Dubai, Emirats Arabes Unis

Avis sur

Dubai, Emirats Arabes Unis

Evaluation générale (24): Evaluation totale Dubai, Emirats Arabes Unis

 

Tous les avis sur Dubai, Emirats Arabes Unis

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Avis Diamant

Dubaï, le mirage démesuré

5  04.10.2007 (05.10.2007)

Avantages:
le commerce dans tous les domaines et les réalisations immobilières

Inconvénients:
la chaleur en été

Recommandable: Oui 

pirogue97

Plus à mon sujet: Me voici de retour avec la retraite annoncée aprés une fin de carrière trés riche dans l'Océan Indi...

Membre depuis:14.07.2007

Avis:14

Lecteurs satisfaits:2

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 24 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Oui, je sais,c'est un peu long à lire mais c'est aussi trés long à écrire et donner un avis de vingt lignes sur un tel voyage, ce serait se moquer des lecteurs.
Alors munissez-vous de patience et vous ne le regretterez pas .
Embarquement immédiat ! !

Arrivés à Dubaï à 4h, mon épouse et moi n'avons découvert la ville que le lendemain.

Mais déjà l'aéroport à lui seul vaut le déplacement par ses couloirs qui n'en finissent pas, par sa zone duty free immense et sa trentaine de postes de contrôle des identités.

Un taxi nous propose ses services dans la moiteur de la nuit qui nous enveloppe.
Notre Hôtel "Panorama" est situé dans le quartier de Bur Dubaï.
Rien à voir avec les résidences hôtelières qui font rêver certains, à coup de centaines de dollards la nuit !
Ici l'eau, qui coule du robinet d'eau froide, est trés chaude car elle vient des réservoirs entreposés sur le toit.
Dans les hôtels de luxe, l'eau est réfrigérée.

Ah oui, j'allais oublier de vous dire que nous sommes fin juillet 2007 et que la température extérieure oscille entre 40° et 47°.

Nous sommes ici pour une huitaine de jours et nous allons commencer nos visites en douceur par la vieille ville non loin de l'hôtel d'où nous partons à pied.
Nous nous sommes munis d'un plan mais sommes un peu déboussolés!
Marcher sous une telle chaleur ne nous était jamais arrivé.

Tout va s'enchaîner trés vite , littéralement portés par la foule et notre soif de découvertes.
Aprés un quart d'heure, nous sommes au Souk des tissus, trés animé, puis au bord du Creek, sorte de bras de mer qui pénêtre en ville sur 9 kilomètres et partage Dubaï en deux quartiers: Bur Dubaï et Deira.
La visite du Musée de Dubaï est un moment de fraîcheur mais aussi un pur bonheur de culture car trés bien conçu dans un Fort datant du 18ème siècle.
En sortant, nous décidons de traverser le Creek.

Pour celà, deux solutions: la route où l'abra.
Par la route, il faut emprunter le tunnel à l'embouchure du Creek avec un taxi ou un bus.
L'abra est une embarcation assez sommaire ( sorte de vaporetto !) qui pour la somme dérisoire de 1 dirham ( 20 cts d'euro) vous conduit sur la rive de Deira. A chaque traversée une vingtaine de personnes y sont assises sommairement, mais celà a un certain charme.
Sur le quai les rabateurs sont à l'office et sur l'eau les abras s'entrechoquent!

A cet instant nous ne savons pas du tout ce qui nous attend.
Passage obligé par le Souk des Epices et le Souk des Parfums que l'on ne peut pas manquer !!
Le Souk de l'or, ne passe pas inaperçu non plus! Les vitrines des boutiques sont littéralement jaunes.
Nous y passons rapidement car notre souci c'est le mode de transport durant les prochains jours.

La Gare routière est à coté mais il n'y a plus de plans du réseau disponibles.
Nous consultons sur place et faisons un repérage des numéros de bus à emprunter pour les choses que nous voulons voir.

A 22h la chaleur est toujours intense, et dire que la douche va être chaude aussi !!!

Le lendemain nous tentons l'expérience du bus dont un arrêt jouxte l'hôtel.
Direction Jumreirah , le quartier du fameux et mythique hôtel Burj El Arab (320m de hauteur)
Son architecture extérieure est incontestablement originale. Nous ne pouvons y pénétrer mais ce n'était pas non plus notre but.
La nuit , depuis la plage, c'est un spectacle
Photos pour Dubai, Emirats Arabes Unis
  • Dubai, Emirats Arabes Unis Photo 57059557 tb
  • Dubai, Emirats Arabes Unis Photo 57062886 tb
  • Dubai, Emirats Arabes Unis Photo 57072264 tb
  • Dubai, Emirats Arabes Unis Photo 57074614 tb
Dubai, Emirats Arabes Unis Photo 57059557 tb
Contraste architectural
féérique fait de changements de couleurs qui envellopent cette grande voile posée sur une île artificielle rappelant les coques d'un catamaran.

Un autre hôtel retient également notre attention, le Jumeirah Beach Resort en forme de vague.
Mais le plus surprenant est l'arrêt de bus qui est placé devant ce complexe. Lorsque vous y pénétrez, il est climatisé!
C'est le must.

Un peu plus loin, vous avez la possibilté de faire quelques emplètes dans un Mall ( centre commercial) nommé Madinat Jumeirah.
De couleur ocre, les murs rappellent ceux des Kasbas Marocaines avec des tours à vent, ancêtres de la climatisation.
Le contraste avec le Burj El Arab tout proche , est saisissant.

Poursuivant notre chemin le long de la côte avec un taxi cette fois, la Marina se présente à nous avec encore des hôtels de luxe aux noms connus et reconnus: Shératon, Méridien, Ritz, Hilton...
Toujours construits dans des teintes rappelant le sable, tous les immeubles bordant la plage possédent au minimum une trentaine d'étages. Au milieu, se trouve la marina dans laquelle de somptueux yachts sont amarés.
Le chantier est un mouvement perpétuel et quand tout sera-t-il terminé?

Retournons maintenant à la ville. Arrêt au Carrefour de Bur Dubaï, qui jouxte le terminus des bus, pour alimenter les contrastes !
Quelques achats de matériel informatique, de denrées (pêches de Jordanie, Pamplemousses de Chine, tomates d'Afrique du Sud, Dattes locales à 2€ les 2 kg ...), de vêtements, d'ustensiles de bricolage ...
On aurait bien envie de tout acheter car les prix sont assez bas par rapport à la Métropole.
Beaucoup de produit arrivent de Chine.

Pour notre troisième jour, nous avons choisi l'option taxi un peu plus honéreuse que le bus mais plus rapide et plus facile.
Le quartier des Affaires est notre but premier. Ici aussi il y a le World Trade Center, le building le plus ancien de Dubaï.
Les deux tours jumelles "Emirates Towers" de forme triangulaire et de verre constituées sont de toute beauté.
L'une d'elles abrite un Hôtel du même nom alors que dans l'autre se trouve un Mall aux boutiques somptueuses.

Depuis le taxi, s'offre à nos yeux une vision hallucinante par la diversité des formes des gratte ciel au nombre de 600 dans cette Mégalopole.
Non loin de là est en construction le Burj Dubaï qui compte actuellement 120 étages mais dont la hauteur ( tenue secrète) dépassera largement la Tour de Shangaï qui culminera à 430 mètres.
On est dans un autre monde: celui de la haute technologie architecturale et de la démesure.

Par la Sheick Zayed Road le taxi nous conduit dans le Mall actuellement le plus vaste de Dubaï.
Le Ibn Battuta Mall s'étend tout de plein pied sur plus de trois kilomètres.
Sa particularité : il est constitué de six parties consacrées à La Chine,La Perse, L'Inde, L'Egypte, La Tunisie et L'Andalousie. L'ambiance de ces pays y est recréée et on le visite comme un Musée. Les boutiques sont trés belles et trés variées.
Vraiment un grand moment passé dans ce lieu remarquable.

Ce soir le vieux quartier de Bur Dubaï : le Bastakiya,
proche des rives du Creek, a nos faveurs.
Les Dhows (gros bateaux en bois) vous proposent un dîner sur le bras de mer tel les bateaux mouches sur la Seine.

Mais notre but est un Restaurant réputé, Le Bastakiya Nights.
Dans ce quartier fait de vieilles pierres, la couleur ocre domine, renforcée par un éclairage jaune.
Nous entrons dans ce restaurant avec l'impression d'être chez un Antiquaire!
Nous avons le choix entre le patio ou une salle à manger aux meubles trés anciens.
Cette dernière fera l'affaire car climatisée.
Citronnade à la menthe fraîche en guise de bienvenue.
Puis se présente la farandole de plats avec les huit hors d'oeuvre différents (mezzes).
Suivent un plat fait de viandes grillées et petits légumes pour mon épouse et un poulet sauce bédouine aux champignons pour moi. Ces plats sont excellents.
Enfin le dessert est un plateau de fruits frais en tout genre avec des patisseries orientales.
Le tout arrosé d'une Cuvée Eau Minérale des Emirats pour la modique somme de 128 dirahms ( 26 € par personne) !! Génial.

Pour le quatrième jour, nous décidons de reprendre le bus ( ligne 10) afin de nous rendre au Mall of Emirates.
Le périple va durer plus de deux heures car ce bus s'arrête partout, traversant même la Zone Industrielle la plus importante de Dubaï !
Un lieu que nous n'avions pas envisagé de visiter mais là, pas moyen d'y échapper !
Enfin le Mall est en vue mais il faut marcher encore dix bonnes minutes sous un soleil de plomb.
Sa fraîcheur saisi notre peau ruisselante mais nous résistons devant une boisson fraîche.
Ce Mall a la particularité d'abriter une station de Ski couverte unique au monde : Ski Dubaï.
Aprés une restauration rapide je décide de me lancer à l'assaut des deux pistes longues d'environ 400m.
Pour 30€ les deux heures, vous passez un moment inoubliable à - 2° alors qu'il fait +45° dehors !!!
Tout est fourni sauf bonnet et gants que vous achetez chez Go Sport.
Dans ce tunnel "réfrigéré", un télésiège 3 places vous conduit au sommet qui culmine à 85 m d'altitude ! !
La neige y est de trés bonne qualité.

En sortant de là, c'est un nouveau choc thermique qui vous attend mais seulement le temps de trouver un taxi.
Ce sera notre moyen de transport jusqu'à la fin du séjour.

Pour ce cinquième jour, destination la Mosquée de Jumeirah, la seule qui se visite ici.
On nous y explique le déroulement des prières et des implorations.
Architecturellement elle est trés belle autant à l'intérieur qu'à l'extérieur.
Nous avons décidé de faire de ce jour un moment de détente.
Un autre taxi nous conduit donc à Jumeirah Beach Park. L'entrée est payante ( 5dh).
Aux abords de la plage, un service de restauration rapide. On y réserve aussi un casier pour les vêtements.
Sur la plage, le sable brûle et on a hâte de se mettre à l'eau. Stupéfaction, l'eau du Golfe Persique est aux environs de 34°.
Ainsi il n'est pas question de se rafraîchir mais de s' hydrater.
Interdiction de prendre des photos.

Pour notre sixième jour, le Souk de l'Or sera l'élu.
A peine imaginable toutes ces vitrines garnies d'or, et autres pierres pécieuses. On peut y voir jusqu'à des lustres faits d'or et un chemisier féminin de cotes de mailles (en or bien sûr) .
Nous y faisons quelques achats car aprés comparaison dans plusieurs magasins, il s'avère que les prix du 18 carats sont de moitié par rapport à la Métropole.
De plus, nous allons fêter bientôt nos 35 ans de mariage et l'occasion de se faire plaisir est trop belle.
L'or 24 carats est aussi trés intéressant à rapporter sous forme de lingots de poids divers.

Passage de nouveau au Souk des Tissus où un grand choix de vêtements sont proposés à des prix défiants toute concurrence.
Comme c'est le jour des dépenses, allons y pour les cadeaux et souvenirs en tout genre. Des pasheminas pour 20dh ( 4€)...
Mais attention de ne pas céder à la tentation des contrefaçons de Lacoste et Cie.

Ce matin du septième jour sera encore consacré aux derniers achats au Deira City Center où les magasins annoncent de nombreuses soldes.
Occasion pour acheter un appareil de photo Bridge à 232 € alors qu'il est vendu 550 € en Métropole !

L'aprés midi, un 4X4 vient nous chercher à l'hôtel pour nous conduire vers le désert.
Expédition à ne manquer sous aucun prétexte.
Une autoroute qui s'enfonce au milieu du désert est une chose difficilement imaginable mais celà existe.
Non ce n'est pas un mirage.

Possibilité de vous faire des frayeurs à l'aide de quads.
Mais, presque plus impressionnante que les montagnes russes des fêtes foraine, c'est la ballade en 4x4 sur les crêtes des dunes.
A chaque instant la stabilité est remise en cause et l'inclinaison de celui-ci est telle que l'on se voit déjà faire un roulé boulé jusqu'au bas de la dune!!
Il n'en est rien car nous avons à faire à des chauffeurs trés expérimentés.
Aprés la tempête, le calme.
Un arrêt s'impose aprés cette épreuve. Presque seuls au monde au milieu de cette immensité de sable ocre rouge avec un soleil couchant magnifique. Quelle beauté!
Un rêve de plus assouvi et l'émotion vous prend aux tripes.

Nouveau départ vers le campement de bédouins où nous aurons droit au thé, à la shisha (narguilé), tatouage des mains au henné pour les dames et à un buffet de mets locaux.
Assis sur des coussins à même le sol autour d'un espace sur lequel une heure durant, nous aurons droit à la prestation d'une envoûtante danseuse du ventre au déhanché et aux vibrations remarquables ! ! Une vrai performance sportive.

Au retour on a la sensation que la ville est trés proche. Mais bien sûr,il y a encore peu, le désert allait jusqu'à la mer!

Pour ce dernier jour, nous voulions nous lever tôt pour assister à la fameuse course de dromadaires. Hélas, nous avons appris la veille qu'elle n'avait pas lieu en ce moment.
Nous nous rabattons sur le Mall qui manque à notre tableau: le Wafy Center proche de l'Aéroport. Il y a de superbes magasins et particulièrement Swarosky qui y présente deux objets d'art : une pendule style art déco et un canapé aux formes arrondies, le tout en cristaux de bohème!
Un dernier détour vers les bords du Creek afin de humer avec nostalgie une dernière fois ces lieux magiques.
La carte bleu rougit à nouveau mais nous devons prendre du temps pour préparer les valises avant le départ vers l'aéroport prévu à 22h30.

Que retenir de ce séjour tel que nous l'avons vécu sans préparation particulière ?

L'image de la démesure et du "pharaonisme" est bien présente mais elle confère un dépaysement extraordinaire et provoque un choc.

A aucun moment nous ne nous sommes sentis en insécurité même le soir seuls dans les rues.

Les chauffeurs de taxi sont pratiquement tous Pakistanais ou Indiens et ne s'apprécient pas trop. Et pour cause !!

Et la circulation qui rajoute encore un peu plus de chaleur en ville!

Ici 0% de chômeurs grâce à tous les chantiers.

Beaucoup de femmes voilées selon une coutume bien établie et la polygamie.

La gentillesse des habitants qu'ils soient Dubaïotes, Indiens, Phillipins, Pakistanais ou encore Chinois.

La magie et la sérénité retrouvée au milieu du desert.

Et du commerce à "gogo"!!!!

Bref, que du bonnheur !!!

Conclusion: dans trois ou quatre ans, il se pourrait que nous revenions pour voir ce que l'on n'a pas pu voir mais surtout voir le Burj DubaÏ et les Palms terminés.
Voir aussi le futur Grand Parc DUBAILAND avec ses 45 sites de divertissements et ses 200 installations touristiques et sportives.

Et puis, ne pas oublier la courses de dromadaires !!

Et vous, avez vous l'envie de découverte en lisant cet avis ?
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
jacquesherve

jacquesherve

22.06.2013 13:52

Un lieu unique dans son genre et un diamant bien mérité !

jacquesherve

jacquesherve

11.03.2010 16:10

C'est tout un XXI° siècle qui se dessine au Moyen Orient, tout comme à Doha au Qatar.

felis

felis

19.01.2009 23:34

J'ai cru comprendre que a Dubai, ca allait u peu moins bien en ce moment.... (Janvier 2009)

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Dubai, Emirats Arabes Unis a été lue 19438 fois et a été évaluée:

exceptionnel (71%) par:
  1. jacquesherve
  2. felis
  3. nebulose
et aussi par 24 autres membres

"très intéressant" (29%) par:
  1. maximus2
  2. vero-isa
  3. lucieh
et aussi par 8 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité