American history X (DVD)

Images de la communauté

American history X (DVD)

Réalisateur : Tony Kaye - Acteurs : Edward Norton, Fairuza Balk, Beverly D'Angelo, Avery Brooks, Edward Furlong - EAN : 3512391302481 - Seven 7

> Voir les caractéristiques

98% positif

273 avis de la communauté

Avis sur "American history X (DVD)"

publié le 13/10/2004 | Ersatz
Membre depuis : 30/11/-0001
Avis : 19
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Excellent
Avantages Un traitement d'une thématique difficile qui sort des sentiers battus
Inconvénients Malgré tout des schémas parfois simplistes typiques des films américains
très intéressant

"Le cercle vicieux de la haine"

J’ai longtemps entendu parler de ce film, en des termes élogieux, sans pour autant avoir la motivation de me le procurer, doutant fortement d’un traitement autre qu’angélique et manichéen de problématiques aussi complexes que celles abordées, la violence raciale, la haine, l’extrême-droite. Le premier visionnage "American History X" me fit finalement l’effet d’une véritable claque.

Un film fantastique, techniquement bien réalisé, avec un excellent dosage du rythme (les faits contemporains en couleurs sont alternés avec les flashbacks en noir et blanc, me rappelant d’une certaine façon la construction du Parrain 2), ça ne speed par tout le temps et pourtant on ne s'ennuie jamais. Le dosage entre la violence montrée et la violence suggérée est tout aussi bien exposé par le réalisateur.

Un charisme et un jeu d'acteur hallucinant de la part des deux Edward. Norton est excellent, un personnage tout en nuances, mais j'apprécie tout autant Furlong, dans un rôle plus sombre, le personnage d'un jeune influençable (notamment par son grand frère), mélange de fragilité et de dureté.

En dehors des scènes chocs de l'éclatage de la tête du noir sur la bordure du trottoir et celle de la douche commune (la vision genre guerrier musclé après la scène du meurtre au début... le passage carcéral... un esthétisme "Gay SS" lol), j'avais surtout retenu l'humanisation qui avait été faite du rôle du "méchant-méchant". Il s’agit peut-être là d’un des défauts du film, seuls les personnages interprétés par les deux Edward disposaient de ce coté touchant (fraternité, entraide, protection), alors que les autres membres de leur gang "white power" passaient un peu (beaucoup) pour des buses dégénérées et ignares de première. Ça faisait très : "Vous voyez, eux, c'est des gentils en fait, c'est pour ça qu'ils vont s'en sortir et retrouver le droit chemin".

La fin du film, par contre (et c'est un peu pour ça qu’il avait été finalement taxé à sa sortie de propagande nazie dissimulée), après tout cet étalage de bons sentiments, d'intelligence menant à la rédemption, sape beaucoup la moralité qui aurait pu se révéler positive. "Inutile de faire le premier pas et de vous mettre à découvert, les autres ne changeront pas, et c'est vous qui vous ferez canarder". D’ailleurs, si la morale du film paraît bizarre à certains, c'est bien normal : cette fin n'était pas celle initialement prévue. Normalement, le scénariste avait établi qu'en voyant son frère Danny mourir, Derek Vinyard (Edward Norton) retombait dans le schéma de violence, et ça reprenait de plus belle... ce qui à mon avis, tout en étant plus logique, aurait davantage fait réfléchir sur l’engrenage de la haine, ce cercle vicieux duquel il est difficile de sortir une fois entré dedans. Mais suite à certaines pressions, le scénariste a changé celle-ci.

La scène marquante, pour moi, et révélatrice du jeu époustouflant d'Edward Norton, est le passage de son arrestation, la flamme de folie et de détermination qui brûle dans son regard. Un vrai regard de fanatique (et une plastique de rêve, uhuh – je ne suis pas gay, niah niah niah).

Plus que la politique même où les idées véhiculées par un bord ou l'autre, je pense que la leçon à retenir est celle d'être toujours maître de soi, dans le sens où il ne faut pas s'emporter dans une haine aveuglante. La haine, la colère, la rage, etc. sont certes des sentiments humains naturels provoqués par une menace (ou un acte) et qui servent également de "déclic" suite à une humiliation ou une frustration, mais il faut savoir faire le point, prendre du recul et mettre de côté tout sentiment lorsqu'un choix impartial se présente.

Est-ce que le skinhead agissait par amour sincère pour sa nation ou par haine et simple désir de vengeance ? La réciproque est valable pour le camp adverse, celui des "rappeurs noirs" (désolé, je n’ai pas trouvé d’autre expression qualificative).

Derek cherche à venger la mort de son père en se rattachant à des idées très extrêmes, mais il n'y a aucune prise de conscience réelle dans ses idéaux, juste de la haine pure, tout comme ceux "d'en face" (la gang des "rappeurs noirs", donc).

Malgré le côté manichéen très marqué des personnages autres que les deux héros (type les skinheads mongoliens ou le professeur gentil) et une vision des choses peut-être un peu réductrice (la rédemption de Derek est trop rapide pour quelqu’un de fanatisé, puis l’événement causale – la sodomie par ses propres camarades sous les douches – me laisse perplexe), réducteur dans le sens où les fondements de la violence raciale sont beaucoup trop complexes à expliquer (facteurs sociologiques, économiques, etc. mais j’en conviens, tout ne peut être tout aborder en détail), "American History X" reste un film hors normes, incontournable pour une production américaine.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 6491 fois et a été évalué à
73% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • birgitnilson publié le 27/05/2006
    J'ai trouvé le film un peu simplet, mais l'avis est bon !
  • dgs44 publié le 13/01/2006
    Bon film c'est vrais
  • dimichou publié le 04/01/2006
    il donne une claque se film : acteur enorme
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : American history X (DVD)

Description du produit par le fabriquant

Réalisateur : Tony Kaye - Acteurs : Edward Norton, Fairuza Balk, Beverly D'Angelo, Avery Brooks, Edward Furlong - EAN : 3512391302481 - Seven 7

Caractéristiques Principales

EAN: 3512391302481

Nom: American history X

Editeur: Seven 7

Format: DVD

Date de sortie: 2001-01-17

Année d'édition: 2001

Acteurs: Edward Norton; Edward Furlong; Fairuza Balk; Beverly D'Angelo; Avery Brooks

Réalisateur: Tony Kaye

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 28/03/2000