Attention!!!

1  11.01.2012

Avantages:
Très éfficace

Inconvénients:
Tout aussi dangereux

Recommandable: Non 

marie30400

Plus à mon sujet:

Membre depuis:15.12.2011

Avis:46

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 6 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Voilà un avis qui ne sera pas glamour, mais ça touche tellement de gens que c'est important d'en parler non?

Les laxatifs et moi,

Constipée depuis toujours, je peux vous garantir que les laxatifs ça me connait! Du lavement, au cachet, au sachet, à l'homéopathie, tout y est passé! Pourquoi avoir autant essayée de méthode plutôt que d'en choisir une seule? Tout simplement parce que la plupart du temps le corps s'habitue plus ou moins vite selon les cachets, et l'efficacité s'estompe petit à petit... De plus cette accoutumance sur le long terme peut vous créer une réel dépendance.

Examinons et disséquons l'ordonnance de ce fameux Dulcolax:

"Posologie

- Adultes : 1 ou 2 comprimés au maximum par jour.
- Enfants de 6 à 12 ans : 1 comprimé par jour pendant deux à dix jours.
- Les comprimés doivent être avalés sans être croqués, le soir (effet 10 heures après) ou le matin à jeun (effet 5 heures après).
- Eviter l'absorption simultanée de médicaments alcalins."

Bon ok, pas de soucis, c'est clair.

Contre indications:

"CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité connue au bisacodyl ou à l'un des excipients.
- Etat de déshydratation sévère avec déplétion électrolytique.
- Maladies inflammatoires du côlon, rectocolites ulcéreuses, maladie de Crohn.
- Syndromes douloureux abdominaux de cause indéterminée, y compris des douleurs abdominales sévères associées à des nausées et vomissements pouvant indiquer une affection plus grave.
- Syndromes occlusifs ou subocclusifs.
- Enfants de moins de 6 ans.
- En cas de galactosémie congénitale, d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption de glucose et du galactose ou de déficit en lactase, ou en sucrase-isomaltase (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
DECONSEILLE :
- Médicaments donnant des torsades de pointes (voir rubrique interactions).
- Grossesse : l'utilisation du bisacodyl est déconseillée au cours de la grossesse. En effet, les données cliniques et animales sont insuffisantes.
- Allaitement : le bisacodyl passe dans le lait maternel. L'usage du bisacodyl doit être évité durant l'allaitement."

Constatez que, même si il est vendu sans ordonnance il a quand même pas mal de contre-indications...

Effets indésirables:

"- Des douleurs abdominales ainsi que des diarrhées peuvent apparaître après la prise de DULCOLAX. Ces effets ont été observés en particulier chez des sujets souffrant de colon irritable.
- De très rares cas de réactions allergiques y compris des réactions anaphylactoïdes ont été rapportés.
- Risque d'hypokaliémie.
- Ce médicament contient de l'huile de ricin et peut provoquer des troubles digestifs (effet laxatif léger, diarrhée)."

Tiens, ça devient vraiment intéressant!
- Les douleurs abdominales et des diarrhées observés en particulier chez ceux qui ont un colon irritable??? Je n'ai pas de colon irritable, ni ma mère, ni ma belle-mère, pourtant je peux vous garantir que ces douleurs sont plus que fréquentes et plutôt violentes, à ce tordre en deux, rendant les dolipranes, aspirines, ibuprofènes et j'en passes totalement inefficaces! J'ai du même à plusieurs reprises quitter mon travail, plié en deux, pour me rendre d'urgence chez un médecin, me prescrivant des anti-douleurs plus puissants et sur ordonnance, et ce le lendemain de la prise jusqu'à trois/ quatre jours après!

-De même pour la diarrhée! Attention prévoir impérativement des toilettes à proximité, car le dulcolax créer de violentes contractions qui ne s'estompent qu'en allant ce "soulager"!

-L'hypokaliémie, quel nom bien compliqué, informons nous tout de suite de sa définition:
"L'hypokaliémie est un désordre hydro-électrolytique pouvant menacer le pronostic vital par la survenue de troubles du rythme cardiaque, cependant moins fréquemment que dans l'hyperkaliémie. Elle est affirmée par un ionogramme sanguin montrant une kaliémie inférieure à 3,5 mmol/L (examen à confirmer par un deuxième prélèvement).Les causes les plus fréquentes sont les diarrhées aiguës et les vomissements ou les aspirations digestives (pertes de potassium et de chlore : l'acide gastrique et de l'acide chlorhydrique). La perte en potassium provenant de troubles digestifs est associée le plus souvent à une alcalose qui elle-même aggrave la chute du taux de potassium, tout en favorisant son élimination dans les urines. L'alcalose, trouble de l'équilibre acido-basique de l'organisme, est due à une baisse de l'acidité dans le plasma sanguin (partie liquidienne du sang) et d'autres liquides de l'organisme comme les liquides interstitiels (liquide dans lequel baignent les cellules) à l'exception du liquide situé dans les vaisseaux."

Ah beh ça alors, ça fait un peu peur comme ça, mais on ce dit que c'est plutôt rare non? Et bien au dire de ma gastro-entérologue, qui déconseille fortement ce médicament et qui est scandalisée de le voir en vente libre, cet effet secondaire est loin d'être rare! D'ailleurs vous vous rendrez sans doute compte qu'après être allé à la selle, avoir rejeté une plus ou moins grande quantité d'eau et ayant envie de vous désaltérer plus qu'en temps normal, vous ne pourrez que constater que ce médicament provoque bel et bien une sécheresse qui entraine obligatoirement une plus ou moins importante perte de potassium.

Les précautions diverses:

"Précautions d'emploi:

- Le traitement médicamenteux de la constipation n'est qu'un adjuvant au traitement hygiénodiététique :
. enrichissement de l'alimentation en fibres végétales et en boissons,
. conseils d'activité physique et de rééducation de l'exonération.
- Une utilisation prolongée (plus de 10 jours) est déconseillée ; la prise prolongée peut entraîner :
. la maladie des laxatifs avec colopathie fonctionnelle sévère, mélanose rectocolique, anomalies hydro-électrolytiques avec hypokaliémie,
. une situation de dépendance avec besoin régulier de laxatifs, nécessité d'augmenter la posologie et constipation sévère en cas de sevrage ; cette dépendance de survenue variable selon les patients, peut se créer à l'insu du médecin.
- Des sensations vertigineuses et des syncopes, pouvant survenir au moment de la défécation, ont été rapportées.
- Chez l'enfant, la prescription de laxatifs stimulants doit être exceptionnelle : elle doit prendre en compte le risque d'entraver le fonctionnement normal du réflexe d'exonération.
- En raison de la présence de lactose (chaque comprimé contient 34,9 mg de lactose, soit 69,8 mg de lactose par dose journalière maximale recommandée chez l'adulte) et de saccharose (chaque comprimé contient 23,4 mg de saccharose, soit 46,8 mg de saccharose par dose journalière recommandée chez l'adulte), ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, ou de déficit en lactase ou en sucrase-isomaltase.
- Ce médicament contient de l'huile de ricin et peut provoquer des troubles digestifs (effet laxatif léger, diarrhée)."

Ils déconseillent d'utilisé Dulcolax plus de 10jours, mais à mon sens et celui des médecins, ceci n'ai pas un conseil mais une OBLIGATION! Je ne vais pas revenir sur l'hypokaliemie décrite toute à l'heure ni le risque d'accoutumance important. Par contre pour ce qui est des vertiges et syncopes je n'en ais jamais eu, toutefois je peux vous garantir une sensation d'épuisement et de grande fatigue, si l'on est vidé au sens propre du terme on l'est aussi au sens figuré!

Interactions médicamenteuses:

"ASSOCIATIONS DECONSEILLEES :
Médicaments donnant des torsades de pointes :
- Anti-arythmiques : amiodarone, brétylium, disopyramide, quinidiniques, sotalol.
- Non anti-arythmiques : astémizole, bépridil, érythromycine IV, halofantrine, pentamidine, sultopride, terfénadine, vincamine.
Torsades de pointes (l'hypokaliémie est un facteur favorisant de même que la bradycardie et un espace QT long préexistant).
Utiliser un laxatif non stimulant.
ASSOCIATIONS FAISANT L'OBJET DE PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Digitaliques :
Hypokaliémie favorisant les effets toxiques des digitaliques.
Surveillance de la kaliémie et s'il y a lieu, ECG.
Utiliser un laxatif non stimulant.
- Autres hypokaliémiants :
Diurétiques hypokaliémiants (seuls ou associés), amphotéricine B (voie IV), corticoïdes (gluco-minéralo : voie générale), tétracosactide.
Risque majoré d'hypokaliémie (effet additif).
Surveillance de la kaliémie et, si besoin, correction.
Utiliser un laxatif non stimulant."

-Remarquez que l'on parle encore de cette fameuse hypokaliémie!

Grossesse et allaitement:

"Grossesse :
L'utilisation du bisacodyl est déconseillée au cours de la grossesse.
En effet, les données cliniques et animales sont insuffisantes.
Allaitement :
Le bisacodyl passe dans le lait maternel. L'usage du bisacodyl doit être évité durant l'allaitement. "

-Rien à redire...

Comment ça marche ?

"Le bisacodyl est hydrolysé par les enzymes de la muqueuse intestinale en un composé actif le bis-(p-hydroxyphényl) pyridyl-2-méthane (BHPM) qui agit localement sans absorption. Le BHPM est principalement éliminé par les fèces. 3 à 17% de la dose administrée est éliminée dans les urines en partie sous forme de glucuronoconjugué. Le bisacodyl suit le cycle entéro-hépatique."

CONCLUSION ET MON AVIS APRES UNE LONGUE UTILISATION:

-Oui c'est un laxatif très efficace même sur les personnes très constipés.
-Il crée une forte dépendance, ce qui vous créera d'autant plus de constipation après l'arrêt du traitement.
-Il perd de son efficacité sur le long terme, vous êtes donc obligé d'augmenter petit à petit les doses pour obtenir le même effet qu'au début.
-Il n'ai pas fait pour régler les problèmes de constipation chronique, mais uniquement pour une utilisation courte et très occasionnel.
-Il crée de fortes douleurs abdominales et ce sur plusieurs jours après la prise.
-IL provoque de la diarrhée.
-Il déshydrate de manière importante et crée donc une perte de potassium pouvant conduire jusqu'à la crise cardiaque (ma gastro-entérologue dit que c'est fréquent).
-Ma gastro-entérologue (encore) est scandalisée de le voir en vente libre (sans ordonnance), tan ce médicament sur du long terme peut être relativement dangereux!

(Si vous souffrez de constipation chronique, ma gastro-entérologue m'a prescrit un médicament nommé "Movicol", mais l'on peut aussi l'avoir sans ordonnance, la différence bien sur c'est qu'il ne vous sera pas remboursé par la sécu. Il est sous forme de sachet par deux. Elle m'a donc conseillé de prendre deux sachets le matin avec un verre de jus de fruit. Je peux l'utilisé sans limite dans le temps, il règle ma constipation, je n'ai aucune douleur, aucun effet secondaire, aucune déshydratation ni fatigue, et cerise sur le gâteau je n'ai pas et ce depuis un an augmenter les doses et pourtant il marche toujours aussi bien).


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
ytreza972

ytreza972

11.01.2012 17:33

Ce c'est pas pour moi ce Dulcolax !

mythiquesolsen

mythiquesolsen

11.01.2012 16:32

Ca craint un max pour la dangerosité, pour la crise cardiaque ça m'a fait halluciner, ta gastro-entérologue a raison. Le pire c'est qu'il y a des gamines anorexiques qui se gavent à ça, c'est du suicide....

marie30400

marie30400

11.01.2012 16:32

Recopié la notice me permet et c'est ce que j'ai fais, de pouvoir comparer ceux qui y est indiqué avec mon expérience. L'on peut ainsi ce rendre compte plus facilement je trouve des nombreux points "obscurs" de ce médicament...

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Dulcolax - Contre la constipation - 2001 a été lue 6252 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (83%) par:
  1. ytreza972
  2. Nausicaa08
  3. scoobidoo
et aussi par 2 autres membres

"intéressant" (17%) par:
  1. perquisition

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité