Je suis en colère parce que j'Aime

2  08.01.2010

Avantages:
Aucun

Inconvénients:
Aucun

Recommandable: Non 

Muhadib

Plus à mon sujet:

Membre depuis:22.07.2005

Avis:115

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 11 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

La vie est injuste…. Si je vous assure… non je rigole, la vie se comporte avec nous, comme nous nous comportons avec elle tout simplement. Pourtant je n’ai pas l’impression de mal me comporter avec elle, l’impression de tout faire pour lui satisfaire, mais cette vie à tendance à m’oublier. Elle ne sait peut être pas que j’existe.

Mais j’existe bien je peux l’assurer, mais voilà j’attends trop de chose peut être, où je suis maladroit, où plutôt je ne sais pas demander, je reste toujours en attente de réponse à des questions qui n’ont jamais été posées. Ces questions ont ne les posent pas ; de peur d’entendre la réponse. Comme me dirait un copain, tu n’as qu’à te poser les questions et y apporter les réponses directement, tu perdras moins de temps… ben ouaip le rigolo. Si c’était si facile.

Les rencontres que l’on peut faire sont parfois surprenantes de vérité. Nous ne sommes pas égaux face aux rencontres que nous faisons, certains attendent quelque chose, d’autres pas. Et puis il y a ceux qui ne cherchent pas à faire des rencontres, je parle ici de rencontres qui seraient un peu plus qu’amicale. Je fais partie de ceux-là, je ne cherche plus, mais à certains moments où l’on s’y attend le moins on fait une rencontre un jour où l’on ne s’y attend absolument pas. Et nos yeux s’illuminent, on a rien demandé, et on apprécie ce moment où l’autre s’intéresse à vous en ce disant, « A moi aussi ça arrive ».

Mais je reste sur mes gardes, après nous sommes tous un peu alcoolisés (oui c’est pas bien je sais), et donc nous ne sommes plus toujours maître de ce que nous racontons, mais si nous savons ce que nous disons sous l’emprise de l’alcool, mais heureusement nous ne sommes pas ivre, juste heureux d’être entre amis. Et puis il y a ce garçon « une pièce rapportée » qui est venu avec une amie. Nous nous sommes tous dit, « ben elle se tape pas n’importe quoi ». Beau, souriant plein de classe. Bref le genre qui fait craquer n’importe quelle fille ou garçon qui seraient en mal d’amour. Je me souviens m’être dit : « même pour une demi-heure je ne dirais pas non ». Bref… moi très expansif, toujours prêt à faire rire les autres, et avoir une idée et une opinion sur tout, je suis avec mon meilleur ami un peu le bout en train de la soirée.

Il y a Alex le nouveau venu qui rit de toutes mes conneries et qui se détend avec tout le monde sans oublier de me faire un sourire, que je ne comprends pas toujours. C’est pas un sourire habituel, mais un sourire interrogateur. Bien entendu il y a la bonne copine qui vient me voir et qui me dit « Je savais que je ne me tromperais pas, il en pince pour toi. » Je ne pouvais m’empêcher de la regarder et me moquer d’elle, mais j’aurai bien aimé qu’elle ait raison pour une fois. C’est là qu’elle me dit qu’il est gay.

Oui, et ben ça veut rien dire, faudrait déjà que je lui plaise. Lui, il a bien observé qu’avec notre amie commune on riait et on échangeait avec un regard sur lui.
Alors que tout le monde se dispersait dans la maison immense de mes amis, nous nous sommes retrouvés tous les deux seul dans la bibliothèque. En fait je m’étais isolé un moment avec mon verre que je promenais partout où j’allais… ivrogne que je suis… non je rigole… mais ça fait classe… même pô vrai.

J’étais dans le fauteuil, les yeux fermés ne pensant à rien, faisant le vide dans ma tête, quand j’ai senti une main sur la mienne. C’était Alex, je n’ai pas eu le temps d’être surpris, qu’il avait ses lèvres contre les miennes. Je me suis laissé aller… oui l’alcool ça aide… non je me suis laissé aller à ce baiser qui se voulait vrai et débordant de sensualité et de vérité. Nous sommes restés un bon moment ensemble sans que personne ne nous dérange, comme si tous nos amis savaient, mais la soirée prenait fin et il fallait que je rentre à Orléans. Il s’est mis à sourire quand je lui ai dit que j’habitais Orléans, car lui aussi, et comme si la vie était parfois bien faite, nous habitons à 10 minutes à pied l’un de l’autre, ce qui nous a fait sourire.

Il est revenu avec moi à Orléans, et la suite vous l’imaginez… oui une nuit que j’aurai préféré voir continuer sans s’arrêter. Nous avons tous vécu ce moment où l'on ne voudrait pas que cela s'arrête que seul le temps marque une pause. Cela peut en choquer certain mais l'amour entre deux garçons n'est pas forcément bestial comme beaucoup le croient, mais aussi peut être plein de tendresse et de sensualité.

Ce soir là j'aurai du m'abstenir, et les autres qui ont suivi aussi. Oui c'était bien, et j'en avais envie, mais pas uniquement pour ce qui aller en rester.

Puis les jours ont suivis, des sms, quelques appels téléphoniques, et puis les échanges s’espacent de plus en plus, j’attends de recevoir un sms, mais bien souvent il n’y a rien, alors ben c’est moi qui en envoie un, mais qui reste sans réponse. Parfois il est là sur msn, et on échange des banalités, je me lasse vite, et ne veux pas lui poser de question pourquoi il agit comme ça, de façon si distendue. Puis un soir il m’envoie un sms pour le rejoindre, ce que je fais, là il me parle m’expliquant qu’il a des problèmes avec lui-même et me demande de l’excuser.

En faite, je ne cherche pas à l’excuser ça me passe au dessus. Plus envie de jouer les bons samaritains, je ne peux rien faire pour lui. S’il est mal dans sa tête, je peux rien faire pour lui, sinon lui apporter du réconfort, mais alors ce serait me faire mal à moi-même. Plus envie, et pourtant je sens au fond de moi que je m’attache à lui. C’est idiot on ne se connaît pas, mais doit on impérativement s’interdire des sentiments qu’on ne contrôle pas ou se laisser aller. J’ai préféré me laisser aller. Je sais que cela va me passer mais je croyais avoir fait une rencontre hors du commun.

Nous nous sommes trompés tous les deux, nous avons envie de nous voir l’un et l’autre, il m’a encore sollicité ce soir, mais je n’avais pas envie de venir parce qu’il avait envie de baiser, je vaux un peu plus qu’un coup de b…. bref. Lui non plus ne pense pas forcément ça, c’est moi qui le dit, mais voilà dès que je dis non, il fait la tête comme un gamin.

Ce soir je suis en colère, ce que je viens d’écrire n’est un coup de gueule, comme beaucoup peuvent en pousser, ras le bol de ces garçon qui ont passé l’âge de se comporter comme des ados. Je ne considère pas m’être fait avoir, mais ça fait mal… très mal… mon cœur saigne, et je ne sais pas vraiment pas pourquoi…. Malheureusement je ne suis pas le seul.

Excusez moi ce dérangement de ce soir, c’était juste mon coup de gueule.
Je vous embrasse tous. Il y a ici dans ma liste Ciao, des amis fidèles depuis des années… et je ne sais même pas vous le rendre.

Je t’aime Alex….. mais tu ne le sauras jamais… pardon.

A bientôt.

Eric.


Photos pour Déclaration
Déclaration Et ouaip les filles... désolé vous l'aurez pas...
Déclaration
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
chipili

chipili

07.03.2011 14:49

un jour une amie m'a dit de ne pas avoir peur de sauter dans le grand bain qu'est la vie, parce-que même si je buvais la tasse, jamais je ne me noierai car elle sera toujours là pour moi -- quand on est déçu en amour c'est difficile de croire à nouveau qu'il existe des gens honnêtes qui sauront te plaire, t'apprécier tel que tu es et te rendre heureux, mais que ça arrive ou pas, l'essentiel est d'être bien entouré et c'est ce que je te souhaite

R._Kraal

R._Kraal

16.02.2010 06:57

"Je t’aime Alex….. mais tu ne le sauras jamais"... Wè ben dis lui et rabâche le sil le fo. Ce srè tro con drater 1 bo truc juste pr avoir "oublié" dse parler franchement. Fo just ke tu soi sur 2 rien regretter plus tard, davoir tenté tout ske tu pouvais. Souviens-toi dla dernière fraz du survivant 2 Brokeback Mountain... ;o)

R._Kraal

R._Kraal

16.02.2010 06:35

"mais ça fait mal… très mal… mon cœur saigne, et je ne sais pas vraiment pas pourquoi…. Malheureusement je ne suis pas le seul."... C clèr :o( Te fé rebèzmin :o) Moi taprendr Bèzmin Queer, ça ns changera les idées :o) C'est 1 bèzmin non-sexist, il se fé entre hom-fem, hom-hom ou fem-fem: on spren la main kom pr 1 bradfèr et chacun fé 1 zoub sur le dos dla main dlôtre :o) Èl é pa bèl, la life? Yes, èl déchir grav, c trodlabal et tout va tjrs saranger... 1 jour... pourvu kon sdéchir bien la rate et kon taf kom des malaaaads ;o)

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Déclaration a été lue 687 fois et a été évaluée:

exceptionnel (77%) par:
  1. chipili
  2. R._Kraal
  3. fragar
et aussi par 7 autres membres

"très intéressant" (23%) par:
  1. Bacchus17
  2. juanpablo7
  3. karine64

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité