L'Odyssée de Munch (Xbox)

Avis sur

L'Odyssée de Munch (Xbox)

Evaluation générale (8): Evaluation totale L'Odyssée de Munch (Xbox)

 

Tous les avis sur L'Odyssée de Munch (Xbox)

 Rédigez votre propre avis

annonce


 


 


ce jeu est parfait

5  10.11.2003

Avantages:
les graphisqmes,l'univers les musiques,l'humour

Inconvénients:
Les doublages français,la répétitivite,la durée de vie

Recommandable: Oui 

nino89

Plus à mon sujet:

Membre depuis:01.01.1970

Avis:74

Partager cet avis sur Google+
Cet avis a été évalué par 1 membres de Ciao en moyenne: exceptionnel

Abe est de retour pour notre plus grand plaisir, et en exclusivité sur Xbox, mais cette fois il n’est plus seul, un nouveau héros fait son apparition à ses côtés : Munch, dernier représentant de son espèce, les Gabbits. Et ils ne seront pas trop de deux pour faire face à leurs ennemis de toujours, les ignobles Glukkons, plus revanchards que jamais.

Pour les plus jeunes d’entre nous il convient de rappeler que la saga de Abe est prévue pour être déclinée en 5 épisodes. Munch Odyssee n’étant que le deuxième volume. Pour mémoire le premier épisode était sorti en deux parties sur PS1 sous les titres L’Odyssée d’Abe et L’Exode d’Abe. D’ailleurs Munch Oddysse a longtemps été une exclu PS2 avant que les développeurs ne claquent la porte de Sony, du fait des possibilités insuffisantes de leur console, pour rejoindre la bannière de Microsoft.
Passage sur console nouvelle génération oblige, le jeu est dorénavant en 3D, dommage pour les amateurs de 2D, mais il faut bien reconnaître malgré tout que l’univers du jeu n’en devient que plus cohérent.
Ce petit rappel étant effectué, nous pouvons à présent nous tourner vers le jeu à proprement parler. En dehors de l’histoire principale, peu d’options sont disponibles hormis la présentation des deux personnages et de leurs différentes interactions possibles. Petit bonus, Oddworld Inhabitants a pensé à ceux qui ont terminés les épisodes précédents depuis plusieurs lunes, et propose un résumé des évènements précédents sous la forme d’un best of des cinématiques des anciens jeux, et force est de constater que ces dernières n’ont pas pris une ride. Cette option très judicieuse permet ainsi de se remettre dans le bain immédiatement.

D’ailleurs on n’a pas vraiment le temps de se poser de questions car l’histoire démarre immédiatement avec Munch, étrange créature amphibie. Nous assistons alors impuissants à la disparition de tous les Gabbits, capturés les uns après les autres par d’immenses filets, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que notre héros. Puis un beau jour, attiré par l’appel d’un congénère, Munch quitte la relative sécurité de ses eaux pour s’aventurer sur la terre ferme. Mal lui en prend car cet appel est en fait un leurre et le pauvre Gabbit ne tarde pas à tomber dans un piège tendu par les inquiétants chercheurs des industries pharmaceutiques Vykkers, toujours à la recherche de nouveaux sujets d’expériences…
Heureusement pour Munch, alertés de ses évènements, Abe et ses compagnons se mettent en route afin de lui porter secours, et l’aventure peut alors commencer…

On démarre ainsi le jeu avec ce bon vieux Abe, et très vite les habitudes reviennent, le temps seulement d’apprendre à se déplacer dans son nouvel environnement. On s’aperçoit par ailleurs que le concept du jeu n’a pas vieilli, ce dernier proposant toujours un habile mélange entre plateformes et aventure. Ainsi Munch Oddysee, contrairement à de nombreux jeux avant lui (Prince of Persia, Castlevania…), réussit brillamment son passage de la 2D à la 3D en conservant précisément tout ce qui avait fait le charme des précédents épisodes, y compris son humour décalé.
Les premiers niveaux sont en fait des tutoriaux destinés à nous présenter les différents mouvements et aptitudes offerts par nos deux héros. Malgré tout ces niveaux sont toujours très agréables à jouer, et constituent une ballade agréable dans l’univers d’Oddworld avant de passer à des épreuves plus délicates…
Parmi les nouveautés présentes dans le jeu on notera qu’il est maintenant possible lorsque l’on incarne Abe d’ordonner aux Mudokons d’attaquer un groupe d’ennemis. Les proies devenant alors les chasseurs pour quelques secondes, le temps de perdre cette étiquette de victime qui leur collait tellement à la peau jusqu’à présent.
Mais les véritables nouveautés interviennent avec l’arrivée de Munch, dont le statut de créature amphibie permet d’apporter une diversité bienvenue en terme de gameplay. Ainsi Munch a la possibilité de se déplacer à la fois sous l’eau et sur la terre ferme. Par contre on s’aperçoit très vite que si il file comme une torpille dans son élément naturel, il n’en est pas de même à la surface. En effet, Munch étant juste doté d’une patte unique, il progresse par petits bonds comiques.
Heureusement il est possible à certains endroits de récupérer une chaise roulante qui lui permet alors de réaliser des pointes de vitesse impressionnantes… Mais la force principale de Munch, c’est l’étrange appendice qui lui a été greffé sur la tête par les chercheurs de Vykkers, et qui lui permet entre autre d’activer certaines machines ou interrupteurs.
C’est d’ailleurs là l’élément fondamental du gameplay, à savoir la complémentarité des deux personnages. En effet, n’espérez pas terminer le jeu en utilisant seulement un seul des deux héros, c’est tout simplement impossible et il sera indispensable d’apprendre à maîtriser les aptitudes de Abe et de Munch pour parvenir à passer les différentes énigmes du jeu.
Les niveaux sont de longueurs variables et leur résolution s’apparente souvent à de mini puzzle-game. Cependant, et bien que la sensation de liberté occulte un peu cet état de fait, le jeu reste dans l’ensemble relativement linéaire, mais propose comme ses prédécesseurs un challenge de taille pour celui qui voudra libérer tous les Mudokons et tous les Fuzzles, d’adorables petites boules de poils aussi redoutables qu’une meute de Critters déchaînée.

Au niveau de la réalisation l’équipe de Oddworld Inhabitants a vraiment fait du bon boulot, tant le jeu est superbe et n’attire pas de critique particulière. Les niveaux, sans être extrêmement détaillés, n’en sont pas moins très agréables à l’œil, et présentent de nombreux effets de lumières, surtout dans les extérieurs, et le jeu gère parfaitement les ombrages en temps réel. Souvent on se surprend à rester sur place et à regarder en l’air les nuages et les déplacements de leurs ombres au sol. L’air de rien ce genre de détail renforce davantage la cohésion de l’ensemble.
De même, les cinématiques qui ponctuent les différents chapitres du jeu sont superbes, et confirment haut la main la réputation de Oddworld Inhabitants dans ce domaine.
La maniabilité du jeu ne présente aucun problème, le pad étant parfaitement géré au niveau du déplacement des personnages.
Les animations de ces derniers sont particulièrement bien reproduites, tout comme dans les épisodes précédents. Les mouvements des différents protagonistes sont même mieux détaillés qu’auparavant suite au passage à la 3D !! Mention spéciale pour le nouveau venu, Munch, dont les animations sont vraiment criantes de vérité, et notamment lors de ses déplacements, que ce soit sous l’eau, à la surface ou encore dans une chaise roulante.
Dans l’ensemble les comportements et les mouvements de chaque individu sont souvent hilarants et contribuent grandement à l’atmosphère décalée du jeu.
La bande son est toujours de grande qualité, et les musiques, exotiques à souhait, nous immergent complètement dans cet univers bariolé. Seul ombre au tableau, le doublage français de qualité inégale suivant les personnages et les répliques. On notera également les voix françaises des Sligs particulièrement horripilantes et l’on aurait préféré des grognements inamicaux comme dans le tout premier épisode…

anakheen

Les Plus
- Les graphismes colorés
- L'univers dépaysant de Abe
- Les créatures au design vraiment original
- Les musiques envoûtantes
- L'alternance entre Abe et Munch
- L'humour


Les Moins
- Les doublages français
- La répétitivité de certaines épreuves
- La durée de vie faible pour les joueurs acharnés


Graphisme

Des graphismes superbes, des personnages bien détaillés et au look vraiment original, et des effets spéciaux à la pelle... Que demander de plus ?
Jouabilité
La jouabilité est parfaite, les personnages se prennent bien en main, et seule la gestion des caméras peut parfois poser problème, mais c'est maintenant une habitude dans les jeux en 3D.
Bande son
Les musiques sont toujours aussi envoûtantes, et les bruitages de qualité, malheureusement l'ensemble est desservi par des doublages français approximatifs.
Durée de vie
Le jeu saura vous tenir en haleine de nombreuses heures, notamment grâce aux diverses énigmes proposées tout au long du jeu. Malgré tout le jeu se termine assez rapidement et certaines épreuves répétitives ont tendance à gonfler artificiellement la durée de vie du jeu. Les plus acharnés auront cependant la possibilité de fouiller les niveaux de fond en comble pour libérer toutes les créatures emprisonnées afin de débloquer les différentes fins...
Verdict 17/20
Ce premier épisode sur Xbox des aventures de Abe est donc une totale réussite. L’univers du jeu a été parfaitement adapté et le passage à la 3D se fait de la manière la plus naturelle possible, à tel point d’ailleurs que l’on a du mal à croire que l’on ait pu jouer en deux dimensions sur les épisodes précédents… Le jeu reprend ainsi tous les éléments qui ont fait le succès de L’Odyssée d’Abe, en particulier l’humour, et ce pour le plus grand bonheur des nombreux fans de la série. L’aventure est toujours aussi passionnante à vivre et propose de nombreuses énigmes à résoudre, parfois délicates, mais jamais impossibles à résoudre. A cet égard, l’interaction entre Munch et Abe est un modèle du genre. En conclusion, Munch est un jeu à posséder dans sa ludothèque, au même titre qu’un Halo ou un Splinter Cell, et son prix fort attractif, en particulier dans le domaine de l’occase, en fait une affaire à saisir pour tous ceux qui ne se seraient pas encore laissé tenter par les aventures des deux héros les plus improbables des jeux vidéo.

Partager cet avis sur Google+
Liens sponsorisés
Evaluer cet avis

Quelle est l'utilité de cet avis pour prendre une décision d'achat ?

Guide d'évaluations

Commentaires sur cet avis
celiakaiu

celiakaiu

17.11.2004 22:14

Super avis

nino89

nino89

15.11.2004 22:35

bbbb

nino89

nino89

15.11.2004 22:34

lol

Ajouter un commentaire pour cet avis

max. 2000 caracteres

  Postez votre commentaire


publicité
En lire davantage sur ce produit
Evaluations d'avis
L'avis sur L'Odyssée de Munch (Xbox) a été lue 945 fois et a été évaluée:

exceptionnel (25%) par:
  1. celiakaiu

"très intéressant" (50%) par:
  1. totish76
  2. louvlad

"hors sujet" (25%) par:
  1. AngeSitael

Comprendre l'évaluation de cet avis.
Produits intéressants pour vous
Skylanders : Spyro's Adventure Pack Démarrage (Xbox) Skylanders : Spyro's Adventure Pack Démarrage (Xbox)
Aventure, Jeu de Rôle; Aventure - Sortie : 14/10/2011 - Public : 7+
1 Avis
Achetez-le pour seulement 24,99 €
Enclave (Xbox) Enclave (Xbox)
Aventure - Sortie : 2002
4 Avis
Achetez-le pour seulement 27,00 €
Sudeki (Xbox) Sudeki (Xbox)
Aventure - Sortie : 2004 - Public : 12+
5 Avis
Achetez-le pour seulement 34,90 €
Tags en relation avec L'Odyssée de Munch (Xbox)
publicité