10.000 BC (DVD)

Images de la communauté

10.000 BC (DVD)

10.000 ans avant notre ère, au coeur des montagnes... Le jeune chasseur D'Leh aime d'amour tendre la belle Evolet, une orpheline que sa tribu recueill...

> Voir les caractéristiques

80% positif

5 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "10.000 BC (DVD)"

publié le 09/12/2009 | dany67
Membre depuis : 13/08/2004
Avis : 642
Lecteurs satisfaits : 193
Plus à mon sujet :
Bonne continuation aux anciens du site. Pour une fois, c'était vraiment mieux avant . Bisous et amitiés, je ne vous oublie pas ;o)
Excellent
Avantages Une très belle histoire.
Inconvénients Totalement anachronique, et on s'en fout !
très intéressant
Qualité du Film
Occasion
Public
Histoire
Bonus

"Elle avait de jolis yeux bleus et un bracelet en osselets …"

Bonjour à tous !
.
.
Je viens de visionner le film « 10 000 » de Roland Emmerich, ce cinéaste autrichien exilé aux Etats Unis qui nous avait gratifié de plusieurs œuvres très critiquées et parfois critiquables. La dernière en date étant « 2012 », chef d’œuvre pour certains, navet mégalo pour d’autres.
.
Ma plume sera un peu acerbe, pardonnez moi d’avance, mais n’ayant que très peu entendu parler de ce film auparavant, je m’étais largement penché sur la critique de la presse et du Net avant de le visionner, car je sais que ce cher Roland, au demeurant fort sympathique et excellent raconteur d’histoires, a la fâcheuse manie de se laisser emporter parfois un peu trop par son imagination (mais est ce réellement un défaut). La critique ne s’est pas gênée pour déverser un tas d’immondices verbales et cyniques sur ce film en se rappelant toutefois, dans de rares moments de lucidité, qu’il s’agissait bien d’un divertissement et non du dernier reportage d’Yves Coppens, l’honneur est sauf pour la critique, donc ! Mais je sais maintenant d’expérience, que pour se faire sa propre idée, le mieux est de constater par soi même et c’est ce que j’ai fait !
.
Roland Emmerich, qui nous avait gratifié, souvenez vous de l’excellent « Stargate, porte des étoiles », « independence day » ou encore le spectaculaire « jour d’après ». Je n’ai pas encore vu « 2012 » et je me garderais cette fois de lire les critiques, je tâcherai de m’en faire mon idée par moi-même.
.
.
Synopsis
.
10 000 ans avant notre ère, au cœur des montagnes... Le jeune chasseur D'Leh aime d'amour tendre la belle Evolet, une orpheline que sa tribu recueillit quelques années plus tôt. Lorsque celle-ci est enlevée par une bande de pillards, D'Leh se lance à sa rescousse à la tête d'une poignée de chasseurs de mammouths. Le groupe, franchissant pour la première fois les limites de son territoire, entame un long périple à travers des terres infestées d’animaux monstrueux, et découvre des civilisations dont il ne soupçonnait pas l'existence. Au fil de ces rencontres, d'autres tribus, spoliées et asservies, se joignent à D'Leh et ses hommes, finissant par constituer une petite armée. Au terme de leur voyage, D'Leh et les siens découvrent un empire inconnu, hérissé d'immenses pyramides dédiées à un dieu vivant, tyrannique et sanguinaire. Le jeune chasseur comprend alors que sa mission n'est pas seulement de sauver Evolet, mais de libérer ses « semblables » des jougs de l’oppresseur…. Grrrrrr !!!
.
.
Mon avis :
.
Roland Emmerich disait dans une récente interview, qu’enfant, il se passionnait pour la préhistoire et plus particulièrement pour la civilisation égyptienne et d’autres peuplades disparues et qu’il profitait de son statut de cinéaste reconnu étant adulte, pour nous raconter ses fantasmes de gosse. Que les techniques numériques permettant presque tout aujourd’hui au cinéma, il s’est même permis de nous raconter en dieu le père, la fin du monde très proche dans son dernier film. Je dirais simplement que le pari est gagné et que Monsieur Roland Emmerich sait nous raconter une histoire et nous tenir en haleine ou nous émouvoir. Et personnellement, je n’en demandais pas plus au cinéma.
.
Le dernier mammouth se serait éteint il y a plus de 12 000 ans (avant JC), les dents de sabre ou Smilodon, sorte de gros tigres aux canines supérieures démesurées se seraient éteint à la même période. L’Egypte antique était à son apogée il y a – 3000 ans avant Jésus crie, juste avant que la caravane ne passe, vous voyez le genre !!! … « 10 000 Ans avant JC » est truffé d’anachronismes, d’animaux monstrueux, de temples démesurés, d’égyptiens que l’on soupçonne extra terrestres, de décors naturels (ou pas) fabuleux, de romances et de bons sentiments. L’on pourrait également se demander à la vue de leur belle dentition blanche, si nos hommes préhistoriques se fabriquaient des brosses à dents en poils de mammouth et en fémur de dodo et se brossaient les dents avec de l’argile verte … Dans quel centre de fitness paléolithique ont ils formé leur magnifique torse bombé et musclé. Cé où donc que la très belle Camilla Belle (Evolet) se fait teindre les cheveux en noir et se fait blanchir la peau ? etc etc … Mais je ne serai pas aussi sarcastique que la critique dite professionnelle, juste parce que j’ai réussi, je l’avoue sans aucun problème, à entrer dans ce joli conte antédiluvien aussi agréable à regarder en méchant que ce que « l’âge de glace » l’est en gentil.
.
Bref, j’ai beaucoup aimé ce film et j’en étais presque ému. C’est du cinoche hollywoodien à l’américaine, du vrai. Un mélange de « guerre du feu », de « jurassic park », de « seigneur des anneaux » et d’un tas d’autres trucs. J’ai beaucoup pensé à la bande dessinée de « Rahan », le fils des âges farouches et je m’attendais à le voir débarquer avec son canif en ivoire qui donne le Nord lol.
.
Il est bien sur chaudement recommandé, pour ceux et celles qui n’auraient pas encore vu ce film, de déposer leur cerveau dans une petite boite en carton garnie de coton humide juste après avoir délicatement ouvert le paquet de cahuettes et juste avant de s’installer confortablement dans leur canapé. En revanche, il est indispensable de conserver sur soi, son gros cœur et ses rêves de gosses et là, croyez moi, tout se passera bien.
.
Un dernier mot pour, ces messieurs de la critique, … Et si le chaperon du petit chaperon rouge avait été jaune ?, et si les poules avaient vraiment eu des dents ?, et si ma tante en avait vraiment une paire ? Et si les critiques se mettaient à faire des films, les cinéastes pleureraient à chaudes larmes, car le rêve, l’imaginaire et les films de cinéma seraient bien mal barrés ! La critique est utile lorsqu’elle est constructive ! Vous l’aurez compris messieurs les critiques, je ne vous aime pas.
.
Sur ce, je vous laisse, j’ai un plat de topinambours et un gigot de mammouth qui mijotent dans ma grotte, à plus …
.
.
.
Merci de vos lectures, … Grrrrrr !


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1553 fois et a été évalué à
73% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • gduteil publié le 24/01/2011
    j'avais du retard ;-)
  • soukaina.d publié le 29/03/2010
    je l'ai à la maison mais je n'ai pas encore eu l'occasion de le voir
  • sithjedi publié le 23/03/2010
    Tu me fais regretter de ne pas l'avoir vu ...
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : 10.000 BC (DVD)

Description du produit par le fabriquant

10.000 ans avant notre ère, au coeur des montagnes... Le jeune chasseur D'Leh aime d'amour tendre la belle Evolet, une orpheline que sa tribu recueillit quelques années plus tôt. Lorsque celle-ci est enlevée par une bande de pillards, D'Leh se lance à sa rescousse à la tête d'une poignée de chasseurs de mammouths. Le groupe, franchissant pour la première fois les limites de son territoire, entame un long périple à travers des terres infestées de monstres, et découvre des civilisations dont il ne soupçonnait pas l'existence. Au fil de ces rencontres, d'autres tribus, spoliées et asservies, se joignent à D'Leh et ses hommes, finissant par constituer une petite armée. Au terme de leur voyage, D'Leh et les siens découvrent un empire inconnu, hérissé d'immenses pyramides dédiées à un dieu vivant, tyrannique et sanguinaire. Le jeune chasseur comprend alors que sa mission n'est pas seulement de sauver Evolet, mais la civilisation tout entière...

Caractéristiques Principales

EAN: 7321910216262

Nom: 10.000 BC

Editeur: Warner Home Vidéo

Format: DVD

Date de sortie: 17/09/08

Année d'édition: 2008

Acteurs: Steven Strait; Camilla Belle; Cliff Curtis

Réalisateur: Roland Emmerich

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 01/10/2008