Le lapin, le lapin, le lapin !!!

4  12.08.2003

Avantages:
La ville magnifique, la selection riche .  .  .

Inconvénients:
.  .  .  mais parfois nulle  !

Recommandable: Oui 

DaouBrazil

Plus à mon sujet:

Membre depuis:30.08.2001

Avis:14

Lecteurs satisfaits:9

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 9 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Comme le veut la tradition, il se doit de pleuvoir sur Annecy la poignée de jours durant laquelle se déroule le FIFA, Le Festival International du Film d'Animation.
Et comme les années précédentes, on s'attendait à passer ce joyeux moment sous des torrents de boue, de grêle avec pour les plus pessimistes, un petit tsunami au niveau du Lac d'Annecy !
Heureusement, les prévisions étaient plus que foireuses, et c'est sous un Soleil de plomb entaché de quelques averses, que s'est déroulé ce festival.

Alors nous voilà perdu dans cette grande et magnifique ville qu'est Annecy. Son Eglise, sa place du marché, ses ruelles et surtout son lac. Pour dormir, on a opté pour el campingo, bien moins cher. Et tous les matins, nous nous levions vers 7h30 pour foncer à Bonlieu retirer nos contremarques pour la journée. Le programme est varié et les places sont limitées, il faut donc jouer des coudes pour avoir les laisser-passer. Les avant-premières des Triplettes de Belleville ou l'avant bouche de la Prophétie des Grenouille étaient prises d'assaut.
Reparties sur 4 sites, les projections s'étalaient de 10h00 du mat à 1h30 du matin. Alors évidemment, à ce rythme, tu ne bronzes pas énormément et tu as plutot les yeux qui piquent.
Mais c'est pour ça que tu es venu, pour t'en mettre plein les yeux, pour cotoyer les grands de ce monde, pour découvrir et admirer les créations graphiques venues des 4 coins du monde.
L'année 2003 était comme toutes les anneés, une bonne cuvée. Bien évidément, il fallait jongler entre les vraiment extraordinaires et le franchement nuls.
On s'offre alors des séances où l'on rattrape sans remords nos trop courtes nuits.

Les séances du matin des films d'école et de fins d'études étaient les plus attendus. Avec avant chaque projection, un petit film mettant en scène la mascotte du festival, le LAPIN!!! Puis, en ouverture chaque jour, un court réalisé par les élèves des Gobelins. Puis, c'est parti pour une séance d'1h30.
Les grands lauréats de cette année sont Atama Yama (Japon) pour le Mont Chef, un homme radin qui mange des noyaux de cerises, un cerisier lui pousse sur la tête et il a des tas d'ennuis. Interprétation moderne du conte rakugo traditionnel japonais du même nom. Atama Yama remporte Le Cristal d'Annecy (Grand prix Annecy 2003).
Harvie Krumpet rafle ni plus ni moins que 3 cristaux cette année. Ce court d'Adam Benjamin Elliot (Asutralie) fait en patte à modeler et qui raconte la biographie d'un pauvre homme apparemment poursuivi par une poisse perpétuelle a été fortement salué par le public.
On citera également My Life as McDull, long métrage Chinois, qui coiffe sur le poteau Kaena et l'Enfant qui voulait être un Ours, NSPCC "Cartoon", film publicitaire primé militant contre la maltraitance des enfants, Hell Og Lykke, Herr Gorsky ! un de mes favoris
En Série TV on citera Home Movie qui a fait hurler de rire la salle devenant culte ainsi que Blue Stories (Histoire de Blues) qui dans la catégorie films de télévision.
On retiendra également les frère Nicolas qui ont encore fait une très forte impression avec leur différentes créations tout comme les De Crécy.
Grnd absent de ce festival, la série des Animatrix.

Bien sûr, je ne vais pas citer tout le monde, mais ce festival permets de voir ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle dans le monde de l'animation. On a pu se frotter aux meilleurs, croiser Bill Plymton, participer à des discussions avec des réalisateurs, enchainer plus de 8 heures de projo, assister à des avant-premières et même se baigner dans le lac. Bref, Annecy sait recevoir, et même s'il la sélection et le palmarès sont un peu discutables, il n'en reste pas moins que ce festival a une renommée international.
Alors rendez-vous l'année prochaine...


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
miminette

miminette

17.07.2006 13:42

Alors nous voilà perdu dans cette grande et magnifique ville qu'est Annecy. Son Eglise, sa place du marché, ses ruelles et surtout son lac.<------------------- Annecy est encore et tant mieux une "petite ville", mais il y a au moins 4 belles églises au centre et le marché s'étire dans les rues de la vieille-ville et non sur une place...... il faudrait que tu reviennes !!! Il a fait très beau cette année au FIFA ;-))

Radames

Radames

12.08.2003 22:59

Heu, la pine c'est mieux, non ? Je vais rédiger un de ces jours un avis sur le "Lapin aux pruneaux et à la moutarde et ses crozés savoyards" de Joël Rebuchon chez Fleury Michon !

taskinillusion

taskinillusion

12.08.2003 22:53

J'aimerais beaucoup y assister !

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Festival international du film d'animation - Annecy a été lue 1280 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (92%) par:
  1. myamo
  2. Cigale_Schizophrene
  3. Guizmaud
et aussi par 9 autres membres

"intéressant" (8%) par:
  1. miminette

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité