Alerte GPS G200

Avis sur

Alerte GPS G200

Evaluation générale (9): Evaluation totale Alerte GPS G200

 

Tous les avis sur Alerte GPS G200

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


La larme fatale contre les radars...le G200

4  14.09.2007

Avantages:
Esthétique et discret sur une visière de bord .  .  .

Inconvénients:
quelques fois trop bavard .

Recommandable: Oui 

Phizapp

Plus à mon sujet:

Membre depuis:13.08.2006

Avis:40

Lecteurs satisfaits:39

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 57 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Futur(e) utilisateur(trice) du G200, bonjour.

Comme le rat, le Ciaonaute est un être doux, intelligent, sociable, et, grâce à son esprit inventif, doué d'un sens aigu pour l'intérêt collectif...
« ??? .... Phizapp péterait-il les plombs en me comparant avec un rat ? », t'interroges-tu, en lisant cette curieuse introduction.
Non bien sûr, soit rassuré(e) cher(e) ami(e), je ne vais pas bouffer les câbles de mon ordinateur, et encore moins grignoter un morceau de Comté devant toi pour faire le mariolle. Comme le rat avertit du danger à consommer du Comté empoisonné, je vais t'entretenir du G200 qui avertit de la présence des radars de la gendarmerie.

L'acquisition récente d'un roadster me conduit à chevaucher chez moi sur le plus beau secteur routier de France. Je veux parler des voies rapides aux sinusoïdales de rêve qui traversent cette belle région bucolique et pastorale à souhait qu'est ma verdoyante Franche Comté. Malheureusement depuis 4 ans, un vilain, devenu depuis peu le chef des vilains, s'est mis en tête de faire fouetter tous les chevaliers qui caracoleraient à brides abattues par monts et par vaux.
En clair : pour ce faire un maximum de pognon, les politiques, toujours à cours d'idées n'ont rien trouvé de mieux que de verbaliser les contrevenants en disséminant un peu partout des radars sur le bord des routes.

En août dernier à 22 h.24...par une belle nuit sombre et noire entrecoupée par quelques apparitions de la lune qui frange d'un listel argent les nuages dans le ciel, je cravache mon puissant destrier vers ma belle demeure où une délicieuse princesse attend mon retour. Je fais corps avec ma monture lorsqu'une immense lueur argentée embrase la terre, le ciel et la nuit...grand est alors mon étonnement.
― Non, je ne suis pas David Vincent, rugit-je, et pour écarter toute méprise je crois bon d'ajouter :
― Je m'appelle Phizapp, écarte-toi de ma route je veux rentrer chez moi.
Cartésien et pas très croyant, je me doute un peu que l'archange Gabriel, ou saint Michel ne vient pas discuter le bout de gras avec moi, encore moins pour me confier une mission comme bouter les Anglais hors de France par exemple, c'est déjà fait
Cet instant de stupeur passé, je reprends mes esprits en inventoriant les alcools que j'ai consommé pendant cette soirée de travail ; siroté deux heures auparavant, un Bourbon single malt 13 ans d'âge ne peut pas avoir eu raison de ma lucidité ni produire une telle hallucination.
L'évidence s'impose cruellement ; en regardant mon compteur qui indique :100 Km/h, je comprends que j'ai été traîtreusement radarisé. Je voudrais tellement noyer mon chagrin dans les bras protecteurs et maternelles de Sainte Rita : la patronne des causes désespérées.

Sans être un aficionado de la vitesse, je suis, certes un automobiliste pressé, mais responsable alors de grâce épargnez-moi les remontrances écolo-moralisatrices en fustigeant la vitesse avec des rodomontades du style :
― « C'est bien fait pour lui, il a qu'à rouler moins vite... » « Avec son bolide, i' nous plombe la couche d'ozone... » « Si tout le monde faisait comme lui, la route serait jonchée de carcasses fumantes expurgeant des corps mutilés... »
Statistiquement ; un Ciaonaute motorisé sur trois se fera prendre par un radar en 2007 et deux sur trois en 2009. L'année dernière je me suis fait radariser à 76 Km/h pour 70 Km/h, je récidive en août de cette année avec 98 Km/h pour 90 Km/h ; soit en moins : un point sur mon permis et 45 € dans mon porte monnaie à chaque fois. Pour mettre fin à cette hémorragie de points, qui inexorablement me conduirait à devenir piéton avant dix ans, je contre attaque avec l'arme fatale, absolue et définitive : l'avertisseur de radar G200.

Si, au début de cet avis, je t'ai choqué(e) futur(e) utilisateur(trice) du G200, en comparant le rat avec le Ciaonaute ; c'est parce que tous les deux sont doués du pouvoir extraordinaire de prévenir leurs congénères lorsqu'un danger
Photos pour Alerte GPS G200
  • Alerte GPS G200 Photo 50236676 tb
  • Alerte GPS G200 Photo 50236678 tb
  • Alerte GPS G200 Photo 50236679 tb
  • Alerte GPS G200 Photo 50236681 tb
Alerte GPS G200 Photo 50236676 tb
Mon beau destrier
se présente. A t-il détecté un morceau de Comté empoisonné que le rat aussitôt lève la patte pour pisser sur la dangereuse denrée, de manière à prévenir ses semblables d'un risque potentiel : Attention danger.
Mon éducation judéo chrétienne et civique m'a inculqué le respect : d'autrui, des valeurs de la république, de ses institutions et...du matériel de la république ; c'est-à-dire les radars de la gendarmerie. Donc je n'irai pas pisser sur ces boites espionnes auxquelles s'en prennent des chasseurs désespérés qui n'obtiennent, pour se consoler bêtement, que leur photo les représentant en train de mettre en joue le malheureux radar.
Ma vocation de Ciaonaute étant d'écrire des avis et, par là même, d'aider mes semblables à se prémunir des turpitudes gendarmesques ; je vous livre ici la description de la pièce essentielle de mon plan de bataille anti radar.

Enfin, un appareil qui ne ringardise pas trop nos planches de bord ; en effet, ressemblant habituellement à des collimateurs d'avion de guerre ou des compteurs à gaz, les GPS et autres avertisseurs de radars sont souvent disgracieux et franchement moches.
Exceptionnellement, et c'est une bonne nouvelle, le design de ce G200 fait sortir les équipements embarqués hors de la médiocrité. Logé dans une coque arrondie couverte d'un revêtement satiné, cet avertisseur au dessin épuré, mesure 8,4 cm de long, 5,3 cm de large et 2 cm d'épaisseur. La fixation du boîtier sur le tableau de bord est assurée par un aimant autocollant. Pour optimiser son efficacité, il est recommandé de positionner l'ensemble sur la partie haute du tableau de bord, souvent sur la visière qui coiffe les compteurs.

Dépourvu d'une batterie, cet avertisseur ne peut fonctionner que s'il est branché sur la prise électrique ou, pour les anciens véhicules, sur l'allume cigare de la planche de bord, de ce fait, cela induit qu'il doit être connecté en permanence pendant son utilisation avec le fil qui pendouille...donc ; ambiance prototype assurée dans l'habitacle !!!

Que les blondes soient ici rassurées car leur légendaire angoisse face à la technologie a été prise en compte pour la rédaction du cahier des charges de cet avertisseur de radar ; en effet, l'utilisation du G200 ne peut pas être plus simple. Même un oursin ne se lassera jamais de t'en expliquer le fonctionnement, futur(e) utilisateur(trice) du G200:
― « Tu branches, tu attends quelques secondes...pour que le GPS puisse se caler sur les satellites et tu lis...et même si tu ne sais pas lire...le G200 cause... »

Bien entendu les plus futés d'entre vous, soit tous les Ciaonautes, voudront savoir :
― « Comment ça marche un GPS ?!! »
Je laisserai ce plaisir à notre ami l'oursin qui vous parle :
― « GPS sont les abréviations de Global Positioning System. Un récepteur GPS, celui de ta voiture, capte les signaux d'au moins quatre satellites qui sont au-dessus de nos têtes, en mesurant les écarts entre les satellites il peut connaître sa distance par rapport aux satellites et, par trilatération, situer précisément en trois dimensions n'importe quel point placé sur la Terre en dessous des satellites GPS, avec une précision de 15 à 100 mètres pour le système standard. Il sait en permanence : où et à quelle distance de toi se trouve le prochain radar qui se situe sournoisement sur le bas côté de ta route. A 400 m droit devant toi, il est capable de t'avertir de la présence de l'irascible et bondissant maréchal des logis-chef Cruchot avec ses jumelles, pour peu qu'un sympathique automobiliste ait cafté sa présence depuis son ordinateur.
Concernant la précision, le GPS étant un système développé pour les militaires américains, une disponibilité sélective était prévue. Pendant de nombreuses années, les civils n'avaient accès qu'à une faible précision (environ 100 m). Le 1er mai 2000, le président Bill Clinton annonçait qu'il mettait fin à cette dégradation volontaire du service. Depuis, il est courant d'avoir une position précise à 20 mètres ou moins »
― « Alors... merci qui ? »
― « ???? Ben...Merci Bill Clinton ???!! »
― « Mais non...pour cette explication, merci l'oursin »

Futur(e) utilisateur(trice) du G200, sache qu'en mode utilisation, lorsque ton véhicule se déplace, les signaux GPS reçus sont affichés sur un écran à leds, ce sont de petites ampoules de couleur rouge. La vitesse de déplacement de ton véhicule apparaît en permanence sur cet écran, j'ai vérifié : la précision est de l'ordre de 1Km/h, et laisse la place à la distance du prochain radar lorsque tu t'approches de celui-ci. L'avertisseur, qui cause aussi, te précise le type de radar qui risque de te flasher : s'il est fixe, mobile avec un pied ou mobile avec jumelles…re-bonjour Cruchot... et enfin il annonce également la limitation de vitesse à laquelle tu dois te conformer sur cette portion de route.
Comme le GPS cartographique qui te guide dans la nuit pour suivre un itinéraire prédéfini ; ce G200 saura t'avertir de la proximité d'un radar, alors que dans la nuit noire tu n'avais pas aperçu le panneau qui l'annonçait. Equipé d'un tel avertisseur de radar, jamais dans la nuit du 17 août je n'aurais vu cette boule de feu embraser la nuit...Avec ce avertisseur, tel un oiseau nocturne, tu vois la nuit...c'est chouette, non... ??? T'as pas compris ???...oiseau nocturne, de nuit...c'est chouette...bon laisse tomber.

Un bémol cependant pour les jumelles et les radars mobiles. Embarqués à bord des voitures banalisées ceux-ci sont supposés à tel emplacement car le G200 ne peut pas détecter directement les contrôles en cours, cette dernière activité étant illégale. Pour palier à cette carence et améliorer la précision de ces emplacements supposés, le G200 indique la fréquence de leur présence, une fois par semaine, par mois ou par an.

Prévenant et attentionné, peut-être un peu trop quelques fois, le G200 te met en alerte lorsque tu t'approches de zones à risques : accidentogènes, virages dangereux et même des zones de bouchons fréquents mais lorsque tu cruises dans ces zones, il ne cesse plus de t'avertir. C'est un compagnon dont tu te félicites d'avoir la présence bienheureuse et protectrice près de toi, mais comme ma mère, au bout de quelques instants...ça lasse :
― « Phizapp, fais attention dans ce virage, ici en 1956 j'ai vu une 4CV sur le toit...tu devrais ralentir à l'approche de ce carrefour dangereux, ici en 1962 un paysan, avec son tracteur, a couper un autobus en deux... »
J'ai trop de respect pour ma brave maman que je ne peux hélas débrancher à l'instar de ce G200 qui lui ne peut pas être corrigé pour n'obtenir que des alarmes restrictives comme uniquement les radars.
Acheté 110 € cet avertisseur de radar peut paraître cher au premier abord ; cependant, 110 € sont l'équivalent de 2,5 PV de 45 €. Ajoute également l'économie de 2,5 points sur ton permis et tu n'es plus très loin de conclure favorablement ta réflexion sur l'opportunité de l'acquisition de cet avertisseur.
J'imagine que parmi vous de belles âmes s'interrogent sur la pertinence et la légalité d'un tel équipement. Je rappelle que cet avertisseur est conforme à la loi, dans l'esprit et la forme, sinon je me mettrais, ici, en infraction pour incitation à contourner la loi. Je te rassure futur(e) utilisateur(trice) du G200 ; l'installation et l'usage de l'avertisseur de radar G200 sur ton tableau de bord est parfaitement légale et autorisée en France ainsi que partout en Europe, à l'exception de la Suisse voisine où je roule beaucoup, et là je doit mettre l'avertisseur non pas dans la boite à gants...mais dans le coffre, sinon c'est : amende et confiscation du G200.

Le G200 n'est donc pas un "pousseaucrime" mais au contraire un gendarme ou plutôt... une gendarmette assise sur ma planche de bord ; tiens, cette dernière idée me plaît bien...

L'inconvénient majeur de ce dispositif restera l'agacement que peut générer la répétition incessante des alertes ; en effet, une oreille susceptible pourrait en effet très vite saturer, car il faut garder la tête froide pour entendre 20 fois :
― « Attention radar fixe à 300 m... vous êtes dans une portion à 110 Km/h...attention virage dangereux dans 250 m...attention radar mobile à 400 m... »

Sur l'autoroute, la traversée de Lyon est redoutable en passant par l'Est où une dizaine de radars vous attendent pour homologuer vos performances...Pour éviter ces désagréments, et ne pas faire l'autruche, vous devrez donc subir la voix du G200 qui n'est pas désagréable, style hôtesse d'Air France qui vous propose "...nos boissons fraîches, chaudes ou nos alcools au bar du troisième pont... "

Si, malgré tout mon argumentaire et les efforts que je déploie dans cet avis pour vous convaincre d'acheter un avertisseur de radar, vous décidiez de vous passer de ce précieux compagnon ; voici ce que vous aurez à gérer en cas de verbalisation :
Vous recevez, généralement 48 h après votre exploit, un "Avis de contravention au code de la route" qui vous est envoyé par le très sérieux "Centre Automatisé de Constatation des infractions Routières" voir photo ci-jointe à l'avis. Au dos de cet avis vous sont proposés plusieurs modes de paiement : Par téléphone, par chèque, par timbre amande, par timbre dématérialisé ou par internet. C'est avec ce dernier mode que j'ai payé.
Le regard baissé et la tête dans les épaules, j'avoue mon forfait en me connectant sur https://www.amendes.gouv.fr/ -
Ce site accueillant, sympathique est très rassurant, ben c'est du sérieux parce que estampillé : gouv.fr quand même : par ailleurs c'est clairement annoncé :
― "Ce site est entièrement sécurisé. Vous pouvez régler les amendes issues du système de contrôle automatisé (radar) ainsi que toutes les amendes dont la référence télépaiement est présente sur le talon de paiement."
Vous vous êtes fait arnaquer, racketter par leur radar une fois mais maintenant c'est fini...gentil l'automobiliste...recommencera plus le vilain ???
Le site vous met en confiance et vous invite à entrer dans le service de télépaiement des amendes où vous déclinez le n° de votre contravention :
― "Veuillez saisir ci-dessous le numéro d'amende ainsi que la clé : Seuls les paiements d'un montant inférieur à 1500 euros sont acceptés " ????!!! La vache...Ah oui, ici les propriétaires de Ferrari, de Lamborghini ou d'Aston Martin n'ont pas droit de cité, pas droit au petit bureau, eux c'est le bureau des VIP qui les attend.
Ensuite, après avoir choisi ta carte bancaire et validé ta signature, tu imprimes ton "Justificatif du paiement de l'amende" qui t'attribue un n° d'autorisation qui confirme ton paiement sur internet.

Lasse, après cette dure journée tu éteints ton ordinateur en laissant fuser entre tes lèvres l'expression de ta réflexion rageuse mais non moins déterminée :
― « S.......e de radar, je vais les n....r en m'achetant un avertisseur... »

Bon perdant, je souhaiterais cependant ici rappeler quelques chiffres concernant les statistiques de l'année dernière portant sur les accidents de la route liés à la vitesse excessive. L'analyse des accidents mortels de l'année 2006 révèle que : 61,1% des personnes qui ont trouvé la mort sur les routes avaient moins de 40 ans... la vitesse et l'alcool au volant restent à l'origine de plus de la moitié des accidents mortels.

Au terme de cette analyse je me demande si les moins de 40 ans ont tous la possibilité de s'acheter des voitures avec : airbags, ABS, ESP, EBD, freinage d'urgence, absorbeurs de choc, bref, tous les équipements et toutes les assistances à la conduite qui sauvent tant de vies. Ont-ils ces jeunes la possibilité de chausser leur voiture avec des pneus à 150 € ? Conscient, à 57 ans, de faire partie d'une génération de privilégiés ; j'ai eu la chance de faire les études et le job que je voulais, je n'ai jamais connu le chômage, certes, j'ai beaucoup travaillé et j'ai pu me payer de belles voitures mais je pense que pour les plus jeunes, qui travaillent beaucoup eux aussi, il y a pire que l'alcool et la vitesse sur les routes ; il y a la récession économique.

On devrait pouvoir flasher les politiques lorsqu'ils récessionnent trop vite...

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
cricri61

cricri61

05.03.2010 23:33

tu nous a fait beaucoup rire!!!

crashoveride45

crashoveride45

30.09.2009 19:57

plus de E, mais excellent avis quand même, j'ai bien rit :D

alain363

alain363

04.07.2009 11:00

bel avis plein d'humour

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur Alerte GPS G200 a été lue 10719 fois et a été évaluée:

exceptionnel (63%) par:
  1. FREZOU
  2. cricri61
  3. lucieh
et aussi par 44 autres membres

"très intéressant" (36%) par:
  1. gros_fred
  2. crashoveride45
  3. alain363
et aussi par 24 autres membres

"intéressant" (1%) par:
  1. troch21

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité