Exit.... (bis)…

4  01.10.2005

Avantages:
j'en vois aucun .  .  .

Inconvénients:
on n'en "vois" aucun ou si peu .  .  .

Recommandable: Oui 

lo.i.em.soya

Plus à mon sujet:

Membre depuis:01.01.1970

Avis:1

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 13 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel


Toute une vie à batailler,
De vraies envies, de faux espoirs..,
Toute une vie à tirailler,
Entre folies et vrais déboires…

Toutes ces envies camisolées,
Peurs de la nuit, de son brouillard..,
De ces faux rêves éveillés,
En attendant le prochain soir…

Y'a t-il une porte de sortie..,
Pour certaines âmes torturées..,
Quel est le chemin de l'envie..,
Quand le goût d' vivre est au passé…

A quand le maudit éradiqué,
De ces fausses nuits, de ces cauchemars..,
A quand le rire ressuscité,
Pour toutes ces âmes qui n'ont nulle part…

A quand le bleu, bleu qui répare,
Ces nuits à vide, ces nuits gâchées..,
Toutes ces nuits blanches qui nous séparent,
Et nous éloignent de leurs journées…

Où est la porte de sortie..,
Pour toutes ces âmes balafrées..,
Y a t'il un chemin de l'envie..,
Quand l' goût de tout est oublié…

Faudrait quand même voir de plus près,
La grande question de l'exorcisme..,
Et voir un peu si l'on est prêt,
À assumer nos paroxysmes…

Faudrait quand même, que sans ce prisme,
L'on se décide à regarder..,
À voir nôtre route de l'optimisme,
Rien que pour voir si elle est vraie…

Y'a t-il une porte à l'infini..,
Pour certaines âmes trop brûlées..,
Quel est le chemin de ces envies..,
Pour ceux dont le goût est oublié…

Toute une vie à guerroyer,
les vraies envies, les faux espoirs..,
Et Tant d'âmes nées pour mitrailler,
Leurs vraies folies, leurs faux déboires…

Et tant de vies de camisole,
Paralysées dans leur brouillard..,
Pleine de vieux rêves qui les isolent,
Recluses dans de sombres placards…

Y'a t-il une porte pour les envies..,
Pour certaines âmes torturées..,
Où est le chemin de l'infini..,
Pour ceux dont la route fut coupée...,

Où est la porte de sortie,
Pour toutes ces âmes calcinées..,
Et comment se portent nos envies,
Faces à nos promesses oubliées...

A quand le maudit exorcisé,
Pour leurs fausses nuits, et leurs cauchemars..,
Qui jamais ne s'ront oubliés,
Par toutes ces âmes qui n'ont nulle part…

Où est cette porte pour l'infini,
Pour ces âmes-là, bien trop brûlées..,
Et cette légende des envies,
Qu'on ose leur vendre par pitié…

Où est la porte de sortie,
Pour toutes ces âmes calcinées..,
Et comment se portent nos envies,
Faces aux promesses oubliées...

Faudrait quand même, que sans lyrisme,
L'on se « décide », à être vrai..,,
À faire c'te route de l'humanisme..,
Et ramasser nos balafrés…


Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
spmxvx

spmxvx

27.05.2008 16:19

que dire c'est comme d'habitudes ..exeptionnel

manumed1

manumed1

07.10.2005 23:06

Et ramasser nos balafrés…>ptain quelle chute, (jalousie)....:-)))

EndGame

EndGame

04.10.2005 17:54

joli :-) c'est sincère, authentique, qualités rares sur ciao (et même en général lol)

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Imaginez votre société utopique a été lue 559 fois et a été évaluée:

exceptionnel (72%) par:
  1. spmxvx
  2. manumed1
  3. EndGame
et aussi par 10 autres membres

"très intéressant" (28%) par:
  1. vinvega28
  2. cbyt
  3. Jaivudelalumiere
et aussi par 2 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
publicité