Le Pacte Des Loups (Édition Simple) (DVD)

Images de la communauté

Le Pacte Des Loups (Édition Simple) (DVD)

Réalisateur : Christopher Gans - Acteurs : Samuel Le Bihan, Mark Dacascos, Emilie Dequenne, Vincent Cassel, Monica Bellucci - EAN : 5050582224061 - Un...

> Voir les caractéristiques

70% positif

2 avis de la communauté

Avis sur "Le Pacte Des Loups (Édition Simple) (DVD)"

publié le 05/03/2008 | Toph007
Membre depuis : 24/11/2002
Avis : 102
Lecteurs satisfaits : 57
Plus à mon sujet :
ola. Ras le bol des soucis internet en campagne
Moyen
Avantages Les combats
Inconvénients Le scénar
très intéressant
Qualité du Film
Public
Histoire
Bonus

"Le pacte qui n'a jamais eu lieu"

Attention, FEU !!

Attention, FEU !!

LE PACTE DES LOUPS


Un film qui a fait du bruit à sa sortie et qui réunissait, pour la toute première fois, Samuel Le Bihan et Mark Dacascos. Il y avait de quoi se réjouir du casting, d'autant qu'on trouvait à l'affiche également des noms comme Vincent Cassel, Jean Yanne, Jérémie Renier, Emilie Dequenne et Monica Bellucci. D'autres acteurs connus en France, endossant des rôles moins importants, rejoignent la distribution.
Christophe Gans a voulu taper un grand coup.


Réalisation : Christophe Gans
Production : Richard Grandpierre et Samuel Hadida
Scénario : Stéphane Cabel et Christophe Gans
Musique : Joseph LoDuca
Origine : France
Durée : 142 minutes
Sortie : 2001


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

A MON AVIS…

… le Pacte des Loups, ou comment revisiter la légende de la bête du Gévaudan, aurait pu s'intituler Les Monstres du Gévaudan.

Qu'est-ce que ce fameux Pacte ? Si je vous le disais, cela retirerait tout votre plaisir… ou votre déplaisir plutôt.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

LE RESUME

En France, en 1766, une mystérieuse bête massacre des gens dans le Gévaudan. Les corps de femmes et d'enfants son retrouvés déchiquetés. On parle déjà d'un loup au corps difforme.
Le Roi décide d'envoyer le chevalier Grégoire De Fronsac, accompagné de son ami indien Mani, un expert en arts-martiaux, pour résoudre l'énigme.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

.

LA REALISATION

En tentant une réalisation artistique et moderne sur fond du 18ème siècle, Christophe Gans voulait entrer dans une nouvelle ère du cinéma Français et prouver que chez nous aussi on savait offrir du spectacle et pas seulement des comédies classiques comme on en fait depuis plusieurs décennies. La grande question qu'il faut avant tout se poser, c'est : Pourquoi faire ?

Les quelques scènes d'action, cependant, auront de quoi nous donner du plaisir. De longues scènes de dialogues nous attirent peu à peu vers le sommeil mais dès qu'un nouveau combat commence, on se réveille. Un sentiment mitigé demeure. Parfois bon, parfois nul. Il y a des choses à faire, mais il y a des choses à ne pas faire monsieur Gans.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

LE SCENARIO

Il est bien beau de puiser un fait historique, à savoir la Bête du Gévaudan, mais complètement inutile de lui allouer une réponse inventée de toute pièce. Et Des scènes d'action avant-gardistes dans le seul but d'en mettre plein la vue. A cela, on ajoute des effets spéciaux étonnants (que j'entends par ratés pour ma part) et on signe un scénario torturé.

Le clou est enfoncé lorsque la débilité des scènes s'enchaînent à une vitesse folle. Déjà, le personnage de Samuel Le Bihan ne semble pas avoir beaucoup d'intérêt pour la bête (il préfère les moments pervers passés au Bordel). Mais par hasard, il se trouve nez à nez avec le monstre. Il voit de quoi il est capable et de quel degré est sa force. Bien sûr, en toute logique, il va tenter de l'attraper lui-même en fabricant un « piège » à la main sans chercher à comprendre. Le voir tout défoncer quelques heures plus tôt ne lui a apparemment pas effleuré l'esprit que ce piège ne servirait à rien. S'ensuivent des explications farfelues et sans rationalisme pour nous éclairer sur la venue de ce monstre.

Certes, Christophe Gans parvient à créer une atmosphère particulière. Tantôt il nous met mal à l'aise, tantôt il donne du rythme, tantôt il nous ennuie. Il nous dépayse volontairement et permet à Samuel De Bihan de nous faire croire à son aptitude au combat. Malheureusement, en choisissant Mark Dacascos (qui campe un indien alors qu'il ne l'est pas), il fallait bien s'attendre à ce que Samuel se fasse voler la vedette. Comment comparer la maîtrise technique de Mark, qui pratique le sports de combat depuis qu'il a 5 ans, avec celle de Samuel ?

On nous étale des combats bien chorégraphiés (que les passages ralentis viennent détruire) avec un Mark Dacascos différent que dans ses autres métrages. Une fois que Samuel Le Bihan prend la relève, on peut lui reconnaître un certain talent mais on ne nous fera jamais croire que ses quelques prouesses peuvent dépasser celles de Dacascos. Alors, pourquoi ? Pourquoi est-ce lui le vrai « plus fort » ? Pas une seule fois au début, Samuel ne s'implique physiquement aux conflits et d'un coup, d'un seul, il débarque en super héros pour bastoner tout ce qui lui tombe sous la main et sans le moindre mal. On continue de regarder le spectacle qui se dégrade sans trop réfléchir.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



LA BÊTE

Le sujet de la Bête du Gévaudan, tout le monde le connaît. Des milliers de loups ont été massacrés sans raison à cause de certaines tueries inexpliquées. Bien sûr, aucun loup n'a jamais perpétré ces crimes (un animal disproportionné, certes) et ces battues injustifiées auraient dû être sévèrement punies.

Le film déborde. Une nouvelle théorie est mise en place pour expliquer cette bête. C'est là que le film sombre dans le ridicule. Je ne dévoilerai pas qui elle est, pour ceux qui ne l'auraient pas vu, mais ça n'a vraiment aucun réalisme alors que ces événements, eux, sont censés être véridiques.

Personnellement, je n'aurai jamais crée pareille idée. Il faut laisser l'histoire à l'histoire. Le film de Christophe Gans aurait dû s'achever sans nous imposer cette manipulation tordue, sans quoi l'histoire aurait été appréciable.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



VERDICT

Comment Christophe Gans en est arrivé là ? Il nous avait pourtant offert un vrai spectacle artistique avec Crying Freeman. Peut-être avez-vous aimé, je le respecte, rassurez-vous. Je connais des gens qui ont adoré.
Mais si vous ne l'avez pas encore vu, moi personnellement je dis qu'il n'y a pas grand chose à prendre, à part les quelques scènes de combat qu'appréciront les amateurs. C'est pour ça que je lui accorde quand même 2 étoiles.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1312 fois et a été évalué à
96% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Ana69007 publié le 09/03/2011
    Et bien tu n'es pas tendre avec ce film... A la base il m'aurait bien attirée mais du coup je suis refroidie !! lol
  • sebmo publié le 08/07/2008
    j'ai aimé ce film, même si je trouve qu'il traine en longueur parfois
  • oceane2001 publié le 08/04/2008
    j'ai regardé le premier 1/4 d'heure et puis j'ai zappé! ;-) Je n'aime pas quand on voit les effets style trop de ralentis, trop d'effets de caméras etc...
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Le Pacte Des Loups (Édition Simple) (DVD)

Description du produit par le fabriquant

Réalisateur : Christopher Gans - Acteurs : Samuel Le Bihan, Mark Dacascos, Emilie Dequenne, Vincent Cassel, Monica Bellucci - EAN : 5050582224061 - Universal

Caractéristiques Principales

EAN: 5050582224061, 3259130234572

Nom: Le Pacte Des Loups (Édition Simple), Le Pacte Des Loups

Editeur: Universal, Studio Canal

Format: DVD, HD DVD

Date de sortie: 01.10.2007, 21.05.2007

Année d'édition: 2007

Acteurs: Samuel Le Bihan; Mark Dacascos; Emilie Dequenne; Vincent Cassel; Monica Bellucci

Réalisateur: Christopher Gans

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 07/01/2008