Avis sur

FBI : Portés disparus - Intégrale saison 4 - Coffret 3 DVD (DVD)

Evaluation générale (1): Evaluation totale FBI : Portés disparus - Intégrale saison 4 - Coffret 3 DVD (DVD)

3 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 4,00 EUR à 39,00 EUR  

Tous les avis sur FBI : Portés disparus - Intégrale saison 4 - Coffret 3 DVD (DVD)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Les limiers des temps modernes

5  01.12.2008

Avantages:
Une série très humaine

Inconvénients:
Les DVD bifaces ne sont pas toujours pratiques à manipuler

Recommandable: Oui 

emeralda26000

Plus à mon sujet: Comme une petite envie de revenir voir comment à évolué Ciao.

Membre depuis:06.08.2007

Avis:419

Lecteurs satisfaits:83

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 37 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Voici une série que je regarde depuis pas mal de temps déjà, tout au moins en DVD car comme vous le savez déjà, je regarde bien peu la télévision.
Je ne vous ai encore jamais parlé des trois premières saison de « FBI : Portés disparus » faute de temps, mais sans doute le ferai-je un jour prochain. En attendant, je vous plonge directement dans le bain de la quatrième saison !

********************************

Petite présentation du coffret :

Il est assez petit de taille car il ne contient que trois DVD en tout et pour tout. C'est assez peu pour une saison entière, mais cela s'explique facilement quand on remarque que les DVD sont alors présentés dans des boîtiers « slim » et que ces mêmes DVD sont des bifaces.
C'est assez peu courant, mais c'est également une habitude sur les coffrets de « FBI : Portés disparus ».

Pas de fioritures, les jaquettes ne sont pas trop travaillées tout comme le petit fourreau de carton qui entoure les deux boîtiers. En fin de compte, c'est simple, fonctionnel et facilement rangé dans une dvdthèque.

********************************

L'intrigue :

Cela fait des années que les enquêteurs du FBI - les agents chevronnés Jack Malone (Anthony Lapaglia), Samatha Spade (Poppy Montgomery), Vivian Jonhson (Marianne Jean-Baptiste), Danny Taylor (Enirique Murciano) et Martin Fitzgerald (Eric Close) - enquêtent sur les disparitions les plus complexes de la ville de New York.
Cette saison, un nouvel agent va rejoindre l'équipe : Elena Delgado (Roselyn Sanchez), ancien officier de police de la brigade des mœurs de New York, qui participe désormais 24 heures sur 24 à l'élaboration de profils psychologiques de personnes portées disparues.

Des personnages aussi divers qu'un prétendant à la médaille olympique, un ancien du FBI, une mère de famille habitant en banlieue, et un mercenaire ayant des liens avec des organisations terroristes, disparaissent au cours de cette saison. Ont-ils été assassinés ? Kidnappés ? Se sont-ils suicidés ? Où ont-ils décidés de fuir leur vie trop infernale ?

********************************

Les bonus :

Cette rubrique sera des plus courtes car il n'y en a pas. Cela a le mérite d'être clair. La série et rien que la série !

*********************************

Mon avis :

S'il est intéressant d'avoir suivi les saisons précédentes, cette série offre quand même l'avantage pour les novices de pouvoir être regardée en cours de route.
Certes de nombreux détails vont alors vous échapper dans la vie de nos enquêteurs, mais rien de dramatique à l'heure d'Internet où les forums sur les séries sont nombreux. Bon, j'avoue ne jamais y aller car j'aime justement tout découvrir par moi-même, mais cela peut vous dépanner.
Allez, en route pour cette quatrième saison. Dieu que le temps passe !

- Traqué :
On a droit tout de suite à un beau résumé du dernier épisode de la saison trois qui est en fait la première partie de cet opus. On peut dire que la saison démarre sur les chapeaux de roue. D'ordinaire, « FBI : Portés disparus » est plus calme si j'ose dire. Ce n'est pas la série où l'on tire à tout va même si la tension est souvent palpable.
Cette fois, on sent bien que tout n'est pas comme d'habitude. L'un des membres de l'équipe de Jack Malone a été grièvement blessé et l'on sait bien que cela attise les tensions. Les personnages sont à cran, le spectateur qui les suit lui aussi.

- Un monde dangereux :
Un épisode qui nous montre qu'il ne faut jamais prendre à la légère certaines peurs ou phobies chez un adolescent. Un opus assez dur car l'on voit bien que

Photos
FBI : Portés disparus - Intégrale saison 4 - Coffret 3 DVD (DVD) FBI portés disparus saison 4
Le boîtier et les 2 DVD
la violence n'attend pas le nombre des années. Poussé à bout, on ne connaît plus les limites de l'autre.
Un retour aux affaires pour deux agents de l'équipe de Jack Malone. Ce n'est jamais évident de retourner au travail, mais quand on fait ce type de boulot, cela l'est encore moins.
« The end » or not ?

- Renaissance :
Parfois on fait des erreurs quand on est jeune et l'on en paye le prix fort ensuite. Mais tout espoir ne doit jamais être perdu même si les portes se ferment devant votre nez le plus souvent, la faute aux préjugés, aux qu'en dira-t-on et j'en oublie. J'ai trouvé cet épisode particulièrement émouvant.
Et puis, j'ai également beaucoup aimé une phrase de Malone : « L'expérience usez-en, mais ne la laissait pas vous user ! ». C'est tellement vrai. La force de l'habitude peut être votre pire ennemie.

- Le temps perdu :
Un petit bond dans le temps puisque l'on remonte les pendules pour être en avril 1998 dès le début de cet opus.
Et puis retour au présent où le sac de la disparue fait à nouveau surface. Comment régler une affaire vieille de 7 ans, c'est ce que nous pouvons voir dans cet épisode et l'on sait bien que c'est déjà compliqué avec des affaires très récentes, mais quand le temps passe par là, c'est souvent votre pire ennemi.
Et puis, on se met des idées en tête, des si j'avais su, si j'avais fait ceci ou cela… En réalité, le plus souvent, on referait exactement la même chose car on ne peut pas tout maîtriser. La nature humaine est perfectible et c'est la leçon de cet épisode.

- Traditions :
Trouver sa place dans notre monde actuel n'est déjà pas facile, mais si en plus, vous appartenez à une communauté où les traditions priment sur tout le reste et surtout sur vos désirs propres alors là, c'est carrément l'enfer. Votre talent et votre détermination peuvent vous causer plus de tords que jamais et l'issue peut même être fatale. Comme quoi la vie ne tient qu'à un fil, même pour une jeune styliste… Un épisode très bien réalisé et surtout très humain.

- Voyage au Mexique :
Cela aurait pu être un renouveau pour leur couple, mais voilà la jalousie a tout gâché. Et si l'on ajoute à cela un brin d'intelligence et de machiavélisme, cela donne un épisode où nos agents spéciaux se retrouvent au Mexique (enfin Danny et Jack seulement) pour résoudre une affaire d'enlèvement en apparence très commune.
Un peu de dépaysement et un opus assez musclé en fin de compte. C'est très plaisant de sortir un peu de la grisaille de New York…

- Un dernier combat :
Voilà un épisode qui, je n'ai même pas honte de le dire, m'a fait pleurer. Il y est question de pédophilie et ce qui arrive à la petite Melissa ne pouvait que me toucher en tant que mère. Cette enquête est dure, mais tellement humaine aussi. On pourrait dire tant de chose sur cet épisode, mais j'avoue que les mots me font défaut. Tout comme à la fin de cet opus, juste une simple mélodie qui se charge de dire, tout ce qu'il reste à dire…

- De l'autre côté :
Un adolescent qui disparaît, des parents qui ne savent pas ce qui vient de leur tomber sur la tête et surtout l'énorme rouleau compresseur de la machine policière et du FBI qui se met en marche. Cela fait beaucoup en même temps. On perd le contrôle, on ne maîtrise plus rien, on est dépassé et l'on s'imagine tant de choses. On croit que cela n'arrive qu'aux autres, mais hélas, cela peut vous arriver dès demain. Et je sais de quoi je vous parle…

- Cavalier seul :
Voilà un épisode où Jack va voir s'effondrer une nouvelle partie de son passé. Touché en plein cœur, il devra alors épauler une amie, une amie très chère… Même les meilleurs agents peuvent se planter…

- Amnésie :
Une vie entière de souvenirs qui disparaît après un choc et une fin de vie à gérer, voilà le programme pour cet opus qui encore une fois va sérieusement bousculer Jack Malone. Et il n'a pas été le seul à être secoué, je l'ai également été car s'occuper d'une personne qui nous est chère, qui n'a plus toutes ses facultés et/ou qui souffre, c'est sans doute ce qu'il y a de pire… Un épisode encore une fois très porté sur les êtres humains, leurs parcours chaotiques et ce qu'il peut en résulter.

- Le sang versé :
Une histoire de gang et de mort. Les décès, les disparitions, les meurtres ne laissent jamais personnes indemnes, surtout celles qui doivent poursuivre leur route. Dans tous les cas, leur existence prend un tout autre chemin. Une leçon d'espoir au milieu de pas mal de ténèbres…

- Le patient X :
On peut tout avoir en main pour tout réussir et pourtant, on a peur et l'on gâche tout. On se dit alors que l'on va apprendre de nos erreurs, mais l'on recommence, encore et encore. Et enfin, c'est la fuite en avant et l'on ne contrôle plus rien. Voilà un épisode qui suit un schéma assez classique , mais qui reste prenant car même si l'on a l'impression d'avoir déjà suivi ce type d'affaire, elles sont toutes uniques.

- Enragée :
Pas facile de refouler son passé et tous ces moments plus que difficiles que l'on a pu vivre. Même si c'état le pire des enfers, l'on se doit d'être plus fort, meilleurs que ne l'ont été nos parents, mais il reste toujours une part de ce mal en nous. La moralité de cet épisode, c'est que les apparences sont souvent trompeuses et qu'il ne faut pas aller trop vite en besogne. Le résultat final reste pourtant notre plus belle récompense.

- Justice expéditive :
Aux yeux de tous, même lorsque l'on est innocent, l'on peut parfaitement être toujours coupable d'un crime que l'on a avoué, mais pas commis. Prouver alors son innocence est alors s'exposer à des dangers sans nom et c'est ainsi que l'on peut y perdre la vie. La recherche de la vérité peut être fatale, c'est un lourd tribut à payer. Un opus international qui ne manque pas de piquant, d'espoir et de rebondissements.

- Trophées de chasse :
Les apparences sont parfois trompeuses (je l'ai déjà dit, mais cela se révèle de plus en plus vérifiable) et ce durant des années pour ne pas dire des décennies. Les preuves sont quelques fois sous nos yeux. Mais ne dit-on pas que plus c'est gros, plus ça passe aisément ? La preuve en image dans cet épisode troublant et sacrément morbide.

- La loi du marché :
Un enlèvement d'enfant, ce n'est déjà pas vraiment drôle, mais quand c'est juste pour une question d'argent, d'actions cotées en bourse, cela l'est encore mois. Le pire, c'est quand c'est aussi pour couvrir un nouveau médicament qui n'est pas aussi efficace que prévu, que la vie d'autres enfants est en jeu. Le profit aveugle beaucoup de monde, on tourne la tête de l'autre côté pour ne pas voir, pour ne pas comprendre. Un épisode qui fait vraiment froid dans le dos car en y réfléchissant un peu, on se dit que tout ce qui nous entoure peut être en fait soumis à cette règle.

- Confidences :
Un début qui pourrait nous faire penser à un épisode d'une autre série très connue, mais aujourd'hui terminée, je veux parler de « Sex and the city ». En effet, la « victime » du jour n'est autre qu'une chroniqueuse agoraphobe. Sa disparition est d'autant plus sérieuse donc. Pourtant cet opus sera bon enfant et l'on pourra avec délectation pousser la chansonnette avec nos amis entre un parrain plus vrai que nature et les forces de polices. Ahhhh, la vie en rose pour une fois au FBI !

- Addictions :
Quand on parle des dangers de la drogue, on fait souvent fausse route car tout peut presque devenir une drogue : le chocolat (bonjour les kg), la cigarette (c'est le cancer qui vous guette) ou les analgésiques (au départ pour lutter contre la douleur, ensuite…). Vous voyez, cela peut presque vous arriver sans même y prêter gare. C'est une bonne chose d'aborder ce problème sous cette forme, plus ludique, moins dramatique, mais cela frappe quand même les esprits.
Pour le reste, vous n'êtes encore qu'un enfant et pourtant vous devez être encore plus responsable qu'un adulte. Voilà qui ne présage rien de bien bon et qui est difficile à regarder quand on est une maman ou si l'on a un tant soit peu de cœur.

- Heureux événement :
Être enceinte, porter la vie est le plus souvent synonyme de joie, de plaisir, mais cela peut être également très angoissant. On peut toujours craindre de ne pas être la hauteur. Cela est à mon sens parfaitement légitime en fin de compte. Reste que si vous cumulez une grossesse avec des complications, l'angoisse et le stress ne peuvent qu'être accentués. Imaginez que vous êtes porteuse (pour les femmes) du virus VIH. Vous aurez le jugement, le regard des autres à endurer en plus des traitements plus ou moins lourds pour faire que cette grossesse se déroule le mieux possible.
Voilà un épisode bien dans notre époque où notre rapport avec l'épidémie du sida commence enfin à évoluer (mais pas seulement dans le bon sens). Une fois encore, voici un fait de société habilement abordé.

- Le refuge :
Dans cet opus, c'est encore un cliché qui est mis à mal : les gosses de riches, la drogue, la prostitution masculine, les refuges et les abris pour les plus pauvres de la société américaines (c'est hélas furieusement d'actualité avec cette crise économique mondiale)… Même si cet épisode reste très manichéen, il n'en est pas moins touchant, plausible (presque trop) et humainement aussi triste que porteur d'espoir.

- Sous la glace :
Le sport de haut niveau est exigent comme chacun le sait. Il faut tout lui sacrifier ou presque. Ce n'est pas facile quand on a seulement 15 ans et que l'on vient de perdre son frère aîné dans un accident à peine deux mois auparavant.
On aborde un sujet propre au sport en général : le dopage.
Dans cet opus, l'on verra combien les enfants peuvent êtres surprenants et bien plus matures qu'on ne le voudrait. Est-ce la vie d'aujourd'hui qui les rend ainsi adultes avant l'heure ? Est-ce qu'on leur en demande trop ? Ne les pousse-t-on pas à bout ?

- Requiem :
Cette fois, ce n'est pas une, mais trois personnes que l'équipe de Jack Malone va devoir retrouver. Ce qui est certain, c'est que lorsque vous commencez votre descente aux enfers, tout peut aller très vite et les éléments s'enchaînent diaboliquement.
Le plus intéressant est à mon sens le final de cet épisode car l'on peut ainsi découvrir Malone sous un angle nouveau…

- Dans la balance :
Deux disparitions, mais la presse ne veut en médiatiser qu'une seule d'entre elles, celle de la jeune fille blanche. L'autre affaire porte sur un jeune homme de couleur, c'est forcément moins vendeur vu qu'il ne vient pas des meilleurs quartiers de New York.
Cet épisode est écoeurant à souhait, mais c'est pour la bonne cause. Des vies sont en jeu alors doit-on encore s'arrêter la couleur de peau des personnes concernées ? Demandons un peu à Barrack…

- Des vies qui se croisent :
Une guest star qui va ravir les fans d'une ancienne série : « Beverly Hills », mais attention, le jeune homme a changé de registre. À la réflexion, c'est mieux !
Dans tous les cas, ce dernier épisode est mouvementé et surprenant car il sort un peu de l'ordinaire. Il offre une porte de sortie à la saison très personnelle et du coup, l'on en veut encore. C'est très bien joué sur ce plan-là.

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
bipbipcoyote1

bipbipcoyote1

16.01.2009 16:33

je ne vois pas pour moi l'intérêt d'acheter ces coffrets de séries policières. je regarde les épisodes quand ils passent à la TV et ma trop bonne mémoire m'empêche de les re-regarder car je sais d'avance comment cela finit, qui a enlevé tel personnage et pourquoi. donc, pour ma part, les coffrets, je ne les achète que pour les séries qui ne perdent pas leur charme en les voyant encore et encore, soit pour celles où l'émotion est au rendez-vous...! quelle honte qu'ils ne proposent pas de bonus, un bétisier des rushes serait le bienvenu!

madmike

madmike

07.12.2008 01:08

EXcellente présentation d'une saison et d'une série qui semble brasser pas mal de thèmes fort actuels à lire tes pitchs... ;o)

madmike

madmike

07.12.2008 01:07

Cette rubrique sera des plus courtes car il n'y en a pas. Cela a le mérite d'être clair. La série et rien que la série ! ==> c'est mesquin quand même de ne pas mettre le moindre bonus... ;o(

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
FBI : Portés disparus - Saison 4, Coffret 3 DVD

FBI : Portés disparus - Saison 4, Coffret 3 DVD

Cela fait des années que les enquêteurs du FBI - les agents chevronnés Jack ...

plus

annonce

4,00 € Amazon Marketplace DVD 99 Evaluations

Frais de port: 2,79 EU...

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace DVD

FBI : Portés disparus - Saison 4, Coffret 3 DVD

FBI : Portés disparus - Saison 4, Coffret 3 DVD

Cela fait des années que les enquêteurs du FBI - les agents chevronnés Jack ...

plus

annonce

18,05 € Amazon DVD 767 Evaluations

Frais de port: 2,79 EU...

Livraison: Habituellement expédié sous 24 h.​.​.

     Plus  

Amazon DVD



publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur FBI : Portés disparus - Intégrale saison 4 - Coffret 3 DVD (DVD) a été lue 632 fois et a été évaluée:

exceptionnel (30%) par:
  1. madmike
  2. mamystar63
  3. lukay
et aussi par 8 autres membres

"très intéressant" (70%) par:
  1. bipbipcoyote1
  2. legry
  3. Ninotte
et aussi par 23 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Heroes (DVD) Heroes (DVD)
Réalisateur : Tim Kring - Acteurs : Zacharie Quinto, Milo Ventimiglia, Hayden Panettiere, Adrian Pasdar, Ali Larter - EAN : 5050582508826 - Universal Pictures
21 Avis
Achetez-le pour seulement 9,49 €
Alias, Saison 1 (DVD) Alias, Saison 1 (DVD)
Réalisateur : Jack Bender - Acteurs : Jennifer Garner, Victor Garber, Michael Vartan, Ron Rifkin, Carl Lumbly - EAN : 3459379425063 - Buena Vista Home Entertainment
77 Avis
Achetez-le pour seulement 19,56 €
Desperate housewives, Saison 1 (DVD) Desperate housewives, Saison 1 (DVD)
Réalisateur : Marc Cherry - Acteurs : Teri Hatcher, Marcia Cross, Felicity Huffman, Eva Longoria, Steven Culp - EAN : 8717418074616 - Buena Vista Home Entertainment
74 Avis
Achetez-le pour seulement 14,23 €
publicité