Mind Zero (PS Vita)

Images de la communauté

Mind Zero (PS Vita)

Jeu de Rôle

> Voir les caractéristiques

40% positif

1 avis de la communauté

Avis sur "Mind Zero (PS Vita)"

publié le 08/02/2017 | orchidia
Membre depuis : 15/10/2007
Avis : 2081
Lecteurs satisfaits : 228
Plus à mon sujet :
Retrouvez mes tests de jeux vidéo ici : https://orchidia69.wordpress.com/
Moyen
Avantages La bande sonore
Inconvénients Trop de choses...
exceptionnel
Graphisme
Son
Durée de vie
Jouabilité
Avis basé sur

"Un jeu qui aurait pu être tellement mieux..."

Mind Zero (PS Vita)

Mind Zero (PS Vita)

Même si je parcours et lis souvent des tests de jeux vidéo ici et là, il m’arrive de n’en faire qu’à ma tête. Comme je suis très têtue, je préfère me faire ma propre opinion et c’est ainsi que je me suis procurée ce « Mind Zero » sur PS Vita malgré les critiques assez mitigées dans l'ensemble.


Je sais, j'aime vivre dangereusement.


Une histoire assez banale et remplie de clichés


Alors qu’ils n’avaient rien demandé à personne, voilà que de jeunes étudiants se retrouvent aspirés dans une autre dimension. Une ravissante mais inquiétante demoiselle, The Undertaker, leur fait face avec un sourire inquiétant.
Après de brèves présentations, elle leur ordonne de choisir une arme qui scellera, en même temps, leur destin.


Car selon leur choix, un « Mind » s’attachera à chacun d’entre eux. L’histoire se complique lorsque des portes contenant des hordes de créatures démoniaques s’ouvrent un peu partout en ville. Notre bande d’amis va donc tout mettre en œuvre pour les refermer une par une.


Et ce ne sera pas évident d'autant plus que de sombres complots ne vont pas tarder à voir le jour.


Un jeu qui ennuie davantage qu'il ne divertit


Pour ce qui est de l’ambiance sonore et les doublages anglais ou japonais, ils tenaient très bien la route. A ce niveau, je n’ai absolument rien à redire. Non, c’est sur tout le reste que ça coince.
Je vous vois déjà grimacer derrière votre écran.


Parlons d’abord du gameplay. « Mind Zero » est une espèce de mix entre un visual novel et un donjon-RPG.
Entendez par là qu’il va falloir lire pas mal de dialogues non traduits, donc exclusivement en anglais, et parcourir de longs couloirs tout en affrontant des ennemis afin d’avancer dans l’histoire.


Et c’est là que le bât blesse. Car les couloirs qu’on aura à traverser seront d’une tristesse sans nom. Ils étaient vides, voire grisâtres par moments. C’est moche et on s’y ennuie à mourir.
Et pourtant, le système de combats au tour par tour me plaît beaucoup à la base, mais là, je n’ai pas été convaincue.


Ajouté à cela, une difficulté quasi insurmontable par moments et vous obtenez "Mind Zero", un jeu ennuyeux et frustrant.


Certes, la tension est omniprésente à chaque affrontement puisqu’il faudra décider si on fait appel à notre « Mind » ou pas.
Cette créature peut servir de bouclier à notre personnage mais attention, elle grignote également sa vie s’il déclenche des attaques surpuissantes.
Une bonne gestion des combats est donc de mise, d'où la difficulté du jeu. Je l'ai trouvé très mal répartie d'ailleurs.


En effet, on pouvait passer très rapidement de vie à trépas face à certains adversaires alors que quelques boss étaient très faciles à battre. Du coup, on devait perdre énormément de temps à déambuler comme des âmes en peine à travers les couloirs vides en espérant que le niveau de nos personnages évolue très rapidement… ce qui tirait donc inutilement la durée de vie en longueur.


Parlons maintenant des personnages qu’on aura à contrôler. Et bien, là aussi, j’ai été déçue sur toute la ligne. Outre les histoires parallèles sans grande saveur à lire entre chaque donjons, j’ai remarqué également qu’ils étaient remplis de clichés et peu attachants.


Ils ont parfois voulu faire de l'humour mais même là, cela paraissait faux et peu abouti. Certaines situations en devenaient presque ridicules.
Je suis carrément restée sur ma faim à ce niveau.


L’histoire elle-même partait dans tous les sens et j’avais parfois du mal à suivre par moments…
Et que dire de ce final qui nous laisse un goût amer et inachevé ? C'était tellement frustrant qu'on regretterait presque d'avoir passer autant de temps en compagnie de "Mind Zero".


Les graphismes sont tout juste moyens d'autant plus que les couloirs sont vides, gris et creux.
La bande sonore est le seul point positif. J'ai beaucoup aimé les différentes mélodies du jeu ainsi que les doublages japonais.


Enfin, la durée de vie est longue... Beaucoup trop longue pour un jeu où on s'ennuie finalement. Je ne sais pas comment j'ai réussi à en venir à bout d'ailleurs.


Conclusion


Bref, je pense que vous l’aurez déjà deviné, ce « Mind Zero » fut une véritable déception me concernant. J’en attendais peut être un peu trop, du coup, j’ai été très déçue par le résultat final. Je le trouve fade, peu original et sans grand intérêt. Il semblait copier pas mal sur la licence Persona sans vraiment réussir à se créer sa propre identité.


Il est rare que je m’ennuie quand je joue à un jeu vidéo… « Mind Zero » a donc au moins réussi cet exploit.

Evaluation de la communauté

Cet avis a été lu 94 fois et a été évalué à
89% :
> Comprendre l'évaluation de cet avis
exceptionnel

Commentaires sur cet avis

  • madmike publié le 07/03/2017
    bravo pour avoir été dans les sept baisés de la constellation ciao de février ! ;o)
  • madmike publié le 07/03/2017
    bravo pour avoir été dans les sept baisés de la constellation ciao de février ! ;o)
  • JulesYano publié le 14/02/2017
    Ça semblait prometteur sur le papier, par contre en arriver au point de s'ennuyer en y jouant, le jeu doit vraiment être raté ! Excellent avis, très complet en tout cas ;)
  • Vous avez apprécié cet avis ? Vous avez une question ? Identifiez-vous avec votre compte Ciao pour laisser un commentaire à l'auteur. Se connecter

Produits similaires les plus recherchés

Information produit : Mind Zero (PS Vita)

Description du produit par le fabriquant

Jeu de Rôle

Caractéristiques Principales

Nom: Mind Zero

Genre: Jeu de Rôle

Console: PS Vita

EAN: 0893610001860

Editeur: Zerodiv

Ciao

Référencé sur Ciao depuis: 07/08/2014