Resident evil - degeneration (Blu-ray)

Images de la communauté

Resident evil - degeneration (Blu-ray)

L'incident causé par Umbrella qui condamna Raccoon City à subir les conséquences d'un terrible virus a pris fin avec l'envoi d'un missile d'attaque pa...

> Voir les caractéristiques

80% positif

2 avis de la communauté

Avis sur "Resident evil - degeneration (Blu-ray)"

publié le 12/02/2009 | nemesis56
Membre depuis : 05/05/2001
Avis : 729
Lecteurs satisfaits : 301
Plus à mon sujet :
Merci à tous ceux et celles qui suivent et aiment nos boutiques (Breizh Korser et giachello vêtements). Bientôt 3 ans que l'aventure a commencé ;)
Bien
Avantages qualité du graphisme et de l'animation
Inconvénients scénario sans originalité ni rebondissement, ni suspense, ni frayeur
très intéressant
Qualité du Film
Occasion
Public
Histoire
Bonus

"Quand est-ce que je joue ?"

Resident Evil, rien que ce nom fait encore trembler les gamers accrocs au genre Survival ? du moins pour le premier épisode, car pour les autres cela est hélas devenu bien plus du shoot de zombies, plus qu'un réel survival - Le premier volet de ce qui devint très vite une série de renom, était très bien réussi, il y avait du suspense, un bestiaire impressionnant, cétait réellement haletant et jusque ce qu'il faut d'effrayant.

C'est donc, très curieux de ce que cela pouvait donner au cinéma, que j'allais voir l'adaptation de ce jeu sur grand écran. Malheureusement Le réalisateur n'avait pas dû comprendre toutes les subtilités de ce qu'exige une telle adaptation et le choix d'une apprentie comédienne certainement analphabète comme ses pieds du nom de Milla Jovovich fut fatal pour le film qui, daubesquement parlant, m'apparu comme plus que mauvais. Je ne parlerais pas des suites qui furent pire encore au fil des épisodes.

J'attendais donc beaucoup d'une adaptation en film d'animation. J'espérais surtout que ce soit bien meilleur que l'adaptation de Final Fantasy 7 au niveau du scénario, mais ne m'inquiétais nullement du point de vue technique.

Pour vous mettre dans le bain il faut tout d'abord vous rappeler certains évènements : D'étranges choses semblent se passer dans les alentours d'une petite ville paisible du nom de Raccoon City. Une équipe est alors envoyée pour enquêter, mais n'ayant plus aucune nouvelles d'eux, il est envoyé alors sur place quelques membres d'une unité d'élite spécialisés dans les interventions à risques, les Stars. A peine arrivée notre équipe se fait attaquer par d'étranges créatures et doivent se réfugier dans un vieux manoir. Mais cette demeure renferme bien des horreurs et monstres de toutes sortes et surtout un horrible secret concernant des manipulations génétiques et un virus que l'on appelle "T".

Nous faisions connaissance ici avec Chris Redfield, puis par la suite, dans les volets suivants de sa s?ur Claire et de Leon Scott Kennedy. Ce sont ces deux derniers personnages que nous retrouvons dans cette adaptation en image de synthèse.

Dans cet épisode (qui se déroule 7 ans après les évènements que je vous ai conté plus haut) nos 2 héros vont se retrouver, après l'atterrissage forcé d'un avion rempli de zombies en plein milieu de la salle d'attente d'un l'aéroport (pour ceux qui auront l'étrange réalisation "des zombies dans l'avion", pourront sans peine comprendre le pourquoi du comment), confronter au virus "T".

L'aéroport est bouclé, mais Claire s'y retrouve coincé avec d'autres survivants. Il faut donc un professionnel pour aider la police à sauver nos amis et c'est Leon qui s'y colle. Malheureusement (une fois encore), nos 2 héros vont se retrouver dans une machination visant à ?.. Aaaaargh !!! Je me meurs?

Je tiens à rassurer tout le monde, je ne me mourrais pas (c'était juste un mauvais rototo), mais je ne voulais pas vous gâcher les quelques tout petits rebondissements de l'histoire et tout vous révéler si vous décidiez, à votre tour et malgré tout, de voir ce film.

Au niveau technique rien à redire, les images sont de toute beauté. On croirait se retrouver devant une longue, très longue séquence cinématique du jeu. Là où le bas blesse c'est que nos héros ont l'air aussi expressifs que les mannequins de cire du fameux Grévin Museum. Les zombies sont, eux, très bien réussi (puisqu'ils sont déjà morts); mais les vivants c'est quelque peu décevant et puis il y en a ras la cabessa de ces héros qui ont tout vu et qui se la joue cool.

Le scénario ne casse pas trois pattes à un canard. Les quelques rebondissements de l'histoire sont trop prévisibles, il n'y a aucune surprise ni vraiment d'originalité ou encore de nouveauté. C'est un épisode banal sans grande importance qui ne fera peut-être plaisir qu'aux fans et encore?

Qui plus est le bestiaire a été revu à la baisse, Mis à part les zombies et le boss de fin (si je puis m'exprimer ainsi) il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent et le monstre de fin n'est pas vraiment impressionnant ni très recherché. L'action n'est pas vraiment trépidante et si vous vouliez avoir peur autant lire les nouvelles décisions du gouvernement face à la crise. Non réellement je suis assez déçu.

Au niveau des bonus, là aussi il ne faut pas s'attendre à être comblé. Si on oublie le fait que l'on peut les regarder pendant que l'on regarde le film (Blu-ray oblige). Chose que je trouve inintéressant au plus haut point. Nous retrouvons une bande annonce du prochain volet du jeu (c'est à dire Resident Evil 5), un petit bêtisier sans grand intérêt, un documentaire que l'on a l'impression d'avoir vu mille et une fois (surtout si vous vous êtes un tant soit peu intéressé à au jeu), Une fausse interview de Leon (Youpi), une galerie de photos (génial !) et quelques bandes annonces de films quelque peu étranges pour certains comme Zombie Strippers où des strip-teaseuses se transforment en zombie.

Je précise que mon (youpi) et (génial), ne sont, en fait, que du cynisme vu l'intérêt que ces programmes de bonus peuvent offrir en général et ici en particulier?

Bref on ne peut pas vraiment dire que l'on ressort comblé de la vision de ce film d'animation. Je m'attendais à plus spectaculaire, plus tortueux, plus angoissant. Mais rien de tout cela ne m'est apparu. Il aurait mieux valu (et c'est la même chose pour Final Fantasy 7 advent children) ne pas tenter de faire une suite mais d'adapter fidèlement le jeu. Ici une adaptation du premier épisode de la série aurait été vraiment une bonne idée, mais je crois que la license Resident Evil s'essouffle, les scénarios sont de moins en moins intéressants. Le jeu se dirige de plus en plus vers le shoot tout bête, quant aux adaptations ciné et DVD, elles ne laisseront pas de grands souvenirs...

Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes une agréable journée et vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures?

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1080 fois et a été évalué à
100% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • jacnat publié le 13/08/2009
    Encore un "Flop"... décidément la qualité se perd...
  • Foxspy publié le 04/06/2009
    J'aimerai quand même bien le voir.
  • caranell publié le 06/05/2009
    Ca aussi c sans moi!!!
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Resident evil - degeneration (Blu-ray)

Description du produit par le fabriquant

L'incident causé par Umbrella qui condamna Raccoon City à subir les conséquences d'un terrible virus a pris fin avec l'envoi d'un missile d'attaque par le gouvernement. Sept ans plus tard, un aéroport, quelque part aux Etats-Unis. Un après-midi d'automne comme il y en a tant. Un zombie est lâché dans la foule jusque là paisible et attaque les futurs passagers. L'horreur prend alors à nouveau forme et l'histoire s'apprête à se répéter...

Caractéristiques Principales

EAN: 3333299557779

Nom: Resident evil - degeneration

Format: Blu-ray

Année d'édition: 2009

Réalisateur: Makoto Kamiya

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 05/02/2009