Avis sur

Japanese Whispers - Cure (The)

Evaluation générale (2): Evaluation totale Japanese Whispers - Cure (The)

6 annonces provenant de marchands référencés à titre payant entre 4,11 EUR à 14,63 EUR  

Tous les avis sur Japanese Whispers - Cure (The)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


Compilation très hétéroclite, où l'excellent côtoie le moyen

4  20.02.2012

Avantages:
Un changement radical, quelques très bons morceaux

Inconvénients:
Inégal

Recommandable: Oui 

Détails:

Textes

Chant/voix

Musique

Arrangements

Créativité


limo86

Plus à mon sujet: Waou ! Un premier diamant, et pour mon 100e avis sur le plus beau film du monde. Cool !

Membre depuis:22.09.2011

Avis:125

Lecteurs satisfaits:25

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 14 membres de Ciao en moyenne: très intéressant

Je poursuis ma rétrospective sur The Cure, avec un album un peu particulier : Japanese Whispers.

Il ne s'agit pas d'un album original, mais de la compilation d'une série de singles (et de leurs faces B), sortis entre la fin 1982 et la fin 1983.
La compilation sortira en décembre 1983.


{{{ The Cure en 1982-1983 }}}

Comme je le disais dans mon avis sur le précédent album ( Pornography), la fin de la tournée de Pornography est assez chaotique : Simon Gallup a quitté le groupe, et Robert Smith semble avoir décidé de saborder The Cure.
Smith se consacré à d'autres projets, en particulier avec le groupe Siouxie and the Banshee, dont il sera le guitariste pendant près de deux ans. Il fonde aussi The Glove avec Steve Severin, bassiste de Siouxie.

Mais le manager de Cure incite Smith et Tolhurst à reprendre le chemin des studios. Le résultat sera une série de singles.

Plusieurs musiciens interviennent sur ces singles :
  • Robert Smith à la guitare, au chant, aux synthés et à la basse
  • Laurence "Lol" Tolhurst a décidé de lâcher la batterie, et se met aux synthés et à la boîte à rythme
  • Steve Goulding à la batterie ( Let's Go to Bed, Just One Kiss )
  • Phil Thornalley à la basse ( Speak My Language, The Lovecats )
  • Andy Anderson à la batterie ( Speak My Language, The Lovecats )


{{{ Mon avis sur l'album }}}

Jusqu'à présent, je vous avais parlé des éditions Deluxe des albums de Cure (album original remasterisé + disque bonus avec démos, inédits et lives).
Malheureusement, pas d'édition Deluxe pour Japanese Whispers (seuls les albums originaux y ont droit).

Japanese Whispers est un album-compilation très particulier.
Le ton est résolument différent de ce que faisait The Cure à peine 5-6 mois avant. Le son est très pop-electro (du moins, l'electro du début des années 80). Les synthés et les boîtes à rythme sont omniprésentes, et l'ambiance très légère.
On est bien loin de l'ambiance agressive et sombre de Pornography.

Beaucoup de fans de Cure n'aiment pas cet album, trop "pop débile" pour eux. Il faut dire que Smith lui-même ne prend pas ces chansons très au sérieux. Il les qualifie souvent d' "idiotes" ou de "stupides" en interview.
En ce qui me concerne, j'avoue avoir un faible pour ces chansons, sauf 1-2 qui sont très moyennes...

Quelques mots sur les morceaux qui composent la compilation, donc :

L'album commence par Let's Go To Bed, premier grand hit du groupe.
Chanson très envolée, rythmée par une basse et une batterie très présentes.
On note tout de suite une utilisation radicalement différente des synthés, qui ne jouent plus sur l'ambiance sombre, mais sur la pop music.
C'est pas du Depeche Mode, mais pas loin !
La voix de Smith résonne différemment. Toujours assez haute, elle se teinte d'humour et de dérision.
Une pop sautillante très réjouissante.

On enchaîne avec The Dream, le plus mauvais morceau de l'album pour moi.
Les synthés vont dans tous les sens, donnant à la chanson un aspect chaotique, pas du tout abouti.
Chanson très légère, mais qui ne reste pas du tout dans la tête. On ne retrouve nulle part l'âme du groupe.
J'ai beau être un grand fan, c'est un ratage incontestable...

Fort heureusement, Just One Kiss vient relever le niveau.
Un vrai bijou, qui mêle habilement le son electro-pop enlevé, tout en retrouvant l'ambiance mélancolique qui fait la qualité de Cure.
Une chanson magnifique, très rythmée, où Smith retrouve son ton plaintif si caractéristique, qui transcende la chanson.
Les paroles sont aussi très belles :
Remember the time that the sky went black
We waited alone on the sands
Remember the taste of the raging sea
But nobody held out their hands
Somebody died for this
Somebody died
For just one kiss
Pour moi, une chanson digne des plus grands albums de cure, et qui fait que Japanese Whispers mérite sa place dans la discographie du groupe.

On retourne vers la pop sautillante avec The Upstairs Room, sympathique chanson enlevée.
La boîte à rythme et une basse entêtante occupent la première place, avec les lignes de guitare.
Les synthés ne sont pas omniprésents, mais sonnent très bien.
Une chanson très agréable, qui sonne très "new wave", dynamique. Tout en restant dans l'ambiance du groupe.
Pas un chef d’œuvre, mais du bon Cure.

Vient ensuite The Walk, deuxième hit pop du groupe après Let's go to Bed.
Morceau extrêmement electro, tout en synthés. Chanson très déroutante, tant on semble loin de l'ambiance Cure.
Morceau très rythmé, dansant.
La voix de Smith est très étonnante, tout en second degré et auto-parodie (surtout en concert). Vers la fin, apparaissent les fameux "aouuuu" dont le chanteur usera (et abusera) par la suite.
Un must en concert, où elle provoque en général le délire !
J'aime beaucoup cette chanson, en particulier par son côté décalé.

Speak My Language arrive ensuite.
Chanson au rythme semi-rapide, faite d'un assemblage hétéroclite de sons et d'instruments, mais de façon assez mélodique.
J'avoue ne pas toujours accrocher avec ce morceau qui a tendance à partir en sucette, et manque d'unité.
Mais il possède aussi de vraies qualités, surtout dans le ton enlevé, assez jazzy.
Une chanson moyenne, tirant vers le bon.

Arrive alors Lament, autre bijou de cette compilation.
Une magnifique chanson au rythme semi-rapide, où l'on retrouve le Cure des grands jour.
Morceau tout en mélancolie, où tous les instruments semblent trouver un ton idéal : boîte à rythme légèrement syncopée, guitares aériennes, nappes de synthés évocatrices, voix douce et plaintive.
Du TRÈS TRÈS grand Cure !
Il existe aussi une première version de la chanson, enregistrée pour le magazine Flexipop, complètement psychédélique et hallucinante. Je regrette que cette version n'ait pas été mise sur ce CD, car elle vaut le coup, par son côté délirant. On la trouve sur le coffret Join the Dots, qui regroupe faces B de singles et inédits.

The Lovecats clôt la compilation.
C'est le troisième hit pop du groupe, le plus intéressant pour moi.
Une excellente chanson enlevée et dansante, sur un air jazzy entraînant.
Smith explique avoir été influencé par Les Aristochats pour cette chanson (d'où le titre), et on y retrouve en effet un ton délirant, très fun.
Mais c'est aussi et avant tout une très bonne chanson, avec une mélodie qui reste dans la tête. La chanson est construite sur un assemblage d'instruments aux sonorités légères et gaies : contrebasse, batterie, percussions, guitares, piano, etc...
La voix de Smith est très enjouée, espiègle, et détonne avec son ton plaintif habituel.
Un grand classique de Cure, et une excellente chanson, pour moi la meilleure de leur période pop.


{{{ Au final }}}

Je pense que vous l'aurez deviné, mon avis global sur Japanese Whispers est très positif.

Certes, il y a quelques chansons plus faibles, mais il y a de vraies perles ( The Lovecats, Lament, Just On Kiss) et de très bonnes chansons.
Inégal, donc, mais au final un bon album.

Un autre intérêt, pour moi, c'est de montrer un autre visage de The Cure, très pop, et influencé par l'électro débutante.
C'est là toute la richesse du groupe : sa capacité à expérimenter des sons parfois très différents, et donc à se renouveler.
On comprend aussi pourquoi Smith s'énerve quand on qualifie The Cure de "gothique" : en écoutant cette compilation de singles, on voit bien que cette étiquette "gothique" est très réductrice.
Photos pour Japanese Whispers - Cure (The)
Japanese Whispers - Cure (The) Japanese Whispers - Cure (The)
Japanese Whispers
Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
orchidia

orchidia

21.02.2012 18:39

Pas sure que cela me plaise mais ton avis est génial à lire.

Sybille-L

Sybille-L

20.02.2012 23:21

Là, je dis OK !!!

SuperSpeedPuma

SuperSpeedPuma

20.02.2012 23:03

=)

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire
Comparez les prix Trier par Prix
The Cure Japanese Whispers

The Cure Japanese Whispers

Achetez ce produit et cumulez des SuperPoints à dépenser sur PriceMinister! ...

plus

annonce

4,11 € PriceMinister 535 Evaluations

Frais de port: Gratuit

Livraison: 2-​5 Jours

     Plus  

PriceMinister

Japanese Whispers

Japanese Whispers

Compilation de singles sortie immédiatement après Pornography, en 1982-1983, ...

plus

annonce

4,35 € Amazon Marketplace Musique 99 Evaluations

Frais de port: 2,49 EUR

Livraison: Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés.​.​.

     Plus  

Amazon Marketplace Musique

Japanese Whispers

Japanese Whispers

Compilation de singles sortie immédiatement après Pornography, en 1982-1983, ...

plus

annonce

9,66 € Amazon Musique 775 Evaluations

Frais de port: 2,79 EUR

Livraison: Habituellement expédié sous 24 h.​.​.

     Plus  

Amazon Musique



publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur Japanese Whispers - Cure (The) a été lue 289 fois et a été évaluée:

exceptionnel (43%) par:
  1. annelefevre
  2. orchidia
  3. Sybille-L
et aussi par 3 autres membres

"très intéressant" (57%) par:
  1. zizinedu80
  2. nemesis56
  3. Jecath89
et aussi par 5 autres membres

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Velvet Darkness They Fear - Theatre of Tragedy Velvet Darkness They Fear - Theatre of Tragedy
Rock/Pop - Enregistrement Studio - 1 CD(s) - Label : Massacre Records - Distributeur : Plastic Head - Date de Sortie : 23/09/1996 - EAN : 4013971101078
2 Avis
Achetez-le pour seulement 3,60 €
After Forever - After Forever After Forever - After Forever
Rock/Pop - Enregistrement Studio - 2 CD(s) - Label : Nuclear Blast - Distributeur : PIAS UK/Arvato Services - Date de Sortie : 04/02/2013 - EAN : 727361181123
2 Avis
Achetez-le pour seulement 3,65 €
Complete - Furyo Complete - Furyo
Rock/Pop - Enregistrement Studio - 1 CD(s) - Label : Anagram Gothic - Distributeur : Plastic Head - Date de Sortie : 23/07/2007 - EAN : 5013929332829
2 Avis
Achetez-le pour seulement 2,89 €
publicité