Secret Files : Tunguska (Nintendo Wii)

Images de la communauté

Secret Files : Tunguska (Nintendo Wii)

En 1908 en Sibérie, dans la région de Tunguska, une violente explosion de cause indéterminée déclenche un brasier et ne laisse derrière elle que des m...

> Voir les caractéristiques

80% positif

3 avis de la communauté

Avis sur "Secret Files : Tunguska (Nintendo Wii)"

publié le 10/12/2009 | lilybee85
Membre depuis : 30/04/2007
Avis : 207
Lecteurs satisfaits : 140
Plus à mon sujet :
✿ Pouffy Motivation V 2.0 ✿ Vous aussi ça vous déforme toute votre page les annonces de la communauté ?? grrrr ✿
Super
Avantages enigmes, ambiance, images
Inconvénients pas super adapté à la wii
très intéressant
Graphisme
Son
Jeu à plusieurs
Durée de vie
Jouabilité

"L'avis où rusti lâche son vieux Poirot"

L'écran titre du jeu !

L'écran titre du jeu !

Cet avis est rédigé à la demande de rustichérie. Fan des jeux d’intellos du style point & click, après son avis sur le jeu Agatha Christie les 10 petits nègres, je lui dis qu’il y a bien plus jeune et plus Pouffy dans le même genre !


.

Il clique à droite, il clique à gauche


.

Point & Click


.


Ce type de jeu, personnellement rebaptisé jeu d’intello par moi-même, n’a rien du jeu d’action classique. Ici, pas besoin d’être à l’affût du moindre mouvement suspect, prêt à dégainer et tirer sur tout ce qui ressemble de prêt ou de loin à un vilain-méchant. C’est pour ça que je les aime bien, chochotte que je suis.


En fait les jeux en Point & Click sont, comme leur nom l’indique plus ou moins, plus adaptés à un support PC. Parmi les plus connu, il y a ceux de la fameuse saga Egypte 1 2 et 3.


Le personnage principal évolue dans plusieurs environnements, qui à chaque fois sont relativement fixes. Dans cet environnement le héros peut interagir avec certains des objets ou des autres personnages. Pour cela, tu pointes et tu cliques ! D’où le nom… Ce type de jeu offre peu de liberté car on ne peut pas se balader à notre guise dans le monde ni interagir avec tous les éléments du décor, comme dans un jeu de rôle par exemple.


De ce fait, la progression dans le jeu est souvent assez linéaire car l’on sait où pointer et cliquer, peu d’actions fantaisistes sont possibles, toutes ont un lien avec le jeu. Mais alors quel en est l’intérêt ? C’est que ça fait fonctionner les neurones, énigmes, questions, mécanique, logique,… il faut fournir un minimum de matière grise pour arriver à un résultat. De plus, les histoires associées sont souvent pleines de mystères et de suspense ce qui évite de rendre le jeu monotone !


.

La nuit au musée : le jeu


.

L’histoire


.


Nina, jolie rouquine bien foutue, va visiter son Pôpa au musée. Seulement voilà, il a disparu, laissant derrière lui un bordel monstre et un mystère épais comme de la purée. Se sentant l'âme aventurière, elle se décide à mener l'enquête sur sa disparition !


.

Neurones


.


On débute alors dans un musée, puis on découvre progressivement d’autres endroits pleins de surprises. Il y a pas mal de blabla pour accumuler des informations, puis on rentre assez vite dans le jeu en devant résoudre une énigme pour trouver un mot de passe, ou bien se creuser le ciboulot pour savoir comment transformer un chat en dispositif d’écoute mobile, ou bien faire de la confiture,…
J'adore ce type de jeu précisément pour ce côté creusage de cerveau. Ici on n'est jamais pressé par le temps, mais tant qu'un enchainement logique de choses n'a pas été effectué, le jeu ne peut pas continuer. Et quand je dis logique, c'est vraiment logique. Voir même farfelu, et ici il y en a des choses farfelues, Nina pourrait s'appeler Mc Gyver sans aucun problème ! Ajouter à cela son humour décalé et ses petites remarques personnelles, ce jeu a tout pour me plaire !


.

Ambiance


.


L’histoire fort mystérieuse, je l’avoue, me fiche un peu la trouille. Le jeu est rythmé par des cinématiques sur lesquels on n’a aucun contrôle, et souvent ce sont des moments clé de l’histoire où il se passe des trucs qui me font sursauter ou me demander si il y a pas une grosse bête sous mon lit. Mais je tiens à le rappeler, je suis une chochotte. Dons si toi qui lit cet avis, tu n’as pas failli avoir de crise cardiaque en jouant à Tomb Raider, ce jeu ne t’effraiera pas le moins du monde. Ce qui n’empêche pas de rentrer dans l’ambiance et d’avoir envie de découvrir le pourquoi du comment !! L'histoire est bien développée, compliquée parfois, on voit que c'est pas un machin imaginé en 3 secondes par un scénariste de Derrick.
Nina traverse les continents, le début se passant en Allemagne à Berlin, elle va ensuite en Russie, Irlande, Cuba,... Ce que j'apprécie également dans ce jeu c'est la richesse des endroits que l'on peut explorer. On n'est pas tout le temps bloqué dans le même décor dont on se lasserait vite, une fois les choses terminées à un endroit, on passe à un nouvel environnement où tout est à recommencer !


.

Graphisme


.


Je qualifierais les graphismes de très justes. Je veux dire par là que un arbre ressemble à un arbre, une moto à une moto, etc… Ils visent uniquement à représenter les scènes et personnages sans vouloir t’en mettre plein la vue. Leur qualité est très bonne, de ce point de vue rien à redire, mais pour plus de réalisme ce jeu n'est pas prétexte à créer des décors improbables avec des effets spéciaux performants mais sans queue ni tête. Non. C'est beau et réaliste à la fois, ça va très bien avec l'ensemble du jeu. On voit des choses telles que un joli paysage, l'intérieur d'un train, un décor enneigé, on se dit wahou c'est bien représenté, les couleurs sont belles, mais c'est tout et ça suffit amplement !


.

Jouabilité


.


Comme je l’ai dit en intro, ce type de jeu est plutôt destiné à être joué sur PC. D’ailleurs une version PC (et une DS) de ce jeu existe. Je recommande plutôt cette version si vous avez le choix, car il faut le dire, jouer sur Wii à ce type de jeu n’apporte aucun intérêt. C’est même assez gonflant d’avoir toujours le bras en l’air d’autant plus que j’ai hérité d’une version légèrement buggée où je dois m’y reprendre à plusieurs fois quand je veux changer d’endroit car le pointeur ne veut pas se mettre au bon endroit. Les capacités de la Wii ne sont pas exploitées mis à part le capteur de mouvement qui sert à pointer l'écran, c'est tout.
Personnellement je ne joue jamais sur mon PC sinon il risque d’exploser, et puis qui dit Wii dit possibilité de rentabiliser sa console et de jouer sur grand écran, alors pourquoi pas ! A vous de voir ce qui convient le mieux !
Sinon, vous l'aurez compris, l'héroïne est Nina elle-même mais au cours du jeu vous aurez l'occasion de jouer avec Max, qui l'aide dans son enquête ! C'est une bonne idée, ça permet de varier un peu !
Enfin, j'apprécie le fait de pouvoir sauvegarder à n'importe quel moment du jeu, sans attendre de rencontrer un point de sauvegarde ! Un très bon point.


.

Difficulté


.


Deux qualités sont nécessaires pour venir à bout de ce jeu : un esprit logique et de la patience. Si certains passages sont relativement faciles, d’autres demandent plus de temps mais on finit toujours par s’en sortir. De ce côté-là je trouve que la difficulté est bien dosée, alternant des moments où le jeu coule tout seul et d’autres à la limite de la prise de tête mais procurant une extrême satisfaction une fois le problème résolu. Et oui c’est mal d’essayer de tricher en cherchant la soluce sur des forums…
Et le côté farfelu des énigmes peut dérouter au début, mais on s'y habitue assez vite jusqu'à ce que l'on trouve évident le lien entre un sandwich et un cric !


.

Durée de vie


.


Il ne faut pas bien longtemps pour terminer le jeu. Une petite dizaine d’heures et on en parle plus. Bien évidemment c’est typiquement le genre de jeu qui, une fois terminé, reste sur l'étagère à prendre la poussière. On n'y revient pas comme si c'était Mario Kart ou une édition des lapins crétins. De plus il est évident que ce n'est pas ce jeu là qui va animer vos soirées entre potes. C'est un jeu à jouer seul face à sa Wii, à la limite avec une aide intellectuelle dans le coin au cas où ! Bref, une fois terminé il est bon pour la revente, et vous êtes bon pour acheter le numéro 2 : Secret Files 2 : Puritas Cordis !


.

Conclusion


.


J'aime beaucoup ce jeu. L'histoire est sympa, tout comme le personnage principal, une nénette canon et courageuse, à mon image quoi !! (hum). Les énigmes et mystères à résoudre sont nombreux et bien faits, toujours en lien avec l'histoire malgré leur côté farfelu que j'adore. J'aime me creuser la tête devant les énigmes ou bricolages à réaliser.
Bien sûr ce n'est pas le meilleur jeu du monde (coucou Super Mario Galaxy) mais il a le mérite d'être agréable à jouer si l'on met de côté le fait qu'il serait bien mieux sur PC. En effet la Wii n'est pas forcément le support adapté pour ce jeu, sauf si l'on a un super grand écran de la mort qui tue (merci papa Noël !) et que l'on veut la rentabiliser, et que notre PC s'emballe rien qu'à entendre le mot « jeu vidéo ».

Alors à rusti, si tu veux lâcher ton vieux Poirot, tu sais ce qu'il te reste à faire !!

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 1278 fois et a été évalué à
61% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
très intéressant

Commentaires sur cet avis

  • Brooklyn91 publié le 22/12/2009
    Je trouve pas le temps de jouer euuuuuuuuuuuh !! :(
  • lucieh publié le 17/12/2009
    je rejoins Karine, mdr ! et sinon la-fille-qui-a-un poireau-sur-me-menton te proute profondément, oui madââme
  • bigboo publié le 16/12/2009
    Je n'en ai pas lu que du bien, mais ça peut être sympa quand même !
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Secret Files : Tunguska (Nintendo Wii)

Description du produit par le fabriquant

En 1908 en Sibérie, dans la région de Tunguska, une violente explosion de cause indéterminée déclenche un brasier et ne laisse derrière elle que des morts et des ruines. Près d'un siècle plus tard, personne ou presque ne se souvient de cette catastrophe inexplicable. Nina Kalenkov non plus, jusqu'au jour où son père disparaît soudainement sans laisser de trace. Le scientifique a-t-il été enlevé par les forces secrètes en robe noire ? Accompagnez Nina et son ami Max dans une aventure envoûtante qui vous fera faire le tour du monde. Suivez la trace des ravisseurs dans des passages secrets anciens, les ruines d'un château irlandais, dans la chaleur moite de Cuba et à bord du légendaire Transsibérien. Vous comprendrez vite qu'il y a bien plus en jeu qu'une seule vie humaine. Prenez tous les risques et résolvez l'énigme des dossiers secrets de Tunguska !

Caractéristiques Principales

Nom: Secret Files : Tunguska

Genre: Aventure

Console: Nintendo Wii

Date de sortie: 2008

EAN: 4020628502140

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 20/09/2007