---- J'ai mal à l'équipe de France ----

1  27.06.2010

Avantages:
y en a ?

Inconvénients:
beaucoup trop

Recommandable: Non 

centori

Plus à mon sujet: Tant que Ciao ne préférera pas les honnêtes gens aux tricheurs je ne reviendrai pas !

Membre depuis:08.09.2001

Avis:623

Lecteurs satisfaits:284

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 41 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Qu’on le veuille ou non, le football est actuellement le sport numéro 1 en Europe, et la Coupe du Monde est la plus grande fête du ballon rond, cet événement est le deuxième plus regardé sur notre belle planète après les Jeux Olympiques d’été.


Mais la Coupe du Monde de Football a ceci de spécial quelle réunit 32 équipes venues de tous les continents, lesquelles vont s’affronter pendant 1 mois pour gagner l’un des trophées les plus moches du monde [le plus moche étant quand même la coupe de l’América].


L’on est alors tous pris d’une fièvre qui nous conduit à tout délaisser pour suivre ces matchs et soutenir notre équipe nationale.


Nous avons tous notre équipe de cœur, pour moi le Stade Malherbe de CAEN avec qui j’ai vécu de très bons moments, le passage en coupe de l’UEFA en 1992, le fameux match de coupe de France CAEN 5-4 LENS, ou encore la finale de la coupe de la ligue perdue contre Strasbourg.
Bien sur, nous avons aussi nos chouchous que nous soutenons en coupe d’Europe, Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux et les autres nous procurent de belles émotions.


Mais l’équipe qui nous rassemble tous, que nous soyons Marseillais ou Lillois, Parisiens ou Bordelais c’est l’équipe de France. Nos bleus comme l’on dit nous rassemblent, nous emmènent sur la scène internationale.

La coupe du monde est aussi l’événement sportif de référence. Je me plais à m’enthousiasmer devant beaucoup de sport (voile, boxe, ski, alpinisme, basket, foot US) mais la Coupe du Monde de FOOTBALL est l’événement qui m’a donné mes premiers souvenirs de sport, savoir le France – Brésil de 1986 gagné aux tirs aux buts, curieusement je n’ai aucun souvenir de la demi-finale qui a suivi contre l’Allemagne…


Le Football c’est aussi ce sport qui nous tous permis de nous enthousiasmer en 1998 avec cette victoire incroyable, l’équipe de France était encore beaucoup plus forte en 2000 lorsqu’elle a appris aux Italiens la fameuse technique du rebouchage de bouteille de Champagne.


Alors forcément, l’équipe Nationale de Football, il faut la respecter et la soutenir.

Je dois dire que ces dernières années soutenir les bleus a été de plus en plus difficile, tout d’abord, nous sommes en difficultés depuis 2002 et une piteuse élimination au premier tour de la Coupe du Monde en Corée et Japon et nous n’avons depuis lors jamais fait la révolution des mentalités qui auraient été nécessaire.

J’entends encore les joueurs qui se plaignaient avant la coupe du monde du peu de soutient du public, mais même si l’équipe de France est notre équipe à tous, il est bien certain que cette situation nous permet aussi de faire preuve d’un certain agacement quand nous nous sentons bafoués et c’est le cas en l’espèce, rien ne nous aura été épargné.


Se faire éliminer piteusement parce que l’on est pas au niveau n’a rien d’infamant, la squadra azzura vient d’en faire l’amère expérience, mais partir sous les hués du monde entier rejaillit sur tous, spécialement lorsque cela fait des années que l’on se montre autiste, hautain et dédaigneux envers des critiques constructives, en l’occurrence la faillite est globale du terrain à l’encadrement, une faillite sportive mais aussi et surtout morale.


Inutile de revisiter les années précédant l’Euro, elles ont été difficiles, mais la qualification des bleus pour le mondial fut un long chemin de croix, des prestations indigentes, des joueurs peu concernés ou peu motivés. Karim Benzema ira même jusqu’à dire après un match qu’il n’avait pas envie de jouer, nous nous n’avions pas envie de les soutenir.


La qualification fut acquise au prix d’une tricherie

, une main volontaire ou pardon un « fait de jeu » en d’autres termes « pas vu, pas pris » que l’on aura pas le droit de critiquer sous peine de se voir refuser de serrer la main par notre Raymond national enfermé dans ses certitudes.


Un Raymond DOMENECH qui sera resté 6 ans à la tête de l’équipe de France, il devient le sélectionneur ayant dirigé le plus de match, mais il ne sera pas le plus capé. Michel HIDALGO sera resté plus longtemps que lui, et a un palmarès bien meilleur (1 demi-finale de coupe du monde en 1982 et un Euro gagné en 1984 valent bien 1 finale et 2 échecs cuisants) et Aimé JACQUET champion du monde en 1998 ou encore Roger LEMERRE vainqueur de l’Euro 2000.


Raymond DOMENECH aura été à mon avis simplement un sélectionneur, celui qui choisit les joueurs à aligner sur la feuille de match. Toute la difficulté viendra du fait qu’il n’est pas un entraîneur, son absence de palmarès en club le démontre, et il ne réussira jamais à créer – souder une équipe pour créer un fond de jeu.
Après 6 ans, le sélectionneur en était encore à faire des essais et quelques jours avant le Mondial, il ira même jusqu’à envisager de changer son système de jeu, ce qui démontre singulièrement l’absence de continuité.

Raymond DOMENECH n’aura jamais su non plus être un éducateur, les derniers jours en Afrique du Sud le démontreront.


La Faillite sera aussi du coté de l’encadrement technique.


Songez que l’adjoint de RD était Pierre MANKOSKI dont le seul titre de gloire est d’avoir réussit à faire monter le Stade Malherbe de CAEN en ligue 1, voilà qui est un peu juste tout de même…

Un encadrement technique qui ne saura pas même préparer ce mondial.
Les stades dans lesquels les joueurs Français devaient jouer étaient situés à 1500 mètres d’altitude, chacun sait que jouer à cette altitude suppose une acclimatation et donc une préparation spécifique.

Certes nos Français sont allés à Tignes, mais ensuite direction la Tunisie puis les îles, et enfin leur camp de base situé au niveau de la mer.
Peu en ont parlé, mais il est évident que loger au niveau de la mer quand on doit jouer en altitude ne peut qu’avoir un impact négatif sur les performances.
On l’a bien vu nos joueurs étaient limités en vitesse et en endurance il est certain que l’explication est peut-être aussi là.


La fédération ne sera pas en reste


Raymond DOMENECH est un sélectionneur décrié, alors avant l’euro 2008, autant le conforter dans son poste et renouvelons le pour 2 ans, ainsi en cas de faillite comme il était probable il pourrait nous emmener vers de nouveau horizons hostiles. La prédiction était bonne.


Pour le mondial, et alors que nous vivons une crise sans précédent, comment justifier que nos bleus aient investis un complexe hôtelier d’ultra luxe.
Dans le principe je ne vois pas le problème, mais dans le contexte actuel, il y avait un peu d’abus ce d’autant que notre délégation était la mieux logée de toutes les équipes.

Evoquer le sujet fut déjà une affaire d’état, qui risquait de perturber les pauvres petits.

Quant à l’explication selon laquelle il n’en coûtait rien aux français, elle est fumeuse, car si la FIFA paye ces frais, ce sont bien les droits télévisuels et donc la publicité qui se retrouve sur le prix des produits qui in fine finançait l’hôtel de nos vacanciers de joueurs.

La situation devenait encore plus grotesque quant à l’approche du second match, l’on apprenait que les joueurs avaient exigés et obtenus que la fédération fasse venir à ses frais (on rêve) leurs femmes ! Il en coûta 240 000€ aux frais cette fois des joueurs amateurs, ils apprécieront.
Ces messieurs n’ont-ils pas les moyens d’entretenir leurs femmes ?


Quant aux vacanciers-joueurs que dire


La coupe du monde 2010 fut pour les Français un supplice, voir ces grands-joueurs-stars dans leur club, se comporter ainsi de manière invraisemblable.
Tout à commencé à Tignes, même si à l’époque la presse avait signé une sorte de cessez le feu avec l’équipe de France.


Il faut tout de même savoir que les entraînements avaient lieu au stade « Eric CANTONA » distant d’environ 50 mètres de l’hôtel des bleus. Ceux-ci pour éviter les supporters et devoir répondre à des sourires et demandes d’orthographe, devaient parcourir ces 50 mètres en limousines !!!


Cela montre le mépris des joueurs pour les supporters et après ils s’étonnaient du peu de soutien. Du mépris les supporteurs y ont aussi eu droit en Afrique du Sud, un camp de base transformé en camp retranché, des entraînements à huis clos sans doute pour masquer la mauvaise ambiance et des supporteurs tenus à bonne distance. Le seul entraînement en public de la deuxième semaine du mondial fut annulé pour cause de grève !


Le motif de cette grève était lui-même totalement inouï. Nicolas ANELKA ayant copieusement insulté le sélectionneur celui-ci était exclu de l’équipe de France, nos joueurs protestaient contre cette décision et indiquaient chercher le « traître » qui avaient bien pu livrer cette information à la presse.


Les joueurs considéraient ainsi qu’insulter le coach n’est qu’un fait de jeu… (Comme la main sans doute) et que sanctionner le fautif était injuste, et encore pire d’aller révéler un secret…d’alcôve ou presque. Le peu de valeurs de gens là est confondant.


Oh mais des valeurs ils en ont, celle de l’argent qui fut au cœur des discussions pendant la préparation, alors que nous nous enfonçons dans la crise, nos 23 bleus discutaient des primes en fonction de leur avancée dans le tableau et de la prime de victoire, environ 280 000€. En soit non choquant compte tenu du business généré mais invraisemblable dans le contexte.


Sur le terrain, nos joueurs furent inexistants, sans doute trop occupé par des affaires personnelles à régler et des vacances à prendre au plus vite.


Au final c’est à une défaite morale

que l’on a assisté.
Sportivement l’équipe de France n’a pas existé et a été balayé ce qui n’a strictement aucune importance, la défaite peu aussi être belle quand on s’est bien battu.

L’Equipe de France pourrait prendre exemple sur Nicolas MAHUT qui n’a rendu les armes à Wimbledon qu’après 11h de match et un score au cinquième set qui ressemble plus à un score de basket qu’à un score de tennis.


Mais aussi et surtout les querelles internes, inimitiés, bagarres nous ont miné, et moralement les joueurs se sont moqués des Français.


On ne peut impunément se présenter à Téléfoot à l’impromptu annoncer que l’on va tout faire pour redresser la barre et quelques heures plus tard faire la grève à l’entraînement !

Tout cela nous a fait honte à tous, et pire encore vis-à-vis de l’étranger, jamais l’on avait vu ainsi une équipe se suicider sportivement et moralement.

Tout cela n’est néanmoins que révélateur de la déliquescence de la société Française dans laquelle nous vivons.

Il y a longtemps que je pense que notre société – civilisation est en pleine décadence. Au temps des Romains on disait du pain et des jeux, de nos jours les matchs de Foot ont remplacé les Gladiateurs et les nôtres étaient si mous et imbus d’eux même qu’ils n’ont même pas voulu combattre non par absence de qualité, mais par manque d’envie.


maintenant, nous allons assister au grand déballage

chacun va y aller de sa révélation pour montrer combien il ne cautionnait en rien le comportement de certain.

Les vautours tournent déjà, les révélations commencent déjà à poindre, les inimitiés vont se régler par presse interposée. Si la compétition sportive n’a pu faire vendre, tachons au moins que le coté people puisse minimiser les pertes…


Et au final, celui qui est le plus à plaindre, je crains que ce ne soit Laurent BLANC qui va prendre la tête d’une Equipe de France, sans jeu, sans âme, sans charisme, quasiment sans joueur.

Il va donc partir d’une feuille blanche, et si l’on critiquait Raymond DOMENECH pour les piètres résultats de l’équipe, il est possible sinon probable compte tenu contexte que le pauvre Lolo ne puisse faire beaucoup mieux.
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
vshelly

vshelly

10.09.2010 16:45

Quant aux vacanciers-joueurs que dire...ben qu'ils feraient mieux de se remettre au boulot !

vshelly

vshelly

10.09.2010 16:44

je sais plus si c'est Henry ou ribéri qui disait faire ce métier par amour du sport...vive l'hypocrisie !!! pour des millions par ans, moi aussi j'peux aimer l'foot !

vshelly

vshelly

10.09.2010 16:43

le sport c'est plus ce que c'était...payé des millons pour rouler en porsche, poser dans les tabloids...et jouer comme des manches! Qu'on vire ces enfants pourris gatés, et qu'on prennent de vrais joueurs!

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
France - Coupe du Monde 2010 - avis par neptuna_83 Les bleus sont méconnaissable
  très intéressant
France - Coupe du Monde 2010 - avis par sucre_rouge LA FRANCE, UNE FOIS DE PLUS FAVORITE
  très intéressant
France - Coupe du Monde 2010 - avis par awd83 Mais qu'est ce qu'on en a à FOOT...
  très intéressant
France - Coupe du Monde 2010 - avis par yann972 equipe de france 2010
  peu intéressant
Evaluations d'avis
L'avis sur France - Coupe du Monde 2010 a été lue 1104 fois et a été évaluée:

exceptionnel (42%) par:
  1. jacquesherve
  2. dany67
  3. lbutin3845
et aussi par 15 autres membres

"très intéressant" (58%) par:
  1. nana3cool
  2. m_clym
  3. SurUnPetitNuageDeCoton
et aussi par 22 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité