Arman (DVD)

Images de la communauté

Arman (DVD)

> Voir les caractéristiques

60% positif

1 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Arman (DVD)"

publié le 18/08/2015 | madmike
Membre depuis : 16/06/2000
Avis : 4374
Lecteurs satisfaits : 69
Plus à mon sujet :
30/01/17... Pénélope Fillon aurait été payée par La revue des deux mondes presque sans écrire, alors que les ciaonautes devraient écrire sans être payés... Cherchez l'erreur ! ;o(
Bien
Avantages Un documentaire qui montre Arman encore vivant...
Inconvénients ...mais cher pour ce qu'il est.
exceptionnel
Qualité du Film
Occasion
Public
Histoire
Bonus

"Arman, l'art ne ment pas"

Arman (DVD) - Arman, le DVD et sa jaquette

Arman (DVD) - Arman, le DVD et sa jaquette






Préambule




Le Musée National d’Art Moderne avait consacré à l’automne 2010 une exposition rétrospective à Armand Fernandez, plus connu sous son nom d’artiste d’ Arman , exposition que l’amateur d’art que je suis ne pouvait manquer alors.


La rétrospective avait de l’allure, allant des simples tamponnages des débuts modestes aux accumulations mégalomanes qui firent la gloire de l’artiste en passant par les colères –il ne s’agit pas là du sale caractère de l’artiste, mais de ces œuvres dans lesquelles il démantibulait spectaculairement des objets, et en particuliers des instruments de musique.


J’avais profité de cette exposition, qui était la première rétrospective après la disparition de ce nouveau réaliste, pour acquérir à la boutique le DVD produit à l’occasion de cette exposition, intitulé sobrement Arman et reprenant l’affiche de l’exposition en question…




Un boîtier élégant au contenu simple




Le boîtier reprenait l’affiche de l’exposition en question, avec le logo du Musée National d’Art Moderne et l’une des chaises détruites par combustion par un Arman s’en prenant aux objets avec une belle obstination. Le fond blanc est assez classe, et cela a tout du dévédé officiel de l’exposition, même s’il n’y a pas d’accroche commerciale style « le DVD de l’exposition » (mais cela, on le voit plus sur des DVD édités par des musées privés comme la Pinacothèque ou jadis le Luxembourg, qui ont absolument besoin de vendre).


Le contenu est un peu plus simple, avec seulement le dévédé au sein de ce boîtier de format classique (ce n’est pas un boîtier mince, au format « slim » souvent en vigueur pour des dévédés sans livre). Là, j’avoue que j’ai été un peu déçu d’emblée, je me serais attendu à quelque livret résumant la biographie de l’artiste et illustrant quelques unes de ces œuvres, d’autant plus qu’avec un ou plusieurs commissaires ayant longuement préparé l’exposition, le matériau était sans doute aisément disponible alors.




Un film ancien…




La nouveauté de la jaquette d’alors cachait cependant un film plus ancien, puisqu’il s’agit en fait d’un documentaire produit en 1997, du vivant de l’artiste, et ressorti de derrière les fagots à l’occasion. L’avantage, c’est qu’au lieu d’entendre un commissaire gloser doctement sur les motivations cachées de l’artiste, on a l’artiste lui-même, encore bon pied bon œil à l’époque du tournage. La caméra le suit dans son atelier ou l’écoute parler de son art et de celui des autres.


C’est fort intéressant, parce que l’on revoit Arman, disparu depuis mais encore vivant lors de la production du film, à l’œuvre, et qu’on l’entend commenter avec intelligence aussi bien son parcours que la scène artistique de l’époque – la plupart des artistes qu’il a côtoyés et qu’il évoque ainsi sont d’ailleurs disparus eux aussi depuis, ce qui en fait un document d’autant plus précieux.


Il n’y a pas de commentaire, mais cela ne manque pas, les propos d’Arman étant suffisamment intelligibles et intelligents. Je préfère infiniment voire comme ici un artiste s’exprimer plutôt qu’entendre quelque pédant (avec un –ant) gloser laborieusement sur la signification de tel ou tel geste et citer Duchamp à tout bout de champ (dans les textes, films ou expos sir l’art contemporain, si vous ne savez plus quoi dire, vous pouvez toujours sortir le joker Duchamp, ça passe à tous les coups).


La caméra, en trainant dans l’atelier, laisse deviner le processus de production complexe des œuvres de grande taille, et montre au passage certaines d’entre elles, absentes de l’exposition de Beaubourg – ainsi en va-t-il de la cafetière géante qui avait fait un passage sur les Champs-Elysées dans le cadre d’une exposition d’extérieur Les champs de la sculpture, initiative qui a malheureusement été victime de l’alternance politique en 2002, la municipalité élue à cette occasion ayant sacrifié une exposition qui permettait pourtant à tous de l voir de l’art moderne et contemporain.




…sans remise à jour…




Ce film de 1997 d’une cinquantaine de minutes est certes fort intéressant, mais il n’a aucunement été complété, alors que l’exposition se déroulait quand même une bonne douzaine d’années après. C’est un peu dommage, le décès de l’artiste ayant obligatoirement changé le regard sur une œuvre désormais close, et j’eusse apprécié que le film soit complété, soit en demandant à l’auteur du documentaire initial d’en faire une version révisée, soit en y ajoutant un complément.


C’est un peu dommage de se contenter d’une réédition tel que, brut de fonderie, en changeant juste la jaquette : un documentaire sur un artiste, ce n’est pas exactement la même chose qu’un film de fiction que l’on souhaite revoir tel que son metteur en scène l’avait conçu, cela reste un documentaire, qui mérite d’être remis à jour.


En matière d’édition papier, il est de coutume de revoir les éditions de temps en temps, ce serait bien de faire la même chose en édition vidéo !




 …avec un bonus minimaliste




L’avantage d’un DVD, c’est que l’on peut facilement caser des bonus dessus. Pour un long métrage de fiction, on va en général chercher un making of s’il y en a un ou on interviewe les survivants si le film est trop ancien, pour un documentaire, on trouve toujours des images inédites ou des sujets connexes.


Il y a bien des images inédites ici, mais c’est un peu le service minimum : on a simplement agrémenté le DVD de quelques rushes de l’interview proposés en bloc t sans découpages en scènes (les vingt-quatre minutes de rab sont à regarder d’un seul coup) , comme si on avait juste repris le contenu d’une cassette VHS sans trop se fatiguer.


C’est très léger comme bonus, même si cette vingtaine de minutes de supplément est quand même intéressante à regarder, et il manque un petit plus, qui correspondrait plus à l’exposition – il aurait par exemple été possible de proposer un making of de l’exposition, une interview de son commissaire, des images de son accrochage, on avait tout sous la main à ce moment là et sans doute pas de gros budget à prévoir pour ce faire (puisque Beaubourg est quand même bien équipé, à voir les nombreuses captations vidéos auquel il procéde)..




Un prix excessif




Les DVD culturels ne sont pas des DVD de grande diffusion, et cela se ressent en général dans leur prix, qui est toujours assez conséquent. Ceci étant, là cela frise un peu l’abus, avec un prix de 147,60 francs (soit 22,50 euros) pour quatre-vingt minutes de documentaire de conserve (puisque déjà produit en 1997 et donc déjà amorti) sans frais supplémentaires (puisqu’il n’y a pas de bonus, pas de complément).


Il existe également désormais une édition simple, avec une jaquette différente et sans la vingtaine de minutes de supplément, qui est à peine moins chère (130,85 francs soit 19,95 euros d’après ce que j’ai vu sur internet), et ce n’est pas spécialement une affaire non plus.




En conclusion




Le DVD Arman est intéressant, mais trop simple.


Voir Arman parler et évoluer au sein de son atelier vaut vraiment le coup d’œil, l’intelligence des propos de cet artiste passionnant étant remarquable, mais il est dommage que les producteurs de ce DVD se soient contentés de reprendre tel quel un film documentaire de 1997 sans le compléter ni l’actualiser…


Note : 6/10

* Arman
- Arman , Portrait d’un sculpteur
- un film de Dominik Rimbault
- format 16/9, durée totale 78 minutes
- EAN 3 760146 320192
- (soit 22,50 euros)

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1103 fois et a été évalué à
80% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • frolap publié le 02/10/2015
    Sacré Arman!
  • kakienet publié le 25/09/2015
    Bon, et puis en plus, je ne connais même pas Arman, alors ! !!
  • kakienet publié le 25/09/2015
    Duchamp, je peux à la rigueur citer Deschamps... je me sens toujours une immonde péquenaude quand je lis tes avis !
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Arman (DVD)

Description du produit par le fabriquant

Caractéristiques Principales

Format: DVD

Année d'édition: 2012

EAN: 3760146320192

Type de Public: Tous publics

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 14/08/2015