Avis sur

ICO (PS2)

Evaluation générale (30): Evaluation totale ICO (PS2)

1 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 100,00 EUR à 100,00 EUR  

Tous les avis sur ICO (PS2)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


"ICO" noclaste: de l'art vidéo-ludique...

5  20.07.2010 (23.07.2010)

Avantages:
ambiance unique, trouvailles de game play, gestion de la caméra parfaite, .  .  .

Inconvénients:
difficile de s'arrêter  !

Recommandable: Oui 

Détails:

Graphisme

Son

Durée de vie

Jouabilité

plus


serge292

Plus à mon sujet:

Membre depuis:05.11.2005

Avis:92

Avis vidéo:2

Lecteurs satisfaits:1

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 6 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Ce jeu sortie en 2002 pourrait refaire son apparition sur PS3 très bientôt.
C'est l'occasion de (re)découvrir cette perle d'art vidéo-ludique.

Présentation

En effet, sortie sur PS2 en 2002 il est le premier d'une trilogie, pour l'instant inachevée.
"Shadow of the Colossus" l'a suivi en 2006, toujours sur PS2, et "The Last Guardian" devrait sortir d'ici la fin de l'année sur PS3.

A cette occasion un coffret pourrait sortir en 2011, regroupant les 2 premiers titres remastérisés en HD, sont le nom de "Team ICO collection".

C'est en effet la "Team ICO", crée en 1997, qui développe ces 3 jeux édités par Sony.
La bonne idée de l'époque aura été de recruter des professionnels extérieurs au monde du jeu vidéo.

Vous pouvez en attendant le trouver pour 35/40 euros d'occasion et comme moi tomber sur l'édition contenant des cartes /images en édition limitée.

Histoire

"Ico" est le nom de notre jeune héros.
Mais aux yeux des villagois, qui pensaient que la malédiction pourrait sauter une génération, Ico est un garçon maudit.

Il est en effet venu au monde avec des cornes.

Comme le veux la tradition, des cavaliers masqués emportent Ico lors de son douzième anniversaire.

Ils l'enferment dans un sarcophage au sein d'une ancienne forteresse, immense et isolée.
Et vu le nombre de ces sarcophages alignés et superposés le long des murs, nul doute qu'ils ne sont pas près de venir le récupérer.

Il s'échappe malgré tout de sa prison et rencontre "Yorda", prisonnière elle aussi, mais d'une cage suspendue par une chaine.

Il la libère, se rend compte qu'ils ne parlent pas le même langage et que la jeune fille est désorientée.

Des "ombres" surgissent du sol pour emmener Yorda, vous la prenez par la main et cherchez un moyen de vous enfuir ensemble de la forteresse.

Le jeu est surprenant à bien des égards.
Sachez qu'à part un premier évènement après environ 2H de jeu et un second vers la fin, rien ne viendra vous éclairer sur un quelconque scénario.
A la fin il m'a fallu 10min pour comprendre ce que je faisais et ce que cela impliquait.
La tension dramatique est à son comble au moment d'affronter le boss final, par ailleurs très charismatique...
La "cinématique" finale est à l'image du jeu et pourra tirer quelques larmes aux plus sensibles.

Après le générique de fin, le jeu continu ....
Gameplay

Les ennemis, les "ombres", comptent 4 sortes, dont certaines ailés.

Ces esprits vaporeux surgissent du sol par un genre de portail noir et rond, et tentent par tout les moyens d'enlever Yorda en l'engloutissant par l'un de ces portails.

Vous allez me dire "on joue à 2 alors": Ico et Yorda ?

Non.

Ce qui m'avait déplu quand j'avais essayé le jeu il y a 6 mois se révèle être l'une de ses forces.

Vous dirigez Ico.

Ici aucune barre de vie, aucune aptitude à acquérir, aucune limite de temps,...
Le jeu prend fin si Yorda est absorbée par un portail ou si Ico tombe de trop haut.

Vous devez prendre soin de Yorda en la défendant contre les ombres, grâce à un bâton et plus tard une épée.
S'il arrive qu'elle commence à être engloutie par un portail, vous devez vous dépêcher de la prendre par la main pour l'en sortir.

D'ailleurs vous devrez la prendre par la main la plupart du temps.

Elle est en effet désorientée mais aussi moins agile que Ico: soit vous l'appelez (sans arrêt !) pour qu'elle vous suive, soit vous la prenez par la main.

De plus certains obstacles demanderont que vous l'aidiez: escalader un mur ou franchir un précipice.

Dans certain cas elle refusera et il vous faudra résoudre des énigmes, grimper à des chaines,.... pour pouvoir lui trouver ou lui débloquer un passage à sa mesure.

Les énigmes ne sont pas toujours évidentes, d'autant plus qu'il faut toujours veiller à ne pas laisser Yorda trop loin derrière; ou les ombres s'en occuperont...

C'est du classique pour le reste avec des caisses à pousser, des cordes à couper, des bombes à faire exploser, des mécanismes à remettre en marche,...

Les ombres se montrent très fourbes quand il s'agit de vous retenir lorsque l'une d'elle emporte Yorda, parfois par la voix des airs.
Les combats ne sont pas difficiles mais j'ai du plus d'une fois aller tendre la main pour éviter le "game over".

Le jeu est divisé en zones séparée par des portes magiques que seule Yorda, mystérieusement, peut ouvrir.
On sauvegarde en faisant s'assoir les deux personnages sur un banc.

Les principes de jeux font penser à un "Tomb Raider" ou un "Prince of Persia".

Réalisation

Il n'y a pas grand chose à critiquer, même 8 ans plus tard, à condition de bien régler les couleurs de sa TV HD !

Graphiquement on passe avec bonheur des salles et couloirs sombres de la forteresse aux jardins remplis de verdure ou aux pont qui offrent des paysages à perte de vue.
Vous aurez le droit, en intérieur comme en extérieur, à de magnifiques jeux de lumières.
Les environnements se renouvellent régulièrement, notamment dans la deuxième partie du jeu: c'est souvent désolé mais loin d'être désolant.

La musique est quasiment absente du jeu: elle apparait par exemple, inquiétante, pour vous prévenir que des ombres sont apparue non loin.

Vous n'aurez le droit la plupart du temps qu'au cri des oiseaux, au souffle du vent et au ressac de la mer au bord de laquelle est construite la forteresse.
Sans oublier le bruit des pas de nos héros en fonction de la surface foulée, le crépitement des torches, ou les voix de Ico et Yorda.

Seuls 2 ou 3 passages du jeu nécessite le recours aux sous titres pour traduire les paroles, nos jeunes héros communiquant par cris et gestes.

Tout cela participe à l'ambiance unique du soft: poésie, solitude oppressante,...

La caméra est gérée par le programme et là je dit "BRAVO".

Elle suit parfaitement notre héros, se positionne en fonction de l'action, change d'angle, dans certains cas uniquement dans une volonté artistique, comme dans un film.

C'est parfait et très dynamique.
On peut la diriger pour explorer les environs et zoomer sur certains points précis.

Les nombreux sauts et escalades de notre héros ne demandent pas d'être au millimètre, c'est pseudo assisté et c'est tant mieux.

L'animation est un autre point fort du jeu.

Les mouvements sont très biens décomposés, Ico accélère en se penchant en avant, se penche en arrière par la résistance de Yorda quand il la tire par la main,....

Il y a une vrai dynamique dans l'animation qui se retrouve dans les vêtements, animés par le vent ou les mouvement des protagonistes.

Les ombres, plus ou moins vaporeuse subissent le même soin du détail.

Mon avis

Génial.
J'ai essayé "Shadow of the Colossus" et on retrouve cette même ambiance poétique, mélancolique, très maitrisée par une réalisation artistique de toute beauté.
Devoir prendre soin de Yorda et cheminer avec elle sans pouvoir réellement la diriger est une vrai trouvaille de game play.
On peut reprocher la faible durée de vie (environ 8 H), la difficulté de certaines énigmes qui peuvent décourager les débutants ou la quasi absence de développement scénaristique.

Mais qu'importe.

C'est une expérience de jeu unique dans une ambiance unique.

PS: j'ai également fait un avis vidéo qui vous présente quelques environnements et phases de jeux.
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
muriel123

muriel123

21.07.2010 11:51

je ne suis pas joueuse, mais très bon avis

makiso21

makiso21

20.07.2010 23:01

Je n'ai pas la ps2 ni la ps3 mais ton avis me donne bien envie de découvrir ce jeu!!!

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
Ico

Ico

Enveloppé d'un voile de douceur et de mystère, ICO insuffle un apaisant vent de ...

plus

annonce

100,00 € Amazon Marketplace Jeux Video 99 Evaluations

Frais de port: 2,79 EU...

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Jeux Video



publicité
Evaluations d'avis
L'avis sur ICO (PS2) a été lue 430 fois et a été évaluée:

"très intéressant" (100%) par:
  1. Master42boy
  2. gatsu
  3. muriel123
et aussi par 3 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Tags en relation avec ICO (PS2)
publicité