Nike Requin

Images de la communauté

Nike Requin

Série de chaussures lancée en 1999.

> Voir les caractéristiques

79% positif

63 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Nike Requin"

publié le 04/02/2006 | amsa93
Membre depuis : 30/11/-0001
Avis : 207
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Bien
Avantages On est bien dedans, il parait
Inconvénients Hors de prix !
très intéressant

"Un requin rose échoué"

Aïcha et ses belles "requins"

Aïcha et ses belles "requins"


Les dernières vacances de Noël m'ont emmenées à Marseille, au Vallon des Auffes, ce petit port charmant que j'avais visité en détails l'été dernier. Cette visite devait être prémonitoire puisque trois mois plus tard, ma fille y trouvait une petite maison à louer.

Lors de ce dernier séjour, le temps ne m'a pas vraiment gâtée. Je ne parle pas du soleil qui était comme presque toujours au rendez vous, avec un ciel du bleu le plus intense, mais du Mistral qui durant quatre jours a soufflé a 110 km/h et avec -2°, je vous garantis que c'est coton ! Au fond du Vallon, c'était encore supportable, mais dès que l'on tentait la grimpette de la Corniche, il y avait de quoi asphyxier. Les deux derniers jours de tempête, gâvée d'être gelée jusqu'à la moelle, je me suis confinée à la maison.

Le matin du troisième jour, les filles dormaient encore. Le vent étant un peu tombé, j'ai fait une sortie avec les chiens jusqu'à l'extrême pointe du Vallon. La mer était encore démontée et de grosses vagues venaient encore se fracasser sur les rochers en contrebas, nous aspergeant d'écume. Nous avons effectué un sage repli, les petits chiens ne semblant, pas plus que, apprécier les douches intempestives et glacées. En contournant le grand bassin creusé dans la falaise où les enfants du Vallon viennent s'ébattre sans risque en été, tout un tas de détritus flottait à la surface de l'eau, apporté par les vagues déchaînées. Des bouteilles de plastique, du bois flotté et parmi tout cela, flottait, incongrue, une basket toute neuve : une Nike requin rose ! C'était si drôle de voir cette grande chaussure rose ( au moins du 44) échouée là, que je me suis demandé comment on pouvait perdre ses baskets par un temps pareil et surtout quelle tête pouvait avoir le propriétaire d'une telle chaussure !

En arpentant les magasins de chaussures avec ma nièce, j'en avais vu des roses de cette marque au Maroc, ce qui m'avait paru étrange et d'un goût douteux, mais comme il s'agissait de contre façons, dans ce domaine, tout n'est-il pas permis ? Le plus curieux était qu'elles ne se faisaient dans cette couleur qu'en grande taille, donc pour homme ! Etant donné qu'une grande partie des habitués de Marrakech est homosexuelle, cette trouvaille m'avait paru amusante et m'avait confortée dans l'idée que les Marrackis avaient un sens des affaires et de l'adaptabilité hors pair. Mais je n'en avais jamais encore vu en France !

Voilà l'explication, certes un peu longue, de ce titre étonnant, mais c'est grâce à cette chaussure échouée que j'ai eu l'idée de refaire un avis sur les « requins » de Nike. En effet, j'en ai déjà fait un dans une autre vie sur Ciao et c'est une sorte de défi que je me lance à moi-même, puisque c'est justement celui là qui cartonne toujours en première place des avis sur le sujet avec un nombre impressionnant de lectures, ce qui me laisse sans voix.

Ces chaussures ont eu le don de m'obséder durant quelques années. Comme je le disais dans le précédent avis, mes neveux, les uns après les autres, ont été des fans de ces godasses et chaque Noël, le verdict tombait avec la liste au père Noël : il y en avait toujours un qui voulait des « requins ». A nous de cavaler aux Puces de Saint Ouen pour les avoir un peu moins cher que chez Foot Lockers, dépositaire exclusif de ce modèle. 169 euros pour une paire de basket tout plastoc et fabriquée par des petits Chinois qui crèvent la dalle, vous avouerez que c'est fort de café !

Ces baskets doivent leur nom à leur couleur d'origine : bleue et aux vagues de plastique blanches qui les décorent sur le dessus rappelant plus la mer que les requins en fait. Elles ont été dessinées en 1998 par le jeune magasin précédemment cité qui venait d'ouvrir : Footlockers. Ces gars là avaient le vent en poupe, une clientèle très jeune et exigeante, ils ont proposé le projet à Nike qui a accepté, non seulement de les fabriquer (en Chine donc), mais aussi de leur en réserver l'exclusivité. Footlocker a bien grandit, on trouve des succursales partout ou presque en France et la réputation de leurs « requins », n'est plus à faire. Désormais, il y a plus d'une centaine de variantes de ces « requins » dans toutes les couleurs avec des motifs et des semelles un peu différentes, il n'y a qu'a voir l'époustouflant échantillonnage lorsqu'on rentre sur le site de NIKE. Pour moi, elles sont très moches, mais il parait que l'on est « bien dedans » ! Heureusement ! Oserai-je dire.

En ce qui nous concerne, tout arrive, mes neveux, en prenant de l'âge, ont enfin passés le cap et sont passés à d'autres tocades, toujours aussi chères, mais tout de même plus élégantes.

Bon, je ne vais pas jouer les vieilles grincheuses, puisqu'ils aiment, on ne va pas tenter de les en dégoûter, ce serait d'ailleurs peine perdue. Je pense pourtant que si la mode pouvait changer et laisser tous ces vêtements de sport aux seuls sportifs, on y gagnerait beaucoup pour le look de certains.

C'était juste une petite parenthèse pour vous raconter un tout petit épisode de ma vie. Il est inutile de vous dire que je n'ai jamais essayé de « requins », pour moi qui me flatte de ne jamais courir, qu'est-ce que j'en ferais ?

Bisous à tous et bon week-end !


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 17665 fois et a été évalué à
98% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Huby22 publié le 25/03/2006
    Très étonnant avis sur des chaussures dans lesquelles je ne te verrais pas du tout. Bravo!
  • mailusinefet publié le 23/02/2006
    Ca m'a intrigué... je voulais voir ce qu'une ciaonaute aussi classe pouvait dire sur cette marque de basket assez "jeun's". Et je me suis pas mal amusé a lire cette histoire assez insolite. Pas mal du tout :-p
  • stronger publié le 18/02/2006
    Je me souviens très bien de l'avis auquel tu fais allusion. Par contre, il n'est pas anormal de voir un requin ... flotter !
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Nike Requin

Description du produit par le fabriquant

Série de chaussures lancée en 1999.

Caractéristiques Principales

Nom: Requin

Type: Chaussures de basket

Marque: Nike

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 13/09/2000