Général Singapour

Avis sur

Général Singapour

Evaluation générale (15): Evaluation totale Général Singapour

 

Tous les avis sur Général Singapour

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


Mes conseils pour profiter au mieux de Singapour

5  01.03.2006

Avantages:
Un coin d'Asie très sûr, aux immenses possibilités de shopping !

Inconvénients:
Une île qui a perdu sa spontanéité et un peu de son authenticité

Recommandable: Oui 

sheinkin

Plus à mon sujet:

Membre depuis:22.12.2004

Avis:14

Lecteurs satisfaits:12

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 11 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Il y a une dizaine de jours je suis retourné -pour mon travail- à Singapour, ce tout petit morceau d'Asie équatoriale qu'on compare souvent à la Suisse pour sa sûreté, et qui n'est pas si policé qu'on le dit régulièrement. Mon but ici est de vous donner un maximum de détails vous permettant de profiter le plus possible de Singapour, que vous y alliez pour le travail, ou bien pour des vacances.

Je vais essayer de structurer mon avis de la façon suivante:
1/ Avant le voyage
2/ Le voyage
3/ L'arrivée à Changi et le transport
4/ L'hôtel
5/ Le shopping
6/ La ville
7/ Le zoo
8/ La Malaisie
9/ La détaxe
10/ Les bagages
11/ Le duty-free
12/ Conclusion

So let's go!
1/ Avant le voyage:
Singapour n'est qu'à quelques dizaines de kilomètres de l'Equateur. D'où le bonheur d'y aller en hiver, quand chez nous il fait bien froid...! En plus on dit souvent que les meilleurs mois pour visiter Singapour sont février et mars: ils sont chauds et "secs" (vous n'échapperez cependant pas à une petite averse de temps à autres, mais la pluie est chaude donc c'est pardonné!)
Prévoyez dans votre valise des vêtements légers (pantalons de toile, T-shirts, polos...), les lunettes de soleil, la crème solaire, et n'oubliez pas le maillot de bain (on verra plus loin pourquoi).
Même si ça peut sembler ridicule, n'emmenez pas de chewing-gum (il est interdit d'en importer et d'en machouiller sur place... allez savoir pourquoi).
Il vaut mieux avoir réserver à l'avance son hôtel car il y a souvent des congrés/colloques à Singapour et les hôtels peuvent vite être pleins (voir section hôtel). Enfin n'oubliez pas votre passeport, encore valable quelques mois après la date de retour. Pas de visa nécessaire. Dans votre sac de voyage munissez-vous d'un stylo, et de l'adresse de votre hôtel à Singapour, ça vous servira en vol pour remplir la fiche d'immigration.
Vous pouvez changer de l'argent à l'avance, mais si vous possédez une carte de crédit, retirez directement à l'aéroport de Singapour (voir la section aéroport).

2/ Le voyage:
Je suis allé une fois à Singapour avec Air France, et une fois avec Lufthansa. Je ne garde pas un souvenir impérissable de ces voyages car visiblement ces compagnies aériennes se soucient peu des gens voyageant en classe soit-disant "économique" (alors qu'ils représentent l'immense majorité des voyageurs). Je ferai à ce propos un commentaire particulièrement salé sur Lufthansa (vol Marseille-Frankfurt et Frankfurt-Singapour), un de ces jours, car il y a des choses que je ne peux pas laisser passer. A noter tout de même que mon voyage aller était un share-code Lufthansa-Singapore Airlines, et que donc j'ai eu la chance de voyager à l'aller sur Singapore Airlines, à mon avis une des meilleures compagnies au monde. Je ferai là aussi un commentaire.
Le voyage est assez long: 11h30 dans le sens Europe-Asie, et 12h30 dans l'autre sens. Essayez d'avoir des vols de nuit, permettant d'être plus facilement en phase avec le décalage horaire (+6h en été, +7h en hiver...) Si vous ne dormez pas, il y a des films pour s'occuper (juste corrects sur Air France, absolument géniaux sur Singapore Airlines: autant de films à la carte qu'on veut, sur petit écran individuel, et franchement nuls sur Lufthansa).
Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de prendre l'avion sur de longs trajets, n'oubliez pas d'enlever vos chaussures... en vol les pieds gonflent (pas très appétissant ce que je raconte, mais véridique!)
En vol n'oubliez pas de remplir votre fiche d'immigration (en anglais, mais c'est simple). La plupart des questions sont du bons sens (numéro de passeport, âge, lieu de résidence...), et il y a aussi quelques questions idiotes "à l'américaine" (du genre: avez-vous déjà été jeté de Singapour?)
En atterrissant à Singapour, rangez vos blousons, vestes et manteaux: ici il fait 32 degrés la journée et 25 degrés la nuit! Sans parler de l'humidité...

3/ L'arrivée à Changi et le transport:
L'aéroport de Changi est immense. En sortant de l'avion on passe d'abord l'immigration. Vraiment pas stressant, et je n'y ai jamais fait la queue. Rien à voir avec New-York! Présentez votre passeport et votre papier d'immigration. On vous en rend un morceau à conserver précieusement dans son passeport.
Après l'immigration on récupère ses bagages (système là encore très efficace), puis on passe devant la douane.
Une fois sorti on se retrouve dans le hall de l'aéroport Changi. Pour retirer de l'argent dirigez-vous sur la gauche, il y a des distributeurs tout au fond. Ensuite repartez complètement dans l'autre sens si vous voulez prendre un taxi. Sinon suivez les signes indiquant le train.
Le taxi à Singapour est vraiment bon marché. Par exemple, entre l'aéroport et la ville il vous en coûtera une dizaine d'euros seulement (20 dollars singapouriens). Les pourboires ne sont pas nécessaires (je me suis fait avoir au départ). Pour prendre un taxi, faites la queue, et une répartitrice vous indiquera votre taxi (évitez les taxis-limousine si vous ne voulez pas payer un supplément "luxe").
Les chauffeurs parlent tous anglais, mais avec l'accent de leurs origines (la plupart sont chinois, beaucoup sont indiens, et quelques-uns sont malais). Courage, donc, pour comprendre votre chauffeur! Tendez-lui l'adresse de votre hôtel sur un bout de papier, c'est le plus simple.

4/ L'hôtel:
Je pense que vous trouverez une foule de détails sur Ciao sur les différents hôtels de Singapour. Il y a de tout, mais pas forcément pour toutes les bourses... L'endroit reste quand même relativement cher (surtout si l'on compare aux prix pratiqués dans le pays voisin, la Malaisie...) Personnellement j'ai essayé deux hôtels: le Méridien et l'Holiday Inn Parkview. L'Holiday Inn Parkview m'a emballé et je vous le conseille. Les prix sont relativement modiques: de l'ordre de 90 euros/nuit, petit déjeuner (buffet, copieux) pour 2 personnes inclus. C'est environ deux fois moins cher que le Shangri-La (top luxueux), et une fois et demie moins cher que le Méridien. Mais si je vous conseille l'Holiday Inn, c'est non seulement pour les chambres (spacieuses, bien décorées, et très bien climatisées), pour sa position géographique (au début de la rue commerçante, et près du centre-ville historique), mais surtout pour sa terrasse au 8ème étage. Là-haut, en plein air il y a une immense piscine entourée d'arbres (ouverte jusqu'à 23h), un jacuzzi, deux saunas, et une salle de gym pour les courageux. Inutile de vous décrire les sentiments que l'on éprouve à se baigner de nuit sur le toit d'un hôtel en pleine ville, à la belle étoile, avec une température extérieure supérieure à 25 degrés alors qu'en France il gêle ;o)
A noter également que le personnel de l'hôtel est adorable. Bref, vous l'aurez compris: à Singapour c'est l'Holiday Inn Parkview ;o)
N'étant pas "fan" de la nourriture asiatique, j'ai préféré éviter d'essayer les innombrables restaurants de Singapour (il y en a partout, et toutes les cuisines asiatiques et occidentales sont représentées). Si vous aimez l'aventure, ici vous pourrez tester un type de cuisine asiatique par repas: chinois, indien, thaï, japonais, coréen, malais, indonésien... Moi personnellement je suis resté sur le restaurant de l'hôtel, avec des plats que je connaissais... Franchement pas fabuleux, mais j'ai l'estomac fragile, inutile donc de tenter le diable!

5/ Le shopping:
Voilà un des grands points forts de Singapour! La grande artère "Orchard road", où se trouvent la plupart des hôtels d'ailleurs, n'est qu'une succession de shopping centers à perte de vue. On ne sait plus trop où donner du porte-monnaie. Le luxe à la française est très présent à Singapour, souvent moitié moins cher que ce qu'on trouve en France (et il ne s'agit pas de contrefaçon, "officiellement" interdite ici...) On craque facilement sur les vêtements de grande marque (Cardin...), les chaussures (sport ou ville) à prix imbattables, les sous-vêtements (eh oui, pourquoi pas!), et les parfums. J'ai craqué sur une chemise Alain Delon, ça n'existe plus en France, rien que pour ça je l'ai achetée.
N'hésitez pas à rentrer chez les disquaires. Les CDs internationaux (du type Shakira, Madonna et autres Céline Dion) sont en gros à moitié prix, si vous acceptez d'avoir du chinois et de l'anglais sur les pochettes de vos CDs. Ici on trouve aussi beaucoup de production musicale asiatique, alors laissez-vous tenter par la J-pop ou la K-pop (pop japonaise ou coréenne), ou par des CDs de dance music chinoise (ça vaut le coup!)
Si comme moi vous aimez vous perdre dans de gigantesques librairies, essayez Borders (une chaîne américaine, sur Orchard) et Kinokuniya (dans le Takashimaya shopping center, toujours sur Orchard). Les prix ne sont pas forcément beaucoup plus intéressants qu'en France, mais allez-y rien que pour voir les livres proposés.
Enfin, sur Orchard, près de l'hôtel Méridien, passez faire un petit tour au Carrefour local, histoire de pousser un petit cocorico. Pas génial comme dépaysement, me direz-vous. Moui, allez plutôt voir dans les rayons ce que l'on vend ici!

6/ La ville:
A se promener de shopping center en shopping center, on en oublierait presque que Singapour est aussi une très grande ville, alliant quartiers "traditionnels" et centres d'affaires. Les must en terme de quartiers "traditionnels" (je mets des guillemets car la plupart du temps ces quartiers ont été démolis et refaits en plus "propre") sont le quartier chinois, le quartier indien et le quartier musulman.
De votre hôtel, déplacez vous en métro pour éviter de trop marcher sous le soleil tropical. Le métro est très moderne (rames automatiques, propre est sûr). Et en plus tout y est écrit en 4 langues: anglais, chinois, malais et tamoul (pratique, non ;o) ) Prenez un ticket dans la gallerie (les distributeurs automatiques acceptent les billets et les pièces, donc vous n'aurez pas de problèmes de monnaie). A noter que les tickets en question sont en fait des cartes en plastique avec puce sans contact à l'intérieur, qu'il faut rendre à la fin du trajet. Pourquoi les rendre et pas en ramener en guise de souvenir en France, me direz-vous? Eh bien ici tout est prévu, calculé. Lorsque vous achetez votre billet (de l'ordre de 1 dollar singapourien, soit 50 centimes d'euro), vous payez en plus une caution de 1 dollar. Après votre trajet, en remettant votre carte dans une machine, vous récupérez votre dollar! A Singapour rien n'est laissé au hasard!
Dans le quartier chinois passez voir le marché assez pittoresque (âmes sensibles s'abstenir: ne regardez pas trop ce qu'il y a dans les aquariums ou sur les étals). Et allez chiner (!) dans la multitude de petites boutiques proposant des souvenirs à prix minuscules (le top du moment, quand je suis allé là-bas, était le chat doré style manga qui fait coucou avec la papatte, et l'indémodable Bouddha qui rit).
Le quartier indien vaut le coup pour ses odeurs d'épices, ses musiques diffusées dans la rue (du bon Bollywood comme on l'aime), et ses habitants bien sûr.
Après les quartiers traditionnels, il faut bien sûr aller au CBD (central business district), très photogénique, où se trouvent les principaux gratte-ciel de la ville. Le quartier colonial, au bord de la rivière Singapour, a beaucoup de charme. A visiter absolument!

7/ Le zoo:
Un grand moment, la visite du zoo de Singapour! Après plusieurs journées "urbaines" parmi la foule compacte des rues, rien ne vaut une petite visite de ce zoo génial, bien aéré en pleine nature. Pour y aller, il y a deux possibilités. Soit les transports en commun (métro+bus, comptez 1h30 de trajet), soit le taxi (7 euros la course pour une vingtaine de minute de trajet). Au retour il y a une multitude de taxis qui attendent les clients devant le zoo, donc pas de risque de rester bloqué dans la jungle pour la nuit!
L'entrée coûte 15 dollars singapouriens (19 si on veut prendre le tram, pas super utile mais amusant tout de même).
Au programme: beaucoup d'animaux, bien sûr, et la plupart dans un état de semi-liberté (sauf évidemment les bestioles pas agréables genre grosses araignées velues et serpents très longs, et aussi les grands fauves à mâchoires puissantes) ce qui laisse croire que l'on se promène réellement dans une jungle. On peut presque toucher les perroquets s'abreuvant, ou d'adorables mini singes grands comme le poing. Il y a même les seuls pingouins des Tropiques, vivant dans un immense congélateur aux allures de banquise... Moyennant quelques dollars ont peut aussi monter à dos d'éléphant.
A ne pas manquer: les spectacles (gratuits) proposés par le zoo. Quand j'y suis allé il y avait un spectacle formidable où les animateurs faisaient jouer des singes, serpents et phoques (une fille du public s'est retrouvée avec un serpent dans son sac à dos, et une autre avec un gros serpent dans les bras... et elle s'est enfuie en hurlant!) Un autre spectacle avec des éléphants, et leurs dompteurs leur parlant en bengali, est franchement très sympa.

8/ La Malaisie:
A la base, Singapour est une île malaisienne, devenue plus tard indépendante. "Singapura" veut d'ailleurs dire en malais "la ville du lion" (même s'il n'y a jamais eu de lion à Singapour, sauf maintenant au zoo). A quelques kilomètres au nord de la ville se trouve la frontière avec la Malaisie. La première ville malaisienne s'appelle Johor Bahru. Pour s'y rendre, le plus simple est de prendre un taxi singapourien, et lui demander explicitement de vous laisser à l'entrée du long quai (pont?) entre Singapour et la Malaisie (ne pas lui faire traverser la frontière, ça coûte très cher). Parcourir à pied le kilomètre de ce pont pour être en Malaisie. Une fois la frontière passée (très simple, il suffit là encore de remplir un carton comme celui que vous aviez rempli dans l'avion, pas besoin de visa), on est à Johor Bahru. Changement de décor: ici c'est beaucoup plus bruyant et poussiéreux qu'à Singapour. Si vous désirez vous promener un peu plus loin en Malaisie, prenez un taxi, en négociant préalablement le tarif (ici c'est beaucoup moins cher qu'à Singapour). Deux destinations intéressantes accessibles en taxi: Mersing, à 4h de taxi, sur la côte est (point de départ des bateaux déservant l'île paradisiaque de Tioman), ou Malacca, sur la côte ouest. Kuala Lumpur ("KL" [kèï-èl] pour les intimes et les initiés) c'est encore un peu plus au nord, mieux vaut donc prendre un avion à Singapour si l'on veut visiter la capitale de la Malaisie.

9/ La détaxe:
Voilà un programme intéressant. On voit souvent dans nos grands magasins français des affichettes destinées aux touristes étrangers, leur annonçant la remise de la TVA sur leurs achats, lorsqu'ils repartent chez eux. Eh bien à Singapour c'est nous les touristes étrangers, et nous y avons droit! Je vous conseille de faire le maximum d'achats dans le même magasin (magasin où est clairement indiqué le programme de détaxe). Une fois vos achats réglés, allez au "customer service" du magasin pour obtenir votre papier de détaxe. Attention: une commission (~3 dollars) est prélevée (c'est pour cela qu'il vaut mieux grouper les achats). Une fois à l'aéroport il vous faudra montrer vos papiers de détaxe, ainsi que les articles achetés (donc ne les mettez pas au fond de la valise!!!) pour récupérer des sous (par virement, ou cash, même en euros).

10/ Les bagages:
Les articles de voyage, se vendent très bien à Singapour. Et pour cause: quand on repart de là, il faut en général une nouvelle valise pour transporter tous ses achats! Les valises de marques sont très bon marché, donc on peut facilement se faire plaisir. Maintenant une anecdote. Je me suis acheté une belle valise à roues Pierre Cardin. J'ai bien sûr enregistré ce bagage pour qu'il aille dans la soute... Et je l'ai retrouvé dans un état déplorable sur le tapis de l'aéroport de Marseille. En plus de récupérer un bagage très sale, j'ai découvert qu'on m'avait arraché le sigle "Pierre Cardin" bien visible sur le devant de la valise.
Moralité 1: si vous achetez une valise à Singapour, prenez une couleur très sombre.
Moralité 2: si vous achetez une valise de marque, cachez avec du gros scotch marron genre déménagement le sigle métallique indiquant la marque, pour pas qu'on vous le vole...

11/ Le duty-free:
Changi (prononcer [tchang' + i]) est un aéroport gigantesque. Sans aller jusqu'à dire que certains font le voyage à Singapour uniquement pour son aéroport (un guide touristique écrit ça!), on peut dire qu'il vaut le coup. Une fois en zone internationale, n'hésitez pas à fureter dans les magasins duty-free. Dans les limites fixées par les lois douanières, on peut acheter pour jusqu'à 5 fois moins cher qu'en France...

12/ Conclusion:
Singapour est un lieu qui m'enchante vraiment. Certes, cette ville-Etat a perdu beaucoup de son authenticité, mais c'est un lieu sûr, et un bon point de départ pour découvrir l'Asie. J'espère que vous aurez autant de plaisir que moi à (re)découvrir la Ville du lion, et que mes conseils pratiques rendront votre séjour plus agréable encore!
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
spidag

spidag

08.05.2012 15:10

Tout à fait d'accord, mais juste un regret niveau shopping sur ma visite dans cette ville état. Par contre pour les hôtels, en logeant à Johor Bahru, il y a moyen d'economiser, par contre, il faut juste être patient aux frontières de bon matin et le soir en rentrant, car beaucoup de monde prennent cette route (1h30 de trajet dans les 2 sens depuis la gare de johor bahru, ou bugis à singapore).

nickie

nickie

06.03.2007 19:26

une mine d'info pour qui veut comme moi aller à Singapour quelques jours avant un départ pour Bali.. Merci

laulaude

laulaude

17.04.2006 21:12

c'est un régal de lire cet avis parce que je découvre complètement une destination qui ne me fait pas spécialement rêver...

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Général Singapour a été lue 12180 fois et a été évaluée:

exceptionnel (40%) par:
  1. nickie
  2. laulaude
  3. nelleling
et aussi par 3 autres membres

"très intéressant" (60%) par:
  1. ptitjulien03
  2. jacquesherve
  3. fouz
et aussi par 6 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Tags en relation avec Général Singapour
publicité