent – pas de contrat – je hais ces agences !!!
08/08/1993 : j’ai faim – je n'ai plus rien –je suis virée de l’hôtel – Mon Dieu ! il ne me reste plus que la manche !
09/08/1993 : j’ai froid la nuit ! terriblement froid et peur ! les gens me regardent de façon étrange … comment en suis-je arrivée là ?

________________________________________________


11/08/1993 : papa, maman je vous aime – pourquoi ne pas vous avoir écouté ? suis-je sotte ? égocentrique ? je ne peux retourner vous voir – j'ai tout juste assez d’argent pour une baguette de pain –ce serait du luxe de vous appeler .. et puis, j’aurai honte ! si honte ! NON !

_________________________________________________
15/08/1993 : Il avait un air bizarre ce type de tout à l’heure … il me regardait comme si il me jugeait, me scrutait comme une marchandise … que m’a-t-il dit déjà ? qu’il repassait dans 5 jours et que si j’étais toujours là il pourrait m’aider.
De toute façon au point où j’en suis … je crois que ça ne peut pas être pire ! enfin, je l’espère.

20/08/1993 – 13 h00 : le revoilà ce type, il est habillé de façon un peu plus distinguée que la dernière fois, peut-être est-il finalement très correct. Il faut se méfier de ses intuitions parfois.
La preuve ! voilà où elles m’ont mené !

___________________________________________________
Le type s’approche vers Jeanne, il doit avoir la quarantaine. Grand, un peu dégarni, maigre, il est loin d’être effrayant mais son petit sourire en coin, ce rictus, inquiète inconsciemment Jeanne, qui se laisse néanmoins approcher par lui et lui parle.
__________________________________________________

20/08/1993 – 16h00 : Jeanne est là. Elle se retrouve face à cet homme qu’elle croit droit, en qui elle veut avoir confiance….
Il est 13h30 quand elle arrive dans ce studio. Des photos accrochées au mur la fascinent. Des femmes, toutes plus belles les unes que les autres l'ornent.
L’homme, assit dans un fauteuil, lui dit d’aller se laver et qu’il lui passera des vêtements appropriés afin de faire les photos. Jeanne va dans la douche, se déshabille, confiante, et se lave.
20/08/1993 – 17h00 : Jeanne sort de la douche ; mais, alors qu’elle va saisir la serviette qui se trouve face à elle, elle sent des mains froides attraper sa taille.
Elle est affolée, elle sent l'angoisse monter en elle....
C'est alors qu'elle remarque, non loin d'elle, un tiroir à demi-ouvert.
Les minutes sont comptées, une peur panique l'envahit.... elle n'est plus elle-même, elle n'est plus qu'un spectre investit d'une tâche : le besoin ardent d'accomplir cet acte effroyable qu'elle n'aurait jamais cru possible ...
D'une extrême rapidité elle s'empare du ciseau qui lui murmure de le saisir, se retourne avec non plus l'angoisse, non plus la peur, mais un sourire, un sourire glorieux ....et poignarde l’inconnu par 3 fois.
L’homme, après quelques derniers soubresauts, est étendu, inerte.
C'est alors que Jeanne reprend tout à coup ses esprits.
Elle reste là, sans voix ; elle se rend compte qu'elle n'a plus pour avenir, non celui d’avocate, ni même celui de mannequin, mais de meurtrière...
Elle se sent seule, elle se sent mal, inutile et nuisible .............


_________________________________________________

Elle reprend le ciseau .......


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 459 fois et a été évalué à
100% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • melynath publié le 27/09/2005
    c'est vraiment pas mal. les illusions déçues....... un peu morbide la fin mais bonne trame.
  • bebmet publié le 23/12/2004
    y'a une suite ?
  • dreaminblue publié le 03/05/2004
    je trouve que cela ressemble à un petit court métrage, une écriture très cinématographique...C très bien , il y a t il eu une suite ?
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Nouvelle

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 22/01/2002