Renaissance - Coffret Ultimate (DVD)

Images de la communauté

Renaissance - Coffret Ultimate (DVD)

Réalisateur : Christian Volckman - EAN : 3388330030490 - Fox Pathé Europa

> Voir les caractéristiques

80% positif

1 avis de la communauté

Avis sur "Renaissance - Coffret Ultimate (DVD)"

publié le 11/11/2010 | serge292
Membre depuis : 05/11/2005
Avis : 90
Lecteurs satisfaits : 1
Plus à mon sujet :
Super
Avantages réalisation, ambiance, graphisme
Inconvénients coffret un peu léger en contenus, scénario un peu "plat"
très intéressant
Qualité du Film
Occasion
Public
Histoire
Bonus

"Paris 2054"

J'insère le dvd dans ma PS3, je vais dans le menu de configuration de ma TV: Correction du blanc "Haut", Correction du noir "Haut", Amélioration de contraste avancé "Haut".
"Renaissance-Paris 2054" est un dessin animé en noir et blanc, autant en profiter.

Histoire

Paris, 2054.
Ilona Tasuiev, une jeune scientifique qui travail pour la puissante société "Avalon", au pôle génétique, est enlevée.

L'inspecteur "Karas", même s'il ne fait pas l'unanimité, est spécialisé dans les affaires d'enlèvement et l'enquête lui est confié.

Il apparait rapidement que la jeune scientifique représente une valeur intellectuelle qu'Avalon ne tient pas à perdre, mais l'absence de nouvelles des ravisseurs fait se pencher Karas sur ses recherches, et plus globalement sur Avalon qui semble régner sur la capitale.

au sujet du film

Ce dessin animé "informatique" est co-produit par la France, le Royaume-Unis et le Luxembourg.
Il est réalisé par Christian Volkman, qui réalise là son premier long métrage, et est sorti en 2006.
Cristal du long métrage au Festival international du film d'animation d'Annecy 2006.

Ses particularités sont au nombres de deux: l'utilisation du noir et blanc et l'utilisation de la "motion capture", ou "Captation de mouvements" ou "MoCap".
la "MoCap"

La "motion capture" consiste à faire porter à un comédien une combinaison sur laquelle se trouve de nombreux capteurs.
Plusieurs caméras filment alors ses mouvements qui son ensuite traités par ordinateur.
Cela permet d'avoir des mouvements naturels qu'il est ensuite possible "d'habiller" de toutes sortes d'effets spéciaux.

Par exemple "Gollum" dans le "Seigneur des anneaux" est à la base un acteur que l'on à filmé, dont les gestes ont étés retranscris en 3d pour finalement porter, informatiquement parlant, le costume de Gollum.
Pour l'anecdote l'acteur en question est "Andy Serkis", spécialisé dans les attitudes corporels des primates.Il a aussi "joué" dans le dernier "King Kong" et continuera de faire le singe dans le futur "Caesar : Rise of the Apes", remake de "La planète des singes".
Dans "Avatar", les "Na'vis" sont créés de la sorte, James Cameron poussant le réalisme jusqu'à poser des capteurs sur les visages des comédiens.

C'est donc la technique utilisée dans Renaissance, qui reste un dessin animé, mais dont le réalisme dans les attitudes et expressions des acteurs fait plus penser à un film.
Une attention particulière a été portée sur les expressions du regard.

On doit cette prouesse (en 2006 ...) au studio d'animation 3D "Attitude Studio", situé à la Plaine Saint-Denis, qui se spécialise plus dans le jeu vidéo et les séries TV et à qui l'on doit la série animée "Skyland".
étapes de la réalisation

Tout d'abord comme pour tout film, le design et le story-board sont créés.

Ensuite le tout est modélisé en 3D sur ordinateur: personnages, décors, objets, véhicules,...

A ce stade les personnages sont raides et inanimés, les décors gris et sans lumières.

Ensuite commence le travail de MoCap avec les comédiens, qui doivent reproduire les gestes que feront leur personnage dans le film.

Il faut parfois intégré dans le studio de tournage des éléments du décors (escalier, vase,...) ou créer les costumes avec lesquels l'acteur doit interagir, toujours dans un soucis de réalisme.

Ensuite vient l'application de ces scènes "vivantes" aux personnages virtuels 3D et leur intégration dans le décors lui aussi virtuel, puis le montage du film.
Ici le réalisateur s'en est donné à coeur joie puisque grâce à la 3D il a eu la possibilité de placer sa caméra ou il le souhaitait, peaufinant ainsi chaque cadrage.

Enfin il faut appliquer à ce monde gris l'éclairage, jouant ici sur les contrastes noir et blanc.

scénario

Deux des scénaristes de "Skyland" ont créés l'histoire originale de Renaissance, à savoir Alexandre de la Patellière et Mathieu Delaporte.

On leur doit aussi le scénario de "R.T.T." (Kad Merad) ou des adaptations comme "L'Immortel" (Jean Reno), "Le Petit Nicolas" ou même "Iron Man".

Le scénario n'est pas le point fort du film, mais reste correcte.
J'ai trouvé qu'il manquait un peu de tension dramatique ou de suspense, l'ensemble du film étant assez froid, même si je ne m'attendait pas au dénouement.

Peut être aussi est-ce une expérience toute particulière d'être autant subjugué par les sublimes décors, les quelques scènes cultes, ou encore les personnages virtuels plus vrais que nature qui fait que le scénario est relégué au second plan.

En gros le film tire toutes les ficelles du genre "polar de science fiction", avec malgré tout un scénario original, mais qui a le tort de nous emmener en ligne droite vers la fin du film.
Le rôle d'Avalon, centre de recherche scientifique spécialisé dans la cosmétique, dans Paris, ainsi que certains personnages charismatiques, aurait mérités d'être approfondis.
les personnages

Barthélémy Karas: un flic sombre souvent à la limite du code déontologique de la police, spécialisé dans les affaires d'enlèvements.Il se voit confié l'affaire "Ilona Tasuiev" et semble porter seul le poids de ses actes.

Ilona Tasuiev: 22 ans, belle et prodigieusement intelligente.Orpheline, elle et sa soeur ont fui le Caucase ensanglanté de leurs enfances grâce à l'aide de Paul Dellenbach, vice président d'Avalon.Son mentor à Avalon est Jonas Muller, un vieux généticien.

Bislane Tasuiev: soeur ainée d'Ilona, elle préfère oublier son enfance dans les nuits enfiévrées de la capitale.

Paul Dellenbach: le vice président d'Avalon règne d'une main de fer sur son entreprise et met tout en oeuvre pour que soit retrouvée Ilona.

Jonas Muller: spécialiste du génome humain, il a renoncé à une brillante carrière pour la médecine de terrain.Dirige un dispensaire pour déshérités financé par Avalon.

Nusrat Farfella: chef incontesté de la mafia parisienne, il vit en reclus dans son palais de Barbès.
les décors

C'est assurément, avec l'animation, la réussite du film.
Non seulement ils ont réussis à imaginer un Paris futuriste sans exagération, mais le tout est sublimé par la qualité du travail en noir et blanc.

L'ensemble est réussi et on s'étonne, lors des vues en hauteur de nuit, des détails que l'on peut distinguer malgré l'absence de couleur.

Il n'y a pas d'exubérance mais quelques originalités.

Par contre le bureau de Paul Dellenbach fait carrément fantasmer...

Des écrans géants vantent la qualité des produits d'Avalon.

La ville semble avoir trouvés son équilibre, sa quiétude: dirigée d'en haut par l'inquiétante et tentaculaire société pharmaceutique Avalon, contrôlée d'en bas par la dangereuse mafia de Nusrat Farfella.

Certaines scènes sous la pluie, certains effets de transparence, comme sous une immense verrière, sont superbes.

le coffret

Dimension du coffret: 30 x 21,5 x 4
En carton épais, il se présente en mode "paysage", c'est à dire que son coté le plus long est en fait sa largeur, et s'ouvre comme un livre.

Le coffret s'appelle officiellement "Coffret Ultimate", et évidemment cela met l'eau à la bouche.
Pas de quoi s'enflammer malgré tout, même s'il est numéroté.
Je ne sait pas à combien d'exemplaire il a été tiré mais on le trouve assez facilement neuf pour environ 40 euros.

contenu

- le film en version collector 2 dvd
- 1 livre "Le livre du film"
- le cd de la bande originale
- 10 cartes postales
- 1 affiche exclusive au format A3

J'avais acheté le dvd collector, identique à celui contenu dans le coffret, avant de craquer pour ce dernier.
Grace à une offre promotionnelle j'avais reçu en cadeau un bel et imposant porte clé, clignotant dans l'obscurité.

C'est le genre de "babiole" que j'aime bien découvrir dans un coffret qui porte le nom "Ultimate", mais ici à par le livre au format du coffret, intéressant et de bonne qualité, pas grand chose d'ultime.

Je ne vous détaille pas les bonus de l'édition collector que vous trouverez ici: www.excessif.com/dvd/actu-dvd/news/renaissance-tous-les-details-5008133-760.html

Ni incontournable ni indispensable, cette version reste un joli cadeau à se faire ou à offrir.
un mot sur la musique

Un mot sur la musique, composée par l'anglais Nicholas Dodd.
Elle sert très bien le film.
Interprétée par un orchestre philharmonique de 80 personnes, l'album fait partie des rares musique de film que j'apprécie d'écouter de temps en temps.

quelques anecdotes

Malgré la liberté offerte par la 3D, le réalisateur a tenu à faire en sorte que chaque scène soit tournée comme elle l'aurait étée avec une caméra réelle et, hormis une scène de poursuite en voiture, la réalisation reste proche d'un film "classique".

Christian Volckman voulait que la voiture personnelle de Karas soit une Citroen DS customisée.
Cela n'as pas été possible mais il a malgré tout eu le soutien de la toute nouvelle équipe de designers Citroen, issue d'un récent changement de la ligne éditoriale de la direction de la marque aux chevrons.
Ainsi la voiture de Karas est une Citroen créée pour l'occasion par cette équipe de moins de 30 ans de moyenne d'age.
Une façon comme une autre pour Citroen de se projeter dans l'avenir.

Bien qu'à la base le film devait être en noir et blanc, le réalisateur a du se résoudre à l'utilisation de très subtiles nuances de gris pour faciliter la lecture de certains plans, en accentuant les effets de profondeur.

Vers la fin du film, quelques couleurs font leur apparition quelques secondes à l'écran...

Le doublage voix de Karas dans la version anglaise est fait par Daniel Craig, dernier James Bond en date.
"Casino Royale" est sorti la même année que "Renaissance".

mon avis

Je l'ai vu 2 fois et c'est le même sentiment qui prédomine, celui d'inachevé.

J'ai à chaque fois eu le sentiment d'une oeuvre trop propre et trop parfaite, que le scénario sert au lieu du contraire.

Pourtant l'histoire n'est pas mauvaise, mais on est transporté dans un Paris futuriste crédible avec des décors superbes, une finesse sur le travail d'éclairage en noir et blanc incroyable,...

Peut être "Renaissance" aurait-il du plus se laisser aller vers un cinéma d'action au lieu de vouloir retranscrire l'ambiance d'un polar noir et blanc des années 50.

Il y a 10 ou 15 ans, beaucoup de gens, dont je faisait partis, disaient: "les effets spéciaux, la 3D, c'est bien mais c'est pas pour ça que j'irait voir un film".

Et bien là c'est le contraire.
Un film à découvrir absolument, malgré ses défauts, pour son ambiance et sa technique irréprochable

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1257 fois et a été évalué à
100% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • muriel123 publié le 11/11/2010
    C'est un peu une découverte pour moi tout cela
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Renaissance - Coffret Ultimate (DVD)

Description du produit par le fabriquant

Réalisateur : Christian Volckman - EAN : 3388330030490 - Fox Pathé Europa

Caractéristiques Principales

EAN: 3388330030490

Nom: Renaissance - Coffret Ultimate

Editeur: Fox Pathé Europa

Format: DVD

Date de sortie: 27.09.2006

Année d'édition: 2006

Type de Public: Tous publics

Acteurs: Robert Dauney; Crystal Shepherd-Cross; Isabelle Van Waes; Max Hayter; Marco Lorenzini

Réalisateur: Christian Volckman

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 07/01/2008