6 Iles en une !

5  18.10.2007 (17.10.2007)

Avantages:
richesse historique, soleil et dépaysement

Inconvénients:
peu de vol direct depuis la France

Recommandable: Oui 

freebooter75

Plus à mon sujet:

Membre depuis:01.01.1970

Avis:44

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 9 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Carrefour de la Méditerranée , enrichie au fil des siècles de multiples cultures, la Sicile est un emblème sans doute plus que toute autre île de la mer Méditerranée : les Îles Grecques sont purement Grecques , la Corse ne peut revendiquer un patrimoine historique et culturel aussi riche, la Sardaigne décidemment trop plate ne peut rivaliser avec son relief tourmenté.


Son potentiel touristique est énorme : son climat et ses plages attirent des touristes désireux de farniente et de loisirs aquatiques, le terrible Etna séduira les vulcanologues expérimentés ou amateurs, ses palais Grecs sont parmi les mieux conservés et nombreux sont les archéologues en herbe qui les visitent , de nombreux trésors de Palerme, Syracuse , contenteront les fanas d'architecture et enfin la gastronomie locale devrait régaler le palais de tous !


UN PEU D'HISTOIRE


La Sicile fut colonisée très tôt par les Phéniciens puis les Carthaginois et les Grecs . Enjeu de la Guerre du Péloponnèse qui opposa Sparte et Athènes, une expédition maritime des Athéniens se solda par une déroute de ceux-ci dans la rade du port de Syracuse.

Au moyen âge, l'île passa sous domination arabe puis ce furent les Normands qui la conquirent en 1030-1060 et un régime féodal s'instaura, néanmoins tolérant vis-à-vis de l'islam qui était implanté depuis de nombreux siècles.
Enfin une conquête Espagnole par Pierre III d'Aragon marque une ultime influence extérieure notoire dans cette île véritable épicentre des cultures méditerranéennes.

Depuis 1946 la Sicile est une région autonome d'Italie.


... ET QUELQUES POINS DE REPERES

La Sicile est l'île la plus vaste (49.000 km2) de Méditerranée. Culminant à plus de 3350m, le mont Etna , le plus grand volcan d'Europe, surplombe l'île par ailleurs assez montagneuse au nord, nord-est.

Le climat est évidemment tempéré par l'air marin surtout sur les côtes mais les mois de juillet-août sont déconseillés aux personnes trop sensibles à la chaleur.

Peu de cours d'eau (citons le Salso pour mémoire) mais quelques lacs sont présents au centre de l'île . La végétation principale est constituée de garrigue mais de nombreuses essences poussent sur l'île : chênes verts, orangers, citronniers, caroubiers, dattiers, pistachiers.


Située sur la ligne de contact des plaques Africaine et Européenne, elle est le siège d'un volcanisme actif, à Etna et au Stromboli sans oublier également l'île de Vulcano également dans l'archipel des îles Lipari comme le Stromboli.

PALERME ET LES ENVIRONS


Palerme est la capitale de l'Île (700.000 hab) et le principal point d'accès avec Catane via l'aéroport situé à une quinzaine de km à l'ouest de la ville. Ville assez tentaculaire mais cependant moins pauvre que Naples , Palerme étale ses faubourgs jusqu'aux portes de l'aéroport. Si vous conduisez , prenez vite le rythme de la conduite sicilienne : les voitures sont souvent petites et agiles, les conducteurs pressés sans être néanmoins si agressifs qu'on pourrait le croire et avec un peu de vigilance vous éviterez les Palermitains nombreux qui ne s'arrêtent pas toujours aux feux rouges mais ils ralentissent quand même, il faut donc s'adapter c'est-à-dire ne pas toujours respecter le code à la lettre !

D'une façon générale, un conseil à retenir pour le reste de votre voyage , les Siciliens sont assez à cheval sur la politesse, ils sont d'un abord affable et prêts à rendre service à condition de vous faire respecter et réciproquement. La langue Française est assez souvent comprise mais il est toujours mieux de s'adresser au départ par quelques formules italiennes pour aborder un interlocuteur.


Le centre ville contient les éléments architecturaux les plus remarquables


- Le Palais des Normands, vaste édifice construit par les Arabes au XI siècle, abrite aujourd'hui le parlement sicilien - on ne manquera de se promener sur la place superbement plantée d'eucalyptus et de pins parasol qui fait face au palais.
- La Chapelle Palatine : nef de dimension modeste (32 m) mais soutenue par des chapiteaux corinthiens, le plafond en bois sculpté à la mode arabe est richement décorée - Maupassant considérait la Chapelle comme un des plus beaux monuments du Monde

- La Cathédrale : non loin du palais des Normands , elle a la particularité d'être dotée d'un portail monumental à trois arcades en ogives et d'une porte en bois. Sa construction remonte au XII siècle.


Il faut compter au minimum une journée pour visiter le centre historique de Palerme, auquel on peut rajouter les curiosités suivantes : musée archéologique, musée de la marionnette, et superbes jardins (orto botanico notamment qui couvre 10 ha).

A quelques kilomètres de là ne surtout pas manquer Monreale dont lacathédrale et le cloître sont mondialement réputés. Sommet de l'art arabo - normand la cathédrale de Monreale a été bâtie au XII siècle et présente entre autres la caractéristique de posséder un chevet décoré d'entrecroisement ogivaux en lave , brique et calcaire. L'intérieur est richement décoré de mosaïques et de fresques . La cathédrale est également dotée d'un cloître dont les colonnes géminées font la réputation.


De Palerme , la multiplicité des choix s'offre au touriste : comme longer la côte en direction de l'Est et de la ville balnéaire de Cefalu.


EN ROUTE VERS LE SUD !

Nous ferons le tour de l'île dans le sens inverse des aiguilles d'une montre car après tout ce voyage est aussi une rencontre avec l'Histoire "Cap au sud !" vers l'intérieur du pays en direction du sud pour rejoindre rapidement Segeste.

C'est par une route pittoresque semblable à nos départementales puis par quelques lacets à flanc de colline que l'on rejoint les site de Segeste.

Ce temple grec est l'un des mieux conservés de l'île et donc du monde : si le toit a bien sûr disparu, la plupart des colonnes de style dorique tiennent encore debout ainsi que les frontons et ce temple isolé en pleine nature est magnifique au printemps lorsque le sol est couvert de fleurs multicolores. Vous pouvez prolonger votre ballade par une légère ascension qui permet d'admirer le temple de dessus et de visiter un amphithéâtre surélevé également fort bien conservé.
Le site de Segeste vaut sinon le voyage au moins un ample détour de même que le site d'Agrigente tout aussi fameux qui possède plusieurs temples qui ont la particularité de donner sur la mer.

Agrigente est située au sud de l'île sur la côte dite "africaine". Le site archéologique est vaste et comprend 2 zones distinctes, l'occidentale et l'orientale . Plusieurs temples grecs peuvent être admirés dont le temple de Junon et celui de la Concorde , magnifiquement conservé. Le site comprend également un musée archéologique richement pourvu en cratère et sculptures. Non loin d'Agrigente, la maison de l'écrivain et prix Nobel Pirandello est visitable , modeste demeure et témoignage émouvant du grand auteur.
Autre site archéologique de prestige : Sélinonte à une centaine de km à l'ouest de Agrigente et qui fut rivale de Segeste à une époque.

Si le paysage à proximité de Palerme est de type méditerranéen classique, c'est-à-dire assez comparable à ce qu'on trouve sur la cote d'Azur en France : colline assez abruptes en bord de mer recouvertes de garrigues ou d'arbres méditerranéens (chênes vert, pins , ..) la traversée de l'île permet de découvrir un paysage de colline assez douce ou de plaines fertiles souvent jonchée d'un tapis de fleurs multicolores au printemps.


LA CÔTE AFRICAINE


Reprenons notre périple et longeons la côte sud de l'île jusqu'à Syracuse ville millénaire ou s'illustra Archimède lors d'un épisode fameux de la guerre du Peloponèse.

Syracuse est bâtie sur le rivage et une île toute proche de la côte et reliée par deux ponts: l'île d'Ortygie où est concentrée l'essentiel des curiosités de cette grande cité (120.000 hab) . La ville est un des sommets du triangle Sicilien, les 2 autres étant Trapani et Messine

Citons : la place Archimède , le Duomo bâti sur un ancien temple grec et la fontaine Arethuse qui a la particularité de fournir à quelques mètres de la mer une eau douce et continue depuis des siècles.
Mais il faut savoir surtout flâner dans ses ruelles, observer ses façades souvent bordées de balcons ouvragés et échapper ainsi au temps et à notre civilisation trop mécanisée et robotisée, aux architectures fonctionnelles et dures, pour redécouvrir le sens de l'observation et saisir au passage une influence espagnole ou sarrasine, admirer un portail gothique, une façade baroque et ainsi se replonger dans l'histoire des peuples qui nous happe ici à chaque pas.


De Syracuse une étape s'impose Noto une ville énigmatique et baroque qu'immortalisa Antonioni dans L'Aventura.


A la fin du XVII siècle, Noto fut ravagée par un séisme et c'est l'architecte Gagliari natif de cette cité qui entreprit de la reconstruire.

La ville actuelle date donc pour l'essentiel du XVIII et constitue probablement l'exemple le plus fameux de baroque sicilien. Toute entière construite dans une pierre blonde et ocre au soleil couchant , elle s'appuie sur 3 artères principales à flanc de colline. 3 places bordées chacune d'une église procure del'espace et de la respiration a un plan d'ensemble très ordonné . Principal monument : le duomo surplombe la piazza del Ducezio dont l'imposant escalier en plusieurs parties mène à la façade presque théâtrale comme d'ailleurs pas mal de bâtiments de cette ville unique, très homogène sur le plan du style ce qui donne au visiteur comme dans certains tableaux de Chirico un sentiment d'être "hors du temps". Un seul hic mais de taille , la plupart des bâtiments sont en réfection ce qui multiplie les échafaudage et rend la plupart d'entre eux invisitables.


Enfin, reprenons notre périple vers le nord , c'est-à-dire Catane, l'autre métropole de l'île mais qui représente guère d'attraits pour contourner via l'autoroute.

Le gigantesque cône impressionne même les plus blasés et jusqu'au printemps son sommet enneigé peut être admiré et le faire presque ressembler au Fuji Yama. Vous pouvez aussi choisir d'escalader selon votre forme l mont Etna qui culmine à plus de 3000m et dont le cône impressionne.


Nous terminons par le site de Taormina, splendide amphithéâtre offrant une vue imprenable sur l'Etna et la mer.
Le théâtre fut construit par les grecs sous le règne de Hieron puis agrandi par les romains au 2e siècle après JC. Construit sur une colline situé a 214 m d'altitude , il profite naturellement de la concavité de la colline sur laquelle il est juché. On profite réellement d'un panorama magnifique s'asseyant sur ses gradins et on envie le plaisir des spectateurs de l'époque lorsqu'ils assistaient à une pièce de qualité.


Pour mémoire on citera les îles Eoliennes, un chapelet d'îles situées à quelques heures de navigation au nord-est de la Sicile et possédant toutes leur propre identité et caractéristiques: Vulcano la volcanique, Lipari la principale et le cœur de l'archipel , sans oublier Stromboli souvent en activité et qui mérite une ascension assortie d'un bivouac nocturne pour mieux apprécier les gerbes incandescentes de ce feu d'artifice permanent.

Enfin on peut revenir sur Palerme par la côte nord en faisant escale à Cefalù , une jolie ville côtière et balnéaire , probablement une des plus touristiques de l'île et qui comprend de nombreux établissements hôteliers de qualité et parfois fort accessibles en basse saison.

La plagede sable de Cefalù est une des plus belles de l'île, elle est effectivement assez longue, légèrement incurvée et invite à plonger dans la grande Bleue ou à simplement faire du farniente.
Cefalu possède également des attraits culturels importants et c'est avec délassement que l'on se promène dans ses ruelles pittoresques brodées de petits commerces typique de la région.
L'arrière pays est semblable à ce qu'on trouve dans l'arrière pays Niçois : assez escarpé et propice à de nombreuses randonnées.

La Sicile est également un un spot de plongée sous-marine important et on peut pratiquer ce sport dans différents centres situés à Messine, Syracuse, Acitrezza entre autres .
Pour conclure


Nous terminerons le tour de ce triangle mythique posé au beau milieu de la Grande Bleue par quelques notes gastronomiques.

Les spécialités Siciliennes sont nombreuses et font bien sur la part belle aux plats de poisson ainsi qu'aux vins issus des nombreux vignobles que l'on peut apercevoir sur les routes de Sicile


- Poisson : l'espadon bien sûr , seigneur des mers et roi de la table peut être comparé au thon
Les 1000 km de côtes de la Sicile permettent une ample variété : dorade, poulpes , calamar , ..
- Viande on retiendra l'agneau cuit au four et aux aromates : les agnello al forno ainsi que les involtini feront d'excellents plats de résistance

- Enfin question dessert , il n'y a guère de pâtisseries mais on pourra se délecter de glaces , de sorbets et de fruits que l'île produit à profusion


Ce n'est pas exagérer de la qualifier de 6 iles en une puisqu'elle de nature a contenter , vulcanologues, randonneurs, plongeurs, archeologues, globe trotter amateur de rencontres authentiques ou tout l autre voyageur éclectique qui trouvera intéret et plaisir au gré de ses périgrinations

Buon Viaggio !
Renseignements pratiques


Accès par avion sur Palerme et Catane via Rome , Milan ou Naples.
Saisons : avril, mai, juin, septembre.

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
lalou102

lalou102

21.10.2007 13:48

dis donc tout y est! E, bravo!

francesca971

francesca971

19.10.2007 17:24

Avis trés complet. Je repasserai avec un E. J'en dois des E à certains cianautes.

petitemarinette

petitemarinette

18.10.2007 16:05

E parce quE!

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Général Sicile, Sicile a été lue 1531 fois et a été évaluée:

exceptionnel (27%) par:
  1. lalou102
  2. petitemarinette
  3. italiabella
et aussi par un autre membre

"très intéressant" (73%) par:
  1. tripadymoti
  2. Coeur2Loveuse
  3. francesca971
et aussi par 8 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Général Sicile, Sicile
publicité