Avis sur

Copains D'Abord [Polygram] - Georges Brassens

Evaluation générale (7): Evaluation totale Copains D'Abord [Polygram] - Georges Brassens

1 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 17,95 EUR à 17,95 EUR  

Tous les avis sur Copains D'Abord [Polygram] - Georges Brassens

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Merci les copains !(Brassens 4)

5  26.06.2002

Avantages:
ses copains

Inconvénients:
Pas un facile le George !

Recommandable: Oui 

Détails:

Textes

Chant/voix

Musique

Arrangements

Créativité


sacregaillard

Plus à mon sujet:

Membre depuis:01.01.1970

Avis:234

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 39 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Si par hasard vos pas vous menaient un jour 9 impasse Florimont, vous pourriez voir une plaque de bronze avec en relief le portrait de Georges Brassens accroché au mur juste devant la porte. L’auteur de cette œuvre n’est autre que Renaud le chanteur énervant dont je vous ai déjà longuement parlé. Le hasard justement existe t’il vraiment ? Prévert rencontra Brassens ; Brassens rencontra Renaud et Renaud rencontra Gainsbourg. Tous ces gens portent en eux un seul et même symbole, la liberté des mots et leur incapacité à se mêler à la foule. Des écorchés vifs ? Des témoins acerbes de nos vies ? Non je ne pense pas, simplement des hommes refusant de se fondre dans le moule de notre société…

En 1948, Georges en est toujours au même point. Malgré les suppliques de ses amis pour se lancer sur scène il continue à végéter dans son impasse. Oh, bien sûr de temps en temps faute d’argent il chante quelques chansons dans les cabarets parisiens mais le public n’écoute pas, bien trop occupé à boire. Outre une timidité exacerbée, Brassens ne possède pas le look idéal du chanteur en vogue. Figé sur scène, sans aucune expression, sa grande carcasse laisse une impression de ridicule aux spectateurs. Son épaisse moustache le fait ressembler à un paysan et lui donne un aspect bourru qu’il concrétise parfois en engueulant son maigre public pour ne pas l’écouter. Non, lui préfère se promener dans le cimetière Montparnasse loin des regards indiscrets. Il en profite pour compléter son répertoire en écrivant « Les amoureux des bancs publics » et en mettant en musique un superbe poème d’Aragon, « Il n’y a pas d’amour heureux. »

Vient enfin le jour où les trompettes de la renommée frappent enfin à sa porte. C’est encore sous forme d’un ami qu’elles se présentent. Ce dernier, dépité par le manque d’ambition de Georges, décide sans son consentement de lui faire passer une audition dans le cabaret le plus en vogue de Paris. Patachou en est la propriétaire et la chanteuse vedette. Star incontestée du tout Paris, son établissement ne désemplit pas. Ce soir là, accompagné par trois gaillards prêts à tout pour ne pas qu’il recule, Georges, la peau moite, les manches de son costume élimé, se rend à l’audition les mains dans les poches. La star après son tour de chant lui glisse à l’oreille qu’elle va d’abord manger et qu’après elle tentera de l’écouter…

Il n’a pas de guitare, un type dans la salle lui en prête une. Mal à l’aise il entame « La mauvaise réputation ». Patachou semble hypnotisée dés le deuxième couplet, les serveurs s’arrêtent de travailler, subjugués par la mélodie sortant de la guitare. Il faut dire que Brassens ce n’est pas que des paroles, c’est aussi de la musique. Cet homme n’ayant jamais maitrisé parfaitement le solfège réussissait à sortir des airs formidables proches de la limpidité. Après cinq ou six chansons, moins constipé, l’ami Georges lance « Gare au gorille », terminant ainsi de convaincre la propriétaire du lieu. Elle glissera à l’oreille d’un de ses proches, « Dans un an ce type sera plus connu que moi ! ». Elle lui propose de débuter dés le lendemain dans son cabaret, la réponse reste étonnante et digne d’intérêt.
- bof moi vous savez, chanter pour des cons qui n’écoutent même pas je vois pas l’intérêt !
Ses trois potes le sermonnent, il chantera ! Dire que les spectateurs écoutent un type enjoué serait mentir, entre chaque chanson il éructe, accompagnant parfois ses hoquets d’un « putain bande de cons je me demande ce que je fous ici ». Malgré cela, les refrains plaisent, qu’il le veuille ou non Brassens se fait un nom.

Un petit article dans « Le canard enchaîné » attire de plus en plus de monde, le cabaret devient trop petit et le voilà sur la scène des « Trois Baudets ». Georges n’aime pas la scène, sa timidité, ses problèmes de coliques néfrétiques qui lui font horriblement mal ne le rendent pas très agréable. Il ne salue pas son public, ne sourit pas, ne cherchant qu’à regagner les coulisses le plus vite possible. Pourtant il plait, sa façon de fustiger la police, le clergé et autre convenance fait sourire, son style peu orthodoxe, qu’il soit physique ou mélodique rentre dans les moeurs. A tel point qu’on lui propose d’enregistrer un premier 78 tours, « La mauvaise réputation ». Les ventes sont considérables et les 78 tours seront imprimés avec de nouvelles chansons à un rythme impressionnant. Comme je vous l’ai dit, Brassens ne manque pas de petits trésors et peut déjà se reposer sur ses lauriers avant de rechercher à composer.

Tout s’enchaîne alors très vite, en 1954 à peine un an après sa rencontre avec Patachou, il remplit l’Olympia. Trois mois après, il y est de nouveau rappellé, la France ne parle plus que de ce chanteur mal embouché, c’est l’artiste en vogue ! A la question d’un journaliste de l’époque sur ce qu’il pense de son art il répondra simplement. « La chanson est un art, qui est souvent fait par des mineurs, mais pas un art mineur. Il faudrait avoir plus de respect pour le public de la chanson qui n’a pas toujours les moyens de se défendre de la médiocrité ! ». L’homme ne changera jamais, préférant chanter avec ses potes des heures entières aux galas qui le rendent malade lors de chaque entrée en scène. Entre temps, une pipe de bruyère est apparue complétant ainsi le personnage pour l’éternité.

L’album « Les copains d’abord » regroupe le répertoire de Georges à ses débuts chez Patachou. Il reste assez facile de constater en l’écoutant, que contrairement à beaucoup d’artistes, Brassens n’aura aucun espoir de faire évoluer son talent pour une simple et bonne raison, il est déjà au sommet de son art !
1. Les Copains D'abord 2. Les Quat'z'arts 3. Le Petit Joueur De Fluteau 4. La Tondue 5. Le Vingt-deux Septembre 6. Les Deux Oncles 7. V้nus Callipyge 8. Le Mouton De Panurge 9. La Route Aux Quatre Chansons 10. Saturne 11. Le Grand Pan 12. Les Copains D'abord

A suivre


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
Joffrey-de-Peyrac

Joffrey-de-Peyrac

16.08.2002 16:37

un avis hyper complet sur l'ami brassens!

Philaretordre

Philaretordre

02.07.2002 09:51

Le Brassens n'avait pas l'air commode... l'imagerie populaire de "l'ami Brassens" qu'on veut bien lui donner en prend un sérieux coup à mon goût

Radames

Radames

02.07.2002 09:19

Tu nous fait la "totale" ?

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
Les Copains d'abord [Double CD]

Les Copains d'abord [Double CD]

Date de sortie: 2001-07-09, CD, Philips

annonce

17,95 € Amazon Marketplace Musique 99 Evaluations

Frais de port: 2,49 EU...

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Musique



publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Copains D'Abord [Polygram] - Georges Brassens a été lue 1218 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (100%) par:
  1. Akeila
  2. miss-diablesse
  3. Joffrey-de-Peyrac
et aussi par 61 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Charles Aznavour et ses Premiers Interpretes - Charles Aznavour Charles Aznavour et ses Premiers Interpretes - Charles Aznavour
2 CD(s) - Pop Lyrique - Label : Frémeaux - Distributeur : Discovery - Date de Sortie : 05/05/2008 - EAN : 3561302520827
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Achetez-le pour seulement 21,83 €
Complete, Vol. 1/Maladie d'Amour 1942-1948 - Henri Salvador Complete, Vol. 1/Maladie d'Amour 1942-1948 - Henri Salvador
2 CD(s) - Pop Lyrique - Label : Frémeaux & Associés - Distributeur : Discovery - Date de Sortie : 06/01/2003 - EAN : 3448960218627
Ce produit n’a pas encore été évalué. Evaluer maintenant
Achetez-le pour seulement 6,99 €
1935-1947 - Édith Piaf 1935-1947 - Édith Piaf
2 CD(s) - Pop Lyrique - Label : Frémeaux & Associés - Distributeur : Discovery - Date de Sortie : 24/04/1998 - EAN : 3448960207621
1 Avis
Achetez-le pour seulement 9,00 €
publicité