Crédit Immobilier de France

Images de la communauté

Crédit Immobilier de France

> Voir les caractéristiques

36% positif

100 avis de la communauté

Désolé, nous n'avons pas trouvé d'offre correspondante

Avis sur "Crédit Immobilier de France"

publié le 24/09/2011 | nikaia06
Membre depuis : 13/06/2010
Avis : 3
Lecteurs satisfaits : 0
Plus à mon sujet :
Pas pour moi
Avantages aucun
Inconvénients mensonge sans scrupule
très intéressant
Taux et conditions
Raison du choix
Disponibilité des conseillers
Qualité du conseil
Personnalisation du crédit

"Ignoble, inhumain, arnaque sans scrupule : FUYEZ !!"

*** intro ***

Ce n'est pas par plaisir que je viens vous raconter mon aventure mais plutôt pour éviter à tant d'autres personnes comme moi de se faire arnaquer par les conseillers du CIF qui ne sont la que pour tirer profit de votre faiblesse...

*** Récit de ma mésaventure....***
(qui finira bien grâce à d'autres commentaires que j'ai pu lire et qui m'ont permis d'éviter le pire)

Il y a quelques temps, je décide de me lancer dans l'achat immobilier afin de profiter tant qu'il était encore temps des avantages auxquels je peux profiter grâce à mon jeune âge. Je me réjouie donc quand je trouve l'appartement de me rêves et ne pense aucunement à être confronté à des problèmes de banques, ayant un CDI, un apport correct (économisé depuis pas mal d'année)...

J'ai plusieurs propositions de banques et choisis la plus intéressante qui est aussi la plus proche de mon futur "chez moi". Le dossier est monté et je peux théoriquement emménager mi juillet.

Peu à peu les choses se corsent, et il s'avère que l'obtention du PTZ est plus difficile en pratique que sur papier ! Pour vouloir le PTZ il ne suffit pas d'y avoir droit, il faut se battre aussi car tout est fait pour que vous baissiez les bras (documents perdus, jamais reçus, ou simplement demande de garantie non exigible dans le dossier..). C'est après des semaines de guerre au côté du directeur de ma banque (ma conseillère impuissante lui ayant délégué mon dossier) que ce dernier m'annonce qu'il va baisser les armes et me propose d'aller au CIF afin de boucler tout ca le plus vite possible (la solution étant de repartir à zéro dans une autre banque mon dossier étant connu ici).

Avec désespoir j'accepte un rdv avec une conseillère du CIF à conditions que les termes du contrat soit les même, (rdv fixé très rapidement) car la date butoir inscrite sur mon compromis arrive à terme et j'ai déjà libéré mon ancien logement puisque nous sommes déjà fin aout (je vous passe les détails de la vente de tous mes meubles pour pouvoir m'installer chez des amis sans trop les encombrer, les soirées en larme, les remises en questions...)
Je me rend au rdv, la conseillère m'acceuil en connaissance de toute ma situation, et m'imprime un contrat...première surprise l'assurance est différente et le taux aussi ! alors que j'avais précisé vouloir garder exactement les mêmes conditions. Elle me dit de faire des efforts, en gros étant en situation de faiblesse je dois accepter point. J'insiste et un second contrat qui selon elle est cette fois ci le même que celui proposé dans l'autre banque mais à taux révisable car selon elle c'est le plus intéressant! Je refuse et finalement enfin arrive un contrat à taux (soit disant) fixe. Sur le papier ca fait réver...elle me promet que si je signe dès aujourd'hui, je pourrai emménager la semaine prochaine!
Je refuse, je veux lire tout ca au calme, tout ca va trop vite. Elle me rappelle la précarité de ma situation actuelle...rien n'y fait, j'ai un dossier très correct et je refuse de signer sans réfléchir...même si c'est tentant surtout devant son insistance...je repars dossier en main, esquissant un petit sourire disparu depuis longtemps face aux difficultés rencontrées, car au fond de moi je m'y voit déjà!

En rentrant, je relis le contrat qui parait correct, il est bien noté en titre "taux fixe" en gras et majuscule ET je lis divers avis et commentaires laissés sur internet. Et la stupéfaction je découvre que mon soit disant contrat à taux fixe ne l'est pas du tout!
En réalité il est fixe pendant 3ans puis révisable non capé! ceci est stipulé dans les termes du contrat de façon tout à fait incompréhensible !
L'horreur, je retombe au ras des paquerettes, j'appelle ma banque pour leur dire que c'est odieux de m'avoir envoyer au casse pipe et contact la conseillère CIF pour dire que je ne signerai jamais son contrat et que c'est horrible de profiter de la faiblesse des gens pour les arnaquer et faire jouer leur sentiments!
Malgré tout je reçois dès la semaine suivante un courrier de la CIF avec mon dossier accepté, comme pour mieux me faire basculer, me faire céder à la tentation....la semaine suivante le délai et dépassé et le vendeur peut se rétracter en gardant la somme que j'ai déjà verser en provision...

Nous sommes presque en octobre, je suis alors de nouveau à ma banque et je décide de prendre les choses en main et de contacter les services de jurisprudence de l'ADIL qui stupéfait de la situation me confirme que les document demandés pour mon PTZ ne sont pas légaux et que je suis en droit de l'obtenir. Je reçois alors les divers articles et codes à fournir pour me défendre, je les transmets au directeur de la banque qui les transmet au services du PTZ et là... miracle ! mon dossier est soudainement accepté!

Aujourd'hui je suis l'heureuse propriétaire de mon premier appartement.
J'ai eu la chance dans cette histoire d'avoir des vendeurs qui m'ont soutenu, qui m'ont déconseillé de signer au CIF même si cela devrait retarder la signature et dépasser la délai (même si cela les a mis aux même dans une situation difficile)

*** conclusion ***

Le crédit immobilier de france est un organisme qui joue sur la faiblesse des gens pour en profiter pour les arnaquer en leur faisant miroiter le bonheur.
Ils n'ont aucun scrupules pour mentir lors des rendez vous en assurant qu'il s'agit de taux fixe. C'est ignoble et inhumain.
Depuis j'ai eu de nombreux échos de personnes surendettés à cause d'eux, obligé de revendre leur maison à perte pour rembourser le crédit qui flambe à vue d'oeil, j'ai aussi vue des reportages à la télé et je ne comprend pas qu'on les laisse faire encore...
C'est grâce aux divers commentaires lus sur internet que je me suis rendus compte que moi aussi j'étais une victime de leur subterfuge et que j'ai pu y échapper, et c'est pour cette raison qu'aujourd'hui je publie cet avis, pour que cela puisse aider plusieurs d'entre vous!


Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1349 fois et a été évalué à
57% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • nikaia06 publié le 25/09/2011
    Vshelly certes les organismes de finances ne sont pas pas pour nous aider mais je trouve les pratiques du CIF hors normes! Sinon comme toi j'ai remarqué que l'ont ai bien plus renseigné qu'eux au final :) c'est triste quand même ! Enfin pour le PTZ j'avais tous les documents nécessaires, en réalité j'ai su par les services de jurisprudence que ce que l'on me demandait n'était pas a fournir et que mon dossier était bel et bien conforme...pourquoi?! telle est la question..kkl a décidé de ne pas faire passer mon dossier? A la même période j'ai eu échos de plusieurs personnes qui ont été confronté à des situations similaires avec le PTZ...d'ailleurs une autre banque que j'avais démarché, refusé simplement les crédits immo avec PTZ car ca leur avait apporté trop de soucis !
  • nikaia06 publié le 25/09/2011
    Félis : je ne me trompe pas de coupable et suis consciente que le siège de ma banque n'est pas élogieux dans l'histoire mais ils ne sont pas escrocs comme peut l'être le CIF avec leurs mensonges. Ensuite oui après avoir laissé mon dossier entre les divers conseillers j'ai décidé de me bouger en contactant les service de jurisprudence ce qui a débloqué la situation Et par " la précarité de ma situation actuelle" j'entends qu'elle ne me manquait pas de me dire que la fin du délai approchait, que les vendeurs allaient de rétracter...que cela ne serait jamais accepté à l'autre banque...bref j'appelle ca jouer avec les sentiments... Et pour finir il s'avère que c'est le siège national de la banque qui accepte de faire passer un PTZ, mon dossier étant connu là bas, la solution était de le présenter ailleur où là il passerait puisque j'avais tous les documents nécessaires et je remplissais toutes les conditions :) j'espère avoir répondu à tes questions
  • felis publié le 25/09/2011
    Finalement tu reproches au CIF de t'avoir fait une proposuition utilisable rapidement et que tu as refusée parce que ta banque aasez minable ne saviat pas ou ne voulait pas mettre en oeuvre rapidement le PTZ auquel tu avais droit et lepret complémentaire qui va avec. Je pense que tu te trompes de resposable, et tu as refusé l'offre du CIF ce qui me semble d'ailleurs tout a fait raisonnable.
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Information produit : Crédit Immobilier de France

Description du produit par le fabriquant

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 04/07/2001