L'incroyable Hulk (Edition collector) (DVD)

Images de la communauté

L'incroyable Hulk (Edition collector) (DVD)

Le scientifique Bruce Banner (Edward Norton) cherche désespérément un antidote aux radiations gamma qui ont créé Hulk. Il vit dans l'ombre, toujours a...

> Voir les caractéristiques

100% positif

3 avis de la communauté

Avis sur "L'incroyable Hulk (Edition collector) (DVD)"

publié le 19/08/2016 | gatsu
Membre depuis : 04/01/2004
Avis : 539
Lecteurs satisfaits : 117
Plus à mon sujet :
8/05: avis sur la Switch 23/12: avis sur le jeu de role patient 13 13/12: avis sur rocket league 20/11/2016 : avis sur Civilization 4 (pc) 23/10: avis sur le jeu Taggle
Excellent
Avantages cf avis
Inconvénients cf avis
exceptionnel
Qualité du Film
Occasion
Public
Histoire
Bonus

"Docteur Banner et mister Hulk"

L'incroyable Hulk (Edition collector) (DVD)

L'incroyable Hulk (Edition collector) (DVD)

Après un avis sur le premier film du marvel cinématique univers à savoir Iron Man, je vais passer au film suivant sorti 3 mois plus tard. Il n'est pas le premier film sur le personnage, puisque Hulk, le géant vert, qui ne vend pas de maïs, est déjà apparu en série dans les années 1960 et 1980, avec assez peu d'effet spéciaux ce qui rend la série moins crédibles pour le personnage avant de paraitre au cinéma en 2003 dans une adaptation nommée sobrement Hulk.

Le film était assez moyen, il est pour moi un test pour Marvel avant de lancer ses licences au cinéma. Ainsi prenant à la fois les traits d'une suite et d'un reboot en même temps, le film "L'incroyable Hulk" sort en 2008 avec le même nom que la série des années 1980.

Il servira aussi à introduire le personnage dans l'équipe Avengers pour la suite du Marvel cinématique univers.

Concept

Hulk a été crée en 1962 par Stan Lee et Jack Kirby pour Marvel. Il représente l'archétype du monstre caché dans l'homme, à la manière du docteur Jeckyll et Mr Hyde, sauf qu'ici le passage de l'un à l'autre est physique.

Ainsi dans l'ensemble des origines du personnages, Bruce banner est sa forme civile, il est un scientifique travaillant sur l'énergie nucléaire et les rayons gamma. tout ira bien jusqu'à ce qu'il subissent les effets d'une irradiation trop forte au rayon gamma, à cause d'une expérience scientifique ou une explosion nucléaire selon les versions.

Cela aura pour effet la mutation de son ADN, le transformant en un être humanoïde difforme assez grand ( 3 mètres), mais aussi très résistant et fort. Il est cependant très faible intellectuellement, étant enragé comme un animal.

La colère et l'excitation sont les facteurs déclenchant la transformation en Hulk, ce qui en fait une menace potentiel qui a du mal à se contrôler.

Le film reprend le concept, en intégrant à la fois le film précédent paru en 2003 pour décrire son origine, afin de ne pas repasser trop de temps sur l'apparition et l'apprentissage de ses capacités. Cependant il n'est pas nécessaire de voir le film antérieur car tout est rappelé au début du film.

Le film, va tourner ici sur la traque du monstre Hulk par l'armée américaine, qui cherche à en faire une arme exploitable. Bruce Banner arrive à se contrôler et se fait discret depuis 5 ans, il se cache au brésil et travaille dans une usine de soda.

Forcément l'imprévu va arriver et quelques gouttes de sang tombé dans une bouteille le feront repérer...

Le dvd


• Format : Couleur, Dolby, DTS stéréo, Cinémascope, PAL
• Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 5.1)
• Sous-titres : Français
• Région : Région 2
• Rapport de forme : 2.35:1
• Nombre de disques : 1
• Durée : 108 minutes

Les bonus :

On retrouve surtout des scènes coupées durant 9 minutes environ, celles-ci à savoir "Bruce au Brésil", "Séance de méditation", "La quête de la fleur", "La construction du labo", "Après l'usine de mise en bouteille/ le général Greller", apportent peu de chose et ne sont pas indispensables au récits.

Il y a aussi les commentaire audio du réalisateur Louis Leterrier en français et une séquence sur l'avant première à paris durant 11 minutes.

Le film

Il est difficile d'introduire un personnage déjà connu pour les amateurs de comics tout en réalisant un introduction assez longue pour les néophytes, surtout quand le film reprend un personnage déjà vu 5 ans auparavant.

Ainsi en une dizaine de minutes, on redécouvre les origines de Bruce Banner ainsi que sa double personnalité, tout en replaçant sa position au brésil, lieu où il s'est caché dans le précédent film. Ces 5 ans de planques correspondent d'ailleurs à l'écart entre les deux films pouvant donner l'impression d'une suite.

Mais ce n'en est absolument pas une, le film est clairement un Reboot, avec d'autres acteurs pour les rôles principaux et le film fait surtout parti d'un ensemble avec les autres films Marvel.

Edward Norton (comme l'antivirus) joue ici Bruce Banner alias Hulk, il fait tout pour se canaliser et éviter de réveiller le monstre en lui. Mais forcément au bout de 5 ans de partie de cache-cache, on fait toujours une petite erreur, symbolisée ici par le fait de se couper dans une usine de soda. Une bouteille infectée créant de drôle d'effet sur un citoyen américain.

Cette partie sur Banner au brésil dure environ 45 minutes, on apprend ainsi à mieux connaitre Banner qui fait tout pour ne plus devenir Hulk, essayant de mettre au point un traitement pour supprimer sa transformation.

La deuxième partie sera "la traque", par le général Ross joué par William Hurt, il interprète ici le militaire prêt à tout pour capturer Hulk, lui vouant une haine personnelle, il le voit comme la propriété de l'armée et cherche à l'utiliser pour en créer d'autres.

Il envoie un commando dirigé par Emil Blonsky joué par Tim Roth, il deviendra la Némésis de Hulk, avec un première rencontre où il est incapable de lui faire le moindre dégât, avant de chercher à devenir plus puissant, grâce à des injections de sérum provenant d'un projet pour créer des super soldats. Cette page de l'histoire est bien sur une référence à Captain América, qui fut le premier Super Soldat de l'univers Marvel durant la seconde guerre mondiale.

Emil Blonsky ira jusqu'au bout pour affronter Hulk, n'hésitant pas à ce mettre en danger, mais aussi n'hésitant pas à sacrifier son humanité jusqu'à devenir un monstre au même niveau de Hulk devenant ainsi l'Abomination, la némésis de Hulk. Il est à peu près aussi fort et résistant, mais il a conservé son intelligence, ce qui en fait un adversaire capable de résister à Hulk.

Forcément ces séquences de poursuites, provoqueront des dégâts collatéraux nombreux et amèneront Banner a devenir Hulk fréquemment. l'armée américaine prendra forcément chère, étant donné son inefficacité.

D'un autre coté un peu à la manière de "La belle et la bête", Banner est face à un dilemme, car il aime Betty Ross la fille du général joué par Live Tyler, il cherchera à la protéger mais il reste quelque peu sauvage quand on l'attaque.

Les séquences de couples sont aussi un moyen de montrer que Hulk n'est pas vraiment un monstre dénué de sentiment, il reste encore une partie de Banner active, ils essayeront d'ailleurs de se cacher pendant quelques temps apportant un peu d'humour au film comme le short violet un peu trop grand.

La dernière partie du film va montrer deux évolutions opposées, à savoir la tentative pour Banner de supprimer Hulk et devenir enfin normal, tandis que Emil Blonsky fera tout pour devenir un monstre à la hauteur de Hulk perdant au passage son humanité.

Ces deux évolutions parallèles sont intéressantes et amèneront Banner a contrôler sa transformation, il passera ainsi du Hulk le monstre destructeur à celui de héros, malgré des dégâts collatéraux importants.

Il sera ainsi vu comme non dangereux par le SHIELD, qui pourra l'inclure dans l'équipe Avengers, comme le laisse deviner la séquence poste générique avec Tony Stark.

Le film met donc en valeur la transformation du monstre en héros, cette transformation ne se fera pas sans obstacle, car objectivement, le coté monstre de Banner sera utile, ce qui fera accepter à Banner sa forme dual, au détriment de sa garde robe, mais aussi de sa vie sociale forcément plus compliquée..

D'un autre coté on retrouve la classique course à l'armement, avec l'usage de technologie à la limite de l'éthique, avec ici le général Ross qui deviendra à sa manière un ennemi récurrent de Hulk, avec son unité les Hulk Buster car il faut forcément un adversaire humain à la hauteur du monstre.

Assez classique dans sa forme, il continue l'univers Marvel au cinéma, sorti peu de temps après Iron Man, tout en maintenant le rythme de deux films par an. assez différent en terme de héros, on ne retombe pas sur les mêmes principes de constructions du héros, avec ici un coté plus destructeur du monstre Hulk, il n'est clairement pas le héros que l'on attend pour sauver la population.

Conclusion

Faire le reboot d'un film 5 ans après, il fallait oser, un peu comme essayer de faire un bon film 4 fantastiques (...), bien sur le deuxième point est impossible, tandis que le premier est réalisable surtout s'il fait parti d'un projet de grande envergure.

Hulk entre ainsi dans le projet d'univers Marvel au cinéma, en adaptant le personnage afin de le rendre un peu plus héroïque. Il n'y a pas encore eu de suite à l'exception de sa présence dans les deux films Avengers et l'on risque de le voir dans le troisième épisode de Thor avec une référence à Planet Hulk, un comics où il se trouve sur une autre planète et devient gladiateur. Ce serait intéressant d'en faire un Hulk 2 pour le cinéma.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 651 fois et a été évalué à
88% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • Silencer publié le 26/08/2016
    Bel avis pour cette suite qui fouille un peu plus le côté humain de Banner. Ceci dit, Marve l va finir par lasser à produire trop de films sur de multiple licences à l'année...Avec des concurrents tout aussi armés tel Dysney et "Star Wars" ou DC avec Batman ou Superman et bientôt Wonderwoman.
  • FLO971 publié le 23/08/2016
    J'aimais bien regarder quand j'étais gamine, maintenant je ne sais pas !
  • monphiphi publié le 21/08/2016
    Un film qui ne me tente pas . Mais bravo pour cet avis bien complet.
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : L'incroyable Hulk (Edition collector) (DVD)

Description du produit par le fabriquant

Le scientifique Bruce Banner (Edward Norton) cherche désespérément un antidote aux radiations gamma qui ont créé Hulk. Il vit dans l'ombre, toujours amoureux de la belle Betty Ross (Liv Tyler) et parcourt la planète à la recherche d'un remède.La force destructrice de Hulk attire le Général Thunderbolt Ross (William Hurt) et son bras droit Blonsky (Tim Roth) qui rêvent de l'utiliser à des fins militaires. Ils tentent de développer un sérum pour créer des soldats surpuissants. De retour aux Etats-Unis, Bruce Banner se découvre un nouvel ennemi. Après avoir essayé le sérum expérimental, Blonsky est devenu L'Abomination, un monstre incontrôlable dont la force pure est même supérieure à celle de Hulk. Devenu fou, il s'est transformé en plein coeur de New York. Pour sauver la ville de la destruction totale, Bruce Banner va devoir faire appel au monstre qui sommeille en lui...

Caractéristiques Principales

EAN: 3475001014443

Nom: L'incroyable Hulk (Edition collector)

Format: DVD

Année d'édition: 2009

Acteurs: Edward Norton; Liv Tyler; Tim Roth

Réalisateur: Louis Leterrier

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 12/02/2009