Chantons sous la pluie (DVD)

Images de la communauté

Chantons sous la pluie (DVD)

Réalisateur : Stanley Donen - Acteurs : Millard Mitchell, Jean Hagen, Debbie Reynolds, Donald O'Connor, Gene Kelly - EAN : 7321950650200

> Voir les caractéristiques

99% positif

18 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Chantons sous la pluie (DVD)"

publié le 23/04/2006 | miss_kitty
Membre depuis : 23/03/2006
Avis : 12
Lecteurs satisfaits : 10
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Le film musical parfait
Inconvénients Aucun
très intéressant

"L'homme aux claquettes étanches"

Pour la première fois sur Ciao, je vais me livrer à un exercice que je ne maitrise pas encore (loin s'en faut !!) : le commentaire de film ...
Et puisqu'Amundain s'est essayé (par ma faute) à la comédie musicale, il fallait bien que je lui rende la pareille ..!
Pour ce faire j'ai choisi, sans prendre trop de risques il est vrai, le film le plus représentatif du genre, j'ai nommé "Chantons sous la pluie", film qui a bercé toute mon enfance et qui continue de me hanter malgré mon grand âge .... (Tout commentaire est à ce stade le bienvenu !!)
Afin d'éviter tout risque neurasthénique dans la communauté ciaonaute, je vous épargnerai les souvenirs d'une adolescence malheureuse dont le seul réconfort était les nombreux pas claquetés d'un Gene Kelly au sommet de son art ... Non, Je ne vous raconterai pas non plus comment m'est venue l'idée (tres brève il faut bien le dire !!) de devenir danseuse de claquettes et de m'inscrire aux cours qui feraient de moi la future Debbie Reynolds ... De tout cela point !!!
Je me contenterai juste de vous donner un avis, ma foi trés objectif, sur l'un de mes films préférés ...

Il était une fois, dans une contrée lointaine appelée Amérique (et oui, déjà!!), une beau jeune homme, troisième d'une famille de 5 enfants, qui fut introduit dans le monde de la danse par sa mère; aprés avoir surmonté son aversion pour ce sport, il commença à se produire sur scène, accompagné de son frère Fred, dans un duo d'amateur appelé 'Kelly brothers"
En 1938, le beau jeune homme (c'est ainsi que nous nommerons Gene Kelly dans cette histoire ..) fit ses débuts à Broadway dans la comédie musicale "Leave it to me", mais ce n'est qu'en 1940 qu'il fut enfin remarqué pour son role dans "Pal Joey".
C'est ainsi que la MGM lui confia un role en 1942 aux cotés de Judy Garland dans le film "Pour moi et ma mie". Auréolé de succés, il fit une infidélité à sa major le temps d'un film en 1944, aux cotés de Rita Hayworth cette fois-ci , film pour lequel il assura toutes les chorégraphies ... C'est ainsi que naitront les années de gloire de la danse au cinéma ...
Dans son film suivant, qui marque sa rencontre avec Franck Sinatra, "Escale à Hollywood", le beau jeune homme est alors pour la première fois nominé aux Oscars pour son interprétation tout à fait remarquable d'un marin en goguette qui, le temps d'une rêverie, échange quelques pas de danse avec Jerry la souris.
En 1950, il accompagne une fois de plus Sinatra pour l'inoubliable "Un jour à New-york", qui fut le theatre de ses premières armes à la realisation en compagnie de Stanley Donen, avec lequel il realisera "Un americain à Paris" en 1951 et biensur, son plus gros succés (et le film qui nous interesse aujourd'hui), "Chantons sous la pluie", en 1952.

A l'origine donc de ce projet deux hommes en étroite collaboration: Gene Kelly et Stanley Donen, ayant comme objectif de tourner un film sur les débuts du cinéma parlant.
Ainsi nait "Chantons sous la pluie", qui retrace l'un des plus grandes étapes de l'histoire du cinéma : le passage du muet au sonore ... A travers l'histoire de Don Lockwood, acteur émérite qui, pour sauver son film du naufrage va le transformer en comédie musicale, c'est toute l'histoire du cinéma des années 20-30 sous forme d'hommage qui nous est contée.
Car Don Lockwood (Gene Kelly) et Lina Lamont(Jean Hagen) sont le couple star du moment à Hollywood; mais avec l'avènement du cinéma parlant, la voix de crécelle de Lina risque de mettre en péril la production du tournage de leur prochain film "Le spadassin royal". Assisté de son ami fidèle Cosmo Brown (Donald O'Connor) et de la jeune fille dont il est amoureux,Kathy Selden (Debbie Reynolds), il va transformer le film en comédie musicale, demandant à Kathie de prêter sa voix pour le doublage de Lina.

Le choix des comédiens ne fut pas une mince affaire.
Si la selection de Debbie Reynolds fut la plus évidente (agée de 19 ans à peine, elle campait l'éternelle ingénue dans les films de la MGM et présentait le profil adequat pour jouer la jeune starlette en quête de reconnaissance ), celle de Donald O'Connor ne se fit pas simplement. Malgré des parents artistes de music-hall, ce n'était pas un acteur tres connu des studios à cette époque là, mais son coté artiste fantaisiste et loufoque décidera Kelly à l'engager à ses cotés.
La comédienne Jean Hagen, actrice de théatre jusque là, fut également dans les dernieres à être recrutée ... Quant à Cyd Charisse, malgré une apparition trés brève, son choix fut judicieux puisque, en tant que reine des danseuses d'Hollywood, elle représentait l'envoutement que procure Broadway pour tous les jeunes artistes qui veulent faire du music-hall.

Cette seconde collaboration du couple Kelly-Donen marque l'apogée du duo; Ils arrivent parfaitement à intégrer les chorégraphies dans l'histoire.
Le film ouvre le bal par une interprétation clownesque du classique "Fit as a fiddle", costumes à carreaux verts et blancs, assortis de chapeaux enfoncés sur le crane et violons à la main. D'entrée, le ton est donné, du musical et du burlesque ce sera !!!
Suit l'entrée en scène de Kathie lors d'une reception donnée en l'honneur du dernier film Lockwood/Lamont (un remake sous forme de clin d'oeil d'une version de Dom Juan produite par la MGM !), par une version trés enlevée de "All I do is dream of you".
Une des scènes les plus mémorable du film reste l'interprétation par O'Connor de "Make 'em laugh", pour laquelle il nous livre une brillante chorégraphie : il grimace, fait mine de se prendre les pieds dans un tapis, mime une scène de lutte avec un mannequin en mousse et marche sur les murs !! (Elle n'est pas sans rappeler l'une des scène de "Mariage royal"realisé par le même Stanley Donen ou Fred Astaire s'en donnait à coeur joie, allant même jusqu'à marcher au plafond !!)
Cette séquence est restée dans les mémoires car Mérinos l'avait utilisé pour vendre ses matelas il y a quelques années.

Vient ensuite l'une des séquences que je préfère : le numéro de claquettes sur le fameux exercice de diction "Moses suposes".
Kelly et O'Connor sont omniprésents dans cette mise en scène jubilatoire : ils dansent sur le bureau, se cachent derriere les rideaux, claquettent même sur une toute petite chaise, et le tout avec une coordination exemplaire ils exécutent des pirouettes hallucinantes ... Plus qu'une simple chorégraphie, c'est un véritable exercice de style auquel ils s'adonnent.

Entre les numéros de danse, l'histoire continue ... Le spadassin royal est enfin monté ( là encore Kelly et Donen s'en donnent à coeur joie, ne nous épargnant aucune anecdote et mettant en évidence les difficultés techniques auxquelles sont confronté les preneurs de son : micro encombrants, bruits parasites et comédiens encore trop peu familiarisés avec ces nouveaus procédés ) et la première est un fiasco.
De retour chez lui en compagnie de ses amis, Lockwood décide alors d'en faire une comédie musicale ... et c'est au petit matin, sur "Good morning" que le trio exécute une chorégraphie qui touche à la perfection ... D'autant plus que l'on connait les difficultés de Debbie Reynolds à exécuter le numéro de claquettes; c'est la premiere fois qu'elle s'adonne à cet art et Kelly se trouve être un professeur tres exigeant .. Elle ressortira de cette scène épuisée par un tournage de plusieurs heures et légèrement bléssée .

C'est donc dans une relative bonne humeur que chacun rentre chez soi au petit matin, sous la pluie, prétexte à la séquence la plus célèbre du film (et dont il tirera son nom ) : le numéro de Kelly et de son parapluie dans l'inoubliable interprétation de "Singin' in the rain" ... Là encore, la prouesse est grande; les studios sont inondés par la pluie causant un début de grippe chez l'acteur qui terminera la chorégraphie en plein accès de fièvre.
La chanson était à l'origine un pas de trois interprété par Kelly, O'Connor et Reynolds, mais la production a jugé préférable que la scène se fasse en solo, et elle n'a pas eu tort car le résultat est remarquable ... Un surplus de comédien aurait probablement allourdi la chorégraphie et nui à l'entrechat funambuliste d'un Kelly au sommet de sa forme (si je puis dire considérant les poussées de fievre !!)

Une comédie musicale n'en serait pas une sans un ballet final ... Et c'est dans une sorte de digression dansante que nous plongeons à la fin du film ... Lockwood cherche justement une fin pour son film à lui et va faire part de ses idées au realisateur.
C'est ici le dernier hommage au music-hall des années 30; l'histoire d'un homme, fraichement arrivé à New-york, à la recherche de la gloire dans les cabarets populaires; Ainsi apparait enfin à l'écran la sublime Cyd Charisse, tenue de charleston, talons hauts et porte-cigarette, pour nous interpréter une danse endiablée et séduisante , le tout au rythme d'un "Broadway melody" qui mélange tous les types de danses.

Ce film ne peut que marquer les générations ... Il a plus de 50 ans et se regarde toujours avec autant de plaisir, et ce, quel que soit l'âge ... Gene Kelly était un génie du genre et personne aujourd'hui n'a reussi à l'égaler (quand je vous disais que je serais objective !!); il est mort en 1996, et il fallait bien une modeste notice de ce genre ( ;-)) pour commémorer son génie.
10 ans, ça se fête !!!

Le film existe en deux versions DVD.
A préférer la version collector, pour des suppléments indispensables : un documentaire "Les grandes comédies musicales" en VOST de 86 mn, un reportage "What a glorious feeling" de 35 mn, des extraits de films ou les chansons prirent leur origine de 40 mn, la prise rejetée de "You are my lucky star"... Sans compter les bonus qui accompagnent le film sur le disque 1 : bande annonce, commentaires audios et sources d'inspiration musicale .
Il faut cependant compter 25€ pour le collector contre 19€ pour la version simple ... Mais quand on aime ....

Singin' in the rain
USA, 1952
De Stanley Donen et Gene Kelly
Scénario : Betty Comden et Adolph Green
Avec Gene Kelly, Donald O'Connor, Debbie Reynolds, Jean Hagen, Millard Mitchell, Cyd Charisse
Photo : Harold Rosson
Musique : Nacio Herb Brown, Lennie Hayton
Durée : 1h38

Merci de vos lectures.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 4892 fois et a été évalué à
58% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • conceptyphoon publié le 12/11/2006
    excellent avis, ça mérite un E ! avis très bon et très complet !! bravoooo
  • Steflevy publié le 24/08/2006
    Bon avis!
  • cosmos69 publié le 04/07/2006
    Pour un genre que tu ne maîtrises pas, tu le fais plutôt bien !
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Chantons sous la pluie (DVD)

Description du produit par le fabriquant

Réalisateur : Stanley Donen - Acteurs : Millard Mitchell, Jean Hagen, Debbie Reynolds, Donald O'Connor, Gene Kelly - EAN : 7321950650200

Caractéristiques Principales

EAN: 7321950650200

Nom: Chantons sous la pluie

Format: DVD

Date de sortie: 2000-10-01

Année d'édition: 2000

Type de Public: Tous publics

Acteurs: Gene Kelly; Donald O'Connor; Debbie Reynolds; Jean Hagen; Millard Mitchell

Réalisateur: Stanley Donen

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 11/04/2001